Accueil Tags Nutrition

Tag: nutrition

Macronutriments : nutrition et pourquoi est-ce important

La nutrition est l’étude des nutriments contenus dans les aliments, de la manière dont le corps les utilise et de la relation entre l’alimentation, la santé et la maladie.

Les nutritionnistes utilisent des idées issues de la biologie moléculaire, de la biochimie et de la génétique pour comprendre comment les nutriments affectent le corps humain.

La nutrition se concentre également sur la manière dont les gens peuvent utiliser leurs choix alimentaires pour réduire le risque de maladie, sur ce qui se passe si une personne consomme trop ou pas assez d’un nutriment et sur le fonctionnement des allergies.

Les nutriments fournissent de la nourriture. Les protéines, les glucides, les graisses, les vitamines, les minéraux, les fibres et l’eau sont tous des nutriments. Si les gens n’ont pas le bon équilibre de nutriments dans leur alimentation, leur risque de développer certains problèmes de santé augmente.

Cet article expliquera les différents nutriments dont une personne a besoin et pourquoi. Il examinera également le rôle du diététiste et du nutritionniste.

Macronutriments

Qu’est-ce que la nutrition et pourquoi est-ce important ? une mère et son bébé mangeant un épi de maïs pour une bonne nutrition

Les macronutriments sont des nutriments dont les gens ont besoin en quantités relativement importantes.

Les glucides

Le sucre, l’amidon et les fibres sont des types de glucides.

Sucres sont des glucides simples. Le corps se décompose et absorbe rapidement les sucres et l’amidon transformé. Ils peuvent fournir une énergie rapide, mais ils ne laissent pas une personne rassasiée. Ils peuvent également provoquer une augmentation du taux de sucre dans le sang. Les pics de sucre fréquents augmentent le risque de diabète de type 2 et de ses complications.

Fibre est aussi un glucide. Le corps décompose certains types de fibres et les utilise comme source d’énergie ; d’autres sont métabolisés par les bactéries intestinales, tandis que d’autres types passent dans l’organisme.

Fibres et amidon non transformés sont des glucides complexes. Il faut un certain temps au corps pour décomposer et absorber les glucides complexes. Après avoir mangé des fibres, une personne se sentira rassasiée plus longtemps. Les fibres peuvent également réduire le risque de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancer colorectal. Les glucides complexes constituent un choix plus sain que les sucres et les glucides raffinés.

Apprenez-en davantage ici sur les fibres.

Protéines

Les protéines sont constituées d’acides aminés, qui sont des composés organiques présents naturellement.

Il y a 20 acides aminés. Certains d’entre eux sont essentiel, ce qui signifie que les gens doivent les obtenir par la nourriture. Le corps peut faire les autres.

Certains aliments fournissent des protéines complètes, ce qui signifie qu’ils contiennent tous les acides aminés essentiels dont l’organisme a besoin. D’autres aliments contiennent diverses combinaisons d’acides aminés.

La plupart des aliments à base de plantes ne contiennent pas de protéines complètes, donc une personne qui suit un régime végétalien doit manger tout au long de la journée une gamme d’aliments qui fournissent les acides aminés essentiels.

Apprenez-en davantage ici sur les protéines.

Graisses

Les graisses sont essentielles pour :

  • joints lubrifiants
  • aider les organes à produire des hormones
  • permettre à l’organisme d’absorber certaines vitamines
  • réduire l’inflammation
  • préserver la santé du cerveau

Trop de graisse peut entraîner l’obésité, un taux de cholestérol élevé, des maladies du foie et d’autres problèmes de santé.

Cependant, le type de graisse qu’une personne consomme fait une différence. Les graisses insaturées, comme l’huile d’olive, sont plus saines que les graisses saturées, qui proviennent généralement d’animaux.

Dans cet article, apprenez-en davantage sur les différents types de graisses et où les trouver.

Eau

Le corps humain adulte contient jusqu’à 60 % d’eau et il en a besoin pour de nombreux processus. L’eau ne contient pas de calories et ne fournit pas d’énergie.

De nombreuses personnes recommandent de consommer 2 litres, soit 8 verres d’eau par jour, mais cela peut aussi provenir de sources alimentaires, comme les fruits et légumes. Une hydratation adéquate se traduira par une urine jaune pâle.

Les exigences dépendront également de la taille et de l’âge de l’individu, des facteurs environnementaux, des niveaux d’activité, de l’état de santé, etc.

Cliquez ici pour connaître la quantité d’eau dont une personne a besoin chaque jour et ici pour connaître les bienfaits de l’eau potable.

Micronutriments

Les micronutriments sont essentiels en petites quantités. Ils comprennent des vitamines et des minéraux. Les fabricants les ajoutent parfois aux aliments. Les exemples incluent les céréales et le riz enrichis.

Minéraux

Le corps a besoin de carbone, d’hydrogène, d’oxygène et d’azote.

Il a également besoin de minéraux alimentaires, comme le fer, le potassium, etc.

Dans la plupart des cas, une alimentation variée et équilibrée apportera les minéraux dont une personne a besoin. En cas de carence, un médecin peut recommander des suppléments.

Voici quelques-uns des minéraux dont le corps a besoin pour bien fonctionner.

Potassium

Le potassium est un électrolyte. Il permet le bon fonctionnement des reins, du cœur, des muscles et des nerfs. Le Directives diététiques 2015-2020 pour les Américains recommande aux adultes de consommer 4 700 milligrammes mg de potassium chaque jour.

Trop peu peut entraîner une hypertension artérielle, un accident vasculaire cérébral et des calculs rénaux.

Une trop grande quantité peut être nocive pour les personnes atteintes d’une maladie rénale.

Les avocats, l’eau de coco, les bananes, les fruits secs, les courges, les haricots et les lentilles en sont de bonnes sources.

Apprenez-en davantage ici sur le potassium.

Sodium

Le sodium est un électrolyte qui aide :

  • maintenir la fonction nerveuse et musculaire
  • réguler les niveaux de liquide dans le corps

Trop peu peut conduire à une hyponatrémie. Les symptômes comprennent la léthargie, la confusion et la fatigue. En savoir plus ici.

Une trop grande quantité peut entraîner une hypertension artérielle, ce qui augmente le risque de maladies cardiovasculaires et d’accidents vasculaires cérébraux.

Le sel de table, composé de sodium et de chlorure, est un condiment populaire. Cependant, la plupart des gens consomment trop de sodium, car il est déjà naturellement présent dans la plupart des aliments.

Les experts recommandent aux gens de ne pas ajouter de sel de table à leur alimentation. Les directives actuelles recommandent de ne pas consommer plus de 2 300 mg de sodium par jour, soit environ une cuillère à café.

Cette recommandation inclut à la fois les sources naturelles et le sel qu’une personne ajoute à son alimentation. Les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de maladies rénales devraient manger moins.

De quelle quantité de sel une personne a-t-elle besoin ? Découvrez-le ici.

Calcium

Le corps a besoin de calcium pour former des os et des dents. Il soutient également le système nerveux, la santé cardiovasculaire et d’autres fonctions.

Trop peu peut affaiblir les os et les dents. Les symptômes d’une carence grave comprennent des picotements dans les doigts et des modifications du rythme cardiaque, qui peuvent mettre la vie en danger.

Une trop grande quantité peut entraîner de la constipation, des calculs rénaux et une absorption réduite d’autres minéraux.

Les directives actuelles pour les adultes recommandent d’en consommer 1 000 mg par jour et 1 200 mg pour les femmes âgées de 51 ans et plus.

Les bonnes sources comprennent les produits laitiers, le tofu, les légumineuses et les légumes verts à feuilles.

Apprenez-en davantage sur le calcium.

Phosphore

Le phosphore est présent dans toutes les cellules du corps et contribue à la santé des os et des dents.

Trop peu de phosphore peut entraîner des maladies osseuses, affecter l’appétit, la force musculaire et la coordination. Cela peut également entraîner une anémie, un risque plus élevé d’infection, des sensations de brûlure ou de picotement sur la peau et une confusion.

Il est peu probable qu’une trop grande quantité d’aliments dans l’alimentation cause des problèmes de santé, bien qu’une toxicité soit possible en raison de suppléments, de médicaments et de problèmes de métabolisme du phosphore.

Les adultes devraient s’efforcer de consommer autour 700mg de phosphore chaque jour. Les bonnes sources comprennent les produits laitiers, le saumon, les lentilles et les noix de cajou.

Pourquoi les gens ont-ils besoin de phosphore ? Découvrez-le ici.

Magnésium

Magnésium contribue à fonction musculaire et nerveuse. Il aide à réguler la tension artérielle et la glycémie et permet au corps de produire des protéines, des os et de l’ADN.

Trop peu de magnésium peut éventuellement entraîner une faiblesse, des nausées, de la fatigue, des jambes agitées, des troubles du sommeil et d’autres symptômes.

Une trop grande quantité peut entraîner des problèmes digestifs et, éventuellement, cardiaques.

Les noix, les épinards et les haricots sont de bonnes sources de magnésium. Les femelles adultes ont besoin 320 mg de magnésium chaque jour, et les hommes adultes ont besoin de 420 mg.

Pourquoi le magnésium est-il essentiel ? Cliquez ici pour en savoir plus.

Zinc

Le zinc joue un rôle dans la santé des cellules du corps, le système immunitaire, la cicatrisation des plaies et la création de protéines.

Trop peu peut entraîner une perte de cheveux, des lésions cutanées, des modifications du goût ou de l’odeur et de la diarrhée, mais cela est rare.

Une trop grande quantité peut entraîner des problèmes digestifs et des maux de tête. Cliquez ici pour en savoir plus.

Les femelles adultes ont besoin 8 mg de zinc par jour, et les hommes adultes ont besoin de 11 mg. Les sources alimentaires comprennent les huîtres, le bœuf, les céréales pour petit-déjeuner enrichies et les fèves au lard. Pour en savoir plus sur les sources alimentaires de zinc, cliquez ici.

Comment le zinc est-il bénéfique pour la santé humaine ? Cliquez ici pour en savoir plus.

Fer

Le fer est crucial pour la formation de globules rouges, qui transportent l’oxygène vers toutes les parties du corps. Il joue également un rôle dans la formation du tissu conjonctif et dans la création d’hormones.

Trop peu peut entraîner une anémie, notamment des problèmes digestifs, une faiblesse et des difficultés à réfléchir. Apprenez-en davantage ici sur la carence en fer.

Une trop grande quantité peut entraîner des problèmes digestifs et des niveaux très élevés peuvent être mortels.

Les bonnes sources comprennent les céréales enrichies, le foie de bœuf, les lentilles, les épinards et le tofu. Les adultes ont besoin 8 mg de fer par jour, mais les femelles ont besoin de 18 mg pendant leurs années de reproduction.

Pourquoi le fer est-il important ? Découvrez-le ici.

Manganèse

Le corps utilise du manganèse pour produire de l’énergieil joue un rôle dans la coagulation du sang et soutient le système immunitaire.

Trop peu peut entraîner une faiblesse des os chez les enfants, des éruptions cutanées chez les hommes et des changements d’humeur chez les femmes.

Une trop grande quantité peut entraîner des tremblements, des spasmes musculaires et d’autres symptômes, mais uniquement en quantités très élevées.

Les moules, les noisettes, le riz brun, les pois chiches et les épinards fournissent tous du manganèse. Les hommes adultes ont besoin 2,3mg de manganèse chaque jour, et les femelles ont besoin de 1,8 mg.

Apprenez-en davantage ici sur le manganèse.

Cuivre

Cuivre aide le corps produire de l’énergie et produire des tissus conjonctifs et des vaisseaux sanguins.

Trop peu de cuivre peut entraîner de la fatigue, des plaques de peau claire, un taux de cholestérol élevé et des troubles du tissu conjonctif. C’est rare.

Trop de cuivre peut entraîner des lésions hépatiques, des douleurs abdominales, des nausées et de la diarrhée. Trop de cuivre réduit également l’absorption du zinc.

Les bonnes sources comprennent le foie de bœuf, les huîtres, les pommes de terre, les champignons, les graines de sésame et les graines de tournesol. Les adultes ont besoin 900 microgrammes mcg de cuivre chaque jour.

Pourquoi le cuivre est-il important ? Cliquez ici pour en savoir plus.

Sélénium

Le sélénium est composé de plus de 24 sélénoprotéines et joue un rôle rôle crucial dans la santé reproductive et thyroïdienne. En tant qu’antioxydant, il peut également prévenir les dommages cellulaires.

Trop de sélénium peut provoquer une haleine d’ail, de la diarrhée, de l’irritabilité, des éruptions cutanées, des cheveux ou des ongles cassants et d’autres symptômes.

Trop peu peut entraîner des maladies cardiaques, l’infertilité chez les hommes et l’arthrite.

Les adultes ont besoin 55 mcg de sélénium par jour.

Les noix du Brésil sont une excellente source de sélénium. D’autres sources végétales comprennent les épinards, les flocons d’avoine et les fèves au lard. Le thon, le jambon et les macaronis enrichis sont tous d’excellentes sources.

Apprenez-en davantage sur le sélénium ici.

Vitamines

Les gens ont besoin de petites quantités de diverses vitamines. Certains d’entre eux, comme la vitamine C, sont également des antioxydants. Cela signifie qu’ils aident à protéger les cellules contre les dommages en éliminant les molécules toxiques, appelées radicaux libres, du corps.

Les vitamines peuvent être :

Soluble dans l’eau: Les huit vitamines B et la vitamine C

Liposoluble: Vitamines A, D, E et K

Apprenez-en davantage sur les vitamines ici.

Vitamines hydrosolubles

Les gens doivent consommer régulièrement des vitamines hydrosolubles, car le corps les élimine plus rapidement et ne peut pas les stocker facilement.

VitamineEffet de trop peuEffet de tropSources
B-1 thiamineBéribéri

Syndrome de Wernicke-Korsakoff

On ne sait pas, car le corps l’excréte dans l’urine.Céréales et riz enrichis, porc, truite, haricots noirs
B-2 riboflavineProblèmes hormonaux, troubles cutanés, gonflement de la bouche et de la gorgeOn ne sait pas, car le corps l’excréte dans l’urine.Foie de bœuf, céréales pour petit-déjeuner, flocons d’avoine, yaourt, champignons, amandes
B-3 niacinePellagre, y compris modifications cutanées, langue rouge, symptômes digestifs et neurologiquesRougeurs du visage, brûlures, démangeaisons, maux de tête, éruptions cutanées et étourdissementsFoie de bœuf, poitrine de poulet, riz brun, céréales enrichies, arachides.
B-5 acide pantothéniqueEngourdissements et brûlures dans les mains et les pieds, fatigue, douleurs à l’estomacProblèmes digestifs à fortes doses.Céréales pour petit-déjeuner, foie de bœuf, champignons shiitake, graines de tournesol
B-6 pyridoxamine, pyridoxalAnémie, éruption cutanée avec démangeaisons, changements cutanés, langue enfléeLésions nerveuses, perte de contrôle musculairePois chiches, foie de bœuf, thon, poitrine de poulet, céréales enrichies, pommes de terre
B-7 biotineChute de cheveux, éruptions cutanées autour des yeux et autres ouvertures du corps, conjonctivitePas clairFoie de boeuf, oeuf, saumon, graines de tournesol, patate douce
B-9 acide folique, folateFaiblesse, fatigue, difficulté à se concentrer, palpitations cardiaques, essoufflementPeut augmenter le risque de cancerFoie de bœuf, épinards, pois aux yeux noirs, céréales enrichies, asperges
B-12 cobalaminesAnémie, fatigue, constipation, perte de poids, changements neurologiquesAucun effet indésirable signaléPalourdes, foie de bœuf, levures enrichies, laits végétaux et céréales du petit déjeuner, certains poissons gras.
Vitamine C acide ascorbiqueScorbut, y compris fatigue, éruption cutanée, inflammation des gencives, mauvaise cicatrisation des plaiesNausées, diarrhée, crampes d’estomacAgrumes, baies, poivrons rouges et verts, kiwis, brocolis, pommes de terre au four, jus enrichis.

Vitamines liposolubles

Le corps absorbe les vitamines liposolubles par les intestins à l’aide des graisses lipides. Le corps peut les stocker et ne les élimine pas rapidement. Les personnes qui suivent un régime pauvre en graisses risquent de ne pas être en mesure d’absorber suffisamment de ces vitamines. S’il y en a trop, des problèmes peuvent survenir.

VitamineEffet de trop peuEffet de tropSources
Vitamine A rétinoïdesCécité nocturnePression sur le cerveau, nausées, vertiges, irritation cutanée, douleurs articulaires et osseuses, peau pigmentée orangePatate douce, foie de bœuf, épinards et autres légumes-feuilles foncés, carottes, courges d’hiver
Vitamine DMauvaise formation osseuse et os fragilesAnorexie, perte de poids, modifications du rythme cardiaque, lésions du système cardiovasculaire et des reinsExposition au soleil et sources alimentaires : huile de foie de morue, poissons gras, produits laitiers, jus enrichis
Vitamine ENeuropathie périphérique, rétinopathie, réponse immunitaire réduitePeut réduire la capacité du sang à coagulerGerme de blé, noix, graines, huile de tournesol et de carthame, épinards
Vitamine KSaignements et hémorragies dans les cas gravesAucun effet indésirable, mais il peut interagir avec des anticoagulants et d’autres médicaments.Légumes feuillus, verts, soja, edamame, gombo, natto

Les multivitamines sont disponibles à l’achat dans les magasins ou en ligne, mais les gens doivent parler à leur médecin avant de prendre des suppléments, pour vérifier qu’ils leur conviennent.

Antioxydants

Certains nutriments agissent également comme antioxydants. Il peut s’agir de vitamines, de minéraux, de protéines ou d’autres types de molécules. Ils aident l’organisme à éliminer les substances toxiques appelées radicaux libres ou espèces réactives de l’oxygène. Si trop de ces substances restent dans le corps, des dommages cellulaires et des maladies peuvent en résulter.

Apprenez-en davantage ici sur les antioxydants.

Découvrez ici quels aliments sont de bonnes sources d’antioxydants.

Diététiste vs nutritionniste

Un diététiste nutritionniste agréé RD ou RDN étudie l’alimentation, la nutrition et la diététique. Pour devenir diététiste, une personne doit fréquenter une université accréditée, suivre un programme approuvé, effectuer un stage rigoureux, réussir un examen d’autorisation et suivre 75 heures ou plus de formation continue tous les 5 ans. Les diététistes travaillent dans les domaines de la santé privée et publique, de l’éducation, du bien-être en entreprise, de la recherche et de l’industrie alimentaire.

Un nutritionniste apprennent la nutrition par l’auto-apprentissage ou l’éducation formelle, mais ils ne remplissent pas les conditions requises pour utiliser les titres RD ou RDN. Les nutritionnistes travaillent souvent dans l’industrie alimentaire ainsi que dans les sciences et technologies alimentaires.

Résumé

La nutrition est l’étude de la nourriture et de ses effets sur le corps. Les gens doivent avoir une alimentation variée pour obtenir un large éventail de nutriments.

Certaines personnes choisissent de suivre un régime alimentaire spécifique, dans lequel elles se concentrent sur certains aliments et en évitent d’autres. Les personnes qui font cela devront peut-être planifier soigneusement pour s’assurer qu’elles obtiennent toutes les vitamines nécessaires au maintien de leur santé.

Un régime riche en aliments d’origine végétale et qui limite les graisses animales ajoutées, les aliments transformés ainsi que le sucre et le sel ajoutés est plus susceptible d’être bénéfique pour la santé d’une personne.

Découvrez les différents régimes ici :

  • Régime à base de plantes
  • diète méditerranéenne
  • Régime DASH
  • Régime végétalien
  • Régime alimentaire cru
  • Régime paléo
  • Régime sans gluten
  • Régime céto

Le cheesecake est-il sain Conseils sur la nutrition et les recettes

Avec sa texture veloutée et son goût sucré, le cheesecake f en tête de liste des desserts préférés de nombreuses personnes.

Le cheesecake se compose généralement d’une couche de fromages – généralement du fromage à la crème, de la ricotta ou du fromage cottage – ainsi que d’œufs et de sucre.

Certains cheesecakes ont une croûte inférieure faite de biscuits écrasés comme des biscuits Graham ou de la pâtisserie.

Le cheesecake classique est généralement aromatisé à l’extrait de vanille, mais les cheesecakes existent également dans d’autres saveurs, du chocolat aux épices de citrouille.

S’il ne fait aucun doute que le cheesecake est délicieux, certaines personnes peuvent se demander s’il peut ou non s’intégrer dans une alimentation saine. Alerte spoil! Ça peut.

Cet article examine la valeur nutritionnelle du cheesecake et partage des idées de recettes pour les amateurs de cheesecake, y compris des alternatives sans produits laitiers et faibles en glucides.

Un cheesecake nature sur un plateau à gâteaux dans une boulangerie.Profil nutritionnel du cheesecake

Il ne faut pas s’étonner que le cheesecake traditionnel soit riche en calories, en graisses et en glucides. Après tout, ses principaux ingrédients sont le fromage, les œufs et le sucre.

Cependant, il peut y avoir des différences nutritionnelles entre les cheesecakes, selon la composition avec laquelle ils sont préparés.

Voici un tableau comparatif qui comprend les détails nutritionnels de quatre types différents de cheesecake : un cheesecake nature fabriqué dans le commerce, un cheesecake céto, un cheesecake au chocolat aromatisé et un cheesecake sans produits laitiers 1, 23, 4.

Cheesecake au chocolat tranche de 100 grammesCheesecake ordinaire nature tranche de 100 grammesGâteau au fromage classique Keto éclairé gâteau au fromage de 80 grammesCheezecake new-yorkais sans produits laitiers Daiya tranche de 130 grammes
Calories388321210480
Graisse24,1 grammes22,5 grammes20 grammes31 grammes
Crabes38,8 grammes25,5 grammes18 grammes 2 glucides nets47 grammes
Protéine5,29 grammes5,5 grammes4 grammes3 grammes

La plupart des cheesecakes sont riches en matières grasses et en glucides et fournissent un peu de protéines provenant des produits laitiers et des œufs utilisés dans la recette.

Parce qu’ils sont sucrés, les cheesecakes contiennent généralement une grande quantité de sucre ajouté. Par exemple, le cheesecake au chocolat ci-dessus contient 21,2 grammes de sucre ajouté par portion de 100 grammes. Cela représente plus de 5 cuillères à café de sucre 1.

Certains cheesecakes sont préparés avec des ingrédients tels que des édulcorants faibles ou nuls en calories comme l’érythritol ou l’allulose pour les rendre adaptés aux personnes suivant un régime pauvre en glucides.

Ces produits contiennent beaucoup moins de glucides que les cheesecakes traditionnels et peuvent également contenir moins de calories.

Parce que le cheesecake est traditionnellement fabriqué à partir de produits laitiers – ce qui ne rentre pas dans le régime alimentaire de nombreuses personnes – certaines entreprises proposent des cheesecakes végétaliens à base d’ingrédients comme la noix de coco et les protéines de pois.

Cependant, ce n’est pas parce qu’il ne contient pas de produits laitiers qu’il est moins calorique et moins sucré que le cheesecake traditionnel.

En fait, le cheesecake végétalien est le plus calorique et contient la même quantité de sucre que le cheesecake au chocolat, bien que la portion soit plus grande que les autres desserts du tableau.

C’est pourquoi il est important de lire les étiquettes nutritionnelles et les étiquettes des ingrédients lorsque vous achetez un cheesecake.

Dans l’ensemble, le cheesecake traditionnel est un dessert riche en calories, en sucre et en matières grasses.

Résumé

Comme la majorité des desserts, la plupart des cheesecakes sont riches en calories, en glucides, en matières grasses et en sucre. Cependant, le profil nutritionnel exact dépendra des ingrédients utilisés.

Le cheesecake est-il sain ?

De nombreux aliments ne sont pas créés pour être bénéfiques pour la santé. Ils sont plutôt destinés à être consommés en petites quantités pour leur goût et leur texture.

Tout comme les autres desserts comme la crème glacée et la tarte, le cheesecake ne doit pas être consommé pour sa valeur nutritionnelle.

Bien sûr, le cheesecake contient des nutriments comme des protéines, du calcium et du sélénium, mais il est également riche en calories et riche en graisses et en sucre, ce qui signifie qu’il ne devrait pas constituer une grande partie de votre alimentation 2.

Cependant, cela ne signifie pas que le cheesecake doit être complètement évité. De petites quantités de n’importe quel dessert, y compris le cheesecake, peuvent s’intégrer dans la plupart des régimes.

Tant que vous suivez un régime alimentaire globalement nutritif tout en dégustant un cheesecake de temps en temps, cela n’aura pas d’effet majeur sur votre santé.

D’un autre côté, manger trop souvent des sucreries comme le cheesecake peutnuire à la santé et augmenter le risque de maladie.

Si votre alimentation est riche en aliments et boissons comme le cheesecake, les bonbons, les sodas et les collations ultra-transformées, il est préférable de réduire ces produits et de les remplacer par des aliments riches en nutriments comme les fruits, les légumes et les légumineuses.

Cela peut aider à réduire votre risque de problèmes de santé liés à une consommation élevée de sucre ajouté et à une consommation excessive de calories, comme l’obésité et le diabète de type 2 5, 6.

Résumé

Le cheesecake n’est pas considéré comme un aliment nutritif. Cependant, il peut être consommé occasionnellement en petites quantités dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée. En manger occasionnellement ne devrait pas affecter votre santé.

Inconvénients de manger du cheesecake

La plupart des cheesecakes sont riches en calories, en matières grasses et en sucre.

Si vous mangez trop souvent des sucreries comme le cheesecake, cela pourrait nuire à votre santé de plusieurs manières.

Riche en calories

Le cheesecake est généralement composé d’ingrédients riches en calories comme le fromage à la crème, la crème sure et le beurre.

Pour cette raison, le cheesecake peut contenir une quantité surprenante de calories.

Par exemple, une tranche de cheesecake aux tortues au caramel et aux pacanes de la chaîne de restaurants populaire The Cheesecake Factory contient 1 330 calories. Cela représente plus de la moitié des calories dont la plupart des gens ont besoin quotidiennement pour maintenir leur poids 78.

Même si manger occasionnellement une tranche de votre cheesecake préféré n’affectera pas de manière significative votre poids, manger trop souvent du cheesecake et d’autres desserts riches en calories peut entraîner une prise de poids indésirable.

Pensez à partager une tranche avec un ami ou à manger la moitié de votre tranche et à emporter l’autre moitié à la maison pour la congeler.

Riche en sucre

La plupart des cheesecakes sont riches en sucre ajouté, et beaucoup contiennent bien plus que la quantité recommandée de sucre ajouté quotidiennement dans une seule tranche.

L’American Heart Association recommande aux hommes et aux femmes adultes de limiter leur consommation de sucre ajouté à 9 cuillères à café 36 grammes et 6 cuillères à café 25 grammes par jour, respectivement 9.

Une seule tranche de 113 grammes de cheesecake triple chocolat Favourite Day contient 30 grammes de sucre ajouté, ce qui équivaut à 7,5 cuillères à café 10.

Comme vous pouvez le constater, le sucre s’accumule rapidement et il est facile de dépasser les limites recommandées, surtout si vous mangez régulièrement des aliments comme le cheesecake.

Consommer trop de sucre ajouté peut nuire à votre santé de plusieurs manières, depuis l’augmentation du risque de maladie du foie jusqu’à l’augmentation des niveaux de graisse viscérale nocive située dans votre cavité abdominale, entourant vos organes 11, 12, 13.

Des niveaux élevés de graisse viscérale sont associés à un risque accru de maladies, notamment de maladies cardiovasculaires, tant chez les adultes que chez les enfants 14, 15, 16.

Certains types sont hautement transformés

Les cheesecakes faits maison sont généralement préparés avec des ingrédients simples comme des œufs, du fromage à la crème, de la crème sure et du sucre.

D’un autre côté, les cheesecakes fabriqués dans le commerce peuvent contenir un certain nombre d’ingrédients tels que des charges, des stabilisants et des colorants, édulcorants et arômes artificiels, que certaines personnes préfèrent laisser de côté de leur alimentation.

En général, les aliments ultra-transformés comme les cheesecakes préparés dans le commerce devraient être limités dans toute alimentation saine.

Les régimes alimentaires riches en aliments ultra-transformés ont été associés à un certain nombre de problèmes de santé, tels qu’un risque accru de maladie cardiaque, d’obésité et de diabète de type 2 17, 18, 19.

Résumé

Les cheesecakes ont tendance à être riches en calories et en sucre ajouté et certains sont hautement transformés. Comme tous les desserts riches en calories et en sucre, il est préférable de limiter votre consommation de cheesecake et de n’en profiter qu’à l’occasion.

Des recettes plus saines pour les amateurs de cheesecake

Si vous êtes amateur de cheesecake, vous vous demandez peut-être si vous pouvez rendre le cheesecake un peu plus sain en changeant les ingrédients.

En outre, certaines personnes peuvent souhaiter des options de recettes de cheesecake qui correspondent mieux à leurs préférences alimentaires, comme le paléo ou faible en glucides.

Heureusement, il existe un certain nombre de recettes qui utilisent moins de sucre et remplacent des ingrédients plus nutritifs pour créer de délicieux desserts inspirés du cheesecake.

Et pour ceux qui ne tolèrent pas les produits laitiers, il existe des moyens de préparer un cheesecake sans produits laitiers – et végétalien aussi !

Recettes de cheesecake sans produits laitiers

Beaucoup de gens aiment le goût du cheesecake mais veulent ou doivent éviter les produits laitiers. Heureusement, il existe des moyens de préparer un cheesecake crémeux sans produits laitiers.

Gardez à l’esprit que le fait qu’un produit soit végétalien ou paléo ne signifie pas nécessairement que l’aliment est « sain ». Les produits végétaliens peuvent contenir autant de calories et de grammes de sucre qu’un cheesecake traditionnel.

Voici quelques délicieuses recettes de cheesecake sans produits laitiers pour ceux qui ne peuvent pas – ou choisissent de ne pas – consommer de produits laitiers.

  • Gâteau au fromage paléo: Cette recette de Paleo Cheesecake est sans produits laitiers et sans céréales. Il tire son onctuosité du lait de coco et des noix de cajou et constitue un choix parfait pour ceux qui suivent un régime paléo.
  • Gâteau au fromage végétalien: Si vous recherchez une recette de cheesecake végétalien polyvalente, essayez cette recette de cheesecake végétalien à 7 ingrédients. La recette simple peut être aromatisée avec du beurre de cacahuète, de la sauce caramel au bourbon ou des myrtilles pour répondre à différentes préférences gustatives.

Recettes de cheesecake à faible teneur en glucides

Pour les personnes qui suivent un régime pauvre en glucides, le cheesecake peut être une option de dessert, à condition qu’il soit faible en glucides et qu’il tire sa douceur d’alternatives au sucre comme le fruit du moine.

Ces desserts à faible teneur en glucides peuvent également être de bonnes options pour les personnes diabétiques.

Voici quelques recettes de cheesecake à faible teneur en glucides :

  • Gâteau au fromage céto: Cette recette de cheesecake céto utilise des ingrédients comme la farine d’amande, le fromage à la crème, les œufs et les fruits du moine pour créer un délicieux cheesecake à faible teneur en glucides. Il ne fournit que 5 glucides nets par portion, ce qui en fait un choix parfait pour une gâterie sucrée et cétogène.
  • Bouchées de cheesecake céto sans cuisson: Si vous n’êtes pas fan de pâtisserie, essayez ces bouchées de gâteau au fromage Keto sans cuisson. Ils sont fabriqués avec des ingrédients faibles en glucides et ne contiennent que 1 gramme de glucides nets par portion.

Bien que ces recettes soient des alternatives utiles pour ceux qui suivent un régime alimentaire spécifique ou pour ceux qui souhaitent réduire leur consommation de sucre ajouté, il n’y a rien de mal à savourer de temps en temps un cheesecake fabriqué de manière traditionnelle.

Si le cheesecake est votre friandise préférée, alors profitez-en ! Assurez-vous simplement de limiter le cheesecake dans votre alimentation comme vous le feriez pour tout autre dessert sucré et riche en calories.

Résumé

Il est possible de préparer un cheesecake à faible teneur en glucides et d’utiliser des ingrédients comme les noix de cajou et la noix de coco pour préparer des versions sans produits laitiers.

L’essentiel

Le cheesecake est une friandise crémeuse et sucrée traditionnellement préparée avec des ingrédients comme du fromage à la crème, des œufs et du sucre.

Il est riche en calories, en sucre et en graisses, il est donc important de limiter le cheesecake dans votre alimentation, comme vous le feriez pour n’importe quel dessert. Cependant, il n’y a rien de mal à déguster ce dessert de temps en temps dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

Pour ceux qui souhaitent expérimenter des recettes de cheesecake à faible teneur en glucides, végétaliennes et paléo, il existe de nombreuses recettes disponibles en ligne pour répondre à ces préférences.

La morue est-elle saine Nutrition, calories, avantages et plus

La morue est un poisson à chair blanche et floconneuse et à la saveur douce.

Il regorge de protéines, de vitamines B et de minéraux.

Cependant, contrairement à de nombreux autres types de fruits de mer, la morue n’est pas souvent présentée comme un aliment santé, vous pouvez donc vous demander si c’est bon pour vous.

Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur la morue, y compris son contenu nutritionnel et ses bienfaits pour la santé.

morue est-elle saine

Qu’est-ce que la morue?

La morue est un poisson populaire et largement pêché en raison de sa chair blanche et floconneuse et de son goût doux.

Plusieurs espèces du genre Gadus sont considérées comme de la morue, y compris les variétés de morue de l’Atlantique, du Pacifique et du Groenland .

Cependant, le terme « morue » est également utilisé dans les magasins pour une variété d’autres espèces de poissons qui ne font pas partie de ce genre.

Pour cette raison, il peut être difficile de connaître le type exact de poisson que vous obtenez lorsque vous achetez de la morue, à moins qu’il ne comprenne une identification claire.

Résumé

Bien qu’il existe plusieurs types de morue, ce nom est également utilisé pour certains poissons qui peuvent ou non être directement liés à la morue. En général, la morue a une chair douce et blanche qui en fait un produit de la mer populaire.

Contenu nutritif

La morue contient plusieurs nutriments importants dont votre corps a besoin.

Les informations nutritionnelles ci-dessous concernent la morue de l’Atlantique et du Pacifique. Gardez à l’esprit que la teneur exacte en éléments nutritifs du poisson étiqueté « cabillaud » peut varier, car certains peuvent être des espèces entièrement différentes.

Riche en protéines maigres

La morue est faible en calories, en gras et en glucides.

Une portion de 3 onces 85 grammes de morue de l’Atlantique cuite ne contient que 90 calories et environ 1 gramme de graisse. Cependant, il contient 19 grammes de protéines .

De même, la même portion de morue du Pacifique cuite fournit environ 85 calories, moins de 1 gramme de gras et 20 grammes de protéines .

Une bonne source de certaines vitamines B

Les vitamines B ont de nombreuses fonctions essentielles dans votre corps, notamment le métabolisme des nutriments et la libération de l’énergie des aliments .

La morue de l’Atlantique et du Pacifique sont de bonnes sources de plusieurs .

Une portion de 3 onces 85 grammes de morue cuite fournit plus de 30 % de l’apport quotidien de référence RDI pour la vitamine B12 pour les adultes .

En plus d’autres fonctions vitales, la vitamine B12 aide à former des globules rouges et de l’ADN .

De plus, ces poissons sont de bonnes sources de vitamine B6 et de niacine, qui sont toutes deux nécessaires à des centaines de réactions chimiques importantes dans votre corps .

Riche en Phosphore et Sélénium

En plus de sa teneur en vitamines, la morue fournit plusieurs minéraux importants, dont le phosphore et le sélénium.

est un élément essentiel des os et des dents. Elle joue également un rôle dans le bon fonctionnement de certaines vitamines B .

Pendant ce temps, aide à fabriquer et à protéger votre ADN .

La morue contient environ 20 % ou plus du RDI pour le phosphore dans une portion de 3 onces 85 grammes .

Ce poisson est également une source particulièrement bonne de sélénium, avec une seule portion de 85 grammes 3 onces donnant souvent 40 % ou plus du RDI pour les adultes .

Ainsi, la morue contribue grandement à combler vos besoins en minéraux.

Résumé

La morue fournit généralement une source maigre de protéines, plusieurs vitamines B et plusieurs minéraux importants pour votre corps.

Avantages potentiels pour la santé

Il y a plusieurs avantages potentiels à ajouter de la morue à votre alimentation.

Peut favoriser la santé cardiaque et un poids santé

La consommation de poisson est associée à une variété d’avantages pour la santé, y compris un risque plus faible de maladie cardiaque et un soutien .

Cependant, il est important de noter que la morue et les autres poissons maigres contiennent moins d’acides gras oméga-3 que les poissons gras comme .

Ces graisses sont présumées responsables de nombreux bienfaits pour la santé.

Néanmoins, la morue est riche en nutriments, ce qui signifie qu’elle contient de nombreux nutriments bénéfiques dans relativement peu de calories. Ainsi, les poissons maigres comme la morue peuvent toujours favoriser une bonne santé et peuvent même être favorables à la perte de poids .

Comme mentionné précédemment, la morue est également une bonne source de protéines de haute qualité .

Faible en mercure

Un problème de santé potentiel associé à la consommation de poisson est .

Les sources d’eau peuvent être contaminées par le mercure, un métal lourd toxique, qui s’accumule dans les poissons. Lorsque les humains mangent ces poissons, le mercure peut entraîner des problèmes de santé .

Dans les cas graves, l’empoisonnement au mercure chez l’homme peut entraîner des lésions cérébrales, ce qui peut être particulièrement préoccupant chez les femmes qui allaitent ou les femmes en raison des dommages potentiels pour l’enfant en développement .

Chez les poissons, les niveaux les plus élevés de mercure se trouvent souvent chez les espèces qui ont une durée de vie plus longue et sont relativement élevées dans la chaîne alimentaire.

Les poissons les plus riches en mercure sont le requin, l’espadon, le maquereau royal, le poisson-tuile, l’hoplostète orange et le marlin. Les poissons communs comme le thon, le flétan et le bar contiennent également du mercure .

La morue contient moins de mercure que ces poissons, ce qui en fait un meilleur choix pour ceux qui cherchent à éviter les toxines .

Huile de foie de morue

Certains sous-produits de la morue sont utilisés dans les compléments alimentaires. Le plus populaire d’entre eux est .

L’huile de foie de morue est une excellente source de vitamine D et donne des concentrations plus élevées d’acides gras oméga-3 que les filets de morue .

Résumé

La consommation de poisson est associée à une meilleure santé et à une réduction du risque de maladie. Bien que la morue ne contienne pas les quantités élevées d’acides gras oméga-3 présentes dans les poissons gras, elle est relativement faible en mercure et peut constituer un élément nutritif d’une alimentation saine.

Inconvénients potentiels

Bien que la morue puisse faire partie d’un régime nutritif, elle peut également présenter certains inconvénients.

Bien que ces précautions valent la peine d’être gardées à l’esprit, elles ne doivent pas nécessairement vous décourager de manger de la morue.

Teneur en oméga-3 inférieure à celle des poissons gras

La morue ne possède pas les niveaux élevés de ce poisson gras.

Ces acides gras importants peuvent être responsables de certains des bienfaits du poisson pour la santé .

Pour cette raison, il peut être préférable de consommer régulièrement du poisson gras en plus du poisson maigre comme la morue.

Parasites

Comme beaucoup d’autres poissons, la morue peut abriter des parasites si elle est consommée crue sans avoir été préalablement congelée .

Les parasites présents dans les aliments peuvent provoquer des maladies d’origine alimentaire et des symptômes désagréables tels que diarrhée, douleurs abdominales et musculaires 22.

Cependant, la consommation de morue entièrement cuite ou préalablement congelée élimine ce problème.

Surpêche

La morue franche a connu des déclins dramatiques de sa population en raison de la surpêche. La consommation de ce type de cabillaud peut augmenter la demande de pêche supplémentaire .

La morue franche est désormais considérée comme une espèce vulnérable, ce qui signifie qu’elle est susceptible d’être menacée si les circonstances menaçant sa survie ne s’améliorent pas .

Résumé

Bien qu’il existe plusieurs problèmes de santé et d’environnement liés à la consommation de morue, ceux-ci n’indiquent pas que la morue devrait être complètement évitée. La morue durable et correctement préparée peut être un élément sûr et nutritif de votre alimentation.

Comment le préparer

La morue peut être préparée de différentes manières, notamment au four, au grill, au gril et à la poêle.

Bien qu’il soit important de bien cuire la morue, en particulier si elle n’a pas été congelée auparavant, la surcuisson de la morue peut la dessécher et la durcir.

Il est souvent recommandé de cuire la morue à la chaleur humide pour éviter qu’elle ne se dessèche. Pour ce faire, enveloppez le poisson dans du papier aluminium avant la cuisson.

Les temps de cuisson varient en fonction de la méthode, mais la morue est cuite de manière appropriée lorsque la chair devient opaque et s’effrite facilement lorsqu’elle est grattée doucement avec une fourchette.

Une grande variété d’assaisonnements – y compris le citron, le poivre, le sel et – peut rehausser le goût de la morue.

Résumé

La morue peut être préparée de nombreuses façons et sa chair douce absorbe facilement les épices. Pour éviter qu’elle ne se dessèche, enveloppez la morue dans du papier aluminium pendant la cuisson.

La ligne de fond

La morue est à la fois un poisson nutritif et savoureux chargé de protéines maigres, de vitamines et de minéraux.

Bien que plus faible en oméga-3 que les poissons gras, la morue peut tout de même faire partie d’un .

La morue contient moins de mercure que certains fruits de mer, y compris les poissons populaires comme le , et peut être préparée de plusieurs façons.

Si vous voulez ajouter quelque chose de nouveau à votre assiette, la morue est facile à préparer à la maison.

Sucre Turbinado : Nutrition, utilisations et substituts

Le sucre Turbinado a une couleur brun doré et se compose de gros cristaux.

Il est disponible dans les supermarchés et les magasins d’aliments naturels, et certains cafés le proposent en sachets individuels.

Vous vous demandez peut-être si ce sucre d’aspect rustique est meilleur pour vous et peut remplacer le sucre blanc.

Cet article explique ce qu’est le sucre turbinado et comment l’utiliser.

sucre Turbinado

Qu’est-ce que le sucre Turbinado?

Le sucre Turbinado est un sucre partiellement raffiné qui conserve une partie de l’original, lui donnant une subtile saveur de caramel.

Il est fabriqué à partir de canne à sucre – une culture non génétiquement modifiée, dont une partie est issue de l’agriculture biologique.

Parfois, le sucre turbinado est appelé sucre brut – un terme marketing impliquant qu’il est peu transformé. Cependant, malgré ce nom, le sucre n’est pas vraiment « brut ».

Selon la FDA, les premières étapes de la transformation du sucre produisent du sucre brut, mais le sucre brut ne convient pas à la consommation car il est contaminé par de la terre et d’autres impuretés. Le sucre Turbinado a été nettoyé de ces débris et est encore raffiné, ce qui signifie qu’il n’est pas brut .

Une autre raison pour laquelle le sucre turbinado n’est pas brut est que la production comprend le jus de canne à sucre bouillant pour l’épaissir et le cristalliser.

Notamment, le sucre turbinado a un prix plus élevé que le sucre blanc, coûtant généralement deux à trois fois plus cher.

Résumé

Le sucre Turbinado est un sucre partiellement raffiné qui conserve une partie de la mélasse d’origine de la canne à sucre et a une saveur subtile de caramel. Il peut coûter jusqu’à trois fois plus cher que le sucre blanc.

Nutritionnellement similaire au sucre blanc

Le sucre blanc et le sucre turbinado contiennent chacun 16 calories et 4 grammes de glucides par cuillère à café environ 4 grammes mais pas de fibres .

Le sucre Turbinado contient des traces de calcium et de fer, mais vous n’obtiendrez même pas 1% de votre apport quotidien de référence RDI pour ces minéraux par cuillère à café .

Il fournit également des antioxydants à partir de la mélasse laissée pendant le traitement – mais les quantités sont relativement faibles .

Par exemple, vous devriez manger 5 tasses 1 025 grammes de sucre turbinado pour obtenir la même quantité d’antioxydants que dans 2/3 tasse 100 grammes de myrtilles .

Les organismes de santé conseillent de limiter votre apport calorique quotidien à 10 % ou moins, ce qui équivaut à 12,5 cuillères à café 50 grammes de sucre si vous avez besoin de 2 000 calories par jour. Cependant, moins vous mangez de sucre, mieux c’est .

Un apport plus élevé de sucres ajoutés est lié à , comme un risque accru de maladie cardiaque, de diabète de type 2, d’obésité et d’aggravation de la mémoire – sans parler de son rôle dans la promotion de la carie dentaire .

Par conséquent, considérez le sucre turbinado comme un exhausteur de goût à utiliser occasionnellement en petites quantités, plutôt qu’une source de nutrition.

Résumé

Le sucre Turbinado correspond au sucre blanc pour les calories et les glucides. Les petites quantités de minéraux et d’antioxydants qu’il fournit sont relativement insignifiantes. Comme les autres types de sucre, il est préférable de ne l’utiliser qu’en petites quantités.

Traitement des sucres bruns

Le sucre passe par de nombreuses étapes de transformation.

Cela comprend le pressage du jus de la canne à sucre, qui est bouilli dans de grands évaporateurs à vapeur pour former des cristaux et tourné dans une turbine pour éliminer la mélasse liquide .

Alors que le sucre blanc a pratiquement toute la mélasse éliminée et subit un raffinage supplémentaire pour éliminer les traces de couleur, seule la mélasse à la surface des cristaux de sucre turbinado est éliminée. Cela laisse généralement moins de 3,5 % de mélasse en poids.

En revanche, le sucre brun est généralement fabriqué en ajoutant de la mélasse en quantités précises au sucre blanc. La cassonade claire contient 3,5% de mélasse, tandis que la cassonade foncée contient 6,5% de mélasse .

Les deux types de cassonade sont plus humides que le sucre turbinado en raison de la mélasse supplémentaire et ont des cristaux plus petits .

Deux autres types de sucres bruns sont le muscovado, qui sont peu raffinés et conservent une partie de la mélasse d’origine.

Le sucre Demerara a des cristaux plus gros et de couleur plus claire que le sucre turbinado. Il contient généralement 1 à 2 % de mélasse.

Le sucre Muscovado est brun très foncé et a des cristaux fins et mous qui sont collants. Il contient 8 à 10 % de mélasse, ce qui lui donne une saveur plus forte.

Résumé

Les sucres bruns – y compris le turbinado, le demerara, le muscovado et le sucre brun clair et foncé – varient dans leur degré de transformation, leur teneur en mélasse et la taille des cristaux.

Comment utiliser le sucre Turbinado

Vous pouvez utiliser du sucre turbinado en général, mais c’est une garniture particulièrement utile pour les aliments, car les gros cristaux résistent bien à la chaleur.

Le sucre Turbinado fonctionne bien pour :

  • Garnissez les céréales chaudes, comme les flocons d’avoine et la crème de blé.
  • Saupoudrer sur des muffins de grains entiers, des scones et du pain éclair.
  • Mélanger dans un mélange d’épices sèches pour fumer ou griller de la viande ou de la volaille.
  • Saupoudrer de patates douces au four ou de carottes et betteraves rôties.
  • Faites des noix confites, comme des noix de pécan et des amandes.
  • Habillez des fruits cuits au four, comme des moitiés de poire, de pomme ou de pêche.
  • Mélanger dans une croûte à tarte aux biscuits Graham.
  • Décorez le dessus des tartes, du croustillant aux pommes et de la crème brûlée.
  • Saupoudrer sur les biscuits au sucre de blé entier pour un aspect naturel.
  • Mélanger avec de la cannelle et utiliser sur des toasts de grains entiers.
  • Sucrez, thé ou autres boissons chaudes.
  • Faites un gommage naturel du corps ou un exfoliant pour le visage.

Vous pouvez acheter du sucre turbinado en vrac, en sachets individuels et en morceaux de sucre. Conservez-le dans un contenant hermétique pour éviter qu’il ne durcisse.

Résumé

Le sucre turbinado est couramment utilisé pour garnir les céréales chaudes, les produits de boulangerie et les desserts, car les gros cristaux résistent bien à la chaleur. C’est aussi un édulcorant populaire pour les boissons chaudes.

Conseils pour remplacer le sucre Turbinado

Bien que vous puissiez généralement substituer une quantité égale de turbinado au sucre blanc dans les recettes, chacun se prête à certaines applications.

Par exemple, si vous voulez une couleur blanche immaculée et une texture lisse – comme dans la crème fouettée – ou si vous préparez un dessert aux agrumes – comme une tarte au citron – le sucre blanc est le meilleur choix.

D’autre part, la légère saveur de mélasse du sucre turbinado fonctionne bien dans les muffins au son, la tarte aux pommes et la sauce barbecue.

Notamment, les plus gros cristaux de sucre turbinado ne se dissolvent pas aussi bien que les plus petits cristaux de sucre blanc. Par conséquent, il peut ne pas fonctionner aussi bien dans certains produits de boulangerie.

Une expérience a révélé que le sucre turbinado remplaçait facilement le sucre blanc dans les produits de boulangerie préparés avec des pâtes humides et versables, comme les gâteaux. Cependant, cela ne fonctionnait pas aussi bien dans des mélanges plus secs, comme pour les biscuits, car le sucre ne se dissolvait pas aussi bien.

Vous pouvez également utiliser du sucre turbinado à la place d’autres sucres bruns et vice versa. Voici quelques conseils de substitution :

  • Pour faire un substitut de sucre turbinado : Mélanger moitié cassonade et moitié sucre blanc pour remplacer la quantité totale de sucre turbinado.
  • Pour remplacer la cassonade par du turbinado : Ajustez la recette pour ajouter de l’humidité, comme avec ou de la compote de pommes – sinon, vos produits de boulangerie peuvent devenir secs.
  • Pour utiliser demerara à la place du sucre turbinado et vice versa : Vous pouvez généralement substituer l’un à l’autre dans les recettes sans faire d’ajustements particuliers, car ceux-ci ont une texture et une saveur similaires.
  • Pour remplacer le muscovado par du sucre turbinado ou demerara : Ajoutez une petite quantité de mélasse au sucre turbinado pour reproduire la saveur et l’humidité du sucre muscovado.

Résumé

Vous pouvez généralement remplacer le sucre blanc dans une recette par du turbinado, bien que cela puisse légèrement altérer la couleur, la saveur et la texture du produit final. L’utilisation de sucre turbinado à la place d’autres sucres de couleur brune peut nécessiter des ajustements pour l’humidité.

La ligne de fond

Le sucre Turbinado est une option moins transformée que le sucre blanc qui retient de petites quantités de mélasse.

Cependant, il n’apporte pas de valeur nutritionnelle significative et est plutôt coûteux.

Bien qu’il puisse s’agir d’un ingrédient savoureux, d’un édulcorant ou d’une garniture, il est préférable de l’utiliser avec modération – comme tous.

Le poisson basa est-il sain Nutrition, avantages et dangers

Le basa est un type de poisson blanc originaire d’Asie du Sud-Est.

Dans les pays qui l’importent, il est souvent utilisé comme alternative bon marché à la morue ou à l’aiglefin en raison de son goût et de sa texture similaires.

Cependant, malgré sa popularité, il a été prétendu qu’il comporte des risques pour la santé.

Cet article passe en revue la nutrition du poisson basa et indique si sa consommation est saine ou risquée.

Qu’est-ce que le poisson basa ?

Le basa est un type de poisson-chat appartenant à la famille des Pangasiidae. Son nom scientifique officiel est Pangasius bocourti, bien qu’il soit souvent appelé poisson basa ou bocourti aux États-Unis.

Vous avez peut-être également entendu le poisson basa appelé cordonnier de rivière, cordonnier vietnamien, pangasius ou swai.

Sa chair a une texture légère et ferme et une saveur de poisson douce – semblable à celle de l’aiglefin. En fait, il est souvent vendu sous forme de filets de poisson désossés et utilisé de la même manière.

Les poissons basa sont originaires des fleuves Mékong et Chao Phraya, qui traversent plusieurs pays d’Asie du Sud-Est.

En raison de sa popularité et de la forte demande d’exportation, il est également élevé en grand nombre dans des enclos entourant le Mékong.

L’une des raisons pour lesquelles Basa est si populaire est son coût. Il est bon marché à cultiver et à récolter, ce qui en fait un prix compétitif, même lorsqu’il est exporté à l’étranger.

Résumé

Le poisson basa est un type de poisson-chat originaire d’Asie du Sud-Est. Son faible coût, même importé, en fait un poisson populaire dans le monde entier.

Apports nutritionnels

Comme d’autres types de poissons blancs, le basa est faible en calories et riche en protéines de haute qualité.

Une portion de 4,5 onces 126 grammes fournit :

  • Calories : 158
  • Protéine: 22,5 grammes
  • Gros: 7 grammes
  • Gras saturé: 2 grammes
  • Cholestérol: 73 mg
  • Crabes: 0 gramme
  • Sodium: 89 mg

En raison de sa faible teneur en calories et de sa teneur élevée en protéines, il peut être un aliment bénéfique pour ceux qui suivent un régime, un peu comme les autres types de poisson blanc.

Il contient également 5 grammes de graisses insaturées, dont certaines .

Les acides gras oméga-3 sont des graisses essentielles importantes pour maintenir la santé optimale de votre corps et de votre cerveau, surtout avec l’âge .

Cependant, le basa contient beaucoup moins d’acides gras oméga-3 que les poissons gras et le maquereau .

Résumé

Le poisson basa, comme les autres poissons blancs, est riche en protéines et faible en calories. Il contient également de petites quantités d’acides gras oméga-3 sains.

Avantages pour la santé

Le poisson blanc comme le basa vous fournit des protéines de haute qualité et peu de calories.

La consommation de poisson a également été liée à un certain nombre de problèmes, notamment la longévité et un risque plus faible de maladie cardiaque.

Les personnes qui mangent du poisson peuvent vivre plus longtemps

Des études observationnelles ont montré que les personnes qui mangent plus de poisson que celles qui n’en mangent pas .

En fait, dans une étude, ceux qui mangeaient le plus de poisson – ce qui a été mesuré en testant les niveaux d’acides gras oméga-3 dans leur circulation sanguine – vivaient un peu plus de deux ans de plus que ceux qui en mangeaient le moins .

Bien que les acides gras oméga-3 se trouvent en plus grande quantité dans les poissons gras, les poissons plus maigres comme le basa peuvent toujours contribuer à votre apport en oméga-3.

Gardez à l’esprit que les études d’observation ne peuvent pas prouver la cause et l’effet. Par conséquent, ces études ne peuvent pas dire que manger du poisson est ce qui fait vivre les gens plus longtemps.

Pourtant, les recherches suggèrent que les poissons comme le basa sont un complément sain à une alimentation équilibrée.

Peut réduire votre risque de maladie cardiaque

On pense également que les personnes qui mangent le plus de poisson ont un risque plus faible de maladie cardiaque .

Cet avantage est souvent lié aux poissons gras, en raison de leurs niveaux élevés d’acides gras oméga-3.

Cependant, même la consommation de poisson maigre a été associée à ce qui peut réduire votre risque de maladie cardiaque .

Cela suggère qu’il peut y avoir d’autres aspects à la consommation de poisson entier qui peuvent réduire le risque de maladie cardiaque, et que l’inclusion de poisson blanc dans une alimentation saine et équilibrée peut avoir des avantages pour la santé cardiaque .

Fournit des protéines de haute qualité

Le basa, comme les autres poissons blancs, est une bonne source de .

Les protéines jouent un certain nombre de rôles vitaux dans votre corps, y compris la croissance et la réparation des tissus de votre corps et la production d’enzymes importantes .

Une portion de 4,5 onces 126 grammes de basa fournit 22,5 grammes de protéines complètes de haute qualité, ce qui signifie qu’elle contient les neuf acides aminés essentiels dont vous avez besoin dans votre alimentation .

Faible en calories

La faible teneur en calories du basa en fait un excellent aliment si vous essayez de réduire votre .

En fait, une portion de 4,5 onces 126 grammes ne contient que 160 calories .

De plus, certaines études montrent que les protéines de poisson peuvent vous aider à vous sentir rassasié plus longtemps que d’autres sources de protéines animales.

Une étude a révélé que les protéines de poisson avaient le plus grand impact sur le sentiment de satiété, par rapport au poulet et au bœuf .

Résumé

Basa est faible en calories et riche en protéines. La consommation de poisson maigre comme le basa a été associée à la longévité et à un risque réduit de maladie cardiaque. Cela suggère que c’est un complément sain à une alimentation équilibrée.

Est-il sécuritaire de manger?

En général, manger n’importe quel type de poisson est associé à certains risques.

En effet, le poisson peut contenir des contaminants de déchets industriels tels que des biphényles polychlorés PCB. Ces composés peuvent s’accumuler dans votre corps et avoir des effets toxiques .

Pourtant, on pense que les avantages de manger du poisson l’emportent sur les risques potentiels .

Des études ont montré que les résidus de métaux lourds dans le poisson basa se situent dans des limites sûres .

Cependant, il a été suggéré que la façon dont le poisson basa est élevé et l’environnement dans lequel il vit peuvent faire de ce poisson un aliment à plus haut risque.

Les étangs dans lesquels les poissons-chats comme le basa sont élevés sont susceptibles d’être contaminés. Pour contrôler cela, les pisciculteurs doivent souvent utiliser des agents chimiques et des médicaments pour contrôler les agents pathogènes et les parasites – ces composants peuvent affecter le poisson.

Certaines études ont montré que les poissons-chats importés, y compris les poissons basa, du Vietnam ne respectaient pas les normes internationales de sécurité.

En effet, les poissons du Vietnam étaient plus susceptibles de contenir des traces de médicaments vétérinaires, dont des antibiotiques, à des concentrations dépassant les limites légales .

Une étude a également observé que 70 à 80 % des poissons-chats exportés vers les pays européens que sont l’Allemagne, la Pologne et l’Ukraine étaient contaminés par Vibrio bactéries – une cause fréquente de .

Pour minimiser votre risque d’intoxication alimentaire, assurez-vous de bien cuire le basa et évitez de le manger s’il est cru ou insuffisamment cuit.

Résumé

Le poisson importé du Vietnam – comme le basa – s’est avéré enfreindre les normes relatives aux résidus de médicaments et contenir des bactéries potentiellement pathogènes. Assurez-vous toujours que le basa est bien cuit avant de le manger pour minimiser votre risque d’intoxication alimentaire.

La ligne de fond

Le basa est un poisson blanc d’Asie du Sud-Est qui est une excellente source de protéines de haute qualité et d’acides gras oméga-3.

Son prix bon marché, son goût doux et sa texture feuilletée et ferme le rendent populaire dans le monde entier.

Cependant, il peut présenter un risque plus élevé d’intoxication alimentaire, alors assurez-vous de le faire cuire correctement.

9 bienfaits pour la santé et la nutrition du son d’avoine

L’avoine est largement considérée comme l’une des céréales les plus saines que vous puissiez manger, car elle contient de nombreuses vitamines, minéraux et fibres importants.

Le grain d’avoine Avena sativa est récolté et traité pour éliminer la coque extérieure non comestible. Ce qui reste est le gruau d’avoine, qui est ensuite transformé pour faire de la farine d’avoine.

Le son d’avoine est la couche externe du gruau d’avoine, qui se trouve juste sous la coque non comestible. Alors que les gruaux d’avoine et les flocons d’avoine coupés en acier contiennent naturellement du son, le son d’avoine est également vendu séparément comme son propre produit.

Le son d’avoine est associé à de nombreux bienfaits pour la santé, tels qu’un meilleur contrôle de la glycémie, une fonction intestinale saine et une baisse de la tension artérielle et du cholestérol.

Voici 9 avantages pour la santé et la nutrition du son d’avoine.

1. Emballé avec des nutriments

Le son d’avoine a une composition nutritionnelle bien équilibrée.

Bien qu’il contienne des quantités de glucides et de matières grasses similaires à celles de la farine d’avoine ordinaire, le son d’avoine contient plus de protéines et de fibres, et moins de calories. Il est particulièrement riche en bêta-glucane, un type puissant de .

Une tasse 219 grammes de son d’avoine cuit contient :

  • Calories : 88
  • Protéine: 7 grammes
  • Crabes: 25 grammes
  • Gros: 2 grammes
  • Fibre: 6 grammes
  • Thiamine : 29% de l’Apport Journalier de Référence RDI
  • Magnésium: 21% du RDI
  • Phosphore: 21% du RDI
  • Fer: 11% du RDI
  • Zinc: 11% du RDI
  • Riboflavine : 6% du RDI
  • Potassium: 4% du RDI

De plus, le son d’avoine fournit de petites quantités de folate, de vitamine B6, de niacine et de calcium.

Sa teneur élevée en nutriments et sa faible teneur en calories le rendent très .

Le son d’avoine est naturellement sans gluten, mais peut l’être pendant la culture ou la transformation. Si vous évitez le gluten, recherchez le son d’avoine spécifiquement étiqueté sans gluten.

Résumé Le son d’avoine contient plus de protéines et de fibres que l’avoine roulée ou rapide. Il est également riche en de nombreuses vitamines et minéraux essentiels.

2. Riche en antioxydants

Le son d’avoine est une excellente source de polyphénols, des molécules d’origine végétale qui agissent comme antioxydants.

protégez votre corps des molécules potentiellement nocives appelées radicaux libres. En grande quantité, les radicaux libres peuvent causer des dommages cellulaires liés aux maladies chroniques .

Le son d’avoine est particulièrement riche en antioxydants par rapport aux autres parties du grain d’avoine, et c’est une particulièrement bonne source d’acide phytique, d’acide férulique et de puissants avenanthramides .

Les avenanthramides sont une famille d’antioxydants propres à l’avoine. Ils ont été associés à des propriétés anticancéreuses et à une baisse de la pression artérielle .

Résumé Le son d’avoine est riche en antioxydants multiples qui peuvent aider à combattre les maladies chroniques et offrir des bienfaits pour la santé.

3. Peut réduire les facteurs de risque de maladie cardiaque

Les maladies cardiaques sont responsables d’environ un décès sur trois dans le monde .

L’alimentation joue un rôle clé dans . Certains aliments peuvent influencer votre poids corporel, votre tension artérielle, votre cholestérol, votre glycémie et d’autres facteurs de risque de maladie cardiaque.

Le son d’avoine peut aider à réduire certains facteurs de risque, tels que l’hypercholestérolémie et la tension artérielle.

Pour commencer, c’est une excellente source de bêta-glucane, un type de fibre soluble qui se dissout dans l’eau pour former une substance visqueuse ressemblant à un gel dans votre tube digestif .

Les bêta-glucanes peuvent réduire la quantité de cholestérol dans votre sang car ils aident à éliminer la bile riche en cholestérol, une substance qui facilite la digestion des graisses .

Dans une revue de 28 études, la consommation de 3 grammes ou plus d’avoinele bêta-glucane a réduit le LDL mauvais et le cholestérol total de 0,25 mmol/L et 0,3 mmol/L, respectivement .

D’autres études notent que les bêta-glucanes peuvent réduire considérablement la pression artérielle systolique et diastolique – les chiffres supérieurs et inférieurs d’une lecture, respectivement. Cela est vrai à la fois pour les adultes en bonne santé et pour ceux qui souffrent d’hypertension artérielle préexistante .

Le son d’avoine contient également des avenanthramides, un groupe d’antioxydants propres à l’avoine. Une étude a révélé que les avenanthramides agissent ensemble pour empêcher l’oxydation des LDL .

Le cholestérol LDL mauvais oxydé est nocif car il est lié à un risque plus élevé de maladie cardiaque .

Résumé Le son d’avoine est riche en bêta-glucanes, un type de fibre soluble qui peut aider à réduire le cholestérol et la tension artérielle, deux facteurs de risque clés de maladie cardiaque.

4. Peut aider à contrôler la glycémie

est un problème de santé qui touche plus de 400 millions de personnes .

Les personnes atteintes de cette maladie peuvent avoir du mal à contrôler leur glycémie. Un mauvais contrôle de la glycémie peut entraîner la cécité, des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et d’autres problèmes de santé.

Les aliments riches en fibres solubles, comme le son d’avoine, peuvent aider à contrôler la glycémie.

Les fibres solubles comme le bêta-glucane aident à ralentir la digestion et l’absorption des glucides dans le tube digestif, en stabilisant la glycémie .

Une revue de 10 études chez des personnes atteintes de diabète de type 2 a révélé qu’elles consommaient 6 grammes de bêta-glucane par jour pendant 4 semaines. De plus, 3 grammes ou plus de bêta-glucane pendant 12 semaines ont réduit la glycémie de 46 % .

D’autres études suggèrent que manger du son d’avoine avant ou à côté d’un repas riche en glucides peut ralentir la vitesse à laquelle les sucres pénètrent dans votre circulation sanguine, ce qui peut arrêter les pics de glycémie .

Résumé Les fibres solubles du son d’avoine peuvent prévenir les pics de glycémie et contrôler la glycémie, en particulier chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

5. Peut soutenir des intestins sains

La constipation est un problème courant qui affecte jusqu’à 20 % des personnes dans le monde .

Le son d’avoine est riche en fibres alimentaires, ce qui aide à soutenir une fonction intestinale saine.

En fait, seulement 1 tasse 94 grammes de son d’avoine cru contient un impressionnant 14,5 grammes de . C’est environ 1,5 fois plus de fibres que les flocons d’avoine rapides ou roulés .

Le son d’avoine fournit à la fois des fibres solubles et des fibres insolubles.

Les fibres solubles forment une substance semblable à un gel dans votre intestin, ce qui aide à ramollir les selles. Les fibres insolubles traversent votre intestin intactes, mais peuvent rendre les selles plus volumineuses et plus faciles à évacuer .

La recherche montre que le son d’avoine peut aider à maintenir des intestins sains.

Une étude chez des personnes âgées a révélé que manger des biscuits au son d’avoine deux fois par jour pendant 12 semaines réduisait la douleur et améliorait la fréquence et la régularité des selles .

Une autre étude de 12 semaines a révélé que 59 % des personnes qui consommaient 7 à 8 grammes de son d’avoine par jour pouvaient arrêter de prendre des laxatifs, car le son d’avoine était tout aussi efficace à .

Résumé Le son d’avoine est riche en fibres solubles et insolubles, ce qui peut aider à soulager la constipation et favoriser la santé intestinale.

6. Peut soulager les maladies inflammatoires de l’intestin

Les deux principaux types de maladie inflammatoire de l’intestin MICI sont la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Les deux sont caractérisés par une inflammation chronique de l’intestin.

Le son d’avoine peut aider à soulager les personnes atteintes d’une MII.

C’est parce que le son d’avoine est riche en fibres alimentaires, que vos bactéries intestinales saines peuvent décomposer en AGCC, comme le butyrate. Les AGCC aident à nourrir les cellules du côlon et peuvent réduire l’inflammation intestinale .

Une étude de 12 semaines menée auprès de personnes atteintes de colite ulcéreuse a révélé que la consommation quotidienne de 60 grammes de son d’avoine – fournissant 20 grammes de fibres – réduisait les symptômes de reflux. De plus, il a considérablement augmenté les niveaux d’AGCC dans le côlon comme le butyrate .

Une revue chez les adultes atteints d’une MII a déterminé que la consommation régulière d’avoine ou de son d’avoine peut aider à soulager les symptômes courants, tels que la constipation et la douleur .

Cela dit, il existe encore trop peu d’études humaines sur le son d’avoine et les MII. Plus de recherche est nécessaire.

Résumé Le son d’avoine peut aider à soulager les symptômes de la MII en nourrissant les cellules du côlon et en aidant à réduire l’inflammation. Cependant, des études plus humaines sont nécessaires.

7. Peut réduire votre risque de cancer colorectal

Le cancer colorectal est le troisième type de cancer le plus courant aux États-Unis .

Le son d’avoine a plusieurs propriétés qui peuvent de ce cancer.

D’une part, il est riche en fibres solubles – comme le bêta-glucane – qui servent de nourriture à vos bactéries intestinales saines. Ces bactéries fermentent les fibres, ce qui produit des AGCC.

Des études en éprouvette et sur des animaux indiquent que les AGCC peuvent protéger contre le cancer de l’intestin en supprimant la croissance des cellules cancéreuses et en induisant la mort des cellules cancéreuses .

De plus, le son d’avoine est une excellente source d’antioxydants, qui peuvent supprimer la croissance du cancer.

Des études en éprouvette et sur des animaux suggèrent que les antioxydants du son d’avoine – tels que l’avenanthramide – peuvent soit supprimer la croissance des cellules cancéreuses colorectales, soit les tuer .

Le son d’avoine est considéré comme un grain entier – fonctionnellement, sinon techniquement – car il est riche en fibres. Des études de population établissent un lien entre les régimes alimentaires riches en grains entiers et un risque moindre de maladie colorectale .

Cependant, davantage de recherches humaines dans ce domaine sont nécessaires.

Résumé Des études sur des animaux et des éprouvettes indiquent que plusieurs composés de son d’avoine peuvent protéger contre le cancer colorectal, mais davantage d’études humaines sont nécessaires.

8. Peut aider à perdre du poids

Le son d’avoine est riche en fibres solubles, ce qui peut aider.

Pour commencer, les fibres solubles peuvent augmenter les niveaux d’hormones qui vous aident à vous sentir rassasié. Ceux-ci incluent la cholécystokinine CKK, le GLP-1 et le peptide YY PYY .

Il peut également réduire les niveaux d’hormones de la faim, telles que .

Les aliments qui vous rassasient peuvent aider à perdre du poids en réduisant votre apport calorique .

Par exemple, une étude a révélé que les personnes qui mangeaient du son d’avoine au petit-déjeuner se sentaient plus rassasiées et consommaient moins de calories au repas suivant que celles qui mangeaient des céréales à base de maïs .

Résumé Le son d’avoine est riche en fibres solubles, ce qui peut supprimer les hormones de la faim et stimuler les hormones de satiété. À son tour, cela peut aider à perdre du poids.

9. Facile à ajouter à votre alimentation

Il est facile d’ajouter du son d’avoine à votre routine quotidienne.

Les céréales chaudes au son d’avoine sont une application agréable. Tu auras besoin:

  • 1/4 tasse 24 grammes de son d’avoine cru
  • 1 tasse 240 ml d’eau ou de lait
  • Une pincée de sel
  • 1 cuillère à café de
  • 1/4 cuillère à café de cannelle moulue

Tout d’abord, ajoutez l’eau ou le lait dans une casserole – avec le sel – et portez-le à ébullition. Ajouter le son d’avoine et réduire le feu pour laisser mijoter, cuire pendant 3 à 5 minutes en remuant constamment.

Retirez le son d’avoine cuit, ajoutez le miel et le , et remuez.

Vous pouvez également mélanger le son d’avoine dans la pâte à pain et la pâte à muffins. Vous pouvez également essayer d’ajouter du son d’avoine cru à des aliments comme les céréales, les yaourts et les smoothies.

Résumé Le son d’avoine est délicieux, polyvalent et facile à ajouter à votre alimentation. Essayez-le dans les produits de boulangerie, comme céréale chaude ou saupoudré sur diverses collations ou aliments pour le petit-déjeuner.

La ligne de fond

Le son d’avoine est la couche externe du gruau et regorge de bienfaits pour la santé.

Il est riche en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants, ce qui peut aider à la santé cardiaque, au contrôle de la glycémie, à la fonction intestinale et.

Mieux encore, le son d’avoine est facile à ajouter à votre alimentation. Essayez-le comme céréale autonome, dans des produits de boulangerie ou sur votre collation préférée.

Les carottes violettes sont-elles plus saines Nutrition, avantages et utilisations

Les carottes sont des légumes savoureux qui viennent dans une variété de couleurs.

Les carottes violettes sont particulièrement accrocheuses et offrent des bienfaits uniques pour la santé spécifiques aux fruits et légumes violets.

Tous les types de carottes sont très nutritifs, mais les carottes violettes sont particulièrement riches en antioxydants puissants connus pour combattre l’inflammation et être bénéfiques pour certains problèmes de santé.

Cet article passe en revue les avantages des carottes violettes et vous donne des conseils sur la façon d’ajouter ces légumes vibrants à votre alimentation.

</f >

Histoire et nutrition

Bien que la plupart des gens envisagent un légume orange lorsqu’ils imaginent une carotte, les carottes étaient à l’origine violettes ou blanches.

En fait, la première preuve que les carottes étaient utilisées comme culture vivrière se trouvait sur le plateau iranien et dans l’empire perse au 10ème siècle après JC – ces anciennes carottes étaient violettes et blanches .

La carotte orange moderne est probablement issue d’une nouvelle race de carottes jaunes, qui a été développée à la suite d’une mutation génétique.

Les carottes rouges et violettes sont considérées comme des variétés orientales, tandis que les carottes jaunes, oranges ou blanches sont appelées carottes de type occidental.

Les carottes de type oriental ont été largement remplacées par les types occidentaux oranges qui sont courants dans les épiceries d’aujourd’hui.

Nutrition

Toutes les carottes, indépendamment de leur couleur, contiennent une variété de nutriments, tels que les fibres, le potassium, la vitamine C, le manganèse et certaines vitamines B .

De plus, elles sont relativement faibles en calories, avec 1 tasse 128 grammes de carottes crues fournissant seulement 52 calories.

Ce qui rend les carottes violettes uniques sur le plan nutritionnel, c’est leur teneur en antioxydants anthocyanes.

Les anthocyanes appartiennent à la famille des polyphénols d’antioxydants et se trouvent dans les fruits et légumes violets comme les mûres, les pommes de terre violettes, le chou violet et les carottes violettes .

Les antioxydants comme les anthocyanes aident à protéger votre corps contre le stress oxydatif, qui fait référence à un déséquilibre entre les molécules réactives appelées radicaux libres et les antioxydants dans votre corps.

Le stress oxydatif a été lié à des problèmes de santé tels que le cancer, le déclin mental, les maladies cardiaques et le vieillissement .

Résumé

Les carottes violettes sont riches en nutriments comme les fibres et le potassium. De plus, comme d’autres fruits et légumes violets, ils contiennent de puissants antioxydants appelés anthocyanes, qui sont bénéfiques pour la santé.

Contient des antioxydants puissants

Les anthocyanes sont des polyphénols qui ont de nombreux avantages impressionnants pour la santé.

Les régimes riches en aliments riches en anthocyanes, tels que les carottes violettes, peuvent protéger contre certains problèmes de santé, en particulier ceux liés à l’inflammation.

Les anthocyanes agissent comme des agents anti-inflammatoires en réduisant les composés potentiellement nocifs comme les cytokines pro-inflammatoires. La réduction de ces composés peut réduire votre risque de certaines maladies comme les maladies cardiaques .

Par exemple, un examen de 24 études a montré que les personnes qui mangeaient des régimes riches en anthocyanes avaient une fonction des vaisseaux sanguins significativement et meilleure que celles qui n’en avaient pas .

Une mauvaise circulation sanguine et une fonction inadéquate des vaisseaux sanguins sont des causes courantes de maladie cardiaque – c’est pourquoi l’amélioration de ces facteurs de risque peut réduire le risque de certaines maladies cardiaques.

Une autre grande étude portant sur plus de 34 000 femmes a associé la consommation de 0,2 mg d’anthocyanes par jour à un risque considérablement réduit de maladie cardiaque .

Il a également été démontré que les anthocyanes protègent contre le déclin mental.

Un examen de sept études a démontré que certains résultats mentaux, y compris l’apprentissage verbal et la mémoire, s’amélioraient chez les enfants, les adultes et les personnes âgées après avoir mangé des aliments riches en anthocyanes .

De plus, des études de population suggèrent qu’une consommation accrue d’aliments riches en anthocyanes réduit votre risque de diabète de type 2 .

Outre les anthocyanes, les carottes violettes contiennent d’autres antioxydants polyphénoliques, tels que l’acide chlorogénique et l’acide caféique. En fait, les carottes violettes fournissent, en moyenne, neuf fois plus d’antioxydants polyphénoliques que les carottes d’autres couleurs .

Il a été démontré que les polyphénols favorisent la santé et réduisent le risque de maladie cardiaque, de déclin mental et de certains types de cancer .

Résumé

Les carottes violettes sont particulièrement riches en anthocyanes, qui sont des antioxydants qui protègent contre les maladies cardiaques, le déclin mental et le diabète.

Peut avoir des effets anticancéreux

Des études montrent que les puissants antioxydants présents dans les carottes violettes possèdent .

Une étude de 12 semaines au cours de laquelle des rats ont été exposés à un composé favorisant le cancer a révélé que les rats nourris avec un régime supplémenté d’extrait de carotte violette présentaient un développement moins cancéreux que ceux recevant un régime normal .

De même, des études au tube à essai observent que les anthocyanes peuvent inhiber la croissance et la propagation des cellules cancéreuses du sein, du foie, de la peau, du sang et du côlon .

Une étude portant sur 923 personnes atteintes d’un cancer colorectal et sur 1 846 personnes sans cancer a noté que les femmes consommant beaucoup de légumes et de fruits violets avaient un risque plus faible de cancer colorectal que les femmes qui mangeaient moins de produits violets .

D’autres études montrent des résultats similaires chez les hommes et les femmes .

De plus, les recherches suggèrent que les régimes riches en tous les types de carottes peuvent protéger contre le cancer du sein.

Une revue de dix études portant sur 141 187 femmes a associé une consommation élevée de tous les types de carottes à une diminution de 21 % du risque de cancer du sein .

De plus, les régimes riches en légumes en général, y compris les carottes, ont été associés à une réduction globale du risque de .

Résumé

Manger des carottes violettes peut réduire votre risque de certains types de cancer, notamment le cancer du côlon et du sein.

Peut favoriser la perte de poids

Des études de population démontrent que les personnes qui mangent des régimes riches en légumes ont tendance à peser moins que les personnes qui mangent moins de légumes .

C’est parce que les légumes comme les carottes sont faibles en calories mais très nutritifs, ce qui en fait un.

Remplacer les collations et les repas transformés riches en calories par des repas et des collations à base de légumes peut aider à réduire votre apport calorique global et conduire à une perte de poids saine.

Les carottes violettes sont une bonne source de fibres solubles, qui aident à réduire votre appétit et votre apport alimentaire en augmentant les hormones qui produisent des sensations de satiété comme le peptide YY

Une étude portant sur 100 femmes a révélé que celles qui mangeaient 1,6 tasse 200 grammes de carottes entières au déjeuner se sentaient beaucoup plus rassasiées et mangeaient beaucoup moins pendant le reste de la journée que les femmes qui ne mangeaient pas de carottes entières .

De plus, une vaste étude portant sur plus de 124 000 personnes a associé une consommation accrue d’aliments riches en anthocyanes, tels que les carottes violettes, à une plus grande consommation chez les hommes et les femmes .

Résumé

Les carottes violettes sont très nutritives et faibles en calories. Remplacer les aliments transformés riches en calories par des plats plus végétaux peut vous aider à perdre du poids.

Peut bénéficier à certaines conditions médicales

La recherche indique que les carottes violettes peuvent être bénéfiques pour certaines affections médicales, notamment le syndrome métabolique et les affections intestinales inflammatoires.

Syndrome métabolique

Le syndrome métabolique est une affection caractérisée par un ensemble de symptômes, notamment un excès de graisse abdominale et un taux de cholestérol élevé, une pression artérielle et une .

Le syndrome métabolique augmente votre risque de maladie cardiaque, de diabète de type 2 et de mortalité toutes causes confondues .

Les anthocyanes présentes dans les carottes violettes peuvent aider à réduire le cholestérol et l’hyperglycémie, deux symptômes du syndrome métabolique .

Des études animales montrent que les carottes violettes peuvent également améliorer d’autres symptômes associés au syndrome métabolique.

Une étude chez des rats atteints du syndrome métabolique a révélé qu’un régime riche en jus de carotte violette améliorait ou inversait tous les symptômes liés aux maladies métaboliques, notamment la stéatose hépatique, l’hyperglycémie, l’hypertension artérielle et la raideur du muscle cardiaque .

Une autre étude de 8 semaines a noté que les rats atteints du syndrome métabolique suivant un régime riche en graisses complété par des carottes violettes présentaient des améliorations plus importantes de la pression artérielle et que les rats du groupe témoin .

Bien que ces résultats soient prometteurs, davantage d’études humaines sur les effets des carottes violettes sur le syndrome métabolique sont nécessaires.

Colite et affections intestinales inflammatoires

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin MICI sont définies comme une inflammation chronique de tout ou partie du tube digestif.

Des études en éprouvette et sur des animaux montrent que les carottes violettes peuvent être bénéfiques pour certaines affections intestinales inflammatoires, telles que la colite ulcéreuse.

Une étude a démontré que les souris atteintes de colite nourries de poudre de carotte pourpre présentaient des taux sanguins réduits de protéines pro-inflammatoires, telles que le facteur de nécrose tumorale-α et l’interleukine-6, par rapport à d’autres traitements .

Une étude en éprouvette examinant les effets de l’extrait de carotte pourpre sur la réduction de l’inflammation des cellules intestinales a donné des résultats similaires .

Les chercheurs de ces études ont conclu que les carottes violettes étaient probablement dues à leur puissante teneur en antioxydants anthocyanes.

Résumé

Des études sur des animaux et des éprouvettes montrent que les carottes violettes peuvent être efficaces pour réduire les symptômes des maladies métaboliques et améliorer l’inflammation liée aux MII.

Facile à ajouter à votre alimentation

Les carottes violettes ne sont pas seulement des légumes nutritifs, mais aussi des légumes polyvalents et savoureux qui peuvent être utilisés dans une variété de plats.

Elles ont un goût similaire à celui des autres variétés de carottes et peuvent être utilisées de la même manière.

Voici quelques façons d’ajouter des carottes violettes à votre alimentation :

  • Hacher, râper ou raser et .
  • Rôti – entier ou en tranches – avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre.
  • Cuire et ajouter au houmous maison.
  • Râper et ajouter aux produits de boulangerie.
  • Trancher et servir avec une trempette savoureuse.
  • Ajouter aux jus et smoothies.
  • Déshydratez les tranches et profitez-en comme alternative saine aux croustilles.
  • Couper en dés et ajouter aux sautés et autres plats.
  • Spiraliser et mélanger avec le pesto.
  • Râpez et mélangez avec des herbes fraîches pour faire une salade de chou.
  • Ajouter aux soupes, ragoûts et bouillons.
  • Cuire à la vapeur et enrober d’un mélange d’épices savoureux comme la harissa.

Résumé

Il existe de nombreuses façons de déguster les carottes violettes. Ils peuvent être cuits au four, ajoutés à des smoothies ou dégustés crus.

La ligne de fond

Les carottes violettes contiennent une gamme impressionnante de vitamines, de minéraux et de composés végétaux puissants qui peuvent être bénéfiques pour votre santé de plusieurs manières.

Bien que tous les types de carottes soient nutritifs et sains, les carottes violettes contiennent de puissants antioxydants appelés anthocyanes qui ont des effets impressionnants sur votre santé.

Manger des carottes violettes peut favoriser la perte de poids et réduire l’inflammation et le risque de certains cancers.

Ces légumes aux couleurs vives offrent non seulement de puissants bienfaits pour la santé, mais peuvent également ajouter de la couleur et de la saveur à bon nombre de vos plats préférés.

Le poivre noir est-il bon ou mauvais pour vous  Nutrition, utilisations et plus

Depuis des milliers d’années, le poivre noir est un ingrédient de base dans le monde entier.

Souvent appelé le «roi des épices», il provient du fruit séché et non mûr de la plante indienne indigène Piper nigrum. Les grains de poivre noir entiers et le poivre noir moulu sont couramment utilisés en cuisine .

En plus d’ajouter de la saveur aux aliments, le poivre noir peut agir comme un antioxydant et offrir une variété de bienfaits pour la santé.

Cet article examine le poivre noir, y compris ses avantages, ses effets secondaires et ses utilisations culinaires.

</f >

Peut fournir des avantages pour la santé

Les composés du poivre noir – en particulier son ingrédient actif, la pipérine – peuvent protéger contre les dommages cellulaires, améliorer l’absorption des nutriments et aider les problèmes digestifs .

Un puissant antioxydant

Plusieurs études montrent que le poivre noir agit comme un antioxydant dans votre corps .

sont des composés qui combattent les dommages cellulaires causés par des molécules instables appelées radicaux libres.

Les radicaux libres se forment à la suite d’une mauvaise alimentation, de l’exposition au soleil, du tabagisme, des polluants, etc..

Une étude en éprouvette a révélé que les extraits de poivre noir étaient capables de résister à plus de 93 % des dommages causés par les radicaux libres que les scientifiques stimulaient dans une préparation grasse .

Une autre étude chez des rats suivant un régime riche en graisses a observé que le traitement avec du poivre noir et de la pipérine diminuait les niveaux de radicaux libres à des niveaux similaires à ceux des rats nourris avec un régime normal .

Enfin, une étude au tube à essai dans des cellules humaines a révélé que les extraits de poivre noir étaient capables d’arrêter jusqu’à 85 % des dommages cellulaires associés au développement du cancer .

Avec la pipérine, le poivre noir contient d’autres composés anti-inflammatoires – y compris les huiles essentielles limonène et bêta-caryophyllène – qui peuvent protéger contre l’inflammation, les dommages cellulaires et les maladies .

Bien que les effets antioxydants du poivre noir soient prometteurs, la recherche se limite actuellement à des études en éprouvette et sur des animaux.

Augmente l’absorption des nutriments

Le poivre noir peut améliorer l’absorption et la fonction de certains nutriments et composés bénéfiques.

En particulier, il peut améliorer le — l’ingrédient actif dans le curcuma épice anti-inflammatoire populaire .

Une étude a révélé que la prise de 20 mg de pipérine avec 2 grammes de curcumine améliorait la disponibilité de la curcumine dans le sang humain de 2000% .

La recherche montre également que le poivre noir peut améliorer l’absorption du bêta-carotène – un composé présent dans les légumes et les fruits que votre corps se transforme en .

Le bêta-carotène fonctionne comme un puissant antioxydant qui peut combattre les dommages cellulaires, prévenant ainsi des maladies comme les maladies cardiaques .

Une étude de 14 jours chez des adultes en bonne santé a révélé que la prise de 15 mg de bêta-carotène avec 5 mg de pipérine augmentait considérablement les taux sanguins de bêta-carotène par rapport à la prise de bêta-carotène seul .

Peut favoriser la digestion et prévenir la diarrhée

Le poivre noir peut favoriser le bon fonctionnement de l’estomac.

Plus précisément, la consommation de poivre noir peut stimuler la libération d’enzymes dans votre pancréas et vos intestins qui aident à digérer les graisses et les glucides .

Des études animales montrent que le poivre noir peut également prévenir la diarrhée en inhibant les spasmes musculaires dans votre tube digestif et en ralentissant le .

En fait, des études sur des cellules intestinales animales ont révélé que la pipérine à des doses de 4,5 mg par livre 10 mg par kg de poids corporel était comparable au lopéramide, un médicament antidiarrhéique courant, pour prévenir les contractions intestinales spontanées .

En raison de ses effets positifs sur la fonction gastrique, le poivre noir peut être utile pour les personnes souffrant de mauvaise digestion et de diarrhée. Cependant, davantage de recherches chez l’homme sont nécessaires.

Résumé

Le poivre noir et son composé actif pipérine peuvent avoir une puissante activité antioxydante, améliorer l’absorption de certains nutriments et composés bénéfiques et améliorer la santé digestive. Pourtant, plus de recherche est nécessaire.

Dangers et effets secondaires possibles

Le poivre noir est considéré comme sûr pour la consommation humaine dans les quantités typiques utilisées dans les aliments et la cuisine .

Les suppléments contenant 5 à 20 mg de pipérine par dose semblent également être sans danger, mais les recherches dans ce domaine sont limitées .

Cependant, manger de grandes quantités de poivre noir ou prendre des suppléments à forte dose peut entraîner des effets secondaires indésirables, tels que des sensations de brûlure dans la gorge ou l’estomac .

De plus, le poivre noir peut favoriser l’absorption et la disponibilité de certains médicaments, notamment les antihistaminiques utilisés pour soulager les symptômes .

Bien que cela puisse être utile pour les médicaments mal absorbés, cela peut également conduire à une absorption dangereusement élevée des autres.

Si vous souhaitez augmenter votre consommation de poivre noir ou prendre des suppléments de pipérine, assurez-vous de vérifier auprès de votre fournisseur de soins de santé les interactions médicamenteuses possibles.

Résumé

Les quantités typiques de poivre noir utilisées dans la cuisine et les suppléments contenant jusqu’à 20 mg de pipérine semblent être sans danger. Néanmoins, le poivre noir peut améliorer l’absorption des médicaments et doit être utilisé avec prudence en association avec certains médicaments.

Utilisations culinaires

Vous pouvez ajouter du poivre noir à votre alimentation de plusieurs manières.

Le poivre noir moulu ou les grains de poivre noir entiers dans un bocal avec un broyeur sont courants dans les épiceries, les marchés et en ligne.

Utilisez du poivre noir comme ingrédient dans les recettes pour ajouter de la saveur et des épices aux viandes, légumes, vinaigrettes, soupes, sautés, pâtes et plus encore.

Vous pouvez également ajouter une pincée de poivre noir aux œufs brouillés, aux toasts, aux fruits et aux trempettes pour une touche épicée.

Pour préparer une marinade en utilisant les épices, mélangez 1/4 tasse 60 ml d’huile d’olive avec 1/2 cuillère à café de poivre noir, 1/2 cuillère à café de sel et un peu de vos autres assaisonnements préférés. Badigeonnez cette marinade sur du poisson, de la viande ou des légumes avant la cuisson pour un plat savoureux.

Lorsqu’il est stocké dans un endroit frais et sec, la durée de conservation du poivre noir peut aller jusqu’à deux à trois ans.

Résumé

Le poivre noir est un ingrédient polyvalent qui peut être ajouté à une variété de recettes, y compris les viandes, le poisson, les œufs, les salades et les soupes. Il est disponible dans la plupart des épiceries.

La ligne de fond

Le poivre noir est l’une des épices les plus populaires au monde et peut offrir des bienfaits impressionnants pour la santé.

La pipérine, l’ingrédient actif du poivre noir, peut combattre les radicaux libres et améliorer la digestion et l’absorption des composés bénéfiques.

Le poivre noir est généralement considéré comme sûr dans la cuisine et comme supplément, mais peut augmenter considérablement l’absorption de certains médicaments et doit être utilisé avec prudence dans ces cas.

Cependant, pour la plupart des gens, le poivre noir est un moyen facile d’ajouter de la saveur à vos repas et de profiter de certains avantages pour la santé.

12 bienfaits pour la santé et la nutrition de la courgette

La courgette, également connue sous le nom de courgette, est une courge d’été dans le Cucurbitacées famille de plantes, aux côtés des melons, des courges spaghetti et des concombres.

Il peut atteindre plus de 3,2 pieds 1 mètre de longueur, mais est généralement récolté lorsqu’il est encore immature – mesurant généralement moins de 8 pouces 20 cm.

Bien que la courgette soit souvent considérée comme un légume, elle est botaniquement classée comme un fruit. Il se présente en plusieurs variétés, dont la couleur varie du jaune foncé au vert foncé.

Alors que les courges sont originaires des Amériques, cette variété particulière a été développée pour la première fois au début des années 1800 en Italie .

La courgette a été utilisée en médecine traditionnelle pour traiter les rhumes, les courbatures et divers problèmes de santé. Cependant, toutes ses utilisations ne sont pas soutenues par la science.

Voici 12 avantages factuels de la courgette.

1. Riche en de nombreux nutriments

La courgette est riche en plusieurs vitamines, minéraux et autres composés végétaux bénéfiques.

Une tasse 223 grammes de courgettes cuites fournit :

  • Calories : 17
  • Protéine: 1 gramme
  • Gros: moins de 1 gramme
  • Crabes: 3 grammes
  • Du sucre: 1 gramme
  • Fibre: 1 gramme
  • Vitamine A : 40% de l’Apport Journalier de Référence AJR
  • Manganèse: 16% du RDI
  • Vitamine C: 14% du RDI
  • Potassium: 13% du RDI
  • Magnésium: 10% du RDI
  • Vitamine K : 9% du RDI
  • Folate : 8% du RDI
  • Le cuivre: 8% du RDI
  • Phosphore: 7% du RDI
  • Vitamine B6 : 7% du RDI
  • Thiamine : 5% du RDI

Il contient également de petites quantités de fer, de calcium, de zinc et plusieurs autres vitamines B.

En particulier, son contenu abondant peut soutenir votre vision et votre système immunitaire.

Les courgettes crues offrent un profil nutritionnel similaire à celui des courgettes cuites, mais avec moins de vitamine A et plus, un nutriment qui a tendance à être réduit par la cuisson.

Résumé

Les courgettes contiennent une variété de vitamines, de minéraux et de composés végétaux bénéfiques. Les courgettes cuites sont particulièrement riches en vitamine A, bien que les courgettes crues en contiennent un peu moins.

2. Riche en antioxydants

La courgette est également riche en antioxydants.

sont des composés végétaux bénéfiques qui aident à protéger votre corps contre les dommages causés par les radicaux libres.

Les caroténoïdes – tels que la lutéine, la zéaxanthine et le bêta-carotène – sont particulièrement abondants dans les courgettes .

Ceux-ci peuvent être bénéfiques pour vos yeux, votre cœur et votre cœur, tout en offrant une certaine protection contre certains types de cancer, tels que le cancer de la prostate .

La recherche indique que la peau de la plante abrite les niveaux les plus élevés d’antioxydants. Les courgettes jaunes peuvent contenir des niveaux légèrement plus élevés que les courgettes vert clair .

Résumé

Les courgettes contiennent plusieurs antioxydants qui peuvent apporter divers bienfaits pour la santé. Les niveaux les plus élevés se trouvent dans la peau du fruit.

3. Contribue à une digestion saine

Les courgettes peuvent promouvoir de plusieurs manières.

Pour commencer, il est riche en eau, ce qui peut ramollir les selles. Cela les rend plus faciles à passer et réduit vos risques de constipation .

La courgette contient également des fibres solubles et insolubles.

Les fibres insolubles ajoutent du volume aux selles et aident les aliments à se déplacer plus facilement dans votre intestin, réduisant davantage le risque de constipation. Cet avantage est aggravé si vous avez suffisamment de liquides dans votre alimentation .

Pendant ce temps, les fibres solubles nourrissent les bactéries bénéfiques vivant dans votre intestin. À leur tour, ces bonnes bactéries produisent SCFA qui nourrissent vos cellules intestinales .

De plus, les AGCC peuvent aider à réduire l’inflammation et les symptômes de certains troubles intestinaux, tels que le syndrome du côlon irritable SCI, la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse .

Résumé

Les courgettes sont riches en eau et en fibres, deux composés qui peuvent favoriser une digestion saine en réduisant le risque de constipation et les symptômes de divers troubles intestinaux.

4. Peut réduire les niveaux de sucre dans le sang

Les courgettes peuvent aider à abaisser la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

À 3 grammes de glucides par tasse cuite 232 grammes, les courgettes sont idéales pour ceux qui cherchent à réduire leur consommation de glucides. Il peut être en spirale ou en tranches pour remplacer les spaghettis, les linguini ou les nouilles de lasagne dans les plats.

Les régimes pauvres en glucides peuvent réduire considérablement les taux de sucre dans le sang et d’insuline, qui peuvent tous deux maintenir les taux de sucre dans le sang stables et réduire le besoin de médicaments chez les personnes atteintes de diabète de type 2 .

De plus, les courgettes aident à stabiliser la glycémie, empêchant les niveaux d’augmenter après les repas. Les régimes riches en fibres de fruits et légumes – y compris les courgettes – sont systématiquement liés à un risque plus faible de diabète de type 2 .

Les fibres présentes dans les courgettes peuvent également aider à augmenter la sensibilité à l’insuline, ce qui peut également aider à stabiliser la glycémie .

De plus, des études sur des animaux indiquent que l’extrait de peau de courgette peut aider à réduire les niveaux de sucre dans le sang et d’insuline. Cela peut être dû aux puissants antioxydants de la peau .

Cependant, des recherches humaines sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions solides.

Résumé

La fibre de courgette peut augmenter la sensibilité à l’insuline et stabiliser la glycémie, réduisant potentiellement votre risque de diabète de type 2.

5. Peut améliorer la santé cardiaque

Les courgettes peuvent également contribuer à .

Sa teneur élevée en fibres peut être en grande partie responsable. Des études observationnelles montrent que les personnes qui consomment plus de fibres ont un risque plus faible de maladie cardiaque .

La pectine, un type de fibre soluble présente dans les courgettes, semble particulièrement efficace pour réduire les taux de cholestérol LDL total et « mauvais » .

Dans une revue de 67 études, consommer aussi peu que 2 à 10 grammes de fibres solubles par jour pendant environ 1 à 2 mois a réduit, en moyenne, le cholestérol total de 1,7 mg/dl et le « mauvais » cholestérol LDL de 2,2 mg/dl .

La courgette est également riche en , ce qui peut aider à réduire l’hypertension artérielle en dilatant vos vaisseaux sanguins. Une tension artérielle plus saine est liée à un risque plus faible de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral .

De plus, les régimes riches en caroténoïdes – également présents dans les courgettes – semblent particulièrement protecteurs contre les maladies cardiaques .

Résumé

Les fibres, le potassium et les caroténoïdes contenus dans les courgettes peuvent abaisser la tension artérielle, le cholestérol et d’autres facteurs de risque de maladie cardiaque.

6. Peut renforcer votre vision

L’ajout de courgettes à votre alimentation peut améliorer votre vision.

C’est en partie parce que les courgettes sont riches en vitamine C et en bêta-carotène, deux nutriments importants pour .

La courgette contient également des antioxydants. La recherche montre que ces antioxydants peuvent s’accumuler dans votre rétine, améliorant votre vision et réduisant votre risque de maladies oculaires liées à l’âge .

Cela peut inclure un risque plus faible de dégénérescence maculaire, qui est la principale cause de perte de vision irréversible chez les personnes âgées .

De plus, les régimes riches en lutéine et en zéaxanthine peuvent également réduire le risque de développer des cataractes, une opacification du cristallin pouvant entraîner une mauvaise vue .

Résumé

Les courgettes sont riches en manganèse, en lutéine, en zéaxanthine et en vitamines A et C, des nutriments qui contribuent à une vision saine et peuvent réduire le risque de problèmes oculaires liés à l’âge.

7. Peut aider à perdre du poids

La consommation régulière de courgettes peut vous aider à perdre du poids.

Ce fruit est riche en eau et a un faible , ce qui peut vous aider à vous sentir rassasié .

Sa teneur en fibres peut également réduire la faim et garder votre appétit à distance .

De plus, les études établissent systématiquement un lien entre une consommation élevée de fruits et de légumes et un taux de gain de poids plus lent au fil du temps .

De plus, la consommation de légumes non féculents, vert foncé ou jaune – avec des profils nutritionnels similaires à ceux des courgettes – semble particulièrement bénéfique pour la perte de poids .

Résumé

Les courgettes sont riches en eau et en fibres, mais faibles en calories, ce qui peut aider à réduire la faim et à vous sentir rassasié, ce qui peut entraîner une perte de poids au fil du temps.

8–11. Autres avantages potentiels

Les courgettes peuvent offrir des avantages supplémentaires. Les plus bien documentés incluent :

  1. Santé des os. La courgette est riche en antioxydants lutéine et zéaxanthine, ainsi qu’en vitamine K et en magnésium, qui peuvent tous aider .
  2. Effets anticancéreux. Des études en éprouvette et sur des animaux indiquent que les extraits de courgettes peuvent aider à tuer ou à limiter la croissance de certains . Cependant, des recherches humaines sont nécessaires .
  3. Une prostate saine. La recherche animale montre que les extraits de graines de courgettes peuvent aider à limiter l’hyperplasie prostatique, une hypertrophie de la prostate qui provoque généralement des difficultés urinaires et sexuelles chez les hommes plus âgés .
  4. La fonction thyroïdienne. Des tests sur des rats révèlent que les extraits de pelure de courgette peuvent aider à maintenir les niveaux d’hormones thyroïdiennes stables. Cela dit, des recherches chez l’homme sont nécessaires .

Résumé

Les courgettes peuvent être bénéfiques pour la santé des os, de la thyroïde et de la prostate. Il peut également avoir des propriétés anticancéreuses. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions solides.

12. Facile à ajouter à votre alimentation

Les courgettes sont incroyablement polyvalentes et peuvent être consommées crues ou cuites.

Voici quelques façons de l’incorporer à vos repas :

  • Ajoutez-le cru aux salades.
  • Faites-le mijoter avec d’autres fruits et légumes d’été pour faire de la ratatouille.
  • Farcir de riz, de lentilles ou d’autres légumes, puis cuire au four.
  • Pour un sauté doux, ajoutez-le et faites-le sauter.
  • Faites-le bouillir, puis mélangez-le dans des soupes.
  • Servez-le en accompagnement, grillé ou sauté avec un peu d’huile.
  • Essayez-le pané et frit.
  • Spiralisez-le en nouilles de type spaghetti ou linguine, ou tranchez-le pour remplacer les feuilles de lasagne.
  • Faites-le cuire dans des pains, des crêpes, des muffins ou des gâteaux.

Dans certaines cultures, la fleur de courgette est considérée comme un mets délicat. Vous pouvez le faire frire ou le saupoudrer cru sur des salades, des soupes et des ragoûts.

Résumé

Les courgettes peuvent être consommées crues ou cuites dans des soupes, des ragoûts, des sandwichs, des salades, des produits de boulangerie et plus encore.

La ligne de fond

La courgette est une courge polyvalente riche en vitamines, minéraux et composés végétaux.

Il peut offrir plusieurs avantages pour la santé, allant d’une meilleure digestion à un risque plus faible de maladie cardiaque.

Les courgettes peuvent aider vos os, votre thyroïde et votre prostate.

Si vous êtes curieux, essayez d’ajouter ce fruit doux et doux à votre alimentation aujourd’hui.

Jello est-il bon pour vous Nutrition, avantages et inconvénients

La gelée est un dessert à base de gélatine qui f sur les menus américains depuis 1897.

La plupart des gens associent cette substance jiggly et sucrée aux déjeuners d’école et aux plateaux d’hôpital, mais elle est également populaire parmi les personnes à la diète en tant que gâterie hypocalorique.

Le nom de marque « Jell-O » appartient à Kraft Foods et fait référence à une gamme de produits comprenant des gelées, des puddings et d’autres desserts.

Cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur le jello et ses ingrédients.

Qu’est-ce que Jello ?

L’ingrédient principal de la gelée est . La gélatine est fabriquée à partir de collagène animal, une protéine qui constitue les tissus conjonctifs, tels que la peau, les tendons, les ligaments et les os.

Les peaux et les os de certains animaux – souvent des vaches et des porcs – sont bouillis, séchés, traités avec un acide ou une base fort, et enfin filtrés jusqu’à ce que le collagène soit extrait. Le collagène est ensuite séché, broyé en poudre et tamisé pour faire de la gélatine.

Bien qu’il soit souvent dit que le jello est fabriqué à partir de sabots de cheval ou de vache, c’est incorrect. Les sabots de ces animaux sont principalement constitués de kératine, une substance qui ne peut pas être transformée en gélatine.

La gelée peut être achetée sous forme de mélange en poudre que vous préparez à la maison ou comme dessert pré-fait souvent vendu en portions individuelles de la taille d’une tasse.

Lorsque vous faites du jello à la maison, vous dissolvez le mélange en poudre dans de l’eau bouillante. Le chauffage brise les liens qui maintiennent le collagène ensemble. Lorsque le mélange refroidit, les brins de collagène se reforment en un état semi-solide avec des molécules d’eau piégées à l’intérieur.

C’est ce qui donne à la gelée sa texture gélatineuse caractéristique.

Résumé

La gelée est principalement composée de gélatine, une protéine extraite de la peau et des os de certains animaux. La gélatine est dissoute dans de l’eau bouillante puis refroidie pour former une substance gélatineuse semi-solide.

Autres ingrédients

Alors que la gélatine est ce qui donne à la gelée sa texture ondulante, les mélanges de gelée emballés contiennent également des édulcorants, des agents aromatisants et des colorants.

Les édulcorants utilisés dans la jello sont généralement l’aspartame, un édulcorant artificiel sans calorie ou le sucre.

Les arômes artificiels sont souvent utilisés dans la gelée. Ce sont des mélanges chimiques qui imitent un arôme naturel. Souvent, de nombreux produits chimiques sont ajoutés jusqu’à ce que le profil de saveur souhaité soit atteint .

Les colorants alimentaires en gelée peuvent être naturels ou artificiels. En raison de la demande des consommateurs, certains produits sont désormais fabriqués avec des colorants naturels, comme le jus de betterave et de carotte. Cependant, de nombreuses gelées sont encore faites avec .

Par exemple, Strawberry Jell-O contient du sucre, de la gélatine, de l’acide adipique, un arôme artificiel, du phosphate disodique, du citrate de sodium, de l’acide fumarique et du colorant rouge #40.

Black Cherry Jell-O sans sucre contient les mêmes ingrédients, sauf qu’il utilise de l’aspartame au lieu du sucre comme édulcorant et contient de la maltodextrine de maïs et du colorant bleu #1.

Comme il existe de nombreux fabricants de jello et de nombreux produits disponibles, la seule façon de savoir avec certitude ce qu’il y a dans votre jello est de lire les ingrédients sur l’étiquette.

Jello est-il végétarien ?

Jell-O est fabriqué à partir de gélatine, qui est dérivée d’os et de peau d’animaux. Cela signifie que ce n’est pas le cas.

Cependant, des desserts jello végétariens à base de gommes à base de plantes ou d’algues comme l’agar ou la carraghénine sont disponibles.

Vous pouvez également faire votre propre gelée végétarienne à la maison en utilisant l’un de ces gélifiants à base de plantes.

Résumé

Jello est fabriqué à partir de gélatine, d’agents aromatisants, d’édulcorants naturels ou artificiels, ainsi que de colorants alimentaires naturels ou de colorants alimentaires artificiels. La marque Jell-O n’est pas végétarienne, mais il existe des versions végétariennes sur le marché.

Jello est-il sain?

Jello est depuis longtemps un aliment de base de nombreux régimes alimentaires, car il est sans gras. Cependant, cela ne le rend pas nécessairement sain.

Une portion 21 grammes de mélange sec contient 80 calories, 1,6 gramme de protéines et 18 grammes de sucres, soit environ 4,5 cuillères à café .

Jello est riche en sucre et pauvre en fibres et en protéines, ce qui en fait un choix alimentaire malsain.

Une portion 6,4 grammes de mélange sec de gelée sans sucre à base d’aspartame ne contient que 13 calories, 1 gramme de protéines et pas de sucre. Pourtant, les édulcorants artificiels peuvent avoir des effets négatifs sur votre santé .

De plus, bien que la jello soit faible en calories, elle est également faible en nutriments, ne fournissant pratiquement pas de vitamines, de minéraux ou de fibres .

Gélatine et Santé

Bien que la jello ne soit pas un choix alimentaire nutritif, la gélatine elle-même peut être bénéfique pour votre santé. Il contient , qui a fait l’objet de recherches dans plusieurs études animales et humaines.

Le collagène peut avoir un impact positif. Dans une étude randomisée, les femmes ménopausées qui ont pris 5 grammes de peptides de collagène par jour pendant un an avaient une densité osseuse significativement augmentée par rapport aux femmes ayant reçu un placebo .

De plus, il peut aider à réduire les douleurs articulaires. Dans une petite étude de 24 semaines, les athlètes universitaires qui prenaient 10 grammes par jour d’un supplément de collagène liquide ont ressenti moins de douleurs articulaires que ceux qui prenaient un placebo .

De plus, il peut aider à réduire les effets du vieillissement cutané. Dans une étude randomisée de 12 semaines, des femmes âgées de 40 à 60 ans qui ont pris 1 000 mg d’un supplément de collagène liquide ont montré des améliorations de l’hydratation, de l’élasticité et des rides de la peau .

Cependant, la quantité de collagène dans la gelée est bien inférieure à celles utilisées dans ces études. Il est peu probable que manger de la jello entraîne des effets notables.

De plus, la quantité élevée de sucre dans la gelée ordinaire est susceptible de contrer les effets sur la santé que la gelée peut avoir pour votre peau et vos articulations, car il a été démontré que les régimes riches en sucre accélèrent le vieillissement de la peau et augmentent l’inflammation dans le corps .

Résumé

La gelée est faible en calories mais aussi riche en sucre ou en édulcorants artificiels et pauvre en nutriments. Bien que les suppléments de gélatine puissent avoir des effets bénéfiques sur votre santé, il est peu probable que la gelée procure les mêmes avantages.

Inconvénients potentiels

Avant de manger de la jello, vous voudrez peut-être considérer certains des effets négatifs possibles sur la santé qu’elle peut avoir.

Couleurs artificielles

La plupart des gelées contiennent des colorants artificiels. Ceux-ci sont fabriqués avec des ingrédients dérivés du pétrole, un produit chimique naturel utilisé pour fabriquer de l’essence qui peut avoir des effets nocifs sur votre santé.

Les colorants alimentaires rouge #40, jaune #5 et jaune #6 contiennent de la benzidine, un cancérigène connu — en d’autres termes, ces colorants peuvent favoriser . Cependant, ils sont autorisés par la Food and Drug Administration FDA à faibles doses présumées sûres .

Des études établissent un lien entre les couleurs artificielles et les changements de comportement chez les enfants avec et sans trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité TDAH .

Alors que dans certaines études, des doses supérieures à 50 mg étaient associées à des changements de comportement, d’autres études suggèrent qu’aussi peu que 20 mg de colorants alimentaires artificiels peuvent avoir un effet négatif .

En fait, en Europe, les aliments qui contiennent des colorants artificiels doivent afficher des étiquettes d’avertissement informant que les aliments peuvent provoquer une hyperactivité chez les enfants .

La quantité de colorant alimentaire utilisée dans la jello est inconnue et varie probablement d’une marque à l’autre.

Édulcorants artificiels

La gelée emballée sans sucre est fabriquée avec des édulcorants artificiels, tels que l’aspartame et le .

Des études animales et humaines montrent que l’aspartame peut endommager les cellules et provoquer une inflammation .

De plus, des études animales établissent un lien entre l’aspartame et un risque plus élevé de certains cancers, comme le lymphome et le cancer du rein, à des doses quotidiennes aussi faibles que 9 mg par livre 20 mg par kg de poids corporel .

Ceci est bien inférieur à la dose journalière admissible DJA actuelle de 22,7 mg par livre 50 mg par kg de poids corporel .

Cependant, les études humaines explorant la relation entre le cancer et l’aspartame font défaut.

Il a également été démontré que les édulcorants artificiels provoquent des perturbations dans le .

Dans une étude de 12 semaines chez la souris, les personnes recevant quotidiennement 0,5 à 5 mg par livre 1,1 à 11 mg par kg de sucralose de la marque Splenda présentaient une diminution significative des niveaux de bactéries intestinales bénéfiques. La DJA de sucralose est de 2,3 mg par livre 5 mg par kg .

De plus, alors que de nombreuses personnes consomment des édulcorants sans calories pour gérer leur poids, les preuves ne montrent pas que cela est efficace. Au contraire, une consommation régulière d’édulcorants artificiels a été liée à .

Allergies

Si les allergies à la gélatine sont rares, elles sont possibles .

L’exposition initiale à la gélatine contenue dans les vaccins peut provoquer une sensibilité aux protéines. Dans une étude, 24 des 26 enfants allergiques aux vaccins contenant de la gélatine avaient des anticorps contre la gélatine dans le sang et 7 avaient des réactions documentées aux aliments contenant de la gélatine .

Les réactions allergiques à la gélatine peuvent inclure de l’urticaire ou des réactions anaphylactiques potentiellement mortelles.

Si vous pensez être allergique à la gélatine, vous pouvez vous faire tester par un allergologue ou un immunologiste.

Résumé

Jello contient des colorants artificiels et des édulcorants artificiels, qui peuvent tous deux être nocifs pour votre santé. De plus, bien que rares, certaines personnes peuvent être allergiques à la gélatine.

La ligne de fond

La gelée est généralement fabriquée à partir de gélatine – dérivée des os et de la peau d’animaux.

À moins d’utiliser des gélifiants à base de plantes, il ne convient pas aux régimes végétariens.

De plus, il a peu de valeur nutritionnelle et contient souvent des colorants artificiels, des édulcorants ou – qui peuvent avoir des effets négatifs sur la santé.

Bien que la gélatine et le collagène puissent avoir des effets bénéfiques sur la santé, il est peu probable que la quantité de gélatine contenue dans la gelée soit suffisante pour faire une différence notable sur votre santé.

Malgré sa popularité, ce n’est peut-être pas le .

Si vous voulez manger de la jello, il est préférable d’éviter les mélanges emballés et de préparer votre propre version plus saine à la maison en utilisant de la gélatine et du jus de fruits.

15 bienfaits pour la santé et la nutrition des graines de sésame

Les graines de sésame sont de minuscules graines riches en huile qui poussent en gousses sur le Sesamum indicum plante.

Les graines non décortiquées ont l’enveloppe extérieure comestible intacte, tandis que les graines décortiquées sont livrées sans l’enveloppe.

La coque donne aux graines une teinte brun doré. Les graines décortiquées ont une couleur blanc cassé mais deviennent brunes lorsqu’elles sont grillées.

Les graines de sésame ont de nombreux avantages potentiels pour la santé et sont utilisées en médecine traditionnelle depuis des milliers d’années. Ils peuvent protéger contre les maladies cardiaques, le diabète et l’arthrite .

Cependant, vous devrez peut-être manger des quantités importantes – une petite poignée par jour – pour obtenir des bienfaits pour la santé.

Voici 15 bienfaits pour la santé des graines de sésame.

graines de sésame

lait : En quoi est-ce différent du lait ordinaire?

1. Bonne source de fibres

Trois cuillères à soupe 30 grammes de graines de sésame non décortiquées fournissent 3,5 grammes de fibres, soit 12 % de l’apport quotidien de référence RDI .

Étant donné que l’apport moyen en fibres aux États-Unis n’est que de la moitié du RDI, manger régulièrement des graines de sésame pourrait aider à augmenter votre apport .

La fibre est bien connue pour soutenir . De plus, des preuves de plus en plus nombreuses suggèrent que les fibres peuvent jouer un rôle dans la réduction de votre risque de maladie cardiaque, de certains cancers, d’obésité et de diabète de type 2 .

Résumé Une portion de 3 cuillères à soupe 30 grammes de graines de sésame fournit 12% du RDI pour les fibres, ce qui est vital pour votre santé digestive.

Lire aussi : Pouvez-vous manger des grains de café ? Tout ce que vous devez savoir

2. Peut réduire le cholestérol et les triglycérides

Certaines études suggèrent que la consommation régulière de graines de sésame peut aider à réduire l’hypercholestérolémie et les triglycérides, qui sont des facteurs de risque de maladie cardiaque .

Les graines de sésame sont constituées de 15 % de graisses saturées, 41 % de graisses polyinsaturées et 39 % de graisses monoinsaturées .

La recherche indique que manger plus de graisses polyinsaturées et monoinsaturées par rapport aux graisses saturées peut aider et réduire le risque de maladie cardiaque .

De plus, les graines de sésame contiennent deux types de composés végétaux – les lignanes et les phytostérols – qui peuvent également avoir des effets hypocholestérolémiants .

Lorsque 38 personnes présentant un taux élevé de lipides sanguins ont mangé 5 cuillères à soupe 40 grammes de graines de sésame décortiquées par jour pendant 2 mois, elles ont constaté une réduction de 10 % du « mauvais » cholestérol LDL et de 8 % par rapport au groupe placebo .

Résumé Les graines de sésame peuvent aider à réduire les facteurs de risque de maladie cardiaque, notamment les taux élevés de triglycérides et de «mauvais» cholestérol LDL.

3. Source nutritive de protéines végétales

Les graines de sésame fournissent 5 grammes de protéines par portion de 3 cuillères à soupe 30 grammes .

Pour maximiser la disponibilité des protéines, optez pour des graines de sésame décortiquées et torréfiées. Les processus de décorticage et de torréfaction réduisent les oxalates et les phytates – des composés qui entravent votre digestion et l’absorption des protéines .

est essentiel pour votre santé, car il aide à tout construire, des muscles aux hormones.

Notamment, les graines de sésame sont pauvres en , un acide aminé essentiel plus abondant dans les produits d’origine animale. Cependant, les végétaliens et les végétariens peuvent compenser en consommant des protéines végétales riches en lysine – en particulier des légumineuses, comme les haricots rouges et les pois chiches .

D’autre part, les graines de sésame sont riches en méthionine et en cystéine, deux acides aminés que les légumineuses ne fournissent pas en grande quantité .

Résumé Les graines de sésame, en particulier celles décortiquées, sont une bonne source de protéines, un élément essentiel de votre corps.

4. Peut aider à abaisser la tension artérielle

L’hypertension artérielle est un facteur de risque majeur de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral .

Les graines de sésame sont riches en , ce qui peut aider à abaisser la tension artérielle .

De plus, les lignanes et autres antioxydants contenus dans les graines de sésame peuvent aider à prévenir l’accumulation de plaque dans vos artères, ce qui pourrait potentiellement maintenir une tension artérielle saine .

Dans une étude, des personnes souffrant d’hypertension artérielle ont consommé 2,5 grammes de graines de sésame noires en poudre – une variété moins courante – sous forme de gélules chaque jour.

Au bout d’un mois, ils ont connu une diminution de 6% de la pression artérielle systolique – le chiffre le plus élevé d’une lecture de la pression artérielle – par rapport au groupe placebo .

Résumé Les graines de sésame sont riches en magnésium, ce qui peut aider à abaisser la tension artérielle. De plus, leurs antioxydants peuvent aider à prévenir l’accumulation de plaque.

5. Peut soutenir des os sains

Les graines de sésame – à la fois non décortiquées et décortiquées – sont riches en plusieurs nutriments qui stimulent, bien que le calcium soit principalement dans la coque .

Trois cuillères à soupe 30 grammes de graines de sésame se vantent , , , :

non décortiquécoque
Calcium22% du RDI1% du RDI
Magnésium25% du RDI25% du RDI
Manganèse32% du RDI19% du RDI
Zinc21% du RDI18% du RDI

Cependant, les graines de sésame contiennent des composés naturels appelés oxalates et phytates, qui réduisent l’absorption de ces minéraux .

Pour limiter l’impact de ces composés, essayez de faire tremper, rôtir ou faire germer les graines .

Une étude a révélé que la germination réduisait la concentration de phytate et d’oxalate d’environ 50 % dans les graines de sésame décortiquées et non décortiquées .

Résumé Les graines de sésame non décortiquées sont particulièrement riches en nutriments essentiels à la santé des os, notamment en calcium. Le trempage, la torréfaction ou la germination des graines de sésame peuvent améliorer l’absorption de ces minéraux.

6. Peut réduire l’inflammation

Les graines de sésame peuvent .

Une inflammation de faible intensité à long terme peut jouer un rôle dans de nombreuses maladies chroniques, notamment l’obésité et le cancer, ainsi que dans les maladies cardiaques et rénales .

Lorsque les personnes atteintes d’insuffisance rénale ont mangé un mélange de 18 grammes et 6 grammes chacun de graines de sésame et de citrouille par jour pendant 3 mois, leurs marqueurs inflammatoires ont chuté de 51 à 79 % .

Cependant, parce que cette étude a testé un mélange de graines, l’impact anti-inflammatoire des graines de sésame seules est incertain.

Pourtant, les études animales de l’huile de graines de sésame suggèrent également des effets anti-inflammatoires .

Cela peut être dû à la sésamine, un composé présent dans les graines de sésame et leur huile .

Résumé Des recherches préliminaires suggèrent que les graines de sésame et leur huile peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires.

7. Bonne source de vitamines B

Les graines de sésame sont une bonne source de certaines vitamines B, qui sont distribuées à la fois dans la coque et dans la graine .

Le retrait de la coque peut soit concentrer soit retirer une partie du .

Trois cuillères à soupe 30 grammes de graines de sésame non décortiquées et décortiquées fournissent :

non décortiquécoque
Thiamine B117% du RDI19% du RDI
Niacine B311% du RDI8% du RDI
Vitamine B65% du RDI14% du RDI

Les vitamines B sont essentielles pour de nombreux processus corporels, y compris le bon fonctionnement des cellules et .

Résumé Les graines de sésame sont une bonne source de thiamine, de niacine et de vitamine B6, qui sont nécessaires au bon fonctionnement cellulaire et au métabolisme.

8. Peut aider à la formation de cellules sanguines

Pour fabriquer des globules rouges, votre corps a besoin de plusieurs nutriments, y compris ceux que l’on trouve dans les graines de sésame.

Trois cuillères à soupe 30 grammes de graines de sésame donnent , , :

non décortiquécoqueUne fonction
Fer24% du RDI10% du RDIUn composant essentiel de l’hémoglobine, qui transporte l’oxygène dans vos globules rouges
Le cuivre136% de la RDI46% du RDIAide à fabriquer de l’hémoglobine
Vitamine B65% du RDI14% du RDIAide à fabriquer de l’hémoglobine

Les graines de sésame trempées, grillées ou peuvent augmenter l’absorption de ces minéraux .

Résumé Les graines de sésame fournissent du fer, du cuivre et de la vitamine B6, qui sont nécessaires à la formation et au fonctionnement des cellules sanguines.

9. Peut aider au contrôle de la glycémie

Les graines de sésame sont faibles en glucides tout en étant riches en protéines et en graisses saines, qui peuvent toutes favoriser le contrôle de la glycémie .

De plus, ces graines contiennent du pinorésinol, un composé qui peut aider en inhibant l’action de l’enzyme digestive maltase .

La maltase décompose le sucre, qui est utilisé comme édulcorant pour certains produits alimentaires. Il est également produit dans votre intestin à partir de la digestion de féculents comme le pain et les pâtes.

Si le pinorésinol inhibe votre digestion du maltose, cela peut entraîner une baisse du taux de sucre dans le sang. Cependant, des études humaines sont nécessaires.

Résumé Les graines de sésame peuvent aider à contrôler la glycémie car elles sont faibles en glucides et riches en protéines de qualité et en graisses saines. De plus, ils contiennent un composé végétal qui peut aider à cet égard.

10. Riche en antioxydants

Des études animales et humaines suggèrent que la consommation de graines de sésame peut augmenter la quantité globale d’activité antioxydante dans votre sang .

Les lignanes des graines de sésame agissent comme , qui aident à combattre le stress oxydatif – une réaction chimique qui peut endommager vos cellules et augmenter votre risque de nombreuses maladies chroniques .

De plus, les graines de sésame contiennent une forme de vitamine E appelée gamma-tocophérol, un antioxydant qui peut être particulièrement protecteur contre . .

Résumé Les composés végétaux et la vitamine E contenus dans les graines de sésame agissent comme des antioxydants, qui combattent le stress oxydatif dans votre corps.

11. Peut soutenir votre système immunitaire

Les graines de sésame sont une bonne source de plusieurs nutriments essentiels pour votre système immunitaire, notamment le zinc, le sélénium, le fer, la vitamine B6 et la vitamine E .

Par exemple, votre corps a besoin de zinc pour développer et activer certains globules blancs qui reconnaissent et attaquent les microbes envahisseurs.

Gardez à l’esprit que même une carence en zinc légère à modérée peut altérer l’activité du système immunitaire .

Les graines de sésame fournissent environ 20% du RDI pour une portion de 3 cuillères à soupe 30 grammes .

Résumé Les graines de sésame sont une bonne source de plusieurs nutriments importants pour le fonctionnement du système immunitaire, notamment le zinc, le sélénium, le cuivre, le fer, la vitamine B6 et la vitamine E.

12. Peut apaiser les douleurs arthritiques au genou

L’arthrose est la cause la plus fréquente de douleurs articulaires et affecte fréquemment les genoux.

Plusieurs facteurs peuvent jouer un rôle dans , y compris l’inflammation et les dommages oxydatifs du cartilage qui amortit les articulations .

La sésamine, un composé des graines de sésame, a des effets anti-inflammatoires et antioxydants qui peuvent protéger votre cartilage .

Dans une étude de 2 mois, les personnes atteintes d’arthrite du genou ont mangé 5 cuillères à soupe 40 grammes de poudre de graines de sésame par jour en plus d’un traitement médicamenteux. Ils ont connu une diminution de 63 % de la douleur au genou par rapport à une diminution de seulement 22 % pour le groupe sous traitement médicamenteux seul.

De plus, le groupe de graines de sésame a montré une plus grande amélioration dans un test de mobilité simple et des réductions plus importantes de certains marqueurs inflammatoires par rapport au groupe témoin .

Résumé La sésamine, un composé des graines de sésame, peut aider à réduire les douleurs articulaires et favoriser la mobilité dans l’arthrite du genou.

13. Peut soutenir la santé de la thyroïde

Les graines de sésame sont une bonne source de sélénium, fournissant 18% du RDI dans les graines non décortiquées et décortiquées .

Votre glande thyroïde contient la concentration la plus élevée de tous les organes de votre corps. Ce minéral joue un rôle vital dans la fabrication des hormones thyroïdiennes .

De plus, les graines de sésame sont une bonne source de fer, de cuivre, de zinc et de , qui soutiennent également la production d’hormones thyroïdiennes et contribuent à la santé de la thyroïde .

Résumé Les graines de sésame sont de bonnes sources de nutriments, tels que le sélénium, le fer, le cuivre, le zinc et la vitamine B6, qui favorisent la santé de la thyroïde.

14. Peut aider à équilibrer les hormones pendant la ménopause

Les graines de sésame contiennent des phytoestrogènes, des composés végétaux similaires aux œstrogènes .

Par conséquent, les graines de sésame pourraient être bénéfiques pour les femmes lorsque les niveaux d’œstrogènes chutent pendant la ménopause. Par exemple, les phytoestrogènes peuvent aider à contrer les bouffées de chaleur et d’autres symptômes d’un faible taux d’œstrogènes .

De plus, ces composés peuvent réduire votre risque de contracter certaines maladies, telles que le cancer du sein, pendant . Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires .

Résumé Les phytoestrogènes sont des composés présents dans les graines de sésame qui peuvent être bénéfiques pour les femmes en ménopause.

15. Facile à ajouter à votre alimentation

Les graines de sésame peuvent donner une saveur de noisette et un croquant subtil à de nombreux plats.

Pour améliorer la saveur et la disponibilité des nutriments des graines de sésame, faites-les rôtir à 350℉ 180℃ pendant quelques minutes, en remuant périodiquement, jusqu’à ce qu’elles atteignent un brun clair et doré.

Essayez d’ajouter des graines de sésame à :

  • sautés
  • brocoli cuit à la vapeur
  • céréales chaudes ou froides
  • granola et barres granola
  • pain et muffins
  • craquelins
  • smoothies
  • salades
  • vinaigrette
  • Hoummous
  • garnitures

De plus, vous pouvez utiliser du beurre de graines de sésame – également connu sous le nom de tahini – à la place du houmous.

Les graines de sésame moulues – appelées farine de sésame ou farine de graines de sésame – peuvent être utilisées dans la pâtisserie, les smoothies, la pâte de poisson, etc.

Cependant, les allergies au sésame sont devenues plus fréquentes, vous devrez donc faire preuve de prudence lorsque vous cuisinez pour des groupes .

Résumé Les graines de sésame peuvent rehausser de nombreux plats, notamment les salades, les céréales, les produits de boulangerie et les sautés. Le tahini et la farine de sésame sont d’autres produits à base de graines de sésame.

La ligne de fond

Les graines de sésame sont une bonne source de graisses saines, de protéines, de vitamines B, de minéraux, de fibres, d’antioxydants et d’autres composés végétaux bénéfiques.

Manger régulièrement des portions substantielles de ceux-ci – pas seulement une pincée occasionnelle sur un pain à hamburger – peut aider à contrôler la glycémie, à combattre les douleurs arthritiques et à réduire le cholestérol.

Pour optimiser votre apport en nutriments, vous pouvez manger des graines de sésame trempées, grillées ou germées.

Thé de Ceylan : nutrition, avantages et inconvénients potentiels

Le thé de Ceylan est populaire parmi les amateurs de thé pour sa saveur riche et son arôme parfumé.

Bien qu’il existe quelques différences en termes de goût et de teneur en antioxydants, il provient de la même plante que les autres types de thé et possède un ensemble similaire de nutriments.

Certains types de thé de Ceylan ont été associés à des bienfaits impressionnants pour la santé, allant d’une augmentation de la combustion des graisses à un meilleur contrôle de la glycémie et à une diminution du taux de cholestérol.

Cet article passe en revue le profil nutritionnel, les avantages et les inconvénients potentiels du thé de Ceylan, ainsi que la façon de le préparer à la maison.

Qu’est-ce que le thé de Ceylan ?

Le thé de Ceylan fait référence au thé produit dans les hautes terres du Sri Lanka, anciennement connu sous le nom de Ceylan.

Comme les autres types de thé, il est fabriqué à partir des feuilles séchées et transformées du théier, Camélia sinensis.

Cependant, il peut contenir une concentration plus élevée de plusieurs antioxydants, notamment la myricétine, la quercétine et le kaempférol .

On dit également qu’il diffère légèrement en saveur. Les notes et le goût corsé du thé sont dus aux conditions environnementales uniques dans lesquelles il est cultivé.

Il est généralement disponible dans les variétés oolong, verte, noire et Ceylan – qui diffèrent en fonction des méthodes de traitement et de production spécifiques.

Résumé

Le thé de Ceylan est un type de thé produit au Sri Lanka qui a une saveur distincte et une teneur élevée en antioxydants.

Profil nutritionnel impressionnant

Le thé de Ceylan est une excellente source de — composés qui aident à contrer les dommages cellulaires oxydatifs.

La recherche suggère que les antioxydants jouent un rôle central dans la santé et peuvent protéger contre les maladies chroniques, telles que le cancer, le diabète et les maladies cardiaques .

En particulier, le thé de Ceylan est riche en antioxydants myricétine, quercétine et kaempférol .

Le thé vert de Ceylan contient de l’épigallocatéchine-3-gallate EGCG, un composé qui a montré de puissantes propriétés bénéfiques pour la santé dans des études sur l’homme et en éprouvette .

Toutes les variétés de thé de Ceylan fournissent une petite quantité de caféine et plusieurs oligo-éléments, notamment du cobalt, du chrome et du magnésium .

Résumé

Le thé de Ceylan est riche en antioxydants et contient une petite quantité de caféine et plusieurs oligo-éléments.

Peut aider à perdre du poids

Certaines études ont montré que l’ajout de thé à votre alimentation quotidienne peut .

Une revue a rapporté que le thé noir aide à réduire le poids corporel en bloquant la digestion et l’absorption des graisses pour réduire l’apport calorique .

Certains composés du thé peuvent également aider à activer une enzyme spécifique impliquée dans la décomposition des cellules graisseuses qui empêche l’accumulation de graisse .

Une étude portant sur 240 personnes a montré que la consommation pendant 12 semaines entraînait une réduction significative du poids corporel, du tour de taille et de la masse grasse .

Une autre étude portant sur 6 472 personnes a révélé que la consommation de thé chaud était associée à un tour de taille et à un indice de masse corporel inférieurs .

Résumé

Il a été prouvé que plusieurs composés du thé stimulent la combustion des graisses et diminuent l’absorption des graisses. Boire du thé chaud ou consommer de l’extrait de thé vert a été associé à une perte de poids accrue et à une réduction de la graisse corporelle.

Peut aider à stabiliser la glycémie

Une glycémie élevée peut avoir plusieurs effets néfastes sur la santé, notamment la perte de poids, la fatigue et un retard de cicatrisation .

La recherche suggère que l’ajout de certaines variétés de thé de Ceylan à votre routine quotidienne peut aider à rester stable et à prévenir les effets secondaires indésirables.

Par exemple, une petite étude portant sur 24 personnes a montré que la consommation d’alcool pouvait réduire considérablement la glycémie chez les personnes atteintes ou non de prédiabète .

De même, une vaste revue de 17 études a noté que la consommation de thé vert était efficace pour réduire les niveaux de sucre dans le sang et d’insuline – une hormone qui régule la glycémie .

De plus, d’autres études ont observé que la consommation régulière de thé peut être associée à un risque plus faible de diabète de type 2 .

Résumé

Boire du thé peut aider à abaisser le taux de sucre dans le sang et a été associé à un risque réduit de diabète de type 2.

Peut soutenir la santé cardiaque

Les maladies cardiaques sont un problème majeur, représentant environ 31,5% des décès dans le monde .

Certaines variétés de thé de Ceylan peuvent aider à diminuer les facteurs de risque de maladie cardiaque et à s’améliorer.

En fait, plusieurs études ont montré que le thé vert et ses composants peuvent réduire le cholestérol total et LDL mauvais cholestérol, ainsi que les triglycérides – un type de graisse présent dans votre sang .

De même, une étude a montré que le thé noir était capable de réduire les taux de cholestérol total et LDL mauvais cholestérol chez les personnes ayant des taux élevés .

Néanmoins, des recherches supplémentaires sont nécessaires, car d’autres études n’ont pas observé d’impact significatif du thé noir sur .

Résumé

Des études montrent que certaines variétés de thé de Ceylan peuvent réduire les niveaux de cholestérol total et LDL mauvais cholestérol, ainsi que les triglycérides, bien que d’autres recherches aient donné des résultats mitigés.

Effets secondaires potentiels

Le thé de Ceylan peut être un ajout sûr et sain à votre alimentation lorsqu’il est consommé avec modération.

Cependant, il contient environ 14 à 61 mg de caféine par portion, selon le type de thé .

La caféine peut non seulement créer une dépendance, mais est également liée à l’anxiété, à l’insomnie, à l’hypertension artérielle et aux problèmes digestifs .

Pour les femmes enceintes, il est recommandé de se limiter à moins de 200 mg par jour, car la substance peut traverser le placenta et augmenter le risque de fausse couche ou d’insuffisance pondérale à la naissance .

La caféine peut également interagir avec certains médicaments, notamment ceux contre les maladies cardiaques et l’asthme, ainsi qu’avec des stimulants et certains antibiotiques .

Le thé de Ceylan contient encore beaucoup moins de caféine que les boissons comme le café, ce qui en fait une excellente alternative pour ceux qui cherchent à réduire leur consommation de caféine.

Néanmoins, il est préférable de s’en tenir à seulement quelques portions par jour pour réduire le risque d’effets indésirables. Assurez-vous de consulter votre médecin si vous avez des inquiétudes.

Résumé

Le thé de Ceylan contient de la caféine, qui peut provoquer des effets secondaires indésirables et peut être associée à des problèmes de santé.

Comment le faire

Préparer une tasse de thé de Ceylan à la maison est un moyen facile et délicieux de profiter des bienfaits de cette boisson pour la santé.

Commencez par remplir à la fois une théière filtrée et les tasses que vous prévoyez d’utiliser avec de l’eau chaude pour les préchauffer, ce qui permet de ralentir le refroidissement du thé.

Ensuite, videz l’eau et ajoutez votre choix de feuilles de thé de Ceylan dans la théière.

Il est généralement recommandé d’utiliser environ 1 cuillère à café 2,5 grammes de feuilles de thé pour 8 onces 237 ml d’eau.

Remplissez la théière avec de l’eau à environ 194-205 ºF 90-96 ºC et couvrez avec le couvercle.

Enfin, laissez les feuilles de thé infuser pendant environ trois minutes avant de les verser dans des tasses et de servir.

Gardez à l’esprit que laisser les feuilles de thé infuser plus longtemps augmente à la fois la saveur et la saveur – alors n’hésitez pas à ajuster en fonction de vos préférences personnelles.

Résumé

Le thé de Ceylan est facile à préparer à la maison. Mélangez de l’eau chaude avec des feuilles de thé et laissez infuser pendant environ trois minutes.

La ligne de fond

Le thé de Ceylan fait référence au thé produit dans les hautes terres du Sri Lanka. Il est disponible dans les variétés de thé oolong, blanc et noir.

En plus d’être riche en antioxydants, le thé de Ceylan est également lié à des bienfaits pour la santé tels qu’une amélioration de la santé cardiaque et du contrôle de la glycémie, ainsi qu’une perte de poids.

Il est également facile à préparer à la maison et a un goût unique et unique qui le distingue des autres thés.

Qu’est-ce que le colostrum Nutrition, avantages et inconvénients

Le colostrum est un liquide mammaire produit par les humains, les vaches et d’autres mammifères avant la libération du lait maternel.

Il est très nutritif et contient des niveaux élevés d’anticorps, qui sont des protéines qui combattent les infections et les bactéries.

Le colostrum favorise la croissance et la santé des nourrissons et des nouveau-nés, mais la recherche montre que la prise de suppléments de colostrum bovin peut favoriser l’immunité, aider à combattre les infections et améliorer la santé intestinale tout au long de la vie.

Cet article passe en revue la nutrition, les avantages et les inconvénients possibles des suppléments de colostrum bovin.

colostrum

Qu’est-ce que le colostrum ?

Le colostrum est un liquide laiteux qui est libéré par les mammifères qui ont récemment mis bas avant le début de la production de lait maternel.

C’est une source importante de nutriments qui favorise la croissance et combat les maladies chez les nourrissons, mais il peut également être consommé au cours d’autres phases de la vie, généralement sous forme de supplément.

Même si tous les mammifères produisent du colostrum, les suppléments sont généralement fabriqués à partir du colostrum des vaches. Ce supplément est connu sous le nom de colostrum bovin.

Le colostrum bovin est similaire au colostrum humain – riche en vitamines, minéraux, graisses, glucides, protéines de lutte contre les maladies, hormones de croissance et .

Les suppléments de colostrum bovin sont devenus populaires ces dernières années, car ils peuvent favoriser l’immunité, combattre les infections et améliorer la santé intestinale .

Pour ces suppléments, le colostrum de vache est pasteurisé et séché en comprimés ou en poudres qui peuvent être mélangés avec des liquides. Le colostrum bovin a généralement une couleur jaune clair et un goût et une odeur subtils qui ressemblent à .

Résumé

Le colostrum est un liquide semblable à du lait libéré par les seins des mammifères après leur accouchement. Il est riche en nutriments qui favorisent la croissance du nourrisson, mais peuvent également offrir d’autres avantages. Les suppléments sont généralement fabriqués à partir de colostrum bovin.

Très nutritif

Le colostrum bovin est extrêmement nutritif et contient plus de nutriments que .

En particulier, il est plus riche en protéines, lipides, glucides, magnésium, vitamines B et vitamines A, C et E que le lait de vache .

Alors que le colostrum est riche en macronutriments, vitamines et minéraux, ses bienfaits revendiqués pour la santé sont principalement liés à des composés protéiques spécifiques, notamment :

  • Lactoferrine. La lactoferrine est une protéine impliquée dans la réponse immunitaire de votre corps aux infections, y compris celles causées par des bactéries et des virus .
  • Facteurs de croissance. Les facteurs de croissance sont des hormones qui stimulent la croissance. Le colostrum bovin est particulièrement riche en deux hormones à base de protéines, les facteurs de croissance analogues à l’insuline 1 et 2, ou IGF-1 et IGF-2 .
  • Anticorps. Les anticorps sont des protéines, également appelées immunoglobulines, utilisées par votre système immunitaire pour combattre les bactéries et les virus. Le colostrum bovin est riche en anticorps IgA, IgG et IgM .

Étant donné que le colostrum bovin est chargé de nutriments qui combattent les maladies et favorisent la croissance, il peut être en mesure de renforcer l’immunité, de traiter les infections et d’offrir plus d’avantages connexes chez l’homme tout au long de la vie.

Résumé

Le colostrum bovin contient des macronutriments, des vitamines et des minéraux. Il est particulièrement riche en composés protéiques qui régulent les réponses immunitaires et favorisent la croissance, notamment la lactoferrine, les facteurs de croissance et les anticorps.

Peut fournir des avantages pour la santé

La recherche suggère que le colostrum bovin peut renforcer votre système immunitaire, combattre les infections qui causent la diarrhée et favoriser la santé intestinale .

Peut renforcer l’immunité

Le colostrum bovin peut renforcer votre système immunitaire et aider votre corps à combattre les agents pathogènes.

Les effets stimulants du système immunitaire du colostrum sont principalement dus à sa forte concentration en anticorps IgA et IgG. Les anticorps sont des protéines qui combattent les virus et les bactéries .

La recherche montre que les suppléments de colostrum peuvent être particulièrement efficaces pour renforcer l’immunité chez les athlètes d’élite.

Une étude de 12 semaines portant sur 35 adultes à distance a révélé que la prise quotidienne d’un supplément de colostrum bovin augmentait la quantité d’anticorps IgA salivaires de 79 %, par rapport aux niveaux de base .

Les chercheurs ont suggéré que des niveaux de salive plus élevés d’IgA pourraient renforcer l’immunité et améliorer la capacité du corps à lutter contre les infections des voies respiratoires supérieures .

Une autre étude portant sur 29 cyclistes masculins a observé que la prise de 10 grammes de colostrum bovin par jour pendant 5 semaines empêchait une diminution des cellules immunitaires après l’exercice et réduisait le risque de symptômes d’infection des voies respiratoires supérieures par rapport à un placebo .

D’autres études ont également lié les suppléments de colostrum bovin à une réponse immunitaire améliorée, mais des recherches plus approfondies sont nécessaires .

Peut prévenir et traiter la diarrhée

Les composés du colostrum bovin – en particulier la variété d’anticorps et la lactoferrine – peuvent aider à prévenir la diarrhée associée aux infections bactériennes et virales .

Une étude portant sur 87 adultes souffrant de diarrhée associée au VIH a révélé que la prise de 100 grammes de colostrum bovin par jour avec des médicaments anti-diarrhéiques traditionnels réduisait considérablement la fréquence des selles de 21 % de plus que les médicaments traditionnels seuls .

De plus, les vaches peuvent recevoir des vaccins contre des souches de bactéries spécifiques pour produire du colostrum riche en anticorps qui peuvent combattre des infections spécifiques .

Ces types de colostrum bovin sont considérés comme hyperimmuns et pourraient être un moyen efficace de traiter certaines infections chez l’homme, comme celles causées par Escherichia coli E. coli et Shigella dysenterie bactéries .

Par exemple, des études montrent que le colostrum hyperimmun peut prévenir un type de diarrhée connue sous le nom de diarrhée du voyageur, qui est généralement causée par E. coli bactéries.

Une étude portant sur 30 adultes en bonne santé a révélé que ceux qui prenaient une dose quotidienne de 1 200 mg de colostrum bovin hyperimmun contenant des anticorps qui combattent E. coli les bactéries étaient 90 % moins susceptibles de développer la diarrhée du voyageur que celles prenant un placebo .

Peut être bénéfique pour la santé intestinale

Le colostrum bovin peut et combat les infections du tube digestif.

Des études animales et humaines montrent que le colostrum bovin peut stimuler la croissance des cellules intestinales, renforcer la paroi intestinale et empêcher la perméabilité intestinale, une condition qui provoque la fuite de particules de votre intestin vers le reste de votre corps .

Ces effets bénéfiques sont probablement dus à la lactoferrine et aux facteurs de croissance qu’elle contient .

Une étude portant sur 12 athlètes susceptibles de faire de l’exercice intense a révélé que la prise de 20 grammes de colostrum bovin par jour empêchait 80 % de l’augmentation de la perméabilité intestinale ressentie par ceux qui prenaient un placebo .

Une autre étude a observé que les lavements au colostrum peuvent être utiles dans le traitement de la colite, une maladie caractérisée par une inflammation de la paroi interne du côlon.

Une étude menée auprès de 14 adultes atteints de colite qui prenaient des médicaments traditionnels a révélé que la prise de lavements au colostrum bovin en plus des médicaments réguliers réduisait davantage les symptômes que les médicaments seuls .

Le potentiel du colostrum bovin pour réduire les symptômes de la colite est confirmé par des études animales. Cependant, des recherches plus approfondies chez l’homme sont nécessaires .

Résumé

Des études humaines et animales suggèrent que le colostrum bovin peut renforcer l’immunité, combattre les infections et être bénéfique pour la santé intestinale. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre les effets de ce supplément sur la santé humaine.

Inconvénients potentiels

Sur la base de recherches humaines limitées, le colostrum bovin semble généralement sans danger pour la plupart des gens, bien qu’il puisse présenter certains inconvénients.

D’une part, les suppléments et les poudres de colostrum bovin sont chers, allant de 50 $ à 100 $ par 16 onces 450 grammes. Un dosage typique est d’une demi-cuillère à café 1,5 gramme par jour.

Les personnes allergiques au lait ne doivent pas consommer de colostrum bovin. Les produits peuvent également être fabriqués avec des additifs pouvant inclure d’autres comme le soja.

Selon la façon dont les vaches sont élevées, le colostrum bovin peut également contenir des antibiotiques, des pesticides ou des hormones synthétiques. Cependant, vous pouvez acheter des suppléments de colostrum qui ont été testés pour vous assurer que le produit final ne contient pas ces composés.

De plus, on ne sait pas si ces suppléments sont sans danger pour les femmes enceintes ou les femmes enceintes.

De plus, certaines personnes peuvent s’inquiéter de l’éthique de l’approvisionnement en colostrum bovin et s’il provient de veaux qui en ont besoin.

Enfin, il peut y avoir des problèmes de sécurité alimentaire avec le colostrum bovin. Dans une étude, 8 des 55 échantillons de colostrum bovin contenaient des traces de Salmonelle, une bactérie potentiellement nocive .

Pourtant, si le colostrum bovin est correctement pasteurisé, Salmonelle et d’autres bactéries nocives ne devraient pas être une préoccupation.

Achetez toujours des suppléments de colostrum auprès d’une source fiable et contactez le fabricant pour obtenir des réponses aux questions spécifiques liées à l’approvisionnement et au traitement.

Résumé

Les suppléments de colostrum bovin peuvent être coûteux et peuvent contenir des allergènes courants comme le lait et le soja. Il peut également y avoir des inquiétudes concernant l’éthique de l’approvisionnement en colostrum bovin et d’éventuels problèmes de sécurité sanitaire des aliments.

La ligne de fond

Le colostrum bovin est un supplément fabriqué à partir d’un liquide laiteux qui est libéré par les mamelles des vaches peu de temps après leur mise bas.

Riche en composés qui combattent les maladies, il peut augmenter l’immunité, combattre les infections pouvant causer la diarrhée et améliorer la santé intestinale. Pourtant, plus de recherche est nécessaire.

Bien que le colostrum bovin semble être sans danger pour la plupart des gens, certains peuvent s’inquiéter de la façon dont il est obtenu et traité. Cela peut aussi coûter cher.

Cependant, le colostrum bovin peut être utile si vous souffrez d’une maladie, d’une infection ou de l’intestin .

Manger des aliments fermentés peut-il aider à freiner l’inflammation

Les aliments fermentés comprennent le kimchi et le kéfir, mais pas l’alcool. d3sign/Getty Images

  • A de la Stanford School of Medicine suggère que l’incorporation d’aliments fermentés dans l’alimentation peut aider à réduire l’inflammation.
  • Bien que l’inflammation soit une partie normale du processus de guérison, une tension constante qui conduit à une inflammation chronique peut avoir de graves effets sur la santé.
  • Les experts disent que manger des aliments fermentés tels que le kéfir ou le kimchi mais pas l’alcool peut améliorer la diversité microbienne globale, ce qui peut aider à réduire l’inflammation.

Bien que l’inflammation fasse partie intégrante de la guérison ou du rétablissement d’une maladie, elle est associée à un risque accru de nombreux problèmes de santé, notamment les maladies cardiaques, l’asthme et la polyarthrite rhumatoïde.

Bien que certains médicaments puissent aider à traiter l’inflammation chronique, les chercheurs étudient si le régime alimentaire peut jouer un rôle dans la diminution de l’inflammation en général, bien que le régime alimentaire n’ait pas été testé comme traitement de remplacement des médicaments.

A de la Stanford School of Medicine suggère que l’incorporation d’aliments fermentés dans l’alimentation peut aider à réduire l’inflammation.

« ‘Vous êtes ce que vous mangez’ commence à prendre plus de sens alors que d’éminents chercheurs en microbiome clarifient comment la nourriture affecte votre microbiote intestinal, ce qui affecte le reste de votre corps », a déclaré MPH, directeur de la neurogastro-entérologie et de la motilité à l’hôpital Lenox Hill. à New York.

« Cette petite étude des Drs. Justin et Erica Sonnenburg aident à élucider comment les aliments fermentés et les fibres altèrent le microbiome et suggèrent que les aliments fermentés comme le kimchi augmentent la diversité microbienne », a-t-elle déclaré.

Qui est sensible à l’inflammation?

L’inflammation est une réponse naturelle du système immunitaire du corps.

Lorsque le corps est stressé par des infections et des blessures, le système immunitaire libère des anticorps et des protéines ainsi qu’une augmentation du flux sanguin pour aider à guérir le corps.

À court terme, l’inflammation peut aider à guérir le corps, mais avec le temps, si la réponse inflammatoire se poursuit, le système immunitaire peut cibler les tissus sains, ce qui peut finir par causer des dommages.

« Le système immunitaire peut causer des dommages collatéraux », a déclaré , PhD, professeur de microbiologie de la famille Recanati au Skirball Institute de la Grossman School of Medicine de l’Université de New York.

« Lorsque le système immunitaire cause trop de dommages ou ne se calme pas, vous pouvez contracter des maladies inflammatoires chroniques », a-t-il déclaré.

Ce que l’étude a trouvé

L’essai clinique a assigné à 36 adultes en bonne santé un régime alimentaire de 10 semaines comprenant des aliments fermentés ou riches en fibres.

Dans le groupe des aliments fermentés, quatre types de cellules immunitaires ont montré moins d’activation.

Les niveaux de 19 protéines inflammatoires mesurés dans les échantillons de sang ont également baissé. Les résultats montrent qu’un simple changement de régime alimentaire peut avoir un effet notable sur le microbiome intestinal et le système immunitaire.

Selon l’étude, les aliments fermentés ont diminué l’activation des cellules immunitaires impliquées dans l’inflammation chronique.

« Cela soutient la relation bien connue entre le microbiome et le système immunitaire qui a été impliquée dans des affections telles que la maladie cœliaque et la maladie inflammatoire de l’intestin, ainsi que dans des affections non gastro-intestinales telles que la polyarthrite rhumatoïde et le cancer », a déclaré Ivanina.

Selon l’étude, les personnes qui mangeaient du yaourt, du kéfir, du fromage cottage fermenté, du kimchi, des boissons à base de saumure végétale et du thé kombucha présentaient une augmentation de la diversité microbienne globale. De plus grandes portions de ces aliments ont montré des effets plus forts.

Mais les chercheurs ont été surpris de constater que le groupe riche en fibres n’avait pas une diminution similaire de 19 protéines inflammatoires. La diversité de leurs microbes intestinaux est également restée stable.

« Il est surprenant qu’ils n’aient pas trouvé que les fibres aient un effet significatif sur le microbiome, mais nous devons attendre des études plus importantes pour comprendre si c’est bien le cas », a déclaré Ivanina.

La ligne de fond

Il est important de noter qu’il n’y a pas de panacée pour traiter l’inflammation, et que l’inflammation fait partie du processus normal de guérison pendant de courtes périodes.

Cette nouvelle étude suggère que la modification du régime alimentaire avec des aliments fermentés peut affiner le système immunitaire en agissant sur le microbiote intestinal, ce qui peut aider à prévenir une inflammation indésirable.

« Au fur et à mesure que nous en apprendrons davantage sur cette connexion à trois voies entre le système immunitaire aliment-microbiote, nous pourrons peut-être utiliser ces connaissances pour traiter de larges types de maladies inflammatoires », a déclaré Cadwell.

Une étude révèle que les personnes qui sautent le petit-déjeuner manquent d’éléments nutritifs essentiels et de collations

De nouvelles recherches révèlent que les personnes qui sautent le petit-déjeuner manquent de nutriments qu’elles n’obtiennent pas souvent d’autres repas et qu’elles ont tendance à grignoter davantage tout au long de la journée. Maskot/Getty Images

  • Si vous sautez le petit-déjeuner chaque jour, vous pourriez manquer plusieurs nutriments essentiels.
  • Les aliments couramment consommés au petit-déjeuner ne sont généralement pas consommés à d’autres moments de la journée. Cela peut entraîner une sous-consommation des nutriments qu’ils contiennent.
  • De plus, les personnes qui sautent le petit-déjeuner ont tendance à grignoter davantage, en particulier sur les sucres, les glucides et les graisses.
  • Les experts disent qu’il est important de commencer votre journée avec de bons choix nutritionnels, peu importe ce que vous mangez.

Sauter le petit-déjeuner peut être une habitude facile à prendre, que ce soit par commodité ou dans le but de réduire les calories.

Cependant, une nouvelle de chercheurs de l’Ohio State University montre que sauter régulièrement le petit-déjeuner peut être une mauvaise idée.

En fait, vous pourriez manquer plusieurs nutriments essentiels que vous ne compenserez pas plus tard dans la journée.

Les personnes qui sautent le petit-déjeuner sont plus susceptibles de manquer de certains nutriments

L’équipe a pris des données de la National Health and Nutrition Examination Survey NHANES, une enquête annuelle en cours qui cherche à capturer un instantané de la santé et de l’état nutritionnel des Américains.

L’échantillon utilisé pour cette étude comprenait 30 889 adultes âgés de 19 ans et plus qui avaient participé à la NHANES entre 2005 et 2016.

Pour déterminer qui avait sauté le petit-déjeuner, ils ont examiné les rappels alimentaires de 24 heures que les participants à l’enquête avaient remplis.

Ils ont ensuite calculé la teneur en nutriments de ce que les capitaines du petit-déjeuner ont déclaré avoir consommé.

Ils ont découvert que les personnes qui sautaient le petit-déjeuner avaient tendance à avoir un profil nutritionnel très différent de ceux qui prenaient un repas du matin.

En ce qui concerne plusieurs nutriments clés que l’équipe a examinés – comme les fibres, le magnésium, le cuivre et le zinc – les skippers du petit-déjeuner ont également pris moins que les mangeurs de petit-déjeuner.

De plus, les plus grandes différences de consommation ont été trouvées dans le folate, le calcium, le fer et les vitamines A, B1, B2, B3, C et D.

De plus, les personnes qui sautent le petit-déjeuner ont tendance à avoir un régime alimentaire de moins bonne qualité en raison de plus de grignotages, en particulier de sucres, de glucides et de graisses.

Qu’y a-t-il de si important dans le petit-déjeuner ?

À première vue, il peut sembler que les gens pourraient simplement compenser leur petit-déjeuner en mangeant d’autres aliments plus tard dans la journée. Mais la recherche montre que ce n’est généralement pas le cas.

L’auteur principal de l’étude, , PhD, RDN, LD, FAND, professeur agrégé de diététique médicale au Collège de médecine de l’Ohio State University, a décrit le petit-déjeuner comme une « opportunité de repas unique ».

Selon Taylor, les aliments qui sont couramment consommés dans un petit-déjeuner américain typique – comme les céréales, le lait, les fruits et les céréales – sont moins susceptibles d’être consommés à d’autres moments de la journée.

Ces aliments contiennent naturellement des nutriments comme le calcium, le fer, le phosphore et les fibres.

En outre, bon nombre de ces aliments sont enrichis de nutriments importants, a-t-il déclaré. Les céréales raffinées contiennent du fer, de la thiamine, de la riboflavine, de la niacine et du folate. Les produits laitiers ont ajouté des vitamines A et D.

L’enrichissement de certains aliments est important, a expliqué Taylor, car il rajoute des nutriments qui sont perdus dans le processus de raffinage.

Parce que ces aliments ont tendance à être uniques au petit-déjeuner, Taylor a déclaré que les nutriments qu’ils contiennent sont moins susceptibles d’être consommés dans d’autres repas.

Bien démarrer la nutrition

Alors que Taylor et son équipe mettent l’accent sur les aliments tels que les céréales enrichies et les produits laitiers, , gastro-entérologue et expert en médecine de l’obésité au système de santé de l’Université de Miami, se méfie. L’étude a été financée par la National Dairy Association Mideast, il est donc possible que ce parrainage ait conduit à un biais dans l’interprétation des données.

« Bien qu’il soit courant de consommer des céréales pour petit-déjeuner, du lait de vache et du yogourt pour le petit-déjeuner », a déclaré Pearlman, « il existe de nombreux autres aliments comme les fruits, les légumes, les grains entiers et le lait non laitier qui contiennent des nutriments similaires à ceux fournis par produits laitiers/boissons.

Elle a en outre noté que l’heure à laquelle vous prenez votre premier repas de la journée n’est pas aussi importante que de savoir si vous faites de bons choix dans les aliments que vous mangez. Elle recommande d’écouter vos signaux de faim et de manger quand vous avez faim.

En ce qui concerne ce que vous mangez, elle a dit que certaines options idéales pour le petit-déjeuner sont des aliments « solides » qui vous rassasieront plus longtemps. Les aliments qui contiennent des fibres et des protéines ralentissent la digestion et empêchent les pics de glycémie, a-t-elle expliqué, vous aidant à vous sentir rassasié jusqu’à votre prochain repas.

Elle recommande de manger des fruits entiers plutôt que de boire des jus afin d’obtenir plus de fibres et moins de sucre.

Enfin, elle recommande les viandes maigres et non transformées comme source de protéines plutôt que le jambon ou le bacon, qui ont été liés à certains cancers et sont riches en sodium.

.

Le beurre végétal est-il sain La nutrition et comment elle se compare

La consommation végétale a gagné en popularité en raison de ses avantages pour la santé, l’environnement et le bien-être animal .Des substituts du lait au fromage végétalien, de nombreux produits à base de plantes sont sur le marché, y compris le beurre végétal.

Le beurre à base de plantes, également appelé beurre végétalien, est un substitut de beurre non laitier qui est généralement fabriqué en combinant de l’eau avec une huile d’origine végétale, telle que l’huile d’olive, d’avocat, de noix de coco, de palmiste ou une combinaison d’huiles.

Ces produits contiennent souvent des ingrédients supplémentaires, tels que du sel, des émulsifiants, des colorants et des arômes naturels ou artificiels, pour ressembler davantage au goût et à la texture du vrai beurre.

Bien que cela puisse sembler similaire à la margarine, la principale différence est que les margarines peuvent encore contenir de petites quantités de produits laitiers, alors que les beurres d’origine végétale sont exempts de produits d’origine animale .

À mesure que de plus en plus de produits de beurre à base de plantes deviennent disponibles, vous vous demandez peut-être s’ils sont sains.

Cet article examine le contenu nutritionnel des beurres à base de plantes, leurs avantages et inconvénients potentiels, et comment ils se comparent au vrai beurre.

 Beurre et biscuits

Nutrition

Étant donné qu’ils sont principalement fabriqués à partir d’huiles végétales, les beurres végétaux sont généralement riches en calories et en matières grasses.

Earth Balance est l’une des marques originales et les plus populaires de beurre végétalien. Une cuillère à soupe 14 grammes de Vegan Buttery Sticks de la marque fournit :

  • Calories: 100
  • Cholestérol: 0 mg
  • Graisse totale: 11 grammes
  • Gras saturé: 3,5 grammes
  • Gras monoinsaturés: 5 grammes
  • Graisses polyinsaturées: 2,5 grammes
  • Sodium: 120 mg

Les bâtonnets au beurre végétaliens Earth Balance sont fabriqués à partir d’un mélange d’huiles de palmier, de canola, de soja, de lin et d’olive et contiennent également du sel, un arôme naturel, de la lécithine de soja, de l’acide lactique et de l’extrait de rocou pour la couleur .

Il est important de noter que le contenu nutritionnel, en particulier la composition en acides gras, du beurre végétal peut varier en fonction des types d’huiles et d’additifs utilisés.

Sommaire

La plupart des beurres à base de plantes sont riches en calories et en matières grasses totales. Les types de graisses présentes dans les beurres végétaliens peuvent varier en fonction des ingrédients de chaque produit.

Des bénéfices potentiels

Les beurres d’origine végétale étant fabriqués à partir d’huiles végétales et sans produits d’origine animale, l’utilisation de ces produits peut avoir certains avantages pour votre santé et l’environnement.

Riche en graisses monoinsaturées

sont un type de graisse insaturée qui n’a qu’une seule double liaison dans sa structure chimique. On les trouve souvent dans les huiles et les noix d’origine végétale .

Les régimes riches en graisses monoinsaturées ont été associés à des avantages pour la santé cardiaque, le contrôle de la glycémie et le poids corporel .

En fait, plusieurs études ont montré que le remplacement des graisses monoinsaturées par des graisses saturées dans l’alimentation est lié à une réduction du risque d’obésité et de maladie cardiaque .

Comme plusieurs huiles d’origine végétale sont de riches sources de graisses monoinsaturées, telles que l’huile d’olive et d’avocat, le beurre à base de plantes a tendance à être plus riche en graisses monoinsaturées que le beurre laitier traditionnel .

Plus faible en gras saturés

Par rapport au beurre ordinaire, les beurres végétaux sont généralement plus faibles en .

Malgré les recommandations communes, la recherche n’a pas trouvé de lien significatif entre l’apport en graisses saturées et le risque de maladies chroniques comme les maladies cardiaques ou les accidents vasculaires cérébraux .

Cependant, des études ont montré que les graisses saturées peuvent augmenter les facteurs de risque de maladie cardiaque, y compris les taux de LDL mauvais cholestérol, le rapport LDL mauvais à HDL bon cholestérol et les niveaux d’une protéine appelée apolipoprotéine B apoB .

On craint également qu’un apport élevé en graisses saturées puisse augmenter les marqueurs de l’inflammation, ce qui est lié à un risque accru de plusieurs maladies chroniques. Pourtant, des recherches supplémentaires sont nécessaires .

En revanche, les régimes à base de plantes ont été associés à un risque réduit de maladie cardiaque et d’inflammation chronique .

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires sur le rôle des graisses saturées sur la santé globale, il convient de noter que certaines huiles d’origine végétale, telles que l’huile de noix de coco et de palme, sont de riches sources de graisses saturées.

En conséquence, certains beurres d’origine végétale peuvent contenir des quantités plus élevées de graisses saturées que d’autres.

Mieux pour l’environnement

Une consommation réduite de produits d’origine animale et l’adoption d’un plus a été associée à des avantages pour l’environnement, tels que la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’utilisation des terres et de l’eau .

Un examen de 63 études a révélé que le passage d’un régime alimentaire occidental traditionnel à un régime alimentaire durable à base de plantes pouvait entraîner une réduction de 20 à 30% des émissions de gaz à effet de serre et de l’utilisation des terres .

Cependant, l’huile de palme, qui est principalement obtenue à partir du Elaeis guineensis arbre qui est cultivé en Afrique de l’Ouest et du Sud-Ouest et que l’on trouve dans plusieurs beurres à base de plantes, est controversé.

Il a été démontré que l’augmentation de la demande de pétrole a plusieurs conséquences négatives pour l’environnement, notamment la déforestation et la perte de diversité faunique .

Pourtant, des organisations comme la Table ronde sur l’huile de palme durable RSPO se sont engagées à trouver des moyens de rendre la production d’huile de palme plus respectueuse de l’environnement et plus durable.

Si vous êtes préoccupé par les impacts environnementaux de l’huile de palme, assurez-vous de rechercher des produits sans huile de palme ou de palmiste.

Substitution pratique

Comme de nombreux produits sont conçus pour avoir une saveur et une sensation en bouche similaires à celles du beurre ordinaire, les beurres à base de plantes peuvent être un substitut végétalien pratique sur les toasts et lors de la cuisson.

Ils peuvent également être une bonne alternative au beurre pour les personnes allergiques ou allergiques aux produits laitiers. Comme ces produits sont végétaliens, ils conviennent également aux personnes allergiques aux œufs, au poisson ou aux crustacés.

Cependant, il est important de noter que le beurre joue un rôle essentiel dans la texture et le goût finaux des produits de boulangerie et des pâtisseries en raison de sa teneur en eau et de ses propriétés chimiques uniques.

Heureusement, il existe des beurres à base de plantes qui ont été fabriqués pour avoir des effets similaires en pâtisserie. Si vous prévoyez de remplacer le beurre végétalien par du beurre ordinaire dans les recettes, assurez-vous de rechercher quelle marque ou quel produit fonctionnera le mieux.

Sommaire

Les beurres d’origine végétale sont souvent plus faibles en graisses saturées et plus riches en graisses mono-insaturées saines pour le cœur, par rapport au beurre ordinaire. Selon le produit, les beurres végétaliens peuvent être un substitut pratique lors de la cuisson et de la pâtisserie.

Inconvénients à considérer

Lors de l’achat de beurre à base de plantes, il est également important de prendre en compte tous les inconvénients potentiels, tels que la qualité des ingrédients, la teneur en oméga-6 et le prix.

Peut être hautement traité

Comme c’est le cas avec d’autres alternatives à base de plantes comme le lait d’avoine ou, certains produits sont plus hautement transformés que d’autres.

Des études d’observation ont montré que les régimes riches en aliments transformés ont tendance à contenir moins de nutriments importants et peuvent augmenter votre risque d’obésité et de maladie cardiaque .

Lorsque vous achetez des beurres à base de plantes, recherchez des produits à faible teneur en huiles hautement raffinées et sans additifs artificiels, tels que les conservateurs, les colorants et les arômes.

De plus, comme les beurres à base de plantes ne fournissent pas des quantités substantielles de nutriments essentiels, il est important de toujours utiliser ces produits avec modération dans le cadre d’une alimentation saine.

Peut être riche en acides gras oméga-6

En plus de contenir des graisses monoinsaturées, de nombreuses huiles végétales utilisées dans les produits à base de beurre végétaliens sont riches en graisses polyinsaturées – en particulier en acides gras oméga-6.

Les oméga-6 et les oméga-3 sont deux types de graisses polyinsaturées que votre corps ne peut pas fabriquer seul. En conséquence, vous devez les obtenir par le biais de votre alimentation.

Bien que les deux types de graisses soient importants, il a été démontré que les régimes riches en oméga-6 mais faibles en oméga-3 augmentent les niveaux d’inflammation .

La recherche a montré que les huiles végétales sont l’un des principaux contributeurs de l’alimentation .

Par conséquent, pour favoriser l’équilibre de ces graisses essentielles, assurez-vous d’inclure également des sources végétales d’oméga-3, telles que les graines de chia, les graines de lin et l’huile d’algues marines, régulièrement dans votre alimentation .

Si vous n’êtes pas strictement végétalien, les poissons gras comme le saumon et les sardines sont également d’excellentes sources d’oméga-3 .

Peut-être plus cher

Un autre inconvénient potentiel du beurre à base de plantes est qu’il peut être plus cher que le beurre ordinaire.

Alors que certaines marques ont des prix plus compétitifs, d’autres peuvent coûter près du double du prix du beurre ordinaire. De plus, certaines marques peuvent être plus difficiles à trouver que d’autres.

Par conséquent, en fonction de votre emplacement et de votre budget, vos options pour les produits à base de beurre à base de plantes peuvent être limitées.

Peut contenir des allergènes potentiels

Bien que le beurre à base de plantes soit une bonne option pour les personnes allergiques aux produits laitiers ou intolérantes au lactose, il peut en contenir d’autres.

En particulier, ces beurres peuvent contenir du soja, des noix ou du gluten.

Par exemple, le beurre végétalien de Miyoko’s Kitchen ne convient pas à ceux qui sont allergiques aux noix, car il est fait avec des noix de cajou.

Si vous avez une allergie alimentaire, il est important de vérifier la liste des ingrédients pour les allergènes possibles.

Sommaire

Les beurres à base de plantes sont souvent riches en acides gras oméga-6, et certains peuvent être plus hautement transformés que d’autres. De plus, certaines marques peuvent être plus chères et difficiles à trouver. Certains contiennent également des allergènes alimentaires.

Beurre végétal vs beurre ordinaire

Les beurres à base de plantes sont similaires en termes de teneur en calories et en matières grasses.

Voici une comparaison nutritionnelle de 1 cuillère à soupe 14 grammes de beurre non salé et de la même portion de bâtonnets de beurre végétaliens Earth Balance , :

Beurre sans selBâtonnets de beurre végétaliens
Calories102 calories100 calories
Cholestérol30,5 mg0 mg
Graisse totale11,5 grammes11 grammes
Gras saturé7 grammes3,5 grammes
Gras transmoins de 0,5 g0 gramme
Gras monoinsaturés3 grammes5 grammes
Graisses polyinsaturéesmoins de 0,5 gramme2,5 grammes
Sodium2 mg120 mg

Le beurre est également une bonne source de vitamine A, 1 cuillère à soupe 14 grammes fournissant 11% de la valeur quotidienne VQ .

Sur le plan nutritionnel, les principales différences entre le beurre végétal et le beurre ordinaire sont que les beurres végétaux sont sans cholestérol, généralement plus faibles en graisses saturées et plus riches en graisses monoinsaturées et polyinsaturées plus saines .

Pourtant, bien que les beurres à base de plantes contiennent un profil d’acides gras plus sain, ils sont tout aussi riches en calories que le beurre ordinaire. En conséquence, manger trop de l’un ou l’autre peut entraîner un apport calorique excessif et potentiellement avec le temps.

De plus, les beurres végétaux peuvent être plus riches en sodium que le beurre non salé, selon la marque.

Dans l’ensemble, les beurres à base de plantes fournissent généralement des types de graisses plus saines. Cependant, comme ils ne devraient pas être une source principale de calories dans votre alimentation, il est peu probable que le choix à base de plantes plutôt que de beurre ordinaire affecte de manière significative votre santé.

En outre, de nombreux produits de beurre à base de plantes sont plus hautement transformés et contiennent des huiles raffinées qui peuvent être inflammatoires. Au contraire, le beurre est souvent fabriqué à partir de crème et de sel.

Par conséquent, selon le produit que vous choisissez, le beurre peut être l’option la moins transformée. Bien sûr, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de choix de beurre à base de plantes plus sains. Recherchez des produits contenant moins d’huiles transformées et d’additifs artificiels.

De plus, il est important de prendre en compte les raisons pour lesquelles vous prévoyez d’utiliser le beurre, car le goût et la texture des beurres à base de plantes peuvent ne pas toujours être en mesure de reproduire pleinement ceux du beurre ordinaire.

Sommaire

Bien qu’il y ait des avantages et des inconvénients à chacun, le beurre à base de plantes et le beurre ordinaire sont des aliments riches en calories qui doivent être utilisés avec modération avec une alimentation saine.

Marques de beurre à base de plantes courantes

Bien que Earth Balance soit l’une des marques originales de substituts de beurre végétaliens, c’est loin d’être la seule option à l’épicerie.

Voici quelques marques de beurre à base de plantes courantes que vous pouvez trouver en magasin ou en ligne:

  • équilibre de la Terre
  • Beurre végétal de Califia Farms
  • Beurre végétal Country Crock
  • Tartinade au beurre Forager Project
  • Je ne peux pas croire que ce n’est pas du beurre, c’est végétalien
  • Faire fondre du beurre biologique
  • Tartinade au beurre salé Milkadamia
  • Beurre végétalien de culture Miyoko’s Kitchen
  • Alternative au beurre non laitier Om Sweet Home
  • Beurre fouetté salé sans produits laitiers Wayfare
  • Beurre de cajou de culture de style européen Wildbrine

Sommaire

Il existe de nombreuses marques de beurre à base de plantes disponibles.

Substituts supplémentaires de beurre végétalien

Bien que les beurres à base de plantes soient un moyen pratique d’imiter le goût et la texture du beurre sur vos toasts ou en cuisine, il existe également d’autres alternatives végétaliennes plus nutritives.

Par exemple, la purée d’avocat est riche en plusieurs vitamines et minéraux essentiels et donne une texture crémeuse sur les sandwichs et les toasts. Il peut également être utilisé comme substitut du beurre lors de la fabrication de certains produits de boulangerie au chocolat comme les brownies .

Lors de la cuisson et de la cuisson, essayez l’une de ces alternatives plus saines:

  • Compote de pommes
  • purée de banane
  • purée de citrouille
  • huiles peu transformées, telles que l’avocat, la noix de coco ou l’huile d’olive extra vierge

Pour une utilisation en tartinade sur des toasts ou des sandwichs, essayez l’un de ces ingrédients à base de plantes:

  • avocat ou guacamole
  • tahini
  • beurres de noix ou de graines
  • pesto végétalien
  • tapenade d’olive

Sommaire

En plus des produits à base de beurre végétaliens, il existe d’autres alternatives de beurre à base de plantes moins transformées et plus nutritives à incorporer dans vos repas et vos pâtisseries.

La ligne du bas

Le beurre végétal est une alternative au beurre laitier ordinaire.

En général, les produits à base de beurre à base de plantes contiennent moins de graisses saturées et plus de graisses mono-insaturées que le beurre ordinaire. Ils peuvent également être meilleurs pour l’environnement.

Cependant, certaines marques sont plus traitées que d’autres. Par conséquent, il est important de choisir des produits contenant moins d’huiles raffinées et d’additifs artificiels.

De plus, certains produits peuvent être plus chers ou difficiles à trouver que le beurre ordinaire.

Dans l’ensemble, le beurre à base de plantes est un aliment riche en calories et pauvre en nutriments importants. Par conséquent, il est préférable de consommer ces produits avec modération et de tirer l’essentiel de vos calories d’aliments entiers et nutritifs comme les fruits, les légumes, les noix et les légumineuses.

Les gras trans et sont-ils mauvais pour vous

Vous avez peut-être beaucoup entendu parler des gras trans.Ces graisses sont notoirement malsaines, mais vous ne savez peut-être pas pourquoi.Bien que l’apport ait diminué ces dernières années à mesure que la sensibilisation s’est accrue et que les organismes de réglementation ont limité leur utilisation, les gras trans posent toujours un problème de santé publique.

Cet article explique tout ce que vous devez savoir sur les gras trans.

les gras trans

Que sont les gras trans ?

Les gras trans, ou acides gras trans, sont une forme de gras insaturés.

Ils se présentent sous des formes naturelles et artificielles.

Les gras trans naturels ou ruminants sont présents dans la viande et les produits laitiers des ruminants, comme les bovins, les moutons et les chèvres. Ils se forment naturellement lorsque les bactéries présentes dans l’estomac de ces animaux digèrent l’herbe.

Ces types comprennent généralement 2 à 6% de la matière grasse des produits laitiers et 3 à 9% de la matière grasse des coupes de bœuf et d’agneau .

Cependant, les consommateurs de produits laitiers et de viande n’ont pas à s’inquiéter.

Plusieurs revues ont conclu qu’un apport modéré de ces graisses ne semble pas nocif .

Le gras trans de ruminant le plus connu est le CLA, qui se trouve dans le gras laitier. On pense qu’il est bénéfique et est commercialisé en tant que complément alimentaire , .

Cependant, les graisses trans artificielles – également appelées graisses trans industrielles ou graisses partiellement hydrogénées – sont dangereuses pour la santé.

Ces graisses se produisent lorsqu’elles sont modifiées chimiquement pour rester solides à température ambiante, ce qui leur donne une durée de conservation beaucoup plus longue .

RÉSUMÉ

Les graisses trans se trouvent sous deux formes: naturelles, présentes dans certains produits animaux et ne sont pas considérées comme nocives, et artificielles, qui sont des huiles végétales hydrogénées et ont de graves conséquences sur la santé.

Est-ce qu’ils vous font du mal?

Les gras trans artificiels peuvent augmenter votre risque de maladie cardiaque.

Dans une série d’études cliniques, les personnes consommant des graisses trans au lieu d’autres graisses ou glucides ont connu une augmentation significative du LDL mauvais cholestérol sans augmentation correspondante du HDL bon.

Pendant ce temps, la plupart des autres graisses ont tendance à augmenter à la fois le LDL et le HDL .

De même, le remplacement d’autres graisses alimentaires par des graisses trans augmente considérablement votre rapport entre le cholestérol total et le bon cholestérol HDL et affecte négativement les lipoprotéines, deux facteurs de risque importants de maladie cardiaque .

En effet, de nombreuses études observationnelles lient les gras trans à un risque accru de .

RÉSUMÉ

Les études observationnelles et les essais cliniques suggèrent que les gras trans augmentent considérablement votre risque de maladie cardiaque.

Affectent-ils la sensibilité à l’insuline et le diabète ?

La relation entre les gras trans et n’est pas tout à fait claire.

Une vaste étude menée auprès de plus de 80000 femmes a révélé que celles qui consommaient le plus de gras trans avaient un risque de diabète 40% plus élevé .

Cependant, deux études similaires n’ont trouvé aucune relation entre l’apport en graisses trans et le diabète .

Plusieurs études contrôlées examinant les gras trans et les facteurs de risque de diabète, tels que la résistance à l’insuline et la glycémie, montrent des résultats incohérents .

Cela dit, la recherche animale révèle que de grandes quantités de gras trans nuisent à la fonction du glucose .

Notamment, dans une étude de 6 ans chez le singe, un régime riche en graisses trans 8% des calories a provoqué une résistance à l’insuline et une augmentation de la graisse du ventre et de la fructosamine, un marqueur de l’hyperglycémie .

RÉSUMÉ

Les gras trans peuvent conduire à la résistance à l’insuline et au diabète de type 2, mais les résultats des études sur l’homme sont mitigés.

Relation avec l’inflammation

On pense que l’excès est la principale cause de nombreuses maladies chroniques, telles que les maladies cardiaques, le syndrome métabolique, le diabète et l’arthrite.

Deux études indiquent que les gras trans augmentent les marqueurs inflammatoires lors du remplacement d’autres nutriments dans l’alimentation – mais une autre étude a remplacé le beurre et n’a trouvé aucune différence .

Dans les études d’observation, les graisses trans sont liées à une augmentation des marqueurs inflammatoires, en particulier chez les personnes ayant un excès de graisse corporelle .

RÉSUMÉ

Des études indiquent que les gras trans augmentent l’inflammation, en particulier chez les personnes en surpoids ou obèses.

Relation avec les vaisseaux sanguins et le cancer

On pense que les gras trans endommagent la paroi interne de vos vaisseaux sanguins, appelée endothélium.

Dans une étude de 4 semaines au cours de laquelle les gras trans ont remplacé les gras saturés, le bon cholestérol HDL a chuté de 21% et a été altéré de 29% .

Dans une autre étude, les marqueurs de dysfonctionnement endothélial ont également augmenté avec un régime riche en graisses trans .

Pourtant, très peu d’études ont examiné l’effet des gras trans sur.

Dans un effort de recherche à grande échelle appelé Nurses ‘Health Study, la consommation de gras trans avant la ménopause était associée à un risque accru de cancer du sein après la ménopause .

Cependant, deux revues suggèrent que le lien cancer est très faible .

Par conséquent, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

RÉSUMÉ

Les gras trans peuvent endommager la paroi interne de vos vaisseaux sanguins. Pourtant, leur effet sur le risque de cancer est moins clair.

Sources dans l’alimentation moderne

Les huiles végétales partiellement hydrogénées sont la plus grande source de gras trans dans votre alimentation, car elles sont bon marché à fabriquer et ont une longue durée de conservation.

Bien qu’ils se trouvent dans une variété de, les gouvernements ont récemment décidé de restreindre les gras trans.

En 2018, la Food and Drug Administration FDA a interdit l’utilisation d’huile partiellement hydrogénée dans la plupart des aliments transformés .

Cependant, cette interdiction n’a pas été pleinement mise en œuvre, donc beaucoup d’aliments transformés.

Plusieurs autres pays ont pris des mesures similaires pour réduire la teneur en gras trans des produits transformés.

RÉSUMÉ

Les aliments transformés qui contiennent de l’huile végétale partiellement hydrogénée sont la source la plus riche de gras trans de l’alimentation moderne, bien que les régulateurs aient récemment commencé à la limiter.

Comment les éviter

Il peut être difficile d’éviter complètement les gras trans.

Aux États-Unis, ils peuvent étiqueter leurs produits «sans gras trans» tant qu’il y a moins de 0,5 gramme de ces graisses par portion.

De toute évidence, quelques biscuits «sans gras trans» pourraient rapidement devenir nocifs.

Pour éviter les gras trans, il est important de le faire. Ne mangez pas d’aliments dont la liste des ingrédients contient des éléments partiellement hydrogénés.

Dans le même temps, la lecture des étiquettes ne va pas toujours assez loin. Certains aliments transformés, comme les huiles végétales ordinaires, contiennent des gras trans mais ne les mentionnent pas sur l’étiquette ou la liste des ingrédients.

Une étude américaine sur les huiles de soja et de canola achetées en magasin a révélé que 0,56 à 4,2% des graisses étaient des graisses trans – sans aucune indication sur l’emballage .

Ainsi, la meilleure chose à faire est de réduire la quantité d’aliments transformés dans votre alimentation.

RÉSUMÉ

Bien que la lecture des étiquettes soit une étape utile pour vous assurer de minimiser votre consommation de gras trans, l’option optimale est de supprimer complètement les aliments transformés de votre routine.

La ligne du bas

La plupart des gras trans sont dangereux pour la santé.

Bien que les graisses trans naturelles de ruminants provenant de produits animaux soient considérées comme sûres en quantités modérées, les graisses artificielles sont fortement associées à des problèmes de santé, y compris les maladies cardiaques.

Les graisses trans artificielles sont également liées à l’inflammation à long terme, à la résistance à l’insuline et au diabète de type 2, en particulier chez les personnes avec ou en surpoids.

Bien que la quantité de graisses trans dans l’alimentation moderne ait diminué, l’apport moyen reste une préoccupation dans de nombreux pays.

Le beurre est-il un produit laitier et contient-il du lactose

Le beurre est une matière grasse crémeuse populaire fréquemment utilisée en cuisine et en tartinade. Même s’il est fabriqué à partir de lait, il y a une certaine confusion quant à savoir s’il est considéré comme laitier. Vous pouvez également vous demander s’il contient du lactose, un glucide auquel de nombreuses personnes sont allergiques.

Cet article vous indique si le beurre est un produit laitier et / ou contient du lactose.

Le beurre

Qu’est-ce que le beurre ?

Le beurre est un solide, généralement fabriqué à partir de lait de vache. Il peut également être produit à partir du lait de chèvre, de brebis ou de buffle.

Il est créé en barattant ou en secouant la crème jusqu’à ce qu’elle se sépare en parties solides et liquides appelées respectivement matière grasse et babeurre. La matière grasse est ce qui devient du beurre.

La crème est utilisée car elle est plus riche en matières grasses que le lait, produisant ainsi plus de beurre.

Le beurre contient environ 80% de matières grasses et ne contient que des traces de glucides et de protéines. Pourtant, parce que le beurre est si riche en matières grasses, il est également riche en calories.

Une seule cuillère à soupe 14 grammes contient environ 100 calories et 12 grammes de matières grasses, dont 7 sont saturées .

Dans les petites quantités habituellement consommées, le beurre ne fournit pas beaucoup de vitamines et de minéraux. Cependant, 1 cuillère à soupe 14 grammes peut contenir 11% de la VQ pour la vitamine A .

RÉSUMÉ

Le beurre est fabriqué à partir de crème et riche en matières grasses, ne contenant que des traces de protéines et de glucides.

Le beurre est-il laitier?

Tout ce qui est fabriqué à partir du lait de mammifères est considéré comme laitier.

Puisque le beurre est fabriqué à partir de lait, c’est un.

Malgré cela, il est souvent autorisé dans les régimes sans produits laitiers. Bien que cela puisse sembler contradictoire, il existe plusieurs explications.

Les personnes qui ne tolèrent pas les produits laitiers ont généralement des problèmes avec les protéines ou les glucides du lait.

Les personnes allergiques au lait ont une réaction allergique aux protéines, tandis que celles qui ne peuvent pas digérer le lactose, le principal glucide du lait.

De plus, certaines personnes atteintes du syndrome du côlon irritable SCI peuvent mieux éviter le lactose .

Cependant, contrairement à la plupart des produits laitiers, le beurre contient de très faibles quantités de lactose. Par conséquent, les personnes qui doivent suivre un régime sans lactose peuvent généralement le manger sans problème .

Certains enfants allergiques au lait de vache semblent également être capables de tolérer le beurre .

Cependant, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Même si le beurre ne contient presque pas de protéines, même des traces peuvent provoquer une réaction. Cela signifie qu’il ne doit pas être considéré comme sûr pour les personnes allergiques aux protéines du lait.

RÉSUMÉ

Le beurre est fabriqué à partir de lait, ce qui en fait un produit laitier. Cependant, il est autorisé dans certains régimes sans produits laitiers, car il est faible en protéines et en glucides.

Le beurre est très pauvre en lactose

Le beurre n’en contient que, ce qui le rend différent de la plupart des autres produits laitiers.

Les personnes intolérantes au lactose peuvent consommer jusqu’à 12 grammes de lactose à la fois sans symptômes, et 1 cuillère à soupe 14 grammes de beurre contient des niveaux presque indétectables .

Même si vous pouvez utiliser plus que cette quantité lors de la cuisson, il est impossible d’atteindre la limite de 12 grammes de lactose simplement en mangeant du beurre.

Par exemple, 1 tasse 227 grammes de beurre ne contient que 0,1 gramme de lactose .

Pour cette raison, le beurre est bien toléré dans la plupart des régimes sans lactose. Seuls ceux qui sont très sensibles au lactose peuvent présenter des symptômes.

RÉSUMÉ

Le beurre est très faible en lactose, 1 tasse 227 grammes offrant seulement 0,1 gramme. Pour cette raison, il s’intègre facilement dans la plupart des régimes sans lactose.

Devriez-vous le manger?

Dans le passé, le beurre était considéré comme extrêmement malsain en raison de sa teneur élevée en graisses saturées.

Certains professionnels de la santé pensent que cela augmente votre risque de maladie cardiaque, mais l’idée est devenue plus controversée ces dernières années .

Alors que certaines personnes peuvent avoir besoin de limiter leur consommation, la plupart des gens peuvent consommer des quantités modérées de graisses saturées sans souci.

En fait, il existe des preuves que la graisse laitière peut être bénéfique pour votre santé en raison de sa teneur en CLA.

Le CLA est un gras trans naturel qui n’est pas considéré comme nocif comme ceux que l’on trouve dans les aliments transformés.

Des études sur le CLA indiquent qu’il peut avoir des avantages pour la santé, tels que la prévention de l’accumulation de plaque, l’augmentation de la masse osseuse, la réduction du risque de cancer et la régulation de la fonction immunitaire et de l’inflammation .

Néanmoins, d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces allégations .

Gardez à l’esprit que puisque le beurre est riche en matières grasses, il est également riche en calories. Par conséquent, il est préférable d’éviter de le manger en grande quantité.

RÉSUMÉ

Certains professionnels de la santé pensent que le beurre est malsain en raison de sa teneur en graisses saturées, mais c’est une idée controversée. Le beurre est probablement sûr à manger et peut même offrir des avantages pour la santé.

Comment réduire le lactose dans les produits laitiers

Si vous êtes intolérant au lactose et que vous présentez des symptômes lorsque vous mangez des produits laitiers, vous pouvez faire certaines choses pour réduire la teneur en lactose.

Beurre clarifié ou ghee

Il est possible de réduire encore plus la teneur en lactose du beurre en l’utilisant pour fabriquer du beurre clarifié, également appelé.

Le beurre clarifié est une matière grasse presque pure créée en faisant fondre du beurre jusqu’à ce que la matière grasse se sépare de l’eau et des autres solides du lait. Les solides du lait sont ensuite éliminés.

Manger des produits laitiers avec les repas

Manger des produits laitiers avec des aliments riches en protéines, en matières grasses ou qui ralentira la vidange de votre estomac.

Cela fait que moins de lactose pénètre dans vos intestins à la fois. Pour cette raison, les produits laitiers gras sont probablement mieux tolérés que les produits laitiers faibles en gras .

Augmenter lentement le lactose dans votre alimentation

Plusieurs études montrent qu’une augmentation lente de la quantité de lactose que vous consommez au cours de deux semaines peut améliorer votre tolérance au lactose.

Cela peut se produire parce que les bactéries de votre intestin peuvent s’adapter à des niveaux de lactose plus élevés et aider à le décomposer. Cela peut aussi être simplement dû au fait que vous vous habituez davantage aux effets au fil du temps .

Comprimés ou gouttes de lactase

La plupart des personnes qui ne tolèrent pas le lactose manquent de lactase, l’enzyme nécessaire pour la décomposer. La prise de comprimés de lactase avec des produits laitiers ou l’ajout de gouttes de lactase peuvent aider votre corps à traiter le lactose .

RÉSUMÉ

Vous pouvez réduire le lactose dans les produits laitiers ou mieux les tolérer en utilisant du beurre clarifiant, en mangeant des produits laitiers aux repas ou en augmentant progressivement votre consommation.

Autres produits laitiers pauvres en lactose

Les produits laitiers suivants sont pauvres en lactose et sont tolérés par certaines personnes qui suivent un régime sans produits laitiers:

  • Yaourt. Bien qu’il ne contienne que 5% de lactose en moins que le lait, il est souvent bien toléré car les bactéries qu’il contient peuvent digérer ce glucide .
  • Kéfir. fournit très peu de lactose car les bactéries et les levures utilisées dans le processus de fermentation le décomposent .
  • Lait sans lactose. Le lait sans lactose contient l’enzyme lactase qui décompose la majeure partie de son lactose.
  • Quelques fromages. Certains types de fromages contiennent peu ou pas de lactose. La mozzarella et le suisse en contiennent 0 à 3%, tandis que les fromages affinés, comme le parmesan, le gouda ou le cheddar à pâte dure, en contiennent 0 à 2% .

RÉSUMÉ

Plusieurs autres produits laitiers sont pauvres en lactose, notamment le yogourt, le kéfir, le lait sans lactose et certains types de fromage.

La ligne du bas

Le beurre est un produit laitier savoureux et riche en matières grasses à base de lait. Cependant, il est autorisé dans certains régimes sans produits laitiers en raison de sa très faible teneur en lactose.

De plus, le beurre peut offrir.

Pourtant, il est riche en calories – alors assurez-vous de ne pas en faire trop.

Graines de sésame noir : nutrition, avantages et plus

Les graines de sésame noires sont de petites graines plates et huileuses qui poussent dans les cosses de fruits du Sesamum indicum plante, qui est cultivée depuis des milliers d’années.Les graines de sésame poussent dans une variété de couleurs, y compris des nuances de noir, de brun, de bronzage, de gris, d’or et de blanc.Les graines de sésame noir sont principalement produites en Asie, bien qu’elles gagnent rapidement en popularité dans le monde entier.Cette montée en popularité pourrait être due à la croyance que les graines de sésame noires sont meilleures pour votre santé, mais vous vous demandez peut-être si cette affirmation est vraie .

Cet article détaille les informations nutritionnelles des graines de sésame noir et comment les graines peuvent contribuer à une santé optimale.

Cuillère en métal aux graines de sésame noir Graines de sésame noir

Nutrition aux graines de sésame noir

Les graines de sésame noires sont riches en plusieurs nutriments. Seulement 2 cuillères à soupe 14 grammes de graines de sésame noires contiennent :

  • Calories: 100
  • Protéine: 3 grammes
  • Graisse: 9 grammes
  • Glucides: 4 grammes
  • Fibre: 2 grammes
  • Calcium: 18% de la valeur quotidienne DV
  • Magnésium: 16% de la DV
  • Phosphore: 11% de la DV
  • Cuivre: 83% de la DV
  • Manganèse: 22% de la DV
  • Le fer: 15% de la DV
  • Zinc: 9% de la DV
  • Gras saturé: 1 gramme
  • Gras monoinsaturés: 3 grammes
  • Graisses polyinsaturées: 4 grammes

Les graines de sésame noires sont une source particulièrement riche en macrominéraux et oligo-éléments. Votre corps a besoin d’oligo-éléments uniquement en petites quantités, tandis que les macrominéraux sont nécessaires en plus grandes quantités.

Un apport plus élevé en macrominéraux comme le calcium et est associé à une amélioration des facteurs de risque de maladie cardiaque, en particulier une pression artérielle élevée .

Certains des oligo-éléments contenus dans les graines de sésame noir – en particulier le fer, le cuivre et le manganèse – sont importants pour réguler votre métabolisme, le fonctionnement cellulaire et le système immunitaire, ainsi que la circulation de l’oxygène dans tout votre corps, entre autres activités ,.

Parce que plus de la moitié d’une graine de sésame est composée d’huile, les graines de sésame sont également une bonne source de mono-insaturés et .

Les preuves scientifiques les plus récentes suggèrent que le remplacement des aliments riches en graisses saturées par des aliments riches en graisses insaturées peut réduire votre risque de maladie cardiaque .

RÉSUMÉ

Les graines de sésame noires contiennent de nombreuses traces et macrominéraux importants, ainsi que des graisses saines qui peuvent aider à réduire votre risque de maladie cardiaque.

Graines de sésame régulières ou noires

On pense généralement que les graines de sésame noires ou autres ont été laissées entières avec la coque extérieure de la coquille intacte tandis que le blanc pur a été enlevé.

C’est généralement vrai, mais il est important de noter que certaines graines de sésame non décortiquées ont toujours une couleur blanche, beige ou blanc cassé, ce qui les rend difficiles à distinguer des graines de sésame décortiquées. Il est préférable d’examiner l’emballage pour déterminer s’il est décortiqué ou non.

Les graines de sésame non décortiquées sont généralement plus croquantes et ont une saveur plus forte, comparées aux graines de sésame blanches plus douces et douces dont la coque a été enlevée.

Pourtant, ce n’est pas seulement le goût et l’apparence qui diffèrent entre les graines de sésame décortiquées et non décortiquées. Les deux types peuvent également avoir des différences significatives dans leur valeur nutritionnelle.

Le tableau suivant met en évidence certaines des différences les plus notables entre 1 cuillère à soupe 9 grammes de graines de sésame décortiquées et non décortiquées , :

Non décortiquéDécortiqué
Calcium88 mg5 mg
Le fer1 mg0,5 mg
Potassium42 mg30 mg
Cuivre0,37 mg0,11 mg
Manganèse0,22 mg0,12 mg

Certains produits chimiques végétaux bénéfiques dans les graines de sésame, tels que les lignanes, se trouvent en grande quantité dans la coque externe des graines. Par conséquent, les graines de sésame noires non décortiquées contiennent généralement plus de lignanes que les graines de sésame blanches décortiquées .

En outre, de nouvelles recherches suggèrent que les graines de sésame blanches et noires diffèrent par leur contenu en produits chimiques végétaux bénéfiques, en protéines d’acides aminés et en antioxydants. Les graines de sésame noires semblent contenir plus de lignanes et certains acides gras insaturés bénéfiques .

Cependant, seules quelques études ont été menées sur les différences entre les graines de sésame noires et blanches. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement ces différences.

RÉSUMÉ

En plus de contenir plus de nutriments, les graines de sésame noires ont une saveur plus forte et plus croquante que les graines de sésame blanches dont la coque extérieure a été enlevée.

Avantages pour la santé des graines de sésame

Les graines de sésame noires sont riches en nutriments qui favorisent une santé optimale, et les manger régulièrement peut avoir des avantages spécifiques.

Une des raisons pour lesquelles les graines de sésame noires pourraient être si bénéfiques pour la santé est due aux effets des graines sur, en particulier pour les personnes qui vivent avec une maladie chronique .

Dans une étude de 8 semaines sur des souris, la consommation quotidienne de 0,45 à 0,9 ml d’extrait de graines de sésame noir par livre 1 à 2 ml par kg de poids corporel a amélioré la résistance à l’insuline, traité le stress oxydatif dans le foie et semble protéger contre l’obésité .

De plus, certaines recherches humaines ont montré que les graines de sésame noires peuvent aider à réduire le stress oxydatif.

Une étude menée auprès de 30 personnes a révélé que la prise de 2,5 grammes de capsules de graines de sésame noires par jour pendant 4 semaines diminuait considérablement les niveaux de malondialdéhyde MDA, l’un des biomarqueurs du stress oxydatif les plus couramment utilisés .

Pourtant, la recherche humaine est limitée à l’heure actuelle et d’autres études sont nécessaires.

De plus, comme certaines études ont utilisé un extrait concentré de graines de sésame, les résultats peuvent ne pas être les mêmes pour les graines de sésame noires entières. Ainsi, plus d’études contrôlées randomisées chez l’homme sont nécessaires .

Riche en antioxydants

sont des substances qui jouent un rôle important dans la prévention ou le ralentissement de différents types de dommages cellulaires dans votre corps.

Le stress oxydatif est un type de dommage cellulaire contre lequel les antioxydants sont censés protéger. Le stress oxydatif à long terme peut contribuer au développement de nombreuses maladies chroniques, notamment le diabète, les maladies cardiaques et le cancer.

Certains aliments sont de meilleures sources d’antioxydants que d’autres. Fruits, légumes, noix et sont parmi les meilleures sources.

Toutes les graines de sésame contiennent des antioxydants et des produits chimiques végétaux sains, mais les graines de sésame noires semblent être une source particulièrement riche .

Il semble également que les graines de sésame noir germées pourraient contenir des quantités encore plus élevées de certains antioxydants que les graines qui n’ont pas encore germé .

Peut améliorer la pression artérielle

Une petite étude menée auprès de 30 adultes a révélé que la prise quotidienne d’une capsule contenant 2,5 grammes de farine de graines de sésame noir pendant 4 semaines diminuait significativement la pression artérielle systolique le chiffre le plus élevé d’une lecture, alors qu’un groupe placebo n’a pas subi de changements .

De plus, une revue systématique de la recherche sur les effets des graines de sésame sur a révélé que cinq études cliniques sur sept ont observé des améliorations significatives de la pression artérielle .

Pourtant, les chercheurs ont noté que des études avec une méthodologie plus solide étaient nécessaires pour confirmer ces résultats initiaux.

Peut avoir des propriétés anticancéreuses

Au cours des dernières années, les graines de sésame ont été étudiées pour leur.

On pense que deux des composés des graines de sésame noir – le sésamol et la sésamine – contribuent à leurs propriétés anticancéreuses .

Le sésamol a démontré ses propriétés anticancéreuses dans de multiples études sur des animaux et des éprouvettes.

Ces études ont observé la capacité du composé à combattre le stress oxydatif et à réguler les différentes étapes du cycle de vie cellulaire et les voies de signalisation – chacune jouant un rôle dans le développement du cancer .

La sésamine joue un rôle similaire dans la prévention du cancer. Le composé semble également favoriser la destruction des cellules cancéreuses par apoptose mort cellulaire programmée et autophagie élimination des cellules endommagées .

Les études humaines, ainsi que les études menées avec des graines de sésame noires entières plutôt que des concentrés de graines de sésame, font encore défaut. Par conséquent, on ne sait pas actuellement comment la consommation de graines de sésame noires affecte le risque de cancer.

Peut favoriser des cheveux et une peau sains

Les huiles de graines de sésame sont souvent incluses dans les produits capillaires et pour la peau, tels que le savon, le shampooing et la crème hydratante. Par conséquent, vous vous demandez peut-être si la consommation de graines de sésame noires est également bonne pour la santé des cheveux et de la peau.

Bien que peu d’études aient directement examiné comment la consommation de graines de sésame noires affecte les cheveux et la peau, les graines contiennent de nombreux nutriments connus pour favoriser la santé des cheveux et de la peau.

Certains d’entre eux incluent :

  • le fer
  • Les acides gras
  • antioxydants

D’autres études ont étudié l’application topique d’huile de sésame.

Par exemple, une étude de 2011 a révélé que cela pouvait bloquer jusqu’à 30% des rayons ultraviolets UV nocifs. La lumière UV provoque non seulement des coups de soleil, mais peut également entraîner des rides, un vieillissement précoce de la peau et même un cancer .

Une autre étude plus récente portant sur 40 personnes traitées aux urgences pour un traumatisme aux extrémités a révélé que le massage des extrémités blessées avec de l’huile de graines de sésame réduisait considérablement la douleur .

Cependant, aucune de ces études n’utilisait spécifiquement de l’huile à base de graines de sésame noires.

RÉSUMÉ

Manger régulièrement des graines de sésame noires pourrait réduire l’oxydation dans le corps, améliorer la tension artérielle et fournir des antioxydants et d’autres produits chimiques végétaux qui aident à combattre le cancer. Pourtant, des recherches supplémentaires sur les humains sont nécessaires.

Comment utiliser les graines de sésame noir

Les graines de sésame noires peuvent être achetées en ligne ou dans la plupart des épiceries.

Les graines sont incroyablement polyvalentes en ce qui concerne leurs utilisations culinaires. Ils peuvent facilement être, des légumes et des plats de nouilles et de riz. Les graines peuvent même être utilisées dans les produits de boulangerie ou comme enrobage croquant pour le poisson.

Les graines de sésame noires peuvent facilement être transformées en lait ou en pâte, et l’huile de graines de sésame noir peut être utilisée comme n’importe quelle autre huile.

L’extrait de graine de sésame noir peut également être acheté sous forme d’huile ou de supplément sous forme de capsule. Il n’y a actuellement aucune recommandation concernant la quantité d’extrait de graine de sésame noir à prendre, il est donc préférable de vérifier auprès de votre fournisseur de soins de santé avant de prendre ces suppléments.

Bien que les graines de sésame noires soient généralement considérées comme sûres pour la plupart des gens, certaines peuvent présenter une réaction allergique. Par conséquent, il est préférable de faire preuve de prudence si c’est la première fois que vous cuisinez avec des graines de sésame noires.

RÉSUMÉ

Les graines de sésame noires entières peuvent être utilisées dans de nombreux plats et l’extrait de graines de sésame noir peut être acheté sous forme de capsules.

La ligne du bas

Le sésame noir est une graine oléagineuse riche en nutriments qui a été cultivée à partir du Sesamum indicum plante depuis des milliers d’années.

Certaines preuves soutiennent l’utilisation de graines de sésame noires pour améliorer la pression artérielle et réduire l’oxydation dans le corps.

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre la quantité et la forme de sésame noir nécessaires pour générer ces effets.

Pourtant, les graines de sésame noires sont sans danger pour la plupart des gens et elles constituent un ajout délicieux à de nombreux repas.

Achetez des graines de sésame noir en ligne.

Cuisine thaïlandaise est-elle saine

La cuisine thaïlandaise est couramment appréciée aux États-Unis, mais vous vous demandez peut-être si cette cuisine est saine.Le régime traditionnel de la Thaïlande comprend des légumes colorés, des fruits de mer et des viandes qui sont servis avec du riz ou des nouilles et assaisonnés d’herbes et d’épices comme le curcuma, le galanga, le basilic thaï et la citronnelle.La nourriture servie dans les restaurants thaïlandais occidentaux partage de nombreux aspects de la cuisine thaïlandaise authentique, bien qu’elle présente des différences notables. Les menus thaïlandais en Amérique peuvent avoir de plus grandes portions, plus d’aliments frits et des recettes plus riches en sel et en sucre.

Cet article passe en revue les avantages et les inconvénients possibles des ingrédients et des plats courants servis dans les restaurants thaïlandais occidentaux.

nourriture thaï

Nutrition des ingrédients thaïlandais courants

La cuisine thaïlandaise est connue pour son accent sur les herbes et les épices, dont beaucoup ont été étudiées pour leurs bienfaits.

D’autres ingrédients courants dans les plats thaïlandais, tels que le tofu, les fruits de mer et les germes de soja, présentent également des profils nutritionnels impressionnants.

Voici quelques-uns des ingrédients thaïlandais les plus utilisés et des informations sur leur nutrition et leurs avantages potentiels pour la santé.

  • Galanga gingembre thaïlandais. Semblable en apparence et en saveur au gingembre et aux racines de curcuma, est souvent utilisé dans les sauces, les pâtes de curry et les plats comme la soupe tom yum. Des études en éprouvette montrent que cette racine contient des composés qui peuvent tuer les cellules cancéreuses. Des études humaines suggèrent également que le galanga peut aider à combattre l’inflammation et à soulager la douleur. .
  • Basilic sacré thaïlandais. Cette herbe a le goût des autres variétés de basilic mais avec une nuance de réglisse. Il est utilisé dans les currys, le riz frit et les sautés. La recherche montre que les huiles et extraits de basilic sacré peuvent aider à gérer le stress, protéger contre l’hyperglycémie chez les personnes atteintes de diabète et exercer d’autres effets thérapeutiques .
  • Safran des Indes. Le curcuma donne aux currys leur couleur et peut offrir des avantages pour la santé liés à son principal composé actif, la curcumine. Plus précisément, peut avoir de puissants effets anti-inflammatoires et améliorer la fonction cérébrale et la création de cellules cérébrales. D’autres composés du curcuma présentent un potentiel de protection contre le diabète et les maladies cardiaques, mais d’autres études sur l’homme sont nécessaires .
  • Citronnelle. La citronnelle ajoute une saveur fraîche d’agrumes aux soupes thaïlandaises et peut améliorer votre santé en même temps. Des études sur les rongeurs suggèrent que l’huile essentielle de citronnelle peut aider à protéger contre les ulcères d’estomac et à réduire les taux élevés de cholestérol sanguin, un facteur de risque de maladie cardiaque .
  • Lait de coco. Le lait de coco peut être trouvé dans les currys thaïlandais et les soupes. Bien que les effets de la noix de coco sur la santé soient largement débattus en raison de son taux élevé de graisses saturées, le lait de coco peut avoir des avantages. Une étude menée auprès de 60 adultes asiatiques en bonne santé a révélé que la consommation de bouillie préparée 5 jours par semaine pendant 8 semaines réduisait significativement le LDL mauvais cholestérol et augmentait le HDL bon cholestérol par rapport à leur niveau de base. Pourtant, ces effets pourraient ne pas s’appliquer aux cultures occidentales .
  • Germes de soja. Les germes de haricot mungo sont utilisés dans les soupes, les sautés et les coussins thaïlandais. Ils sont riches en plusieurs vitamines et minéraux, fournissant plus de 30% de la valeur quotidienne DV pour la vitamine K et 15% de la DV pour la vitamine C dans 1 tasse 104 grammes. La vitamine K est un nutriment vital pour une bonne coagulation du sang, tandis que la vitamine C est nécessaire pour la production de collagène, un système immunitaire sain et une peau saine ,.
  • Piments piments thaïlandais. Des piments frais et séchés sont ajoutés à de nombreux plats thaïlandais pour la chaleur et la saveur. Les piments contiennent une variété de composés végétaux qui peuvent avoir des avantages pour la santé, y compris la capsaïcine, qui leur donne leur épice, ainsi que le pigment capsanthine, qui est responsable de la couleur des poivrons rouges. Certaines études suggèrent que la consommation d’aliments épicés avec de la capsaïcine favorise la combustion des graisses et diminue l’appétit, mais les recherches sont mitigées .
  • Papaye. La salade verte est un plat thaïlandais populaire. La papaye est riche en antioxydants, comme le lycopène, qui peuvent combattre les molécules réactives endommageant les cellules appelées radicaux libres. Le lycopène peut exercer des effets anticancéreux et protéger la peau du vieillissement et des dommages .
  • Tofu. Le tofu, qui apparaît souvent dans le pad thaï et d’autres plats, contient des composés appelés isoflavones, qui agissent de la même manière que l’hormone œstrogène dans le corps. Les isoflavones peuvent améliorer le contrôle de la glycémie et réduire le risque de diabète. Une vaste étude menée auprès de plus de 40000 adultes chinois a révélé que la consommation d’aliments à base de soja non sucrés au moins une fois par mois pendant 5 ans était associée à une diminution du risque de diabète de type 2 .
  • Fruit de mer. De nombreux plats thaïlandais comprennent des crevettes, des crevettes, du poisson blanc et autres. Les fruits de mer sont une excellente source de protéines maigres et fournissent des vitamines, des minéraux et des acides gras oméga-3 sains. La recherche a lié la consommation régulière de fruits de mer à un risque plus faible de maladie cardiaque et de diabète de type 2 .

Résumé

La cuisine thaïlandaise est préparée avec des herbes et des épices régionales qui peuvent offrir des bienfaits pour la santé, comme la citronnelle, le basilic thaï et le curcuma. D’autres ingrédients sains, notamment les fruits de mer, le tofu et les piments, sont également courants.

Autres avantages de la cuisine thaïlandaise

Plusieurs des ingrédients thaïlandais les plus courants sont nutritifs en eux-mêmes, mais il existe d’autres aspects sains de la cuisine thaïlandaise en général.

D’une part, les repas thaïlandais présentent souvent un bon équilibre de macronutriments – protéines, graisses et glucides.

Les currys, les sautés et les soupes sont préparés avec une variété de légumes, contiennent une source de protéines comme le tofu ou les fruits de mer et contiennent du lait de coco, des sauces aux arachides ou d’autres matières grasses.

Les légumes les plus couramment utilisés dans les plats thaïlandais sont non féculents, tels que les poivrons, la tomate, le chou, le brocoli, les carottes et les oignons. Ces légumes sont riches en fibres, en vitamines, en minéraux et en une variété de composés qui contribuent à une bonne digestion et à la santé globale .

Manger des repas qui comprennent en grande partie et contiennent également des protéines et des graisses peut vous aider à maintenir une glycémie stable tout au long de la journée. Ceci, à son tour, conduit à une énergie soutenue et peut aider à perdre du poids .

Résumé

Les repas thaïlandais contiennent souvent un équilibre sain de protéines, de graisses et de glucides. Ils ont également tendance à contenir une variété de légumes non féculents qui fournissent des fibres, des vitamines et des minéraux.

Inconvénients possibles de la cuisine thaïlandaise

Bien que plusieurs plats thaïlandais contiennent un bon équilibre entre nutriments et ingrédients bénéfiques pour la santé, la cuisine thaïlandaise présente certains inconvénients.

Le riz frit et le pad thaï sont souvent préparés avec de plus grandes proportions de riz blanc et de nouilles de riz, par rapport aux autres ingrédients.

Manger trop, comme le riz blanc et les nouilles, a été lié à une prise de poids et à un risque plus élevé de diabète de type 2 et d’autres maladies .

En outre, de nombreux restaurants thaïlandais occidentaux proposent des aliments frits, tels que des wontons au fromage à la crème, des rouleaux d’œufs et de la citrouille frite, qui ne sont pas nécessairement à base de plats thaïlandais traditionnels.

Plusieurs études ont lié la consommation d’aliments frits à un risque accru de maladie cardiaque, d’hypertension artérielle et de certains cancers .

Les aliments frits ont également tendance à être un nutriment qui, lorsqu’il est consommé en excès, peut contribuer à l’hypertension artérielle et endommager les vaisseaux sanguins du cœur et des reins. Selon leurs ingrédients, les currys et les soupes thaïlandais peuvent également être chargés de sel .

Enfin, certains aliments thaïlandais contiennent du sucre ajouté, en particulier les desserts et le thé glacé thaïlandais à base de lait concentré sucré et de thé noir. Manger trop de sucre ajouté peut entraîner une prise de poids, des caries et d’autres effets néfastes sur la santé .

Gardez à l’esprit que les plats thaïlandais moins sains sont pour la plupart ceux qui ont été occidentalisés. La cuisine thaïlandaise traditionnelle est assez saine et repose en grande partie sur les légumes, les protéines maigres et les herbes et épices fraîches.

Résumé

Certains plats thaïlandais sont riches en glucides raffinés et peuvent contenir des aliments frits, du sucre ajouté ou de grandes quantités de sel.

Plats thaïlandais sains

Les repas thaïlandais sains sont centrés sur les légumes, faibles en calories et préparés avec des protéines maigres et des herbes et épices thaïlandaises. Voici quelques options nutritives.

  • Rouleaux de printemps: légumes frais enveloppés dans du papier de riz
  • Salade de papaye: papaye râpée mélangée avec des piments, des haricots verts, des arachides et une vinaigrette à la sauce de poisson
  • Soupe Tom yum soupe piquante et aigre-douce: , bouillon, citronnelle, galanga, piments et autres ingrédients
  • Larb de poulet: poulet haché sauté, légumes, herbes et épices
  • Poissons et légumes cuits à la vapeur: souvent à base de poisson blanc cuit à la vapeur avec des épices aromatiques
  • Boeuf et brocoli: boeuf maigre, brocoli et plusieurs légumes
  • Curry rouge, vert ou massaman: un mélange de pâte de curry, de légumes, de lait de coco, d’herbes et d’épices
  • Pad thaï: nouilles de riz, légumes, sauce aux arachides et choix de protéines maigres

De nombreux plats thaïlandais sont accompagnés de riz. Le riz frit et le pad thaï, en particulier, contiennent souvent de grandes quantités de glucides raffinés provenant du riz blanc ou des nouilles.

Pour booster la nutrition de ces plats, optez pour le riz brun, qui contient plus de fibres et de nutriments que le riz blanc, si c’est une option. De plus, vous pouvez ajouter des légumes supplémentaires pour augmenter le volume et diviser le plat en plusieurs portions.

Il est également important de surveiller vos portions de currys, de soupes et de sauces qui peuvent être riches en sodium et en calories. Demandez des sauces ou des vinaigrettes épaisses sur le côté pour pouvoir décider de la quantité que vous utilisez.

Résumé

Les plats thaïlandais sains sont remplis de légumes et d’autres aliments végétaux, assaisonnés d’herbes et d’épices et servis avec des fruits de mer, du tofu et d’autres protéines maigres.

Plats thaïlandais à limiter

Les plats thaïlandais suivants sont moins sains et devraient être limités à une consommation occasionnelle. Il s’agit notamment des repas riches en sucre et en sodium.

  • des nems
  • wontons au fromage à la crème
  • potiron frit
  • Tofu frit
  • ailes de poulet
  • Thé glacé thaï

Résumé

Les menus thaïlandais comprennent également des options moins saines, comme des apéritifs frits et des boissons à base de sucres ajoutés.

La ligne du bas

Dans l’ensemble, la cuisine thaïlandaise traditionnelle est préparée avec des ingrédients sains qui peuvent offrir une variété d’avantages.

La cuisine thaïlandaise est connue pour incorporer des légumes frais régionaux et des protéines maigres qui ajoutent à la fois saveur et nutrition aux repas. Cependant, certains plats thaïlandais occidentalisés sont frits, servis en grandes portions ou contiennent des quantités excessives de sucre et de sel ajoutés.

Pour choisir un repas thaï sain, optez pour un plat riche en aliments végétaux, contenant une source de protéines et contenant une variété d’herbes et d’épices.