Accueil Nutrition 17 façons naturelles de se débarrasser des nausées

17 façons naturelles de se débarrasser des nausées

89

La nausée est quelque chose que la plupart des gens connaissent. Ce n’est jamais agréable et peut survenir dans diverses situations, y compris la grossesse et les voyages.

Les médicaments anti-nausée sont couramment utilisés pour aider à le soulager. Malheureusement, ces médicaments peuvent avoir leurs propres effets secondaires négatifs, notamment la somnolence.

Voici 17 remèdes maison qui vous aideront à vous débarrasser des nausées sans utiliser de médicaments.

 

1. Mangez du gingembre

Le gingembre est un remède naturel populaire couramment utilisé pour traiter les nausées.

La façon dont cela fonctionne n’est pas encore entièrement comprise. Cependant, les experts pensent que les composés du gingembre peuvent fonctionner de la même manière que les médicaments anti-nausée (1, 2). En fait, plusieurs études s’accordent à dire que le gingembre est efficace pour réduire les nausées dans diverses situations.

Par exemple, la consommation de gingembre peut être un moyen efficace de réduire les nausées pendant la grossesse (3, 4, 5, 6).

Le gingembre peut également être efficace pour réduire les nausées que les gens ressentent couramment après un traitement de chimiothérapie ou une opération (2, 7, 8, 9).

Certaines études rapportent même que le gingembre est aussi efficace que certains médicaments sur ordonnance, avec moins d’effets secondaires négatifs (dix, 11).

Il n’y a pas de consensus concernant la posologie la plus efficace, mais la plupart des études ci-dessus ont fourni aux participants 0,5 à 1,5 gramme de racine de gingembre séchée par jour.

L’utilisation du gingembre est sans danger pour la plupart des gens. Cependant, vous devrez peut-être limiter votre consommation de gingembre si vous êtes sujet à une pression artérielle basse ou à un faible taux de sucre dans le sang, ou si vous prenez des anticoagulants (1).

Certains experts remettent également en question la sécurité de la consommation de gingembre séché pendant la grossesse (1).

Bien qu’il n’y ait qu’un petit nombre d’études sur le gingembre, celles réalisées sur des femmes enceintes en bonne santé rapportent un faible risque d’effets secondaires. Ainsi, la plupart des experts considèrent le gingembre comme un remède sûr et efficace pendant la grossesse (3, 12, 13, 14).

Résumé:

Une dose quotidienne de gingembre peut être une alternative efficace aux médicaments anti-nauséeux dans diverses situations, notamment pendant la grossesse et après une chimiothérapie ou une opération.

 

 

Comment peler le gingembre

 

2. Aromathérapie à la menthe poivrée

L’aromathérapie à la menthe poivrée est une autre alternative susceptible d’aider à réduire les nausées.

Une étude a évalué ses effets chez les femmes qui venaient d’accoucher par césarienne.

Les personnes exposées à une odeur de menthe poivrée ont évalué leur niveau de nausées significativement plus bas que celles qui ont reçu des médicaments anti-nausée ou un placebo (15).

Dans une autre étude, l’aromathérapie à la menthe poivrée a été efficace pour réduire les nausées dans 57 % des cas (16).

Dans une troisième étude, l’utilisation d’un inhalateur contenant de l’huile de menthe poivrée au début des nausées a réduit les symptômes – dans les deux minutes suivant le traitement – dans 44 % des cas (17).

Certains suggèrent que siroter une tasse de thé à la menthe poivrée peut avoir des effets anti-nausée similaires. Pourtant, bien que vous ayez peu à perdre en essayant le thé à la menthe poivrée, il n’existe actuellement aucune étude confirmant son efficacité.

L’huile de menthe poivrée prise sous forme de pilule a montré des résultats mitigés. Certaines études montrent des avantages, tandis que d’autres ne trouvent aucun effet (18, 19).

De plus, peu d’informations existent sur la sécurité de l’ingestion d’huile de menthe poivrée.

Pour cette raison, d’autres études sur les pilules à la menthe poivrée sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions solides. Cependant, sentir l’huile de menthe poivrée devrait être parfaitement sûr et semble fonctionner chez environ la moitié des gens.

Résumé:

Sentir l’huile de menthe poivrée au début des nausées peut aider à réduire vos symptômes.

 

 

3. Essayez l’acupuncture ou l’acupression

L’acupuncture et l’acupression sont deux techniques couramment utilisées en médecine traditionnelle chinoise pour traiter les nausées et les vomissements.

Pendant l’acupuncture, de fines aiguilles sont insérées dans des points spécifiques du corps. L’acupression vise à stimuler les mêmes points du corps, mais utilise la pression au lieu d’aiguilles pour le faire.

Les deux techniques stimulent les fibres nerveuses, qui transmettent des signaux au cerveau et à la moelle épinière. On pense que ces signaux ont la capacité de diminuer les nausées (20, 21).

Par exemple, deux études récentes rapportent que l’acupuncture et l’acupression réduisent le risque de développer des nausées après une opération de 28 à 75 % (22, 23).

De plus, des études montrent que les deux formes sont aussi efficaces que les médicaments anti-nausée pour réduire les symptômes, avec pratiquement aucun effet secondaire négatif (23).

De même, deux autres revues rapportent que l’acupression réduit la gravité des nausées et le risque de les développer après une chimiothérapie (24, 25).

Il existe également des preuves que l’acupuncture peut réduire les nausées pendant la grossesse, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires à ce sujet (26).

La plupart des études rapportant un bénéfice ont stimulé le point d’acupuncture de Neiguan, également connu sous le nom de P6 ou point de porte de la frontière intérieure (27).

Vous pouvez stimuler ce nerf par vous-même simplement en plaçant votre pouce à 2 ou 3 largeurs de doigt de l’intérieur de votre poignet, entre les deux tendons saillants.

Voici une illustration montrant comment vous pouvez trouver ce point vous-même.

Illustration par Diego Sabogal

Une fois que vous l’avez localisé, appuyez avec votre pouce pendant environ une minute avant de répéter la même procédure sur votre autre bras. Répétez si nécessaire.

Résumé:

L’acupuncture et l’acupression sont deux techniques scientifiquement prouvées pour réduire les nausées.

 

4. Trancher un citron

Les odeurs d’agrumes, comme celles d’un citron fraîchement tranché, peuvent aider à réduire les nausées chez les femmes enceintes.

Dans une étude, un groupe de 100 femmes enceintes a reçu pour instruction d’inhaler des huiles essentielles de citron ou d’amande dès qu’elles ressentaient des nausées.

À la fin de l’étude de 4 jours, les personnes du groupe citron ont évalué leurs nausées jusqu’à 9 % de moins que celles ayant reçu le placebo d’huile d’amande (28).

Trancher un citron ou simplement gratter sa peau peut fonctionner de la même manière car cela aide à libérer ses huiles essentielles dans l’air. Un flacon d’huile essentielle de citron peut être une alternative pratique à utiliser lorsque vous n’êtes pas chez vous.

Résumé:

Les odeurs d’agrumes, qu’elles proviennent d’un citron fraîchement coupé ou d’huiles essentielles achetées en magasin, peuvent aider à réduire les nausées liées à la grossesse.

 

5. Contrôlez votre respiration

Prendre des respirations lentes et profondes peut également aider à réduire les nausées.

Dans une étude, les chercheurs ont tenté de déterminer quel parfum d’aromathérapie était le plus efficace pour réduire les nausées après une intervention chirurgicale.

Ils ont demandé aux participants d’inspirer lentement par le nez et d’expirer par la bouche trois fois, tout en étant exposés à diverses odeurs (29).

Tous les participants, y compris ceux du groupe placebo, ont signalé une diminution des nausées. Cela a amené les chercheurs à soupçonner que la respiration contrôlée aurait pu apporter le soulagement (29).

Dans une deuxième étude, les chercheurs ont confirmé que l’aromathérapie et la respiration contrôlée soulagent indépendamment les nausées. Dans cette étude, la respiration contrôlée l’a réduit dans 62% des cas (16).

Le schéma respiratoire utilisé dans cette dernière étude exigeait que les participants inspirent par le nez jusqu’à trois, retiennent leur respiration jusqu’à trois, puis expirent jusqu’à trois (16).

Résumé:

Des techniques de respiration contrôlée spécifiques sont un remède maison gratuit et efficace contre les nausées.

 

 

6. Utilisez certaines épices

Plusieurs épices sont des remèdes maison populaires souvent recommandés pour lutter contre les nausées.

La plupart de ces épices sont étayées uniquement par des preuves anecdotiques. Cependant, le pouvoir anti-nauséeux de ces trois épices est étayé par des preuves scientifiques :

  • Poudre de fenouil: Peut réduire les symptômes menstruels, y compris les nausées, et aider les femmes à avoir des règles plus courtes (30).
  • Cannelle: Peut réduire la gravité des nausées ressenties par les femmes pendant leurs menstruations (31).
  • Extrait de cumin : Peut aider à améliorer les symptômes tels que les douleurs abdominales, les nausées, la constipation et la diarrhée chez les personnes souffrant du SCI (32).

Bien que ces trois épices puissent aider à soulager les nausées chez certaines personnes, très peu d’études existent et d’autres sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions solides.

Il convient également de noter que les études ci-dessus ont utilisé des doses allant de 180 à 420 mg par jour. Ces méga-doses sont difficiles à obtenir par une utilisation normale et quotidienne de ces épices.

RÉSUMÉ:

Certaines épices peuvent réduire avec succès la fréquence ou la gravité des nausées. Cependant, de fortes doses peuvent être nécessaires et d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces effets.

 

7. Essayez de détendre vos muscles

Détendre vos muscles peut aider à soulager les nausées.

Une technique que les gens ont utilisée pour obtenir cet effet est connue sous le nom de relaxation musculaire progressive (PMR). Il exige des individus qu’ils contractent et relâchent leurs muscles dans une séquence continue afin d’atteindre une relaxation physique et mentale (33).

Une étude récente a révélé que la RMP est un moyen efficace de réduire la gravité des nausées résultant de la chimiothérapie (34).

Le massage est un autre moyen de soulager les tensions musculaires.

Dans une étude, un groupe de patients en chimiothérapie a reçu un massage de l’avant-bras ou de la jambe pendant 20 minutes pendant leur traitement.

Par rapport à ceux qui n’ont pas reçu de massage, les participants massés étaient environ 24 % moins susceptibles d’avoir des nausées par la suite (35).

Résumé:

Détendre vos muscles, que ce soit par le biais de massages ou de techniques PMR, peut aider à soulager les nausées.

 

8. Prenez un supplément de vitamine B6

La vitamine B6 est de plus en plus recommandée comme traitement alternatif pour les femmes enceintes préférant éviter les médicaments anti-nauséeux.

Plusieurs études rapportent que les suppléments de vitamine B6, également connue sous le nom de pyridoxine, réduisent avec succès les nausées pendant la grossesse (36, 37, 38, 39).

Pour cette raison, plusieurs experts suggèrent de prendre des suppléments de vitamine B6 pendant la grossesse comme traitement de première intention contre les nausées légères (40, 41).

Des doses de vitamine B6 allant jusqu’à 200 mg par jour sont généralement considérées comme sûres pendant la grossesse et ne produisent pratiquement aucun effet secondaire. Par conséquent, cette thérapie alternative peut valoir la peine d’être essayée (41, 42).

Néanmoins, il n’y a pas eu beaucoup d’études sur ce sujet, et certaines ne rapportent aucun effet (12, 43).

Résumé:

Pour les femmes enceintes qui souffrent de nausées, la vitamine B6 est une alternative sûre et potentiellement efficace aux médicaments anti-nausées.

 

9–17. Conseils supplémentaires pour réduire les nausées

En plus des conseils ci-dessus, quelques autres recommandations peuvent réduire la probabilité de nausées ou aider à soulager ses symptômes. Les plus courants incluent (44, 45):

  1. Évitez les aliments épicés ou gras : Un régime plus doux composé d’aliments tels que des bananes, du riz, de la compote de pommes, des craquelins ou des pommes de terre au four peut soulager les nausées et réduire le risque de maux d’estomac.
  2. Ajoutez des protéines à vos repas : Les repas riches en protéines peuvent mieux lutter contre les nausées que les repas riches en graisses ou en glucides (46).
  3. Évitez les repas copieux : Opter pour des repas plus petits et plus fréquents lorsque vous vous sentez nauséeux peut aider à réduire vos symptômes.
  4. Restez debout après avoir mangé : Certaines personnes sont plus susceptibles d’avoir des reflux ou d’avoir des nausées si elles se couchent dans les 30 à 60 minutes suivant un repas.
  5. Évitez de boire avec les repas : Boire des liquides avec les repas peut augmenter la sensation de satiété, ce qui peut aggraver les nausées chez certaines personnes.
  6. Restez hydraté: La déshydratation peut aggraver les nausées. Si vos nausées s’accompagnent de vomissements, remplacez les liquides perdus par des liquides riches en électrolytes comme de l’eau minérale plate, un bouillon de légumes ou une boisson pour sportifs.
  7. Evitez les odeurs fortes : Ceux-ci peuvent aggraver les nausées, en particulier pendant la grossesse.
  8. Évitez les suppléments de fer : Les femmes enceintes dont le taux de fer est normal doivent éviter de prendre des suppléments de fer au cours du premier trimestre, car ils peuvent aggraver les nausées (47).
  9. Exercer: L’exercice aérobique et le yoga peuvent être des moyens particulièrement utiles pour réduire les nausées chez certaines personnes (48, 49).

Il convient de noter que la plupart de ces derniers conseils ne sont étayés que par des preuves anecdotiques. Cela dit, ils présentent peu de risques et peuvent valoir la peine d’être essayés.

RÉSUMÉ:

Les conseils ci-dessus peuvent prévenir ou soulager les nausées, selon des preuves anecdotiques. La plupart de ces traitements n’ont pas été étudiés.

 

L’essentiel

La nausée peut survenir dans de nombreuses situations et vous fait souvent vous sentir très mal.

Les conseils naturels ci-dessus peuvent aider à réduire les nausées sans utiliser de médicaments.

Cela dit, si vos nausées persistent, vous devez absolument demander conseil à votre professionnel de la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here