Les sources de protéines animales comme le bœuf, le poulet et l’agneau contiennent de nombreux nutriments ().

Cependant, ces viandes peuvent également abriter des bactéries, notamment Salmonelle, Campylobacter, E. coli O157:H7, et Listeria monocytogenes, ce qui peut provoquer de graves maladies d’origine alimentaire. Par conséquent, il est important de cuire la viande à des températures sûres avant de la manger (, , ).

Les experts en sécurité alimentaire affirment que la viande est considérée comme sûre à manger lorsqu’elle est cuite assez longtemps et à une température suffisamment élevée pour tuer les organismes nuisibles ().

Cet article traite des températures recommandées pour cuire différentes viandes en toute sécurité et explique comment prendre correctement la température de la viande.

Température de la viande

Guide des températures de la viande

Les températures de cuisson sécuritaires varient selon le type de viande à préparer.

Voici un aperçu des températures internes idéales pour différents types et coupes de viande, avec des informations plus détaillées à suivre ci-dessous (, , ) :

Moi à Température interne
la volaille 165 °F (75 °C)
Volaille hachée 165 °F (75 °C)
Boeuf, haché 160°F (70°C)
Boeuf, steak ou rôti 145 °F (65 °C)
Veau 145 °F (65 °C)
Agneau, haché 160°F (70°C)
Côtelettes d’agneau 145 °F (65 °C)
Viande de mouton 145 °F (65 °C)
Porc 145 °F (65 °C)
jambon 145 °F (65 °C)
Jambon, précuit et réchauffé 165 °F (75 °C)
Chevreuil, moulu 160°F (70°C)
Cerf, steak ou rôti 145 °F (65 °C)
Lapin 160°F (70°C)
Bison, moulu 160°F (70°C)
Bison, steak ou rôti 145 °F (65 °C)

la volaille

Les types populaires de volaille comprennent le canard, l’oie, la dinde, le faisan et la caille. Cela fait référence aux oiseaux entiers, ainsi qu’à toutes les parties d’un oiseau que les gens pourraient manger, y compris les ailes, les cuisses, les pattes, la viande hachée et les abats.

La volaille crue peut être contaminée par Campylobacter, qui peut provoquer une diarrhée sanglante, de la fièvre, des vomissements et des crampes musculaires. Salmonelle et Clostridium perfringens se trouvent également couramment dans la volaille crue et provoquent des symptômes similaires (, , ).

La température interne sécuritaire pour la cuisson de la volaille — sous forme entière et moulue — est de 165 °F (75 °C) ().

Du bœuf

Le haché, y compris les boulettes de viande, les saucisses et les hamburgers, doit atteindre une température de cuisson interne de 160 °F (70 °C). Le steak et le veau doivent être cuits à au moins 145 °F (65 °C) (, ).

Les viandes hachées ont souvent une température de cuisson interne plus élevée, car les bactéries ou les parasites se propagent à l’ensemble du lot lorsque vous hachez la viande.

Le bœuf est une source de E. coli O157:H7, une bactérie qui peut provoquer des maladies potentiellement mortelles. Ceux-ci incluent le syndrome hémolytique et urémique, qui peut entraîner une insuffisance rénale, et le purpura thrombocytopénique thrombotique, qui provoque des caillots sanguins dans tout votre corps (, , ).

La protéine qui cause la maladie de Creutzfeldt-Jakob, qui est liée à la maladie de la vache folle, a également été trouvée dans les produits à base de bœuf. Il s’agit d’un trouble cérébral mortel chez les vaches adultes qui peut être transmis aux humains qui mangent du bœuf contaminé (, ).

Agneau et mouton

L’agneau fait référence à la viande de jeunes moutons au cours de leur première année, tandis que le mouton est la viande de moutons adultes. Ils sont souvent consommés non transformés, mais certaines cultures à travers le monde mangent de l’agneau fumé et salé.

La viande d’agneau peut contenir des agents pathogènes, tels que Staphylococcus aureus, Salmonella enteritidis, Escherichia coli O157:H7, et Campylobacter, ce qui peut causer de graves ().

Pour tuer ces organismes, l’agneau haché doit être cuit à 160 °F (70 °C), tandis que les côtelettes d’agneau et le mouton doivent atteindre au moins 145 °F (65 °C) (, ).

Porc et jambon

Vous pouvez contracter la trichinose, qui est causée par le parasite Trichinella spiralis, en mangeant crus et produits. La trichinose provoque des nausées, des vomissements, de la fièvre et des douleurs musculaires, pouvant durer jusqu’à 8 semaines et entraînant la mort dans de rares cas (, , ).

Le porc ou le jambon frais doit être chauffé à 145 °F (65 °C). Si vous réchauffez un jambon ou un produit de porc précuit, la température de sécurité est de 165 °F (75 °C) ().

Il est difficile de déterminer une température de cuisson interne de viandes fines comme le bacon, mais si elles sont cuites jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes, on peut généralement supposer qu’elles sont entièrement cuites ().

Jeu sauvage

Certaines personnes aiment chasser ou manger du gibier sauvage, comme le cerf et le wapiti (venaison), le buffle (bison) ou le lapin. Ces types de viande ont leurs propres températures de cuisson internes sûres, mais elles sont similaires à celles des autres viandes.

La venaison hachée doit être cuite à une température minimale de 160 °F (70 °C), tandis que les steaks ou les rôtis entiers doivent atteindre 145 °F (65 °C) ().

Une fois ces températures internes atteintes, la venaison est considérée comme sûre à manger, quelle que soit sa couleur, car elle peut encore être rose à l’intérieur ().

Le lapin et le bison haché doivent également être cuits à une température interne de 160 °F (70 °C), tandis que les steaks et les rôtis de bison doivent être cuits à 145 °F (65 °C) (, ).

SOMMAIRE

Les températures de cuisson internes sécuritaires varient selon le type de viande, mais se situent généralement autour de 145 °F (65 °C) pour les viandes entières et de 160 à 165 °F (70 à 75 °C) pour les viandes hachées. Cela comprend les viandes traditionnelles comme le poulet et le bœuf, ainsi que le gibier sauvage.

Comment prendre la température de la viande

Il est impossible de dire si la viande est bien cuite simplement en la sentant, en la goûtant ou en la regardant. Pour assurer la sécurité, il est important de savoir bien prendre la température des viandes cuites ().

Un thermomètre à viande doit être inséré dans la partie la plus épaisse de la viande. Il ne doit pas toucher les os, les cartilages ou les .

Pour les galettes de hamburger ou les poitrines de poulet, insérez le thermomètre par le côté. Si vous cuisinez plusieurs morceaux de viande, chaque morceau doit être vérifié ().

Les températures doivent être lues vers la fin du temps de cuisson de la viande, mais avant que la viande ne soit censée être cuite ().

Lorsque la viande est cuite, elle doit reposer pendant au moins trois minutes avant d’être découpée ou mangée. Cette période est appelée temps de repos. C’est lorsque la température de la viande reste constante ou continue d’augmenter, tuant les organismes nuisibles ().

Choisir un thermomètre à viande

Voici cinq des thermomètres les plus courants pour mesurer la température de la viande () :

  • Thermomètres allant au four. Placez ce thermomètre à 2–2,5 pouces (5–6,5 cm) dans la partie la plus épaisse de la viande et lisez les résultats en 2 minutes. Il peut rester en toute sécurité dans la viande pendant la cuisson au four.
  • Thermomètres numériques à lecture instantanée. Ce thermomètre est placé à 1/2 pouce (1,25 cm) de profondeur dans la viande et peut rester en place pendant la cuisson. La température est prête à être lue en 10 secondes environ.
  • Composez des thermomètres à lecture instantanée. Ce type de thermomètre est placé à 2 à 2,5 pouces (5 à 6,5 cm) de profondeur dans la partie la plus épaisse de la viande, mais ne peut pas rester dans la viande pendant la cuisson. Lisez la température en 15 à 20 secondes.
  • Thermomètres pop-up. Ce type est courant chez les volailles et est parfois livré avec un emballage . Le thermomètre apparaîtra lorsqu’il atteindra sa température interne de sécurité.
  • Indicateurs de température jetables. Ce sont des lecteurs à usage unique conçus pour des plages de températures spécifiques. Ils changent de couleur en 5 à 10 secondes, indiquant qu’ils sont prêts à lire.

Lorsque vous choisissez un thermomètre à viande, pensez aux types de viande que vous cuisinez habituellement, ainsi qu’à vos méthodes de cuisson. Par exemple, si vous cuisinez fréquemment de la viande, vous préférerez peut-être un thermomètre multi-usage durable qui durera longtemps.

Vous pouvez trouver une grande variété de thermomètres à viande à la fois localement et en ligne.

SOMMAIRE

De nombreux thermomètres sont disponibles pour vous aider à vous assurer que votre viande a atteint une température interne sûre. Votre choix dépend de vos préférences personnelles et de la fréquence à laquelle vous cuisinez de la viande crue.

Conseils de conservation et de réchauffage

La viande doit être maintenue hors de la zone de danger – une plage de température comprise entre 40 °F (5 °C) et 140 °F (60 °C) dans laquelle les bactéries se développent rapidement ().

Une fois la viande cuite, elle doit rester à un minimum de 140 °F (60 °C) pendant le service, puis être réfrigérée dans les 2 heures suivant la cuisson ou la sortie du four. De même, les viandes froides, comme une salade de poulet ou un sandwich au jambon, doivent être conservées à 40 °F (5 °C) ou plus froides ().

La viande qui a été à température ambiante pendant plus de 2 heures, ou à 90 °F (35 °C) pendant 1 heure, doit être jetée ().

et les plats contenant de la viande, y compris les plats mijotés, les soupes ou les ragoûts, doivent être réchauffés en toute sécurité à une température interne de 165 °F (75 °C). Cela peut être fait à l’aide d’une casserole, d’un micro-ondes ou d’un four ().

SOMMAIRE

Il est important de réchauffer les restes de viande à une température interne sécuritaire de 165 °F (75 °C). De plus, pour empêcher la croissance bactérienne, les viandes cuites doivent être maintenues hors de la zone de danger, qui est une plage de température comprise entre 40 °F (5 °C) et 140 °F (60 °C).

La ligne de fond

Si vous cuisinez et consommez de la viande, il est important de connaître des températures de cuisson internes sûres pour réduire le risque de contracter des maladies d’origine alimentaire et des infections causées par des bactéries potentiellement nocives.

Les produits à base de viande peuvent présenter un risque élevé de maladies d’origine alimentaire, qui peuvent être très graves.

Les températures de cuisson internes sécuritaires varient selon le type de viande, mais se situent généralement autour de 145 °F (65 °C) pour les viandes entières et de 160 à 165 °F (70 à 75 °C) pour les viandes hachées.

Assurez-vous de choisir un thermomètre à viande qui vous convient et utilisez-le régulièrement lors de la préparation de la viande pour vous assurer qu’elle est bonne à manger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here