Les jalapeños sont des piments forts épicés de la famille des piments forts.

Ils sont petits, de couleur verte ou rouge et moyennement épicés.

Les jalapeños sont couramment utilisés dans la cuisine mexicaine mais sont populaires dans le monde entier.

Ils contiennent également des nutriments et ont de nombreux avantages pour la santé.

Cet article examine les avantages de manger des jalapeños, leurs effets secondaires possibles et suggère des moyens de les ajouter à votre alimentation.

1. riche en nutriments

Piments jalapenoPartager sur Pinterest

Les jalapeños sont faibles en calories et regorgent de vitamines, de minéraux, de fibres et d'antioxydants.

Un jalapeño brut contient les éléments suivants (1):

  • Calories: 4
  • Fibre: 0,4 grammes
  • Vitamine C: 10% du RDI
  • Vitamine B6: 4% du RDI
  • Vitamine A: 2% du RDI
  • Vitamine K: 2% du RDI
  • Folate: 2% du RDI
  • Manganèse: 2% du RDI

Comme la plupart des fruits et des légumes, les piments jalapeño constituent une bonne source de fibres. Un piment fournit 2% du RDI pour une personne consommant 2 000 calories par jour.

Les jalapeños contiennent également beaucoup de vitamine C et de vitamine B6.

La vitamine C est un antioxydant qui combat les dommages des radicaux libres et garde votre peau saine et ferme, tandis que la vitamine B6 est un nutriment essentiel impliqué dans plus de 140 réactions corporelles (2, 3, 4, 5).

La capsaïcine est l'un des composés les plus uniques de jalapeños. Il s'agit d'un alcaloïde qui donne aux poivrons leur qualité épicée caractéristique et qui est responsable de bon nombre de leurs bienfaits pour la santé.

Résumé Les jalapeños sont faibles en calories et constituent une bonne source de fibres, de vitamine C et de vitamine B6. Ils contiennent également un composé appelé capsaïcine, qui leur donne leur épice.

2. Peut favoriser la perte de poids

Jalapeños peut vous aider à perdre du poids en stimulant votre métabolisme, en augmentant la combustion des graisses et en réduisant votre appétit (6).

Plusieurs études ont montré que la capsaïcine et d'autres composés similaires appelés capsaïcinoïdes peuvent stimuler le métabolisme de 4 à 5% par jour, facilitant ainsi la perte de poids (7, 8).

En plus de stimuler le métabolisme, il a été prouvé que les suppléments de capsaïcinoïde réduisent la graisse abdominale et l’appétit, de sorte que les personnes consomment 50 à 75 calories de moins par jour (6, 9, 10).

Tous ces facteurs aident à expliquer pourquoi la consommation régulière de piment rouge est associée à un risque considérablement réduit d'obésité ou d'obésité au fil du temps (11).

Bien que cette recherche soit prometteuse, il est important de noter que nombre de ces études ont porté sur les effets de la capsaïcine ou des piments chili en général, et pas seulement sur les jalapeños.

Résumé La recherche suggère que les jalapeños et autres poivrons épicés peuvent favoriser la perte de poids en stimulant le métabolisme, en augmentant la combustion des graisses et en réduisant l'appétit.

3. Peut combattre le cancer

Des études de laboratoire ont montré que la capsaïcine avait de fortes propriétés anticancéreuses et pouvait tuer plus de 40 types de cellules cancéreuses sans nuire aux cellules normales (12, 13, 14).

La capsaïcine combat le cancer de (15, 16, 17, 18):

  • Arrêter la croissance et la division des cellules cancéreuses
  • Ralentir la formation de nouveaux vaisseaux sanguins autour des tumeurs cancéreuses
  • Prévenir la propagation du cancer dans d'autres parties du corps

Cependant, les études humaines n'ont pas reproduit les avantages anti-cancer trouvés dans les études de laboratoire.

En fait, plusieurs études humaines ont montré que la consommation régulière de piments forts était associée à un risque plus élevé de cancer. Cependant, toutes les études n’ont pas montré ce lien (19, 20, 21, 22).

Il semble également que le dosage compte. Bien que les fortes doses de capsaïcine semblent ralentir la propagation du cancer, de faibles doses peuvent encourager la propagation (23).

Davantage d'études sont nécessaires pour déterminer comment la capsaïcine et les piments chili influent sur le risque de cancer chez l'homme.

Résumé Des études préliminaires suggèrent que la capsaïcine peut aider à combattre le cancer à fortes doses, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si cela est vrai chez l'homme.

4. Peut être un antidouleur naturel

La capsaïcine est un analgésique efficace lorsqu’elle est utilisée à l’extérieur (24).

Il apaise la douleur en bloquant temporairement les récepteurs de la douleur dans la zone où il est appliqué. Au début, une sensation de brûlure peut être ressentie, suivie d'un engourdissement et d'une absence de douleur (25).

Les lotions et les patchs à la capsaïcine sont fréquemment utilisés pour soulager la douleur causée par le virus du zona, la douleur nerveuse diabétique et les douleurs musculaires et articulaires chroniques (26, 27, 28, 29).

Dans une étude, les personnes âgées atteintes de polyarthrite rhumatoïde ont ressenti une réduction de 57% de la douleur après l'application d'une crème à la capsaïcine sur leurs articulations. Ceci était significativement plus efficace que la crème placebo (29).

En plus d'appliquer de la capsaïcine sur la peau, elle peut être utilisée en spray nasal pour soulager la douleur migraineuse (30, 31).

Bien que les lotions et les sprays contenant de la capsaïcine puissent être efficaces pour traiter la douleur, il n’est pas clair si le fait de manger des jalapeños ou de les appliquer sur la peau a le même effet.

Résumé Les produits contenant de la capsaïcine peuvent aider à soulager la douleur lorsqu’ils sont utilisés localement, mais on ignore si les piments jalapeño ont des effets similaires.

5. Peut aider à prévenir les ulcères d'estomac

Les ulcères d'estomac peuvent être causés par un certain nombre de facteurs, notamment (32):

  • Croissance de H. pylori bactéries dans l'estomac
  • Niveaux élevés d'acide gastrique
  • Faible débit sanguin dans l'estomac
  • Prendre trop d'analgésiques AINS
  • Buvant de l'alcool
  • Fumeur
  • Stress

Il est généralement admis que les aliments épicés tels que les jalapeños peuvent causer ou aggraver les ulcères d'estomac, mais des recherches ont montré que c'était faux (32).

En fait, la capsaïcine dans les piments pourrait protéger l’estomac des ulcères en développement.

Il peut avoir cet effet en réduisant l'inflammation de l'estomac chez les personnes atteintes H. pylori et même aider à tuer l'infection. Cependant, il n'est pas clair si la quantité de capsaïcine dans les jalapeños est suffisamment importante pour avoir cet effet (33, 34, 35).

Les piments forts peuvent également aider à réduire les dommages à l'estomac causés par la surconsommation d'analgésiques anti-inflammatoires non-stéroïdiens et d'alcool, évitant potentiellement la formation d'ulcères dès le début (36, 37).

Résumé Bien que l'on pense généralement que les aliments épicés peuvent aggraver les ulcères d'estomac, des recherches suggèrent que la capsaïcine pourrait protéger l'estomac des ulcères.

6. Aidez à combattre les infections

Les épices et les herbes sont utilisés depuis longtemps dans la cuisine pour prévenir la détérioration et l'intoxication alimentaire (38).

Les composés présents dans les piments forts épicés sont particulièrement efficaces pour ralentir la croissance des bactéries et des levures d'origine alimentaire commune (39, 40, 41).

Les extraits de chili peuvent même empêcher les bactéries du choléra de produire des toxines, réduisant potentiellement l'impact de cette maladie mortelle d'origine alimentaire (42).

Au-delà de l'intoxication alimentaire, de nouvelles recherches suggèrent que la capsaïcine peut aider à prévenir d'autres types d'infections, telles que l'angine streptococcique, la carie bactérienne et la chlamydia (43, 44, 45, 46).

Cependant, il est important de noter que toutes ces études ont utilisé des extraits de piment, et non des piments entiers, et ont été menées dans des éprouvettes, et non chez l'homme.

Ces premières études suggèrent que les piments forts pourraient avoir de fortes propriétés antimicrobiennes et des recherches sont en cours pour déterminer s'ils peuvent être utilisés comme conservateurs ou médicaments naturels.

Résumé Les jalapeños et autres piments forts épicés contiennent des composés capables d'empêcher la croissance de bactéries et de levures nuisibles, responsables de maladies infectieuses.

7. Peut garder votre coeur en bonne santé

Le diabète, l'hypercholestérolémie et l'hypertension artérielle comptent parmi les principaux facteurs de risque de maladie cardiaque.

La capsaïcine peut aider à réduire l'impact de ces facteurs et peut aider à garder votre cœur en bonne santé (47, 48).

Il a été prouvé que la consommation de 5 grammes de piments chili avant un repas riche en glucides aidait à stabiliser la glycémie et à prévenir les fortes pointes qui se produisent après les repas (49, 50).

Il a également été démontré que la capsaïcine abaisse les taux de cholestérol et de lipides chez les animaux, mais aucune étude n'a été menée chez l'homme (51, 52).

Des études chez l'animal suggèrent également que la capsaïcine peut aider à faire baisser la pression artérielle en détendant les vaisseaux sanguins, mais aucune recherche ne permet de savoir si cela est vrai chez l'homme (53).

Dans l'ensemble, les recherches préliminaires suggèrent que la capsaïcine et les piments chili pourraient être bénéfiques pour la santé cardiaque, mais des études supplémentaires sur l'homme sont nécessaires.

Résumé La capsaïcine et les piments chili ont des effets bénéfiques sur la glycémie, le cholestérol et la pression artérielle, mais des recherches plus approfondies sont nécessaires.

Effets secondaires possibles et précautions

Bien que manger des jalapeños soit associé à de nombreux avantages pour la santé, il existe également des effets secondaires potentiels.

L'effet indésirable le plus courant est une sensation de brûlure temporaire de la bouche après avoir mangé. Selon les épices du piment, cette réaction peut aller de légère à grave.

Pour les personnes ayant une faible tolérance aux aliments épicés, quelques précautions peuvent réduire les réactions aux jalapeños (54, 55, 56):

  • Évitez les cicatrices: Recherchez des piments jalapeño lisses sans petites lignes brunes, car les cicatrices indiquent un piment plus épicé.
  • Utilisez des gants: Porter des gants lors de la manipulation des poivrons peut empêcher le transfert des composés épicés vers d'autres zones sensibles de votre corps, comme vos yeux.
  • Retirer les membranes: Retirez les membranes blanches à l'intérieur du jalapeño avant de les cuisiner, car elles ont la plus forte concentration en capsaïcine.
  • Boire du lait: Si la sensation de brûlure devient trop forte, boire du lait de vache entier peut aider à réduire temporairement la douleur.

Au moins une étude a montré que la capsaïcine peut aggraver les brûlures d'estomac. Les personnes atteintes de reflux peuvent donc éviter les jalapeños si elles provoquent des symptômes (57).

Les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable peuvent également présenter des symptômes désagréables après avoir mangé des piments épicés, en particulier si elles ne font pas partie de leur régime alimentaire. Les effets indésirables fréquents sont les douleurs abdominales, les brûlures, les crampes et la diarrhée (58, 59, 60).

De plus, les poivrons et les épices séchés peuvent être contaminés par l'aflatoxine, un type de moisissure qui se développe sur certains aliments dans certaines conditions. La sélection d'épices irradiées peut aider à réduire votre exposition (61, 62).

Résumé L'effet indésirable le plus souvent provoqué par la consommation de jalapeños est une sensation de brûlure temporaire de la bouche, mais des mesures simples peuvent être prises pour la réduire. Les personnes souffrant de brûlures d'estomac, du SII ou de la sensibilité à l'aflatoxine peuvent souhaiter éviter les piments pour éviter les symptômes.

Comment ajouter Jalapenos à votre régime

Les jalapeños peuvent être mangés crus, cuits, fumés (également appelés poivrons chipotle), séchés et même en poudre.

Les recherches montrent qu'il y a peu ou pas de perte de capsaïcinoïdes au cours du processus de séchage et qu'une réduction modérée du fait de fumer ou de mariner, il peut donc être bénéfique de consommer des jalapeños sous toutes leurs formes (63, 64).

Jalapeños peut être apprécié:

  • Crus en salades, salsas, chutneys ou guacamoles
  • Infusé dans des huiles de piment épicées
  • Cuit dans les plats principaux
  • Mariné, comme condiment
  • Fumé, en piment chipotle
  • Mélangé dans des smoothies
  • Cuit au four dans des plats de pain de maïs ou d'oeufs
  • Farcies avec de la viande, du fromage ou du pilaf

Selon les estimations, la personne moyenne vivant aux États-Unis ou en Europe consomme environ 1,5 mg de capsaïcinoïdes par jour.

La consommation de capsaicinoïde est beaucoup plus élevée (entre 25 et 200 mg par jour) dans des pays comme l’Inde, la Thaïlande et le Mexique, où la cuisine avec du piment est plus courante (65).

Les recherches montrent que les personnes qui consomment régulièrement des piments ont 12% moins de risque de décès, quelle que soit leur cause, même en tenant compte d'autres facteurs, il peut donc être bénéfique d'ajouter plus de piments épicés à leur alimentation (66).

En général, plus la capsaïcine est bénéfique pour la santé, plus elle est épicée, mais de nouvelles recherches indiquent également un bénéfice pour la santé des composés capsaïcinoïdes non épicés (67).

Résumé Les jalapeños peuvent être consommés de différentes façons, notamment crus, cuits, fumés (également appelés poivrons chipotle), séchés et même en poudre.

Le résultat final

Les jalapeños sont un fruit polyvalent et nutritif qui peut être apprécié de différentes manières.

Ils contiennent de la capsaïcine, un composé qui contribue probablement à bon nombre de leurs bienfaits pour la santé, notamment la perte de poids, le soulagement de la douleur, une meilleure santé cardiaque et un risque ulcéreux réduit.

Bien que sûrs pour la plupart, ils peuvent provoquer une sensation de brûlure temporaire de la bouche et des effets secondaires intestinaux désagréables chez certains.

Si vous aimez les aliments épicés et que vous ne ressentez aucun effet secondaire, les jalapeños peuvent constituer un complément sain à votre alimentation.