La reine des prés est une plante de la famille des roses. Pendant des siècles, il a été utilisé en médecine traditionnelle pour soulager les douleurs articulaires, les brûlures d’estomac, etc.

Il contient de nombreux composés censés avoir des effets anti-inflammatoires dans votre corps, notamment des salicylates et des tanins ().

Cet article donne un aperçu des avantages possibles de la reine des prés, des précautions à prendre et comment faire du thé de reine des prés.

reine des prés en fleurs

Jenny Rees / Getty Images

Qu’est-ce que la reine des prés ?

Reine des prés (Filipendula ulmaria), également connue sous le nom de reine des prés et de millepertuis, est une plante à fleurs originaire d’Europe et de certaines régions d’Asie. Il est abondant en Angleterre et en Irlande mais se trouve également en Amérique du Nord ().

Il pousse dans les milieux humides et les zones marécageuses et sur les berges des rivières. Il présente des fleurs blanches en grappes qui ont un arôme agréable et sucré et sont utilisées dans les préparations médicinales telles que les thés et les extraits.

En médecine traditionnelle, il a été utilisé pour les ulcères d’estomac, les rhumes, les douleurs articulaires, l’arthrite et la goutte. Il a également été administré comme diurétique pour augmenter la production d’urine chez les personnes atteintes d’infections rénales ou de la vessie ().

De plus, le pollen de la fleur était historiquement utilisé pour aromatiser l’hydromel et est encore ajouté à certaines variétés de la boisson aujourd’hui ().

Résumé

La reine des prés est une herbe aux fleurs blanches et odorantes qui sont utilisées dans les thés et les extraits. Historiquement, il a été utilisé comme diurétique et pour traiter les affections inflammatoires, y compris les douleurs articulaires et la goutte.

Nutriments et composés

La reine des prés contient des composés végétaux qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur votre corps.

L’herbe contient deux groupes importants de composés végétaux: les tanins – en particulier, les types d’ellagitanins appelés rugosines – et les flavonoïdes, y compris le kaempférol et la quercétine (, , ).

Ces composés, ainsi que d’autres trouvés dans la reine des prés, peuvent agir comme. Les antioxydants combattent les dommages cellulaires et tissulaires causés par des molécules réactives appelées radicaux libres qui peuvent contribuer à la maladie ().

De plus, ces composés peuvent avoir des effets anti-inflammatoires ().

La reine des prés contient également de petites quantités d’acide salicylique, le composant actif de l’aspirine qui réduit la douleur et l’inflammation dans votre corps (, ).

Résumé

Les composés de la reine des prés qui peuvent avoir des propriétés bénéfiques comprennent les flavonoïdes, les ellagitanins et l’acide salicylique. Ces composés, entre autres, peuvent avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires.

Avantages possibles

La reine des prés est utilisée en médecine depuis des siècles, mais il existe des preuves scientifiques limitées pour étayer ses prétendus avantages.

Anti-inflammatoire

L’une des utilisations les plus étudiées de la reine des prés est son rôle dans la réduction de l’inflammation et le traitement des conditions inflammatoires.

Des études sur des éprouvettes et des rongeurs ont révélé que l’herbe peut inhiber certaines étapes du processus inflammatoire, diminuer les marqueurs sanguins inflammatoires et réduire les réactions accrues à la douleur associées à l’inflammation (, , ).

Ces propriétés peuvent expliquer pourquoi il a été utilisé historiquement comme remède pour des conditions telles que les douleurs articulaires.

Il y a aussi des spéculations selon lesquelles l’herbe pourrait soulager les douleurs articulaires sévères associées à une forme d’arthrite caractérisée par une accumulation d’acide urique dans le sang et d’acide urique cristallisé autour des articulations.

Par exemple, une étude en éprouvette a révélé que les composés de la reine des prés peuvent bloquer la xanthine oxydase, une enzyme impliquée dans la production d’acide urique ().

Cependant, la recherche n’a pas encore confirmé que les résultats des études sur les éprouvettes et les animaux s’appliquent aux humains. Les recherches limitées sur l’utilisation de la reine des prés chez l’homme sont loin d’être prometteuses.

Dans une étude de 4 semaines menée auprès de 20 adultes en bonne santé, aucun effet anti-inflammatoire significatif n’a été observé dans un groupe recevant une boisson quotidienne contenant des extraits de reine des prés, de camomille et d’écorce de saule par rapport à un groupe placebo ().

Des recherches supplémentaires sont nécessaires sur l’utilisation de cette plante pour traiter l’inflammation chez l’homme.

Inflammation de la peau

Certains prétendent que la reine des prés peut être utilisée comme traitement topique pour l’inflammation cutanée, les rougeurs ou l’acné, mais aucune étude ne soutient cette idée.

La croyance que la reine des prés peut apaiser la peau enflammée ou l’acné découle probablement de sa teneur en acide salicylique et en tanin.

L’acide salicylique est souvent utilisé sur la peau pour favoriser le peeling et l’exfoliation. Cela peut causer des dommages causés par le soleil et des taches cutanées brunes appelées mélasma ().

On pense que les tanins ont des propriétés astringentes, ce qui signifie qu’ils peuvent aider à éliminer l’huile des pores obstrués et à nettoyer la peau ().

De plus, certaines personnes croient que le potentiel anti-inflammatoire et antioxydant de la reine des prés dans le corps se traduit par la peau.

Pour ces raisons, plusieurs crèmes et sérums pour la peau contiennent de la reine des prés – même si toute affirmation selon laquelle l’herbe améliore la santé de la peau n’a été que anecdotique et que des recherches chez l’homme sont nécessaires.

Autres bénéfices

La reine des prés a de nombreux autres avantages supposés, mais la recherche fait défaut.

Des études plus récentes et plus anciennes suggèrent qu’il possède des propriétés antibactériennes et peut combattre certaines bactéries, notamment, qui sont souvent responsables de cas d’intoxication alimentaire. Mais des recherches supplémentaires dans ce domaine sont nécessaires (, , ).

La recherche a également montré que les extraits de reine des prés inhibent considérablement le développement de tumeurs chez les rats exposés à des agents et processus cancérigènes (, , ).

Une exploration plus approfondie des avantages possibles de l’herbe chez l’homme est nécessaire pour mieux comprendre ses utilisations potentielles.

Résumé

Des études sur des éprouvettes et des animaux suggèrent que la reine des prés a des effets anti-inflammatoires, mais la recherche n’a pas encore révélé que ces effets se traduisent par des améliorations des conditions inflammatoires telles que les douleurs articulaires ou l’acné chez l’homme.

Précautions

Le manque de recherche sur la reine des prés chez l’homme rend difficile l’analyse des inconvénients potentiels de son utilisation.

Le thé est la forme la plus couramment utilisée de l’herbe, mais des teintures sont également disponibles.

L’utilisation de la reine des prés en quantités modérées qui ne dépassent pas les doses recommandées sur les étiquettes des produits est probablement sans danger pour les adultes en bonne santé, mais gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de rapports scientifiques sur la sécurité ou les effets secondaires.

Il est préférable de parler à un professionnel de la santé avant d’essayer la reine des prés, surtout si vous prenez des médicaments ou des stupéfiants ou si vous souffrez d’une maladie préexistante.

Si vous prenez de l’aspirine, soyez prudent avec l’herbe, car elle contient de l’acide salicylique, le composant actif de l’aspirine. Et si vous avez une allergie à l’aspirine ou, évitez complètement la reine des prés ().

Enfin, il n’y a pas assez de recherches sur l’innocuité de la reine des prés chez les enfants ou les personnes enceintes ou qui allaitent. Ainsi, ces groupes devraient l’éviter.

Résumé

En raison d’un manque de recherche, il n’y a actuellement aucune posologie standardisée de reine des prés, ni aucune information sur les effets secondaires possibles. Si vous envisagez de l’essayer, parlez d’abord à un professionnel de la santé.

Comment faire du thé à la reine des prés

La reine des prés est disponible en ligne et dans certains magasins d’aliments naturels sous forme de thé en vrac ou en sachets de thé.

Il n’y a actuellement pas de dosage standardisé pour la reine des prés, mais la plupart des produits recommandent de mélanger 1 à 2 cuillères à soupe (2 à 4 grammes) de thé séché avec 1 tasse (237 ml) d’eau bouillante.

Laissez le mélange infuser pendant environ 15 minutes avant de filtrer et de boire.

Résumé

Vous pouvez faire du thé à la reine des prés à la maison en versant 1 tasse (237 ml) d’eau chaude sur 1 à 2 cuillères à soupe (2 à 4 grammes) de reine des prés séchée. Laissez infuser, puis filtrez et dégustez.

La ligne du bas

La reine des prés est une herbe à fleurs originaire d’Europe qui est utilisée depuis des siècles pour traiter les brûlures d’estomac, les douleurs articulaires, le rhume et l’inflammation.

La recherche sur l’herbe est limitée, mais des études sur des éprouvettes et des animaux suggèrent qu’elle a des effets anti-inflammatoires. Cependant, il n’y a presque aucune étude sur l’utilisation de cette plante pour traiter les conditions inflammatoires comme l’acné et l’acné chez l’homme.

La reine des prés est généralement consommée sous forme de thé. Si vous souhaitez l’essayer, parlez-en au préalable à un professionnel de la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here