Accueil Back Pain Les maux de dos Ce qu’il faut savoir sur la décompression du...

Les maux de dos Ce qu’il faut savoir sur la décompression du dos

La décompression du dos ou de la colonne vertébrale fait référence à un groupe de traitements utilisés pour soulager la pression sur les disques intervertébraux. Un professionnel de la santé peut recommander des thérapies chirurgicales et non chirurgicales pour la décompression.

Ce qu'il faut savoir sur la décompression du dos pour les maux de dos

Les disques spinaux (intervertébraux) sont des structures fibro-cartilagineuses circulaires qui amortissent les os vertébraux le long de la colonne vertébrale. Ils permettent un certain mouvement dans la colonne vertébrale et créent un espace permettant aux nerfs rachidiens de sortir du canal rachidien.

De nombreuses conditions et blessures peuvent entraîner une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux. Lorsque cela se produit, l’espace intervertébral s’effondre, exerçant une pression sur les nerfs spinaux voisins. Cela peut provoquer des douleurs et rendre certains mouvements difficiles.

Un médecin peut recommander différentes options de traitement de décompression en fonction du type et de la cause du mal de dos d’une personne.

Cet article abordera les différentes méthodes de décompression du dos, ainsi que les risques et les avantages du traitement.

Qu’est-ce que c’est?

La décompression du dos vise à soulager la pression sur les nerfs spinaux. Diverses conditions, telles que des disques bombés, une sciatique, une dégénérescence de la colonne vertébrale et des lésions de la colonne vertébrale, peuvent provoquer une compression des racines nerveuses ou des nerfs rachidiens.

Généralement, la décompression non chirurgicale du dos vise à allonger la colonne vertébrale grâce à de légers étirements pour soulager la pression. Cela peut encourager certaines parties de la colonne vertébrale à se repositionner et à guérir, ainsi qu’à réduire l’inflammation.

Il existe de nombreuses méthodes de décompression non chirurgicale du dos. Les professionnels de la santé ne recommanderont un traitement chirurgical que dans les cas où les thérapies non chirurgicales ont échoué.

Est-ce bien de décompresser son dos ?

Il existe certains risques associés à la décompression chirurgicale et non chirurgicale du dos. Cependant, les deux méthodes peuvent être efficaces pour soulager les maux de dos et d’autres symptômes.

Les individus ne doivent utiliser les appareils et méthodes de décompression dorsale à domicile qu’après avoir consulté un professionnel de la santé. Une utilisation incorrecte ou dans de mauvaises circonstances de ces thérapies peut provoquer des blessures.

Méthodes chirurgicales

Un médecin peut recommander une méthode chirurgicale de décompression du dos si les méthodes non chirurgicales n’ont pas fonctionné ou provoquent des effets secondaires indésirables.

Une personne est plus susceptible de nécessiter une intervention chirurgicale si elle présente des symptômes persistants depuis plus de 2 mois. Certains experts estiment que la chirurgie peut donner les meilleurs résultats 4 mois après le début des symptômes. Attendre trop longtemps peut causer des dommages permanents.

Les méthodes chirurgicales de décompression du dos comprennent :

  • Discectomie : Au cours de cette procédure, le chirurgien retire une partie du disque spinal pour soulager la pression sur le nerf spinal compromis.
  • Laminectomie : Cela implique qu’un chirurgien enlève une couche d’os vertébral dégénéré dans la colonne vertébrale pour soulager la pression sur le nerf affecté.
  • Fusion vertébrale : Le chirurgien utilisera du matériel métallique ou une greffe osseuse, qui est un os prélevé sur une autre partie du corps, pour relier deux vertèbres. Cela limite le mouvement entre les deux vertèbres, ce qui signifie qu’il y a moins de risques d’irritation ou de compression.

Différentes approches chirurgicales sont disponibles. Dans les procédures « ouvertes », le chirurgien réalise l’opération par une incision cutanée conventionnelle dans le dos.

Dans certains cas, la fusion vertébrale sera réalisée sous forme de chirurgie en trou de serrure. Lors de cette opération, le chirurgien utilise de petites incisions et du matériel spécialisé.

Selon un bilan 2022, les chirurgies de décompression telles que les discectomies et les laminectomies seules peuvent être aussi efficaces pour soulager les symptômes que les mêmes chirurgies combinées à la fusion vertébrale. La fusion vertébrale entraîne des modifications permanentes de la mobilité de la colonne vertébrale, c’est pourquoi certains médecins peuvent recommander une chirurgie de décompression sans cette opération.

Méthodes non chirurgicales

Les méthodes non chirurgicales de décompression du dos comprennent une gamme de traitements comprenant la physiothérapie et diverses techniques. Médecins peut recommander traitements non chirurgicaux pour la sténose lombaire légère à modérée, une affection impliquant le rétrécissement de la moelle épinière inférieure.

La décompression dorsale non chirurgicale est réalisée grâce à une méthode appelée traction vertébrale. Cela implique qu’un professionnel qualifié, tel qu’un physiothérapeute, exerce une pression sur la colonne vertébrale afin de soulager la pression. Ils peuvent utiliser leurs mains ou des machines spécialisées.

Ce processus vise à élargir l’espace entre les vertèbres et à soulager la pression sur les nerfs.

Il est possible d’acheter des appareils de traction vertébrale à domicile. Cependant, les individus ne doivent utiliser ces méthodes qu’avec les conseils d’un professionnel qualifié, car une mauvaise utilisation peut entraîner des blessures ou une aggravation des symptômes.

Des risques

Il existe certains risques associés à la décompression chirurgicale et non chirurgicale du dos.

Risques de décompression chirurgicale du dos

Il existe toujours certains risques liés à une intervention chirurgicale, notamment :

  • infection
  • saignement
  • réaction à l’anesthésie
  • caillots sanguins

Risques associés aux chirurgies de décompression du dos inclure:

  • retour des symptômes
  • lésion nerveuse
  • lésion des vaisseaux sanguins
  • cicatrisation péridurale (cicatrice excessive à la racine du nerf rachidien)
  • perte de fonction
  • déchirure durale (déchirure de la paroi externe de la moelle épinière pouvant provoquer des fuites de liquide céphalorachidien)

Risques de décompression dorsale non chirurgicale

Lorsqu’elle est pratiquée par un professionnel qualifié, la traction vertébrale est généralement sûre. Les risques possibles incluent :

  • douleur accrue
  • douleurs musculaires
  • spasmes
  • nausée
  • évanouissement/sentiment d’évanouissement

Cependant, la traction vertébrale n’est pas un traitement approprié pour les personnes souffrant de certaines conditions, notamment :

  • certains types de cancer
  • l’ostéoporose (une maladie provoquant une faiblesse des os)
  • infections actives
  • anévrisme de l’aorte (un renflement dans le vaisseau sanguin principal qui quitte le cœur)
  • ulcère gastrique actif (plaies dans la muqueuse de l’estomac)
  • instabilité ligamentaire (une condition provoquant des ligaments lâches et des articulations instables)
  • insuffisance cardiaque ou respiratoire (lorsque le cœur ne peut pas pomper le sang aussi efficacement qu’il le devrait)

Questions à poser à un médecin

Si une personne envisage des traitements de décompression du dos chirurgicaux ou non chirurgicaux, elle souhaitera peut-être poser quelques questions à son médecin, telles que :

  • Comment ce traitement va-t-il m’aider dans mon état ?
  • Les résultats du traitement seront-ils permanents ?
  • Pourquoi un certain plan de traitement a-t-il été recommandé ?
  • Les options de traitement non chirurgical me conviennent-elles ?
  • Combien de temps faudra-t-il pour constater une amélioration des symptômes après le traitement ?
  • Quels sont les risques de la procédure/du traitement ?
  • Comment dois-je me préparer à la chirurgie ?

Les individus peuvent également souhaiter demander à leur médecin quel est le coût du traitement ou de la chirurgie et s’il sera couvert par leur assurance maladie.

Résumé

La décompression du dos est un traitement que les professionnels de la santé peuvent utiliser pour traiter un large éventail de pathologies.

Il existe des méthodes chirurgicales et non chirurgicales de décompression du dos, et un médecin ne recommandera généralement une intervention chirurgicale que dans les cas où les autres méthodes n’ont pas fonctionné.

Les physiothérapeutes et autres professionnels de la santé peuvent proposer une grande variété de thérapies non chirurgicales de décompression du dos intégrant la traction vertébrale, effectuées manuellement ou avec un appareil mécanique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here