Le balai du boucher: un arbuste aux avantages surprenants?

Balai de boucher (Ruscus aculeatus) est un petit arbuste à feuilles persistantes.

Il est originaire d’Europe occidentale et possède des branches particulièrement dures. Historiquement, les bouchers regroupaient leurs branches pour balayer leurs blocs de hachage, d’où son nom.

De plus, le balai de boucher est utilisé en phytothérapie depuis des milliers d’années.

Ses racines et ses porte-greffes sont prisés en phytothérapie car ils contiennent divers principes actifs, dont des flavonoïdes et de nombreux autres (1).

Ces composés peuvent expliquer pourquoi le balai du boucher est associé à plusieurs avantages potentiels pour la santé, tels que l’amélioration de la circulation sanguine et le traitement des hémorroïdes.

Cet article examine les avantages et les effets secondaires du balai de boucher.

Balai de boucherie

Des bénéfices potentiels

Le balai du boucher et ses composés sont associés à plusieurs avantages potentiels pour la santé.

Peut réduire l’inflammation

L’inflammation est la façon naturelle dont votre corps se guérit et combat les infections.

Cependant, l’inflammation chronique peut causer des problèmes de santé, car elle augmente le risque de contracter certaines maladies (2).

Le balai de boucher contient des composés, tels que la ruscogénine, qui peuvent aider à supprimer les signaux inflammatoires et potentiellement traiter les dommages causés par l’inflammation.

Par exemple, dans des études sur des éprouvettes, la ruscogénine a réduit les marqueurs de l’inflammation et arrêté la production d’une enzyme qui favorise la dégradation du cartilage chez les personnes souffrant d’arthrose (3, 4).

Une étude chez l’animal a montré que la ruscogénine réduisait les marqueurs d’inflammation associés au diabète et traitait les dommages causés par cette inflammation (5).

Cependant, les études humaines sur le balai du boucher font défaut. Des recherches supplémentaires sont nécessaires avant de pouvoir tirer des conclusions définitives.

Peut traiter une mauvaise circulation sanguine

Le balai de boucher peut traiter des conditions qui affectent la circulation sanguine.

Par exemple, il peut combattre l’insuffisance veineuse chronique (IVC), une affection douloureuse dans laquelle les veines de vos jambes ont du mal à faire couler du sang dans votre cœur (6).

Plusieurs composés présents dans le balai du boucher aident les veines à se contracter, permettant ainsi au sang de retourner dans le cœur (7).

En fait, les recherches indiquent que le balai de boucherie réduit considérablement la tension et l’enflure autour du bas des jambes et des chevilles chez les adultes atteints d’IVC (8).

En outre, une analyse de 20 études a révélé qu’un supplément contenant du balai de boucher réduisait considérablement la douleur, les crampes et l’enflure chez les adultes atteints d’IVC (9).

Peut réduire les symptômes de l’hypotension orthostatique

L’hypotension orthostatique (OH) – une chute soudaine de la pression artérielle qui se produit lorsque vous vous levez trop rapidement – est un problème fréquent chez les personnes âgées (10).

Des symptômes communs de OH comprennent des étourdissements, des vertiges, une faiblesse et des nausées.

Normalement, vos réflexes neutralisent cet effet en contractant les vaisseaux sanguins dans le bas du corps. Cependant, ces réflexes semblent s’affaiblir avec l’âge, ce qui peut causer l’OH.

Parce que le balai de boucher aide à resserrer les veines, il peut prévenir les cas bénins d’OH (11).

Cependant, il n’existe aucune étude humaine sur le balai et l’OH. De telles recherches sont nécessaires avant de pouvoir formuler des recommandations.

Peut réduire votre risque d’hémorroïdes

Les hémorroïdes sont un problème de santé courant, surtout chez les personnes âgées.

Pour éviter les hémorroïdes, de nombreuses personnes se tournent vers des produits naturels, tels que le balai de boucher.

Le balai de boucher est utilisé en médecine alternative pour traiter les hémorroïdes et d’autres maladies vasculaires, car il semble réduire l’enflure et favoriser la contraction des veines (12).

Dans une étude, 69% des personnes prenant un supplément contenant du balai de boucher estimaient qu’il était un traitement efficace contre les hémorroïdes réduisant la douleur, le gonflement et d’autres symptômes (13).

Cependant, seules quelques études considèrent le balai de boucher comme un traitement contre les hémorroïdes. Il faut donc poursuivre les recherches.

Résumé Le balai de boucher peut aider à soulager des conditions telles que la CVI, l’OH, les hémorroïdes et l’inflammation chronique. Gardez à l’esprit que davantage d’études humaines sont nécessaires.

Effets secondaires

Bien que peu d’études sur le balai de boucher aient été menées chez l’homme, il semble être sans danger – avec peu ou pas d’effets secondaires (8).

Dans de rares cas, il peut provoquer des malaises gastriques, des nausées, une diarrhée ou des vomissements (1, 14).

Une femme atteinte de diabète aurait développé une acidocétose diabétique, une maladie potentiellement mortelle, après avoir pris le balai du boucher. Cependant, on ignore si le balai du boucher était la cause sous-jacente (14).

Le balai du boucher contient des saponines, des composés végétaux pouvant agir comme antinutriments. Par conséquent, le balai du boucher peut réduire l’absorption de minéraux tels que le zinc et le fer (15).

Le balai de boucher n’est pas recommandé pour les enfants ou les femmes enceintes ou qui allaitent, car peu de recherches ont été mises au point pour garantir sa sécurité chez les populations vulnérables.

Les personnes prenant des médicaments pour les reins ou pour l’hypertension doivent parler à leur médecin avant de prendre le balai du boucher, car elles pourraient interagir avec ces médicaments.

Si vous avez des préoccupations au sujet du balai de boucher et de vos médicaments actuels, consultez au préalable votre médecin.

Résumé Le balai du boucher semble sans danger pour la plupart des gens, mais vous pouvez consulter votre médecin si vous prenez certains médicaments ou si vous avez des problèmes de santé particuliers.

Recommandations posologiques

Il n’existe actuellement aucune dose officielle recommandée pour le balai du boucher.

Cependant, les doses suivantes semblent être les plus efficaces en recherche (1):

  • Racine séchée: 1,5 à 3 grammes par jour
  • Comprimés ou capsules: 200 mg (d’un concentré 4: 1) 2–3 fois par jour
  • Extraits liquides et teintures: 3-6 ml par jour d’extrait liquide à rapport liquide: 1: 2 ou 7,5-15 ml par jour d’une teinture à rapport liquide: 1: 5

De nombreuses études scientifiques sur les balais de boucherie utilisent des suppléments contenant une combinaison de balai de boucherie, d’hespéridine méthyl chalcone et d’acide ascorbique.

Ces capsules contiennent souvent 150 mg d’extrait sec et sont prises 2 à 3 fois par jour.

N’oubliez pas qu’il est préférable de suivre les instructions fournies avec votre supplément.

Résumé Comme il n’existe pas de dosage recommandé pour le balai du boucher, les doses ci-dessus sont basées sur différentes études.

Le résultat final

Le balai de boucher est un remède à base de plantes pouvant soulager les symptômes d’IVC, d’OH, d’hémorroïdes et d’inflammation chronique.

Il semble être sûr et a peu d’effets secondaires.

Néanmoins, parlez-en à votre médecin avant de le prendre, surtout si vous prenez des médicaments pour le rein ou la pression artérielle. Les dosages peuvent varier selon les conditions.

Add Comment