Accueil Back Pain Comprendre les Masses de la Queue Pancréatique : Symptômes, Diagnostic, Traitement et...

Comprendre les Masses de la Queue Pancréatique : Symptômes, Diagnostic, Traitement et Perspectives

Une masse de queue pancréatique est une excroissance ou une bosse dans la queue du pancréas. Cela peut être bénin ou cancéreux. Les tumeurs cancéreuses de la queue du pancréas sont généralement asymptomatiques aux premiers stades, ce qui peut conduire à des diagnostics ultérieurs.

Le pancréas est une fine glande en forme de poire située dans l’abdomen, entre l’estomac et la colonne vertébrale.

Environ 10 à 15 % des tumeurs pancréatiques se développent dans la queue plutôt que dans la tête ou le corps de la glande.

Masses de la queue pancréatique aller souvent inaperçus jusqu’à ce qu’ils deviennent suffisamment gros pour provoquer des symptômes, tels que des douleurs abdominales et une perte de poids. Cela peut contribuer à de moins bonnes perspectives que les tumeurs de la tête de la glande.

Cet article explique les symptômes, le diagnostic, les options de traitement et les perspectives pour les personnes présentant des masses pancréatiques de la queue.

Symptômes

Un pancréas avec une vésicule biliaire sur fond gris -2.

Les symptômes de la tumeur pancréatique varient en fonction de la taille et de l’emplacement de la masse. Par exemple, les tumeurs de la tête du pancréas peuvent provoquer une jaunisse, mais cela est moins probable avec les tumeurs de la queue ou du corps du pancréas.

Selon un Rapport de cas 2019, les tumeurs de la queue du pancréas présentent généralement des symptômes vagues, que les médecins peuvent attribuer à d’autres causes. Les personnes présentant des masses caudales pancréatiques à un stade avancé peuvent ressentir :

  • mal au dos
  • douleur abdominale
  • perte de poids inexpliquée

Cependant, le rapport de cas souligne que les tumeurs de la queue du pancréas sont souvent asymptomatiques à un stade précoce, ce qui peut contribuer à un diagnostic tardif.

Diagnostic

Cancer de la queue pancréatique peut être difficile à diagnostiquer au début car il ne présente aucun symptôme. Les symptômes qui se développent à des stades ultérieurs peuvent être vagues et conduire à un diagnostic erroné.

Cependant, si un médecin soupçonne un cancer du pancréas, il peut utiliser plusieurs tests pour le diagnostiquer. Selon le Société américaine du cancerles tests de dépistage du cancer du pancréas peuvent inclure :

  • Examen physique : Lors d’un examen physique, les médecins évaluent l’état de santé général d’une personne et peuvent palper l’abdomen à la recherche d’anomalies ou de masses.
  • Antécédents médicaux: Les médecins peuvent poser des questions sur les antécédents médicaux et familiaux de la personne afin d’identifier les facteurs de risque potentiels de cancer du pancréas.
  • Des analyses de sang: Les analyses de sang lors d’un diagnostic de cancer du pancréas peuvent évaluer la fonction hépatique et l’état de santé général d’une personne. Les médecins peuvent également utiliser des analyses de sang pour localiser les marqueurs tumoraux.
  • Tests d’imagerie : Les tests d’imagerie peuvent aider les médecins à visualiser le pancréas et à déterminer la taille et l’emplacement des masses. Ces tests peuvent inclure :
    • Tomodensitogrammes
    • IRM
    • échographies
    • cholangiopancréatographie
    • angiographie
    • TEP

Si l’imagerie et les tests de laboratoire indiquent une masse potentielle de la queue pancréatique, les médecins peuvent recommander d’autres procédures de diagnostic, comme une biopsie. Une biopsie consiste à prélever un petit échantillon de tissu de la queue pancréatique et à l’examiner au microscope.

Les médecins peuvent effectuer des biopsies à l’aide d’une échographie endoscopique. Cela leur permet d’observer à l’intérieur du corps des organes et des tissus spécifiques.

Traitement

Options de traitement pour les masses de la queue pancréatique dépend de la taille et le stade de la tumeur ainsi que l’état de santé général et les préférences de la personne.

Les options de traitement potentielles pour les tumeurs pancréatiques comprennent :

  • Chimiothérapie: Médecins peut recommander chimiothérapie pour réduire la tumeur, l’empêcher de se propager ou traiter les cellules cancéreuses restantes. La chimiothérapie peut encore constituer un traitement primaire du cancer du pancréas avancé si la chirurgie n’est pas une option viable.
  • Radiothérapie: Certaines personnes peut nécessiter une combinaison de chimiothérapie et de radiothérapie pour cibler et détruire les cellules cancéreuses de la queue du pancréas. Les médecins peuvent également suggérer une radiothérapie pour soulager certains symptômes du cancer du pancréas avancé.
  • Thérapie ciblée : Médecins peut recommander thérapie ciblée parallèlement à la chimiothérapie ou si d’autres options de traitement ne fonctionnent pas. Les médicaments thérapeutiques ciblés contre le cancer du pancréas comprennent l’erlotinib (Tarceva) et l’olaparib (Lynparza).
  • Pancréatectomie distale : Si la personne est éligible à une intervention chirurgicale, les médecins peut recommander retirer la queue du pancréas et tous les ganglions lymphatiques environnants. Les chirurgiens peuvent également retirer la rate pendant la procédure.
  • Pancréatectomie totale : Dans certains cas, les médecins peuvent recommander une pancréatectomie totale. Il s’agit d’enlever tout le pancréas, la vésicule biliaire, une partie de l’estomac, une partie de l’intestin grêle et la rate.

En plus de retirer la masse de la queue pancréatique, les médecins peuvent également recommander des soins de soutien et une gestion de la douleur pour améliorer la qualité de vie de la personne.

Perspectives

Les perspectives des personnes présentant des masses de la queue pancréatique peuvent dépendre du type de tumeur dont souffre une personne. Par exemple, un article de 2020 suggère que les tumeurs neuroendocrines pancréatiques les moins courantes ont souvent de meilleures perspectives que les tumeurs exocrines.

De plus, les tumeurs de la queue pancréatique ont généralement pire que les tumeurs de la tête du pancréas.

UN revue systématique 2019 suggère que cette différence pourrait être due au diagnostic généralement tardif du cancer de la queue du pancréas, qui survient souvent après la propagation du cancer.

En 2023, le taux de survie relative à 5 ans pour tous les stades du cancer du pancréas combinés est de 12%. Il s’agit toutefois d’une légère augmentation par rapport aux années précédentes. Des organisations telles que le Pancreatic Cancer Action Network visent à augmenter le taux de survie.

Facteurs de risque

Le Société américaine du cancer met en évidence les facteurs de risque suivants pour le cancer du pancréas :

  • fumeur
  • obésité
  • pancréatite chronique
  • diabète de type 2
  • antécédents familiaux de cancer du pancréas
  • certaines maladies héréditaires, notamment le syndrome de Lynch et le syndrome de Peutz-Jeghers

L’American Cancer Society suggère que le risque de cancer du pancréas augmente également avec l’âge.

Quand parler à un médecin

Aux stades avancés, les tumeurs de la queue du pancréas peuvent provoquer des douleurs dorsales ou abdominales et une perte de poids inexpliquée. Si les personnes présentent ces symptômes, elles doivent contacter un professionnel de la santé pour en identifier la cause.

Bien que le cancer de la queue du pancréas soit généralement asymptomatique à ses débuts, les personnes présentant les symptômes suivants devrait chercher attention médicale:

  • jaunisse, c’est-à-dire jaunissement de la peau et des yeux
  • urine foncée
  • fatigue
  • douleur dans le haut ou le milieu de l’abdomen
  • mal au dos
  • perte de poids inexpliquée
  • selles claires
  • perte d’appétit

Obtenir du soutien pour le cancer du pancréas

Les personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer peut éprouver problèmes de santé mentale, comme la dépression. Les gens peuvent parler aux membres de leur famille et aux professionnels de la santé pour obtenir de l’aide.

Les organisations suivantes offrent également un soutien aux personnes atteintes d’un cancer du pancréas et à leurs soignants :

  • Réseau d’action contre le cancer du pancréas
  • Société américaine du cancer
  • Société canadienne du cancer

Questions fréquemment posées

Vous trouverez ci-dessous les réponses à quelques questions courantes sur les masses de la queue pancréatique.

Une masse pancréatique de la queue est-elle toujours cancéreuse ?

Les masses de la queue pancréatique peuvent être cancéreuses ou non. Certaines excroissances bénignes (non cancéreuses) peuvent également devenir cancéreuses avec le temps.

Certaines tumeurs pancréatiques bénignes et précancéreuses inclure:

  • tumeurs kystiques séreuses
  • néoplasmes pseudopapillaires solides
  • tumeurs kystiques mucineuses
  • néoplasmes mucineux papillaires intracanalaires

Une tumeur de la queue du pancréas est-elle pire qu’une tumeur de la tête du pancréas ?

Les tumeurs de la tête pancréatique sont plus commun que les tumeurs de la queue pancréatique. Les gens sont également plus susceptibles de recevoir un diagnostic à un stade plus précoce, ce qui peut entraîner de meilleurs taux de survie.

Cependant, un Etude 2022 suggère que le cancer de la queue du pancréas peut avoir de meilleures perspectives que le cancer de la tête du pancréas si la tumeur est localisée ou ne s’est pas propagée.

Quelle est la gravité d’une tumeur de la queue du pancréas ?

Les perspectives des tumeurs de la queue du pancréas peuvent dépendre de la taille et du stade de la tumeur, de l’état de santé général de la personne et du fait que la tumeur s’est propagée à d’autres parties du corps.

Les études sur le cancer de 2023 de l’American Cancer Society suggèrent que les stades combinés du cancer du pancréas ont un taux de survie relative à 5 ans de 12%. Cependant, il s’agit d’un légère amélioration par rapport au fs de l’année précédente.

Résumé

Les masses pancréatiques de la queue sont des excroissances ou des tumeurs qui apparaissent dans la queue du pancréas. Ils peuvent être cancéreux ou non.

Les tumeurs de la queue du pancréas à un stade précoce ne provoquent généralement pas de symptômes, ce qui peut conduire à un diagnostic ultérieur. Cependant, les personnes atteintes d’un cancer avancé de la queue du pancréas peuvent ressentir des douleurs au dos ou à l’estomac et une perte de poids soudaine.

Avec des soins médicaux rapides, un diagnostic approprié et un traitement rapide, une personne présentant une masse de la queue pancréatique peut avoir de meilleures perspectives et une meilleure qualité de vie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here