Accueil Tags Thé

Tag: thé

Comment infuser le thé comme un expert

0
Une délicieuse tasse de thé peut chasser le froid hivernal, vous ressourcer pendant la journée ou vous détendre la nuit.Pour préparer du thé, vous le trempez dans de l’eau chaude. Le trempage est le processus d’extraction de la saveur et des composés bénéfiques pour la santé des solides utilisés pour fabriquer le thé.

Cet article explique les meilleures façons d’infuser le thé afin que vous puissiez profiter d’une tasse parfaite à chaque fois.

Comment infuser le thé Théière avec infusion
Comment infuser le thé

Vrai ou tisane

Tous les thés ne sont pas identiques et les techniques de trempage varient en fonction du type que vous préparez.

Les vrais thés viennent du Camellia sinensis planter et inclure, vert, oolong et thé blanc. Leurs saveurs, leurs couleurs et leur contenu antioxydant diffèrent selon la façon dont les feuilles sont oxydées avant d’être séchées ().

Les vrais thés sont disponibles séchés, en feuilles ou en sachets de thé.

, également appelés tisanes, ne sont pas de vrais thés. Au lieu de cela, ce sont des infusions ou des décoctions faites à partir des racines, des feuilles, des tiges ou des fleurs d’herbes et de plantes, comme l’hibiscus, la menthe poivrée, le rooibos, la camomille, le curcuma ou le gingembre.

Vous utilisez souvent des ingrédients secs, mais vous pouvez également faire des tisanes à partir d’ingrédients frais.

La technique de trempage de base est la même pour les deux types, mais les quantités nécessaires pour préparer une tasse varient entre les ingrédients secs et frais. Le temps de trempage et la température de l’eau nécessaires pour extraire les meilleures saveurs peuvent également différer.

résumé

Les vrais thés viennent du Camellia sinensis plante, tandis que les tisanes proviennent de diverses parties d’autres plantes. La meilleure façon de raidir chaque type diffère.

Commencez avec des ingrédients frais

Si vous faites une tisane à partir d’ingrédients frais, tels que des herbes ou du gingembre ou, il est préférable de les utiliser peu de temps après leur coupe ou leur achat.

Les feuilles de thé séchées ont une longue durée de conservation lorsqu’elles sont conservées au sec dans un récipient hermétique et à l’abri de la lumière directe. Cependant, des durées de stockage prolongées peuvent affecter négativement la qualité, la saveur et l’arôme ().

Les vrais thés contiennent des composés antioxydants polyphénols appelés catéchines, théaflavines et théarubigines. Ils sont responsables de nombreux avantages pour la santé du thé, mais se dégradent avec le temps (, ).

Les chercheurs qui ont surveillé le thé vert stocké à 68 ° F (20 ° C) ont constaté que les niveaux de catéchine étaient réduits de 32% après 6 mois ().

La qualité de votre eau affecte également la saveur de votre thé. L’eau du robinet riche en minéraux ou traitée au chlore donnera une saveur désagréable, donc idéalement, vous devez utiliser de l’eau fraîche, froide et lors du brassage.

résumé

La tasse de thé la plus savoureuse et la plus saine commence par des ingrédients de qualité et de l’eau fraîche, froide et filtrée. Le thé séché a une longue durée de conservation, mais au fil du temps, il perd une partie de sa saveur, de son arôme et de ses antioxydants bénéfiques pour la santé.

Temps et température

Pour infuser le thé, versez de l’eau chaude sur vos ingrédients et laissez-les reposer quelques minutes. Ce n’est pas une science exacte, et vous devriez expérimenter pour trouver ce qui vous convient le mieux. Cela dit, voici quelques directives générales.

Une température plus chaude ou un temps de trempage plus long ne sont pas nécessairement meilleurs. Par exemple, dans des études, le thé vert brassé de cette manière a obtenu un score inférieur sur la couleur, la saveur, l’arôme et l’acceptabilité globale ().

En revanche, si le temps de trempage est trop court, vous n’extrayerez pas suffisamment de saveurs et d’antioxydants.

Les chercheurs ont analysé la quantité totale d’antioxydants polyphénols extraits au fil du temps du thé noir et ont constaté qu’il fallait 6 à 8 minutes pour extraire la quantité maximale ().

Il convient également de garder à l’esprit que la teneur en caféine augmente avec un temps de montée plus long. Les vrais thés contiennent différentes quantités de caféine. Une tasse de thé noir de 6 onces (178 ml) contient 35 mg de caféine, tandis que la même portion en contient 21 mg (, ).

Faire tremper le thé pendant une minute supplémentaire augmente la teneur en caféine jusqu’à 29%, et l’utilisation d’eau à température d’ébullition l’augmente jusqu’à 66% ().

Trempage à chaud

Faire tremper votre thé avec de l’eau chaude est le moyen le plus rapide de préparer une délicieuse tasse. Voici quelques conseils pour les meilleurs temps et températures de trempage pour divers thés populaires (,):

théTempsTempérature
thé blanc4 à 5 minutes175 ° F (79 ° C)
Thé vert3 à 4 minutes175 ° F (79 ° C)
Thé oolong3 à 5 minutes195 ° F (91 ° C)
Thé noir3 à 4 minutes195 ° F (91 ° C)
Tisane séchée (p. Ex. Camomille séchée, menthe poivrée, hibiscus, mélisse)Jusqu’à 15 minutes ou selon les instructions du fabricant100 ° C (212 ° F)
Tisane fraîche (par exemple, herbes fraîches, gingembre, curcuma)5 à 15 minutes pour les herbes tendres, 15 à 30 minutes pour les racines hachées ou râpées100 ° C (212 ° F)

En général, le thé vert est le plus délicat, tandis que les thés noirs et à base de plantes sont plus indulgents en ce qui concerne la température et le temps de trempage.

Trempage à froid

Si vous prévoyez de boire votre thé glacé, un trempage à froid pourrait être la solution. Le trempage du thé dans de l’eau froide à température ambiante donne un thé moins amer et plus aromatique avec une teneur en antioxydants plus élevée.

Cependant, plus la température de trempage est basse, plus le temps de brassage est long – dans la plupart des cas, jusqu’à 12 heures.

Une étude a révélé que le trempage à 40 ° F (4 ° C) pendant 12 heures extrait et conserve plus que le trempage pendant 3 à 4 minutes dans de l’eau chaude.

L’étude a également révélé que le trempage de 3 à 5 minutes à 175 ° F (80 ° C) suivi de l’ajout de glace conduisait à un goût et à des teneurs en antioxydants similaires à la méthode de trempage à froid de 12 heures, ce qui en fait une alternative rapide ().

résumé

Le trempage extrait les antioxydants, la caféine, les saveurs et les arômes du thé. Avec de l’eau chaude, il faut jusqu’à 5 minutes pour préparer une bonne tasse, tandis que le trempage à froid prend jusqu’à 12 heures et produit un thé au goût plus doux et plus riche en antioxydants.

Outils, techniques et conseils

Bien qu’il existe des outils spéciaux pour vous aider à infuser le thé, vous pouvez également le garder simple et toujours aussi raide comme un expert.

Au minimum, vous avez besoin d’une tasse de thé, d’un sachet de thé et d’une bouilloire. Placez le sachet de thé dans votre tasse de thé. Remplissez la bouilloire d’eau fraîche, froide et filtrée et portez-la à ébullition ou à ébullition si vous préparez du thé vert ou blanc.

Ensuite, versez l’eau sur votre sachet de thé dans la tasse de thé. Couvrir la tasse de thé avec une soucoupe est facultatif, mais cela contribuera à conserver plus de composés aromatiques. Steep pendant environ 5 minutes, ou à votre goût.

Pour le thé en feuilles, vous aurez également besoin d’une boule de thé en métal ou d’un infuseur pour tenir les feuilles. Mesurer 1 cuillère à café de feuilles de thé séchées ou 1 cuillère à soupe d’ingrédients frais et NoBreak; par tasse de 6 à 8 onces (177 à 237 ml).

Placez les feuilles dans la boule de thé ou l’infuseur et plongez-les dans une tasse d’eau chaude pendant la durée appropriée.

L’utilisation de feuilles en vrac nécessite quelques outils supplémentaires pour le trempage, mais en retour, vous avez une plus grande sélection de variétés par rapport au thé en sac, permettant plus de combinaisons de saveurs et d’avantages pour la santé.

De plus, les feuilles en vrac peuvent être réinjectées, ce qui rend cette option plus économique à long terme. En fait, les chercheurs ont constaté que, bien que le thé en sac soit préférable pour une seule infusion, la majorité des versions à feuilles mobiles présentaient toujours une activité antioxydante après la sixième infusion ().

Pour le thé infusé à froid, c’est une bonne idée de faire plusieurs portions dans un grand pot Mason à la fois en raison de la longue durée de trempage. Remplissez un pot d’eau fraîche et froide et ajoutez 1 sachet de thé ou 1 cuillère à café de thé séché dans un infuseur pour chaque 6 onces (177 ml) d’eau.

résumé

Un sachet de thé, une tasse et une bouilloire d’eau chaude peuvent produire une tasse de thé parfaitement infusée. La préparation du thé en feuilles nécessite quelques outils supplémentaires, mais en retour, il offre de la variété et souvent la capacité de réinfuser les feuilles.

L’essentiel

Le trempage du thé dans de l’eau chaude ou froide permet d’extraire les saveurs, les arômes et les composés favorables à la santé uniques des feuilles séchées ou d’autres ingrédients secs ou frais.

Bien qu’il existe des recommandations pour les temps de trempage et les températures idéales pour différents types de thé, l’expérimentation de vos propres méthodes de trempage vous permet de découvrir ce qui vous convient le mieux.

Si vous aimez le thé et souhaitez étendre votre palais, les thés en vrac peuvent ajouter des saveurs intéressantes et des bienfaits pour la santé tout en étant plus respectueux du budget et de l’environnement.

 

Les 6 meilleurs thés pour les nausées

0
Boire une tasse de thé chaud est l’un des moyens les plus efficaces de calmer les maux d’estomac, surtout si vous vous sentez nauséeux.Les nausées sont caractérisées par des malaises gastriques et l’envie de vomir.En fait, il a été démontré que certains thés aident à apaiser les nausées causées par tout, du mal des transports à la chimiothérapie en passant par la grossesse.

Voici 6 des meilleurs thés pour les nausées.

un plateau de gingembre, citron, miel et thé

1. Thé au gingembre

est une infusion à base de plantes à base de racine de gingembre.

Cette racine est utilisée comme remède naturel contre les nausées depuis des milliers d’années et est généralement ajoutée aux bonbons, aux comprimés et aux mastics utilisés pour calmer les maux d’estomac ().

Un examen de neuf études a révélé que les nausées et les vomissements étaient soulagés par les nausées matinales, la chimiothérapie, certains médicaments et la chirurgie ().

De même, une étude menée auprès de 576 personnes sous chimiothérapie a révélé que la consommation de 0,5 à 1 gramme (s) de gingembre réduisait considérablement la gravité des nausées, par rapport à un placebo ().

Bien que la plupart des études se soient concentrées sur les extraits et les suppléments de gingembre hautement concentrés, il est probable que les mêmes avantages s’appliquent au thé au gingembre.

Pour faire du thé au gingembre, râpez simplement un petit morceau de gingembre pelé et faites-le tremper dans de l’eau bouillante pendant 10 à 20 minutes, selon la force que vous aimez. Ensuite, filtrez le gingembre et dégustez tel quel, ou ajoutez un peu de miel, de cannelle ou de citron.

Vous pouvez également acheter des sachets de thé au gingembre – dans les magasins de santé, les épiceries ou.

Résumé

Le gingembre est un remède naturel commun utilisé pour traiter les nausées. Il fait une tasse de thé apaisante, qu’elle soit imprégnée de la racine entière ou en utilisant un sachet de thé.

2. Thé à la camomille

Le thé à la camomille provient d’un doux, terreux apprécié pour sa saveur distincte et ses propriétés bénéfiques pour la santé.

En médecine traditionnelle, la camomille a été utilisée pour détendre vos muscles digestifs et traiter des maladies comme le mal des transports, les nausées, les vomissements, les gaz et l’indigestion ().

Selon une étude de 4 mois menée auprès de 65 femmes sous chimiothérapie, la prise de 500 mg d’extrait de camomille deux fois par jour a réduit la fréquence des vomissements ().

Pendant ce temps, une étude sur 105 femmes a noté que la prise d’extrait de camomille était plus efficace que le gingembre pour réduire les nausées et les vomissements causés par la grossesse ().

Cependant, notez que les femmes enceintes devraient consulter leur fournisseur de soins de santé avant de boire du thé à la camomille, car ce thé et d’autres tisanes peuvent présenter un risque pour leur grossesse ().

Bien que ces études aient testé des extraits hautement concentrés de la fleur elle-même, ils peuvent offrir des effets similaires.

Pour ce faire, trempez 1 cuillère à soupe (2 grammes) de camomille séchée dans 1 tasse (240 ml) d’eau chaude pendant 5 à 10 minutes.

Vous pouvez également acheter des sachets de thé dans les magasins ou.

Résumé

Le thé à la camomille peut détendre vos muscles digestifs pour aider à soulager les nausées et les vomissements.

3. Thé au miel et au citron

Le thé au miel et au citron est un thé populaire qui associe une saveur d’agrumes rafraîchissante à une finale sucrée.

De multiples études démontrent que l’odeur du seul peut soulager les nausées.

Par exemple, une étude de 4 jours sur 100 femmes enceintes a montré que le fait de sentir l’huile essentielle de citron entraînait une réduction significative des nausées et des vomissements ().

Pendant ce temps, équilibre la saveur acide du citron. Il possède également des propriétés antibactériennes, qui peuvent protéger contre les infections qui pourraient contribuer aux nausées ().

Il est simple de faire du thé au miel et au citron fait maison. Pour ce faire, ajoutez 2 cuillères à café (10 ml) de jus de citron et 2 cuillères à café (15 ml) de miel à 1 tasse (240 ml) d’eau chaude et remuez.

Résumé

Le thé au miel et au citron peut combattre les nausées en raison de l’arôme d’agrumes du citron et des propriétés antibactériennes du miel.

4. Thé au fenouil

Le fenouil est une herbe et un légume aromatique qui sont étroitement liés aux carottes, au céleri, à la coriandre et à l’aneth.

Il a longtemps été utilisé comme remède naturel pour un large éventail de maux, y compris les maux d’estomac, la diarrhée et ().

Certaines de ces propriétés sont soutenues par la recherche.

Par exemple, une étude sur 80 femmes a révélé que la prise d’une gélule contenant 30 mg de fenouil avant la menstruation a contribué à réduire les symptômes comme les nausées et la faiblesse ().

De plus, une étude sur 159 personnes a déterminé que boire 1 tasse (240 ml) de thé de fenouil par jour contribuait à promouvoir la santé digestive, la récupération intestinale et la régularité intestinale après la chirurgie ().

Vous pouvez faire du thé au fenouil en ajoutant 1 cuillère à café (2 grammes) de séché à 1 tasse (240 ml) d’eau chaude. Laisser infuser pendant 5 à 10 minutes, puis filtrer.

Vous pouvez également acheter des sachets de thé ou dans les magasins.

Résumé

Des études montrent que le thé au fenouil peut aider à améliorer la santé digestive et à soulager les symptômes comme les douleurs à l’estomac et les nausées.

5. Thé à la menthe poivrée

est l’un des thés les plus populaires pour traiter les maux d’estomac et les nausées.

Dans les études animales, il a été démontré que l’huile de menthe poivrée réduit la douleur et détend les muscles de la ().

Une autre étude sur 123 personnes a révélé que la simple inhalation d’huile de menthe poivrée réduisait considérablement les nausées après la chirurgie ().

Le thé à la menthe poivrée offre probablement des bienfaits pour la santé similaires à ceux de l’huile.

Les sachets de thé à la menthe poivrée sont disponibles dans la plupart des grandes épiceries, ainsi que. Alternativement, vous pouvez faire les vôtres en trempant 10 à 15 feuilles de menthe poivrée broyées dans 1 tasse (240 ml) d’eau chaude pendant 10 à 15 minutes.

Résumé

La recherche suggère que l’huile de menthe poivrée et son thé peuvent réduire la douleur et les nausées.

6. Thé à la réglisse

La réglisse est une herbe avec une saveur douce-amère distincte.

En plus d’être ajouté aux bonbons, au chewing-gum et aux boissons, il est utilisé depuis longtemps en médecine traditionnelle pour traiter la détresse digestive ().

Une étude d’un mois sur 54 personnes a révélé que la prise de 75 mg d’extrait de réglisse deux fois par jour réduisait les symptômes de l’indigestion, notamment les nausées, les vomissements, les maux d’estomac et ().

D’autres recherches ont montré que l’extrait de réglisse pourrait aider à guérir, ce qui peut déclencher des symptômes tels que ballonnements, malaises gastriques, nausées et vomissements (, , ).

Des sachets de thé de racine de réglisse peuvent être trouvés et dans de nombreuses épiceries et magasins de santé.

Cependant, comme la plupart des recherches disponibles sur le sujet utilisent des extraits, des études supplémentaires de haute qualité sont nécessaires pour déterminer l’innocuité et l’efficacité du thé à la réglisse.

Cette herbe peut provoquer des effets secondaires négatifs comme l’hypertension artérielle si elle est consommée en grande quantité. Ces effets secondaires peuvent être exacerbés par de faibles niveaux de potassium ().

Pour cette raison, il est préférable de limiter votre consommation à seulement 1 tasse (240 ml) par jour. Assurez-vous de parler à votre professionnel de la santé si vous avez des problèmes de santé sous-jacents ().

En outre, comme c’est le cas avec d’autres tisanes, les femmes enceintes ne devraient pas boire de thé à la réglisse avant de consulter leur fournisseur de soins de santé, car cela peut présenter un risque pour leur grossesse ().

Résumé

Le thé de réglisse peut soulager les nausées en réduisant les symptômes de l’indigestion et en guérissant les ulcères d’estomac. Cependant, davantage de recherches sur sa sécurité sont nécessaires en raison de ses effets secondaires potentiels.

L’essentiel

Siroter une tasse chaude de peut être un excellent moyen de soulager vos nausées.

Certains thés, comme le gingembre, la camomille et la menthe poivrée, peuvent être particulièrement bénéfiques. Certains peuvent même aimer les maux d’estomac, les ballonnements et l’inconfort.

La plupart de ces thés sont faciles à préparer à la maison en utilisant des sachets de thé achetés en magasin ou des herbes fraîches ou séchées.

 

 

9 effets secondaires de boire trop de thé

0
Le thé est l’une des boissons les plus appréciées au monde.Les variétés les plus populaires sont le vert, le noir et le oolong – qui sont tous fabriqués à partir des feuilles du Camellia sinensis plante ().Peu de choses sont aussi satisfaisantes ou apaisantes que de boire une tasse de thé chaud, mais les mérites de cette boisson ne s’arrêtent pas là.

Le thé est utilisé pour ses propriétés curatives en médecine traditionnelle depuis des siècles. De plus, la recherche moderne suggère que les composés végétaux du thé peuvent jouer un rôle dans la réduction de votre risque de maladies chroniques, telles que le cancer, l’obésité, le diabète et les maladies cardiaques ().

Bien qu’une consommation modérée de thé soit un choix très sain pour la plupart des gens, le fait de dépasser 3 à 4 tasses (710 à 950 ml) par jour pourrait avoir des effets secondaires négatifs.

Voici 9 effets secondaires possibles de boire trop de thé.

Du thé chaud versé dans des tasses

1. Absorption réduite du fer

Le thé est une riche source d’une classe de composés appelés. Les tanins peuvent se lier au fer dans certains aliments, le rendant indisponible pour l’absorption dans votre tube digestif ().

est l’une des carences en nutriments les plus courantes dans le monde, et si vous avez de faibles niveaux de fer, une consommation excessive de thé peut aggraver votre état.

La recherche suggère que les tanins de thé sont plus susceptibles d’entraver l’absorption du fer provenant de sources végétales que des aliments d’origine animale. Ainsi, si vous suivez un régime végétalien ou végétarien strict, vous voudrez peut-être porter une attention particulière à la quantité de thé que vous consommez ().

La quantité exacte de tanins dans le thé peut varier considérablement selon le type et la façon dont il est préparé. Cela dit, limiter votre consommation à 3 tasses ou moins (710 ml) par jour est probablement une plage sûre pour la plupart des gens ().

Si vous avez une faible teneur en fer mais que vous aimez toujours boire du thé, pensez à l’avoir entre les repas par mesure de précaution supplémentaire. Cela réduira moins probablement la capacité de votre corps à absorber le fer de vos aliments au moment des repas.

Résumé

Les tanins présents dans le thé peuvent se lier au fer dans les aliments d’origine végétale, réduisant la quantité que vous êtes en mesure d’absorber dans votre tube digestif. Si vous avez peu de fer, buvez du thé entre les repas.

2. Augmentation de l’anxiété, du stress et de l’agitation

Les feuilles de thé contiennent naturellement de la caféine. La surconsommation de caféine à partir du thé ou de toute autre source peut contribuer à des sentiments de stress et d’agitation ().

Une tasse moyenne (240 ml) de thé contient environ 11 à 61 mg de caféine, selon la variété et la méthode de brassage (, ).

Les thés noirs contiennent généralement plus de caféine que les variétés vertes et blanches, et plus vous infusez votre thé, plus sa teneur en caféine est élevée ().

La recherche suggère que des doses de caféine inférieures à 200 mg par jour sont peu susceptibles de provoquer une anxiété importante chez la plupart des gens. Pourtant, certaines personnes sont plus sensibles aux effets de la caféine que d’autres et peuvent avoir besoin de limiter davantage leur consommation ().

Si vous remarquez que votre consommation de thé vous rend nerveux ou nerveux, cela pourrait être un signe que vous en avez trop et que vous voudrez peut-être réduire pour réduire les symptômes.

Vous pouvez également envisager d’opter pour des tisanes sans caféine. ne sont pas considérés comme de vrais thés car ils ne sont pas dérivés du Camellia sinensis plante. Au lieu de cela, ils sont fabriqués à partir d’une variété d’ingrédients sans caféine, tels que des fleurs, des herbes et des fruits.

Résumé

La surconsommation de caféine du thé peut provoquer de l’anxiété et de l’agitation. Si vous remarquez ces symptômes, réduisez votre consommation de thé ou essayez de les remplacer par des tisanes sans caféine.

3. Mauvais sommeil

Parce qu’un apport excessif peut perturber votre cycle de sommeil.

La mélatonine est une hormone qui signale à votre cerveau qu’il est temps de dormir. Certaines recherches suggèrent que la caféine peut inhiber la production de mélatonine, entraînant une mauvaise qualité du sommeil ().

Un sommeil inadéquat est lié à une variété de problèmes mentaux, notamment la fatigue, une mémoire altérée et une durée d’attention réduite. De plus, la privation chronique de sommeil est associée à un risque accru d’obésité et à une mauvaise maîtrise de la glycémie (, ).

Les gens métabolisent la caféine à des rythmes différents et il est difficile de prédire exactement comment elle affecte les habitudes de sommeil de chacun.

Certaines études ont montré que même seulement 200 mg de caféine consommés 6 heures ou plus avant le coucher pouvaient nuire, tandis que d’autres études n’ont observé aucun effet significatif ().

Si vous ressentez des symptômes liés à une mauvaise qualité de sommeil et à la consommation régulière de thé contenant de la caféine, vous voudrez peut-être envisager de réduire votre consommation, surtout si vous consommez également d’autres boissons ou suppléments contenant de la caféine.

Résumé

Un apport excessif de caféine dans le thé peut réduire la production de mélatonine et perturber les habitudes de sommeil.

4. Nausées

Certains composés du thé peuvent en causer, surtout lorsqu’ils sont consommés en grande quantité ou à jeun.

Les tanins des feuilles de thé sont responsables du goût amer et sec du thé. La nature astringente des tanins peut également irriter le tissu digestif, entraînant potentiellement des symptômes inconfortables, tels que des nausées ou des maux d’estomac ().

La quantité de thé requise pour avoir cet effet peut varier considérablement selon la personne.

Les personnes plus sensibles peuvent ressentir ces symptômes après avoir bu aussi peu que 1 à 2 tasses (240 à 480 ml) de thé, tandis que d’autres peuvent boire plus de 5 tasses (1,2 litre) sans remarquer d’effets nocifs.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes par la suite, vous pouvez envisager de réduire la quantité totale que vous buvez à tout moment.

Vous pouvez également essayer d’ajouter un peu de lait ou de prendre de la nourriture avec votre thé. Les tanins peuvent se lier aux protéines et aux glucides dans les aliments, ce qui peut minimiser l’irritation digestive ().

résumé

Les tanins du thé peuvent irriter les tissus digestifs des personnes sensibles, entraînant des symptômes comme des nausées ou des maux d’estomac.

5. Brûlures d’estomac

La caféine contenue dans le thé peut provoquer des brûlures d’estomac ou aggraver les symptômes préexistants.

La recherche suggère que la caféine peut détendre le sphincter qui sépare votre œsophage de votre estomac, permettant au contenu acide de l’estomac de s’écouler plus facilement dans l’œsophage ().

La caféine peut également contribuer à une augmentation de la production totale d’acide gastrique ().

Bien sûr, boire du thé ne provoque pas nécessairement des brûlures d’estomac. Les gens réagissent très différemment à l’exposition aux mêmes aliments.

Cela dit, si vous consommez régulièrement de grandes quantités de thé et que vous en ressentez fréquemment, il peut être utile de réduire votre consommation et de voir si vos symptômes s’améliorent.

résumé

La caféine contenue dans le thé peut provoquer des brûlures d’estomac ou exacerber le reflux acide préexistant en raison de sa capacité à détendre le sphincter œsophagien inférieur et à augmenter la production d’acide dans l’estomac.

6. Complications de grossesse

L’exposition à des niveaux élevés de caféine provenant de boissons comme peut augmenter votre risque de complications, telles que les fausses couches et le faible poids à la naissance du nourrisson (, ).

Les données sur les dangers de sont mitigées, et on ne sait toujours pas exactement combien est sûr. Cependant, la plupart des recherches indiquent que le risque de complications reste relativement faible si vous maintenez votre apport quotidien en caféine sous 200–300 mg ().

Cela dit, l’American College of Obstetricians and Gynecologists recommande de ne pas dépasser la barre des 200 mg ().

La teneur totale en caféine du thé peut varier, mais se situe généralement entre 20 et 60 mg par tasse (240 ml). Ainsi, pour éviter la prudence, il est préférable de ne pas boire plus d’environ 3 tasses (710 ml) par jour ().

Certaines personnes préfèrent boire des tisanes sans caféine à la place du thé ordinaire pour éviter l’exposition à la caféine pendant la grossesse. Cependant, toutes les tisanes ne sont pas sûres à utiliser pendant la grossesse.

Par exemple, les tisanes contenant de l’actée à grappes noires ou de la réglisse peuvent provoquer un travail prématuré et doivent être évitées (, ).

Si vous êtes enceinte et préoccupée par votre consommation de caféine ou de tisane, assurez-vous de demander conseil à votre professionnel de la santé.

résumé

La surexposition à la caféine du thé pendant la grossesse peut contribuer à des complications, telles qu’une fausse couche ou un faible poids à la naissance. Les tisanes doivent également être utilisées avec prudence, car certains ingrédients peuvent provoquer le travail.

7. Maux de tête

La consommation intermittente de caféine peut aider à soulager certains. Cependant, en cas d’utilisation chronique, l’effet inverse peut se produire ().

La consommation régulière de caféine du thé peut contribuer à des maux de tête récurrents.

Certaines recherches suggèrent que seulement 100 mg de caféine par jour pourraient contribuer à la récidive quotidienne des maux de tête, mais la quantité exacte requise pour déclencher un mal de tête peut varier en fonction de la tolérance d’un individu ().

Le thé a tendance à être plus faible en caféine que d’autres types populaires de boissons caféinées, comme le soda ou, mais certains types peuvent toujours fournir jusqu’à 60 mg de caféine par tasse (240 ml) ().

Si vous avez des maux de tête récurrents et pensez qu’ils peuvent être liés à votre consommation de thé, essayez de réduire ou d’éliminer cette boisson de votre alimentation pendant un certain temps pour voir si vos symptômes s’améliorent.

résumé

La consommation régulière de quantités excessives de caféine dans le thé pourrait contribuer à des maux de tête chroniques.

8. Étourdissements

Bien que le vertige soit un effet secondaire moins courant, il pourrait être dû à une consommation excessive de caféine dans le thé.

Ce symptôme est généralement associé à de fortes doses de caféine, généralement à plus de 400 à 500 mg, soit environ 6 à 12 tasses (1,4 à 2,8 litres) de thé. Cependant, cela peut survenir avec des doses plus faibles chez les personnes particulièrement sensibles ().

En règle générale, il n’est pas recommandé de consommer autant de thé en une seule séance. Si vous remarquez que vous vous sentez souvent étourdi après avoir bu du thé, optez pour des versions à faible teneur en caféine ou consultez votre professionnel de la santé.

résumé

De fortes doses de caféine provenant du thé peuvent provoquer des étourdissements. Cet effet secondaire particulier est moins fréquent que d’autres et ne se produit généralement que si votre apport dépasse 6 à 12 tasses (1,4 à 2,8 litres).

9. Dépendance à la caféine

La caféine est un stimulant qui crée une accoutumance, et une consommation régulière de thé ou de toute autre source pourrait entraîner une dépendance.

Les symptômes peuvent inclure des maux de tête, de l’irritabilité, une accélération du rythme cardiaque et de la fatigue ().

Le niveau d’exposition requis pour développer une dépendance peut varier considérablement selon la personne. Pourtant, certaines recherches suggèrent qu’il pourrait commencer après aussi peu que 3 jours d’admission consécutive, avec une gravité accrue au fil du temps ().

résumé

Même de petites quantités de thé peuvent contribuer à la dépendance à la caféine. Les symptômes de sevrage comprennent la fatigue, l’irritabilité et les maux de tête

L’essentiel

Le thé est l’une des boissons les plus populaires au monde. Il est non seulement délicieux, mais également lié à de nombreux autres, notamment une inflammation réduite et un risque moindre de maladie chronique.

Bien qu’un apport modéré soit sain pour la plupart des gens, boire trop pourrait entraîner des effets secondaires négatifs, tels que l’anxiété, des maux de tête, des problèmes digestifs et des troubles du sommeil.

La plupart des gens peuvent boire 3 à 4 tasses (710 à 950 ml) de thé par jour sans effets indésirables, mais certains peuvent ressentir des effets secondaires à des doses plus faibles.

La plupart des effets secondaires connus associés à la consommation de thé sont liés à sa teneur en tanins. Certaines personnes sont plus sensibles à ces composés que d’autres. Ainsi, il est important de faire attention à la façon dont votre habitude de thé peut vous affecter personnellement.

Si vous ressentez des effets secondaires qui pourraient être liés à votre consommation de thé, essayez de réduire progressivement jusqu’à ce que vous trouviez le niveau qui vous convient.

Si vous n’êtes pas sûr de la quantité de thé que vous devriez boire, consultez votre professionnel de la santé.

 

 

Thé vert pour les cheveux : un guide complet

0

Le thé vert est apprécié depuis des siècles et est l’une des boissons les plus populaires au monde.Présentée comme une boisson polyvalente, de nombreuses entreprises ont commencé à ajouter du thé vert à leurs produits, en particulier celles qui prétendent rendre vos cheveux plus sains.Cependant, vous vous demandez peut-être si le thé vert est vraiment bénéfique pour vos cheveux.

Cet article traite de la racine du thé vert et de ses avantages potentiels pour des cheveux sains.

Femme, lavage, elle, cheveux, douche

Qu’est-ce que le thé vert?

Les feuilles de thé proviennent de la plante Camellia sinensis. Selon la méthode de transformation, les feuilles de thé peuvent produire du thé vert, blanc ou oolong ().

Le thé vert est fabriqué à partir de feuilles de thé fraîches qui subissent un séchage et une exposition au soleil pour empêcher l’oxydation et la fermentation, ce qui conduit à la saveur distincte du thé vert ().

Certains types de thé vert peuvent subir différentes méthodes de transformation. Par exemple, il est produit avec des feuilles de thé pré-récolte qui reposent sous 90% d’ombre, ce qui donne une saveur plus riche et une teneur en antioxydants plus élevée,).

Les thés verts sont bien connus pour être riches en antioxydants. La plupart des antioxydants du thé vert proviennent de composés appelés flavonols, en particulier un type connu sous le nom de catéchines (, ).

La catéchine la plus abondante et la plus puissante du thé vert est le gallate d’épigallocatéchine (EGCG), qui a été associé à un risque réduit de maladie cardiaque et de certains types de cancer (, , ).

En raison de sa riche teneur en antioxydants, le thé vert et ses extraits sont utilisés à d’autres fins, telles que la prévention de la chute des cheveux et l’amélioration de la santé des cheveux.

résumé

Le thé vert est fabriqué à partir de feuilles de thé fraîches et séchées, ce qui entraîne une concentration plus élevée d’antioxydants, tels que le gallate d’épigallocatéchine (EGCG). L’EGCG peut réduire votre risque de maladie cardiaque, de cancer et de perte de cheveux.

Avantages capillaires du thé vert

Le thé vert est ajouté à de nombreux produits de soins capillaires pour ses prétendus bienfaits. Voici quelques avantages potentiels du thé vert pour les cheveux.

Peut empêcher la chute des cheveux

La perte de cheveux affecte de nombreux hommes et femmes du monde entier et elle a diverses causes, telles que le stress, l’alimentation, les maladies auto-immunes et les changements hormonaux ().

Hormonale, connue sous le nom d’alopécie androgénétique, touche environ 50 millions d’hommes et 30 millions de femmes aux États-Unis. En fait, 50% des hommes et 25% des femmes âgés de 50 ans et plus connaîtront une certaine perte de cheveux liée aux hormones (, ).

Pendant la chute des cheveux, le cycle de croissance naturel des cheveux change. Le cycle comprend trois phases – androgène (croissance des cheveux), catagène (phase de transition) et télogène (perte de cheveux) ().

Deux hormones et la dihydrotestostérone peuvent diminuer la phase de croissance des cheveux et augmenter la perte de cheveux. Certaines recherches ont montré que l’EGCG peut inhiber les effets de ces hormones sur les cheveux et ralentir la chute des cheveux ().

Dans une étude pilote financée par l’entreprise, 10 participants atteints d’alopécie androgénétique ont pris un supplément appelé Forti5 pendant 24 semaines. À la fin de l’étude, 80% des participants avaient des améliorations significatives de la repousse des cheveux ().

Cependant, le supplément contenait une quantité non divulguée d’extrait de thé vert, de mélatonine, de vitamine D, d’oméga-3, d’oméga-6, de bêta-sitostérol et d’isoflavones de soja. Par conséquent, il est difficile de savoir si l’extrait de thé vert a conduit à ces améliorations ().

Dans une étude, les souris qui ont reçu un traitement topique de thé vert riche en EGCG ont eu une perte de cheveux significativement moins importante que celles qui n’ont pas reçu de traitement ().

Il semble que l’EGCG diminue la perte de cheveux induite par la testostérone en prolongeant la phase androgène de la croissance des cheveux et en ralentissant la phase télogène, ce qui conduit à la chute des cheveux ().

Soutient la croissance des cheveux

Le thé vert peut favoriser la croissance et la repousse des cheveux.

Dans une petite étude, les chercheurs ont ajouté un extrait topique d’EGCG dérivé du thé vert au cuir chevelu de trois participants souffrant d’alopécie. Après 4 jours, les participants ont connu une augmentation significative de l’activité de croissance des cheveux ().

semble augmenter la croissance des cheveux en stimulant les follicules pileux et en prévenant les dommages à la peau et aux cellules ciliées (, ).

De plus, dans une étude sur la perte de cheveux chez la souris, les chercheurs ont constaté que 33% des animaux qui ont consommé de l’extrait de thé vert ont connu une repousse des poils après 6 mois, tandis qu’aucune souris du groupe témoin n’a connu d’amélioration ().

Cependant, on ignore actuellement à quel point les traitements capillaires au thé vert sont rapides ou efficaces pour favoriser la croissance des cheveux chez les humains, en particulier ceux qui n’ont pas de perte de cheveux liée aux hormones.

Amélioration de l’apport de nutriments

Les cheveux font partie d’un système beaucoup plus vaste appelé système tégumentaire, qui comprend les ongles, la peau, les cheveux et les structures accessoires. En fait, vos cheveux poussent directement à partir de votre peau, dont ils reçoivent le flux sanguin et la nutrition pendant leur phase de croissance ().

Dans une petite étude menée sur 15 participants, les chercheurs ont constaté que la consommation de suppléments contenant pendant 12 semaines augmentait le flux sanguin cutané et l’apport d’oxygène de 29%, par rapport au groupe témoin ().

Dans un autre groupe de la même étude, 30 participants ont bu 4 tasses (1 litre) de thé vert pendant 12 semaines. Comparé au groupe témoin, le groupe du thé vert a montré des améliorations significatives de l’hydratation de la peau ().

La croissance des cheveux est largement liée à l’apport d’oxygène et de nutriments à la peau. En fait, cela peut entraîner une perte de cheveux. Par conséquent, boire du thé vert peut augmenter l’apport de ces nutriments à votre cuir chevelu et améliorer la croissance des cheveux (, ).

résumé

Le gallate d’épigallocatéchine (EGCG) dans le thé vert peut prévenir la chute des cheveux en inhibant l’activité des hormones qui induisent la chute des cheveux et en favorisant la repousse des cheveux en stimulant les follicules pileux.

Comment utiliser le thé vert pour vos cheveux

Compte tenu des propriétés favorisant la croissance du thé vert et de l’extrait de thé vert, de nombreux produits capillaires les incluent comme ingrédient principal. Vous pouvez les acheter en ligne ou dans la plupart des magasins de détail.

Voici quelques façons d’utiliser le thé vert pour vos cheveux:

  • Shampooing. Utilisez un shampooing quotidien contenant de l’extrait de thé vert. Assurez-vous d’appliquer la plupart du shampooing sur vos racines et votre cuir chevelu et frottez doucement.
  • Conditionneur. Appliquez un conditionneur de thé vert ou un masque capillaire sur les racines, les tiges et les pointes de vos cheveux. Laisser agir 3 à 10 minutes ou la durée spécifiée sur les instructions du fabricant.
  • Rince-cheveux maison. Ajouter 1 à 2 sachets de thé vert à l’eau bouillante et laisser infuser pendant 5 minutes. Une fois refroidis, appliquez le liquide sur vos cheveux à la fin de votre douche.

De plus, vous pouvez essayer de boire 1 à 2 tasses (240 à 480 ml) par jour pour fournir à votre corps une bonne source d’antioxydants.

résumé

Certains shampooings, revitalisants et masques capillaires sont fabriqués avec du thé vert ou de l’extrait de thé vert. Assurez-vous d’appliquer ces produits sur les racines de vos cheveux et votre cuir chevelu pour de meilleurs résultats. De plus, vous pouvez boire 1 à 2 tasses (240 à 480 ml) de thé vert chaque jour pour augmenter votre apport en antioxydants.

Un mot d’avertissement

Bien que certaines recherches soutiennent la consommation de thé vert et l’utilisation de produits capillaires au thé vert pour favoriser la croissance des cheveux, il y a quelques points importants à garder à l’esprit.

Toxicité

Bien que le thé vert soit sans danger pour la consommation, de nombreux suppléments et huiles de thé vert contiennent des quantités significativement plus élevées d’EGCG, ce qui peut entraîner de graves problèmes, tels que la toxicité hépatique et les maux d’estomac ().

Une revue récente a déterminé que le niveau d’ingestion sûre d’EGCG dans les suppléments et le thé infusé est de 338 mg et 704 mg par jour, respectivement. Par conséquent, faites attention aux suppléments contenant des doses significativement plus élevées ().

De plus, parlez toujours à votre professionnel de la santé avant de commencer un nouveau supplément.

En ce qui concerne le thé vert, la plupart des gens consomment jusqu’à 3 à 4 tasses (710 à 950 ml) par jour.

Comment utiliser les produits

Les produits capillaires au thé vert apparaissent partout et leur rentabilité dépend de la façon dont vous les utilisez.

recevoir le flux sanguin et la nutrition pour favoriser la croissance des mèches de cheveux. Une fois que la mèche (tige) pousse hors du follicule pileux, elle ne reçoit plus de nutriments ().

Par conséquent, boire du thé vert n’affectera pas la force des cheveux que vous avez déjà. Cela n’affectera que les nouveaux cheveux produits dans le follicule pileux. Bien que certains produits capillaires puissent hydrater et nourrir les mèches de cheveux, ils ne les feront pas pousser ().

Si vous utilisez un masque capillaire ou un shampooing, assurez-vous de l’appliquer sur vos racines et votre cuir chevelu, car cela aidera le produit à atteindre vos follicules pileux. Assurez-vous également de frotter doucement vos cheveux lorsque vous utilisez un shampooing pour éviter d’endommager les racines.

résumé

La plupart des gens peuvent profiter en toute sécurité de 3 à 4 tasses (710 à 950 ml) de thé vert par jour, mais vous devriez consulter un professionnel de la santé avant de prendre des suppléments de thé vert. De plus, ajoutez des produits capillaires au thé vert directement sur votre cuir chevelu et vos racines pour de meilleurs résultats.

L’essentiel

Le thé vert est une boisson riche en antioxydants appréciée dans le monde entier.

Le boire et utiliser des produits capillaires en contenant peut réduire votre risque de perte de cheveux et même.

De nombreux produits capillaires au thé vert sont disponibles dans les magasins ou, mais assurez-vous de les appliquer sur le cuir chevelu et les racines pour de meilleurs résultats. Vous pouvez également rincer vos cheveux avec du thé vert infusé après le shampooing et le conditionnement de vos cheveux.

Si vous préférez vous en tenir à boire du thé vert, vous pouvez en profiter en toute sécurité jusqu’à 3 à 4 tasses (710 à 950 ml) par jour.

Thé à la banane et devriez-vous l’essayer ?

0

Les bananes sont l’un des fruits les plus populaires au monde.Ils sont très nutritifs, ont un merveilleux goût sucré et servent d’ingrédient principal dans de nombreuses recettes.Les bananes sont même utilisées pour faire un thé relaxant.

Cet article passe en revue le thé à la banane, y compris sa nutrition, ses bienfaits pour la santé et comment le préparer.

 Thé à la banane

Qu’est-ce que le thé à la banane?

Le thé à la banane est fait en faisant bouillir une banane entière dans de l’eau chaude, puis en la retirant et en buvant le liquide restant.

Il peut être réalisé avec ou, selon vos préférences. S’il est fait avec la peau, on parle généralement de thé à la peau de banane.

Parce que le thé à la peau de banane prend plus de temps à faire en raison de son, de nombreuses personnes choisissent d’omettre la peau.

La plupart des gens boivent ce thé infusé de banane avec un soupçon de cannelle ou de miel pour améliorer sa saveur. Enfin, il est le plus souvent apprécié la nuit pour favoriser le sommeil.

Résumé Le thé à la banane est une boisson infusée à la banane à base de bananes entières, d’eau chaude et parfois de cannelle ou de miel. Vous pouvez le faire avec ou sans la peau, mais la préparation prendra plus de temps si vous choisissez de la laisser en place

Nutrition thé à la banane

Les informations nutritionnelles détaillées sur le thé à la banane ne sont pas disponibles.

Pourtant, comme il utilise des bananes entières et de l’eau, il contient probablement des nutriments solubles dans l’eau trouvés dans les bananes, tels que la vitamine B6, le potassium, le magnésium, le manganèse et le cuivre ().

Étant donné que la plupart des gens jettent l’après-infusion, le thé à la banane n’est pas une source substantielle de calories.

Bien que le trempage des bananes libère certains nutriments comme la vitamine B6 et le potassium, vous n’en aurez pas autant que vous le feriez en mangeant le fruit entier. Des temps de trempage plus longs peuvent augmenter la concentration de nutriments dans le thé.

Néanmoins, le thé à la banane peut être une excellente source de magnésium, qui sont des minéraux importants pour la santé cardiaque et la qualité du sommeil (, , ).

De plus, il contient de la vitamine B6, qui aide à soutenir un système immunitaire sain et le développement des globules rouges (, ).

Résumé Le thé à la banane peut être une bonne source de vitamine B6, de potassium, de magnésium, de manganèse et de cuivre. Pourtant, chaque lot peut contenir des quantités variables de nutriments en raison des différences de méthode de préparation et de temps d’infusion.

Avantages pour la santé du thé à la banane

Boire du thé à la banane peut offrir divers avantages pour la santé.

Peut contenir des antioxydants

Les bananes sont naturellement riches en hydrosolubles, y compris la dopamine et la gallocatéchine, qui peuvent aider à combattre les radicaux libres et à prévenir les maladies chroniques comme les maladies cardiaques (, ).

Cependant, la peau a des niveaux d’antioxydants beaucoup plus élevés que la chair. Par conséquent, l’ajout de la peau à votre thé pendant le brassage peut augmenter votre consommation de ces molécules (,).

Bien que les bananes soient naturellement riches en vitamine C, le thé à la banane n’est pas une bonne source de cet antioxydant, car il est sensible à la chaleur et sera probablement détruit pendant le brassage ().

Peut prévenir les ballonnements

Le thé à la banane est riche en potassium, un minéral et un électrolyte qui sont importants pour réguler l’équilibre hydrique, une pression artérielle saine et les contractions musculaires (, ).

Le potassium travaille en étroite collaboration avec le sodium, un autre minéral et, pour réguler l’équilibre hydrique dans vos cellules. Pourtant, lorsqu’ils contiennent plus de sodium que de potassium, vous pouvez rencontrer une rétention d’eau et des ballonnements ().

La teneur en potassium et en eau du thé à la banane peut aider à contrebalancer en raison d’un régime riche en sel en signalant à vos reins d’excréter plus de sodium dans votre urine ().

Peut favoriser le sommeil

Le thé à la banane est devenu un somnifère populaire.

Il contient trois principaux nutriments que de nombreuses personnes prétendent aider: le potassium, le magnésium et le tryptophane ().

Les bananes sont une bonne source de potassium, deux minéraux qui ont été liés à une meilleure qualité et durée du sommeil en raison de leurs propriétés relaxantes musculaires (, , ).

Ils fournissent également du tryptophane, un acide aminé important pour la production des hormones du sommeil, la sérotonine et la mélatonine (, ).

Néanmoins, aucune étude n’a examiné l’efficacité du thé à la banane comme somnifère.

De plus, on ne sait pas dans quelle mesure ces nutriments s’infiltrent dans le thé pendant le brassage, ce qui rend difficile de savoir si boire du thé aurait les mêmes effets potentiels sur le sommeil que la consommation d’une banane.

Pauvre en sucre

Le thé à la banane peut être un bon remplacement.

Seule une petite quantité de sucre dans les bananes est libérée dans l’eau pendant le brassage, agissant comme un édulcorant naturel pour votre thé.

La plupart des gens consomment trop de sucre dans les boissons, ce qui est associé à un risque accru d’obésité, de maladies cardiaques et de diabète de type 2 ().

Par conséquent, opter pour des boissons sans sucres ajoutés, comme le thé à la banane, peut être un moyen facile de réduire votre consommation de sucre.

Peut soutenir la santé cardiaque

Les nutriments contenus dans le thé à la banane peuvent.

Le thé à la banane contient du potassium et du magnésium, qui aident à abaisser la tension artérielle et à réduire le risque de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (, , , ).

En fait, une étude menée auprès de 90137 femmes a révélé qu’un régime riche en potassium était lié à une diminution de 27% du risque d’AVC ().

De plus, un régime riche en catéchines, un type d’antioxydant dans le thé à la banane, peut réduire votre risque de maladie cardiaque. Pourtant, aucune étude n’a directement examiné les antioxydants du thé à la banane ou leurs effets sur le risque de maladie cardiaque ().

Résumé Le thé à la banane est riche en nutriments et en antioxydants qui peuvent réduire votre risque de maladie cardiaque et prévenir les ballonnements. En outre, il est naturellement faible en sucre et constitue un excellent substitut aux boissons sucrées.

Comment faire du thé à la banane

Le thé à la banane est très facile à préparer et peut être préparé avec ou sans la peau.

Thé à la banane sans la peau

  1. Remplissez une casserole de 2 à 3 tasses (500 à 750 ml) d’eau et portez-la à ébullition.
  2. Peler une banane et couper les deux extrémités.
  3. Ajoutez la banane à l’eau bouillante.
  4. Réduisez le feu et laissez mijoter pendant 5 à 10 minutes.
  5. Ajoutez de la cannelle ou du miel (facultatif).
  6. Retirez la banane et divisez le reste du liquide dans 2 à 3 tasses.

Thé à la banane

  1. Remplissez une casserole de 2 à 3 tasses (500 à 750 ml) d’eau et portez-la à ébullition.
  2. Rincez doucement une banane entière sous l’eau courante pour enlever la saleté et les débris.
  3. En laissant la peau ouverte, coupez les deux extrémités.
  4. Ajoutez la banane à l’eau bouillante.
  5. Réduisez le feu et laissez mijoter pendant 15 à 20 minutes.
  6. Ajouter ou du miel (facultatif).
  7. Retirez la banane et divisez le reste du liquide dans 2 à 3 tasses.

Si vous appréciez le thé par vous-même, conservez les restes dans votre réfrigérateur et buvez-les dans un à deux jours, froids ou réchauffés.

Pour éviter le gaspillage, utilisez les restes de banane dans d’autres recettes, comme pour les smoothies, les flocons d’avoine ou le pain aux bananes.

Résumé Pour faire du thé à la banane, laisser mijoter une banane entière pelée dans de l’eau chaude pendant 5 à 10 minutes. Si vous préférez laisser la peau en place, laissez mijoter pendant 15 à 20 minutes. Ajoutez de la cannelle ou du miel pour plus de saveur.

L’essentiel

Le thé à la banane est fabriqué à partir de bananes, d’eau chaude et parfois de cannelle ou de cannelle.

Il fournit des antioxydants, du potassium et du magnésium, qui peuvent soutenir la santé cardiaque, favoriser le sommeil et prévenir les ballonnements.

Si vous voulez changer les choses et essayer un nouveau thé, le thé à la banane est délicieux et facile à préparer.

Thé au tilleul : 8 avantages surprenants

0

Le thé au tilleul est apprécié pour ses propriétés sédatives puissantes depuis des centaines d’années ().Il est dérivé du Tilia genre d’arbres, qui pousse généralement dans les régions tempérées d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie. Tilia cordata, également connue sous le nom de chaux à petites feuilles, est considérée comme l’espèce la plus puissante du Tilia genre ().Le thé de tilleul a été utilisé dans la médecine traditionnelle à travers les cultures pour soulager l’hypertension artérielle, calmer l’anxiété et apaiser la digestion.

Pour créer cette infusion à base de plantes, les fleurs, les feuilles et l’écorce sont bouillies et trempées. Séparément, ces composants ont été utilisés à des fins médicinales différentes ().

Voici 8 avantages surprenants du thé de tilleul.

Thé au tilleul

1. Peut favoriser la relaxation

S’asseoir pour savourer une tasse de thé chaud peut être un rituel réconfortant en soi.

Bien que le thé au tilleul dépasse le confort d’une tasse de thé de tous les jours.

Ses fleurs sucrées imprégnées ont été utilisées en médecine traditionnelle pour favoriser la relaxation et soulager, et certaines études semblent étayer ces affirmations ().

Une étude chez la souris a révélé que des extraits des bourgeons de Tilia tomentosa, sorte de tilleul, avait de fortes propriétés sédatives ().

Les chercheurs ont conclu que cet extrait de tilleul imitait l’activité de l’acide gaba-aminobutyrique (GABA), un produit chimique du cerveau qui inhibe l’excitabilité dans le système nerveux humain ().

Ainsi, le thé de tilleul peut agir comme le GABA. Pourtant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour savoir exactement comment cela se produit ().

Résumé Le thé de tilleul peut favoriser la relaxation en inhibant votre capacité à vous exciter. Cependant, la recherche humaine sur cet effet fait défaut.

2. Peut aider à combattre l’inflammation

L’inflammation chronique peut contribuer au développement de nombreuses affections, dont le diabète de type 2 et le cancer ().

sont des composés qui aident à combattre l’inflammation, ce qui réduit potentiellement votre risque de maladie. Les flavonoïdes sont un type d’antioxydant dans Tilia fleurs, tandis que le tiliroside, la quercétine et le kaempférol sont spécifiquement associés aux bourgeons de tilleul (, , , ).

Le tiliroside est un puissant antioxydant qui agit en éliminant les radicaux libres dans votre corps. Les radicaux libres peuvent causer des dommages oxydatifs, ce qui peut entraîner une inflammation (,, ).

Le kaempherol peut également combattre l’inflammation. De plus, certaines études montrent qu’il peut fournir des propriétés de lutte contre le cancer ().

Comme la quantité de ces antioxydants peut varier selon la marque et le mélange de thé, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la quantité de thé de tilleul à boire.

Résumé Le thé de tilleul contient de puissants antioxydants comme le tiliroside et le kaempférol qui aident à combattre l’inflammation. L’inflammation chronique est associée à de nombreuses maladies, notamment le diabète et le cancer.

3. Peut réduire la douleur légère

affecte des millions de personnes dans le monde. En 2016, 20% des adultes américains l’ont vécu. Fait intéressant, certains des antioxydants contenus dans le thé de tilleul peuvent soulager la douleur ().

Une étude a révélé que donner 45,5 mg de tiliroside par livre (100 mg par kg) de poids corporel à des souris aux pattes gonflées réduisait l’enflure et la douleur de près de 27% et 31%, respectivement ().

Une autre étude de 8 semaines menée auprès de 50 femmes atteintes de rhumatoïde, caractérisée par des articulations douloureuses et raides, a révélé que la supplémentation avec 500 mg de quercétine, un antioxydant du thé de tilleul, améliorait considérablement les symptômes de la douleur et les marqueurs de l’inflammation (, , ).

Cependant, gardez à l’esprit que 500 mg de quercétine, c’est beaucoup. Les adultes aux États-Unis consomment 10 mg de cet antioxydant par jour, en moyenne, bien que ce nombre varie considérablement en fonction de votre alimentation, 80 mg par jour étant considéré comme un apport élevé (, ).

La quantité de quercétine ou d’autres flavonoïdes dans le thé au tilleul diffère grandement selon la marque et les proportions de bourgeons, de feuilles et d’écorce dans un mélange particulier.

Par conséquent, il est impossible de savoir quelle quantité de ces antioxydants vous consommez dans une seule tasse de thé. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la quantité de cette boisson nécessaire pour soulager la douleur.

Résumé Le tiliroside et la quercétine – deux antioxydants du thé de tilleul – peuvent aider à réduire la douleur. Néanmoins, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer la quantité de thé que vous auriez besoin de boire pour profiter de cet avantage potentiel et si la quantité serait sans danger.

4. Peut avoir des effets diurétiques

L’écorce intérieure du Tilia l’arbre a été associé à des effets diaphorétiques. Un diurétique est une substance qui encourage votre corps à excréter plus de liquide, tandis qu’un diaphorétique est une substance utilisée pour refroidir la fièvre en encourageant la transpiration (,).

Le thé de tilleul a été utilisé dans la médecine traditionnelle pour favoriser la transpiration et la toux productive lorsqu’une maladie mineure comme un rhume s’installe ().

En Allemagne, 1 à 2 tasses (235 à 470 ml) de thé de tilleul au coucher sont approuvées pour une utilisation comme infusion favorisant la transpiration chez les adultes et les enfants de plus de 12 ans ().

Ces effets peuvent être causés par la combinaison de ses composés végétaux, en particulier la quercétine, le kaempférol et p-acide coumarique. À l’heure actuelle, les preuves scientifiques reliant directement le thé de tilleul et ses propriétés chimiques aux effets diurétiques sont insuffisantes ().

La majeure partie des données disponibles concernant cette association est anecdotique, même si elle remonte au Moyen Âge. Ainsi, ce prétendu avantage pour la santé mérite une enquête plus approfondie ().

Résumé Le thé au tilleul a été utilisé en médecine populaire pour favoriser la transpiration et serait un diurétique. Cependant, la recherche scientifique pour explorer ces effets allégués est justifiée.

5. Lié à une pression artérielle plus basse

On pense que certains des composants végétaux du thé de tilleul, comme le tiliroside, le rutoside et l’acide chlorogénique, abaissent la tension artérielle (,, ,).

Une étude sur la souris a révélé que le tiliroside, un antioxydant du thé de tilleul, affectait les canaux calciques du cœur. joue un rôle dans les contractions musculaires de votre cœur (, , ).

On a injecté aux souris des doses de 0,45, 2,3 et 4,5 mg de l’antioxydant par livre (1, 5 et 10 mg par kg) de poids corporel. En réponse, la pression artérielle systolique (le nombre supérieur d’une lecture) a diminué (, , ).

Cela peut aider à expliquer pourquoi le thé au tilleul a été utilisé pour réduire la pression artérielle en médecine populaire.

Pourtant, cet effet n’est pas encore entièrement compris et nécessite des recherches scientifiques supplémentaires. Le thé au tilleul ne doit jamais être utilisé pour remplacer les médicaments pour le cœur.

Résumé La médecine populaire a utilisé du thé au tilleul pour abaisser la tension artérielle. Le mécanisme derrière cet effet est inconnu et doit être étudié plus avant.

6. Peut vous aider à dormir

La qualité et la durée du sommeil affectent considérablement votre santé.

Le thé au tilleul est facilement utilisé dans la médecine populaire. Ses composés végétaux ont de fortes propriétés sédatives, ce qui peut favoriser la relaxation menant au sommeil (, , ).

Une étude sur la souris a révélé que des extraits de Tilia les arbres ont provoqué une sédation. Les chercheurs pensent que l’extrait a déprimé le système nerveux central, provoquant de la somnolence (, ).

Pourtant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour explorer la relation entre le thé au tilleul et le sommeil.

Résumé Le thé de tilleul favorise le sommeil, mais la façon dont il exerce cet effet est limitée à des preuves anecdotiques. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre la relation.

7. Apaise votre tube digestif

Comme tout thé chaud, le thé au tilleul offre une chaleur et une hydratation douces. Les deux apaisent votre tube digestif, car l’eau peut aider les aliments à circuler dans vos intestins. La médecine populaire vante l’utilisation du thé de tilleul en cas d’inconfort d’estomac.

Dans une petite étude chez des enfants atteints de diarrhée résistante aux antibiotiques, le tiliroside a montré de puissantes propriétés antibactériennes. Bien que cet antioxydant ait été extrait d’une autre fleur, il se trouve également dans le thé au tilleul ().

Cela dit, aucune preuve ne lie directement les composés du thé de tilleul à une capacité à apaiser un.

Résumé En période de détresse gastrique, le thé de tilleul peut apaiser votre système digestif. Le tiliroside, l’un de ses composés végétaux, s’est révélé efficace pour lutter contre la diarrhée infectieuse. Pourtant, plus de recherches sont nécessaires sur le thé de tilleul en particulier.

8. Facile à ajouter à votre alimentation

L’ajout de thé au tilleul à votre alimentation est facile. Étant donné qu’elle peut favoriser la relaxation et le sommeil, il peut être judicieux de boire une tasse. Vous pouvez déguster seul ou avec une tranche de citron et une cuillerée de miel.

Vous pouvez même infuser quelques sachets de thé de tilleul pendant la nuit dans de l’eau à température ambiante et le boire comme thé glacé en été.

Si possible, c’est une bonne idée de faire infuser vos feuilles de thé sans sac filtrant. Des études ont montré que cela aide à conserver plus de leurs antioxydants ().

Résumé Ajouter du thé de tilleul à votre alimentation peut être aussi simple que d’en préparer une bonne tasse chaude. Pour retirer le plus d’antioxydants de votre thé, laissez infuser votre thé sans sachets filtrés.

Lire Aussi : Qu’est-ce que le thé à la banane et devriez-vous l’essayer?

Les inconvénients

L’Agence européenne des médicaments constate qu’un apport modéré, défini comme 2 à 4 grammes de thé par jour, est sans danger. Cependant, vous ne devez pas boire le thé en excès ().

Une tasse typique de 8 onces (235 ml) de thé de tilleul contient environ 1,5 gramme de thé en vrac. Pourtant, il y a une certaine variabilité dans la quantité que vous pouvez ingérer après qu’elle infuse de l’eau chaude. C’est une bonne idée de limiter votre consommation à pas plus de 3 tasses par jour, au besoin ().

Bien qu’il soit généralement considéré comme sûr, évitez le thé de tilleul si vous êtes allergique au tilleul ou à son pollen.

Sécurité chez les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes

La sécurité du thé de tilleul chez les femmes ou qui allaitent est inconnue. Par conséquent, il n’est pas recommandé de boire ce thé dans ces circonstances.

Il n’a pas non plus été testé chez les enfants, il n’est donc pas recommandé pour une utilisation régulière dans cette population.

L’utilisation à long terme est liée aux maladies cardiaques

Thé au tilleul et autres produits dérivés de la Tilia La famille d’arbres ne doit pas être utilisée par les personnes ayant des antécédents de maladies cardiaques.

Une utilisation fréquente et à long terme a été associée à des maladies cardiaques et à des lésions dans de rares cas (,).

Pour cette raison, il est préférable de le boire avec modération. Les personnes souffrant d’une maladie cardiaque ou d’autres problèmes cardiaques devraient parler à leur fournisseur de soins de santé avant de consommer régulièrement ce thé ().

Peut interagir avec certains médicaments

Les personnes qui prennent des médicaments contenant du lithium ne doivent pas boire de thé de tilleul, car la boisson peut modifier la façon dont votre corps excrète cet élément. Cela peut affecter la posologie et peut avoir des effets secondaires graves ().

Le thé au tilleul pouvant favoriser l’excrétion des liquides, évitez de le prendre avec d’autres diurétiques pour ().

Résumé Bien que le thé au tilleul puisse offrir de nombreux avantages pour la santé, une utilisation fréquente et à long terme peut provoquer des lésions cardiaques. Il ne doit pas être utilisé par les enfants ou les personnes qui ont des problèmes cardiaques, prennent certains médicaments, sont enceintes ou qui allaitent.

L’essentiel

Le thé de tilleul provient du Tilia arbre et a été utilisé dans la médecine populaire depuis des centaines d’années.

Bien qu’elles soient les plus prisées, l’écorce et les feuilles peuvent également être trempées pour produire une boisson délicieuse et parfumée.

Boire du thé de tilleul peut favoriser la relaxation, aider à combattre l’inflammation, soulager la douleur et apaiser votre tube digestif.

Cependant, les personnes prenant certains médicaments, les personnes souffrant de problèmes cardiaques et les femmes enceintes ou qui allaitent devraient l’éviter. Il est préférable de boire ce thé avec modération et pas tous les jours.

Ajouter du thé de tilleul à votre alimentation est facile. Pour tirer le meilleur parti de votre tasse, assurez-vous de préparer du tilleul sous forme de thé en feuilles.

Si vous ne trouvez pas de thé de tilleul sur place, vous pouvez acheter des sachets de thé et des feuilles en vrac.

 

Lire Aussi : Qu’est-ce que le thé à la banane et devriez-vous l’essayer?

9 thés qui peuvent améliorer la digestion

0
Les gens boivent du thé pour aider à traiter les problèmes digestifs et d’autres maladies depuis des milliers d’années.Il a été démontré que plusieurs tisanes aident à soulager les nausées, la constipation, l’indigestion, etc. Heureusement, la plupart d’entre eux sont largement disponibles et faciles à réaliser.

Voici 9 thés qui peuvent améliorer votre digestion.

Thé pour la digestion

1. menthe poivrée

La menthe poivrée, une herbe verte du Mentha piperita plante, est bien connue pour sa saveur rafraîchissante et sa capacité à apaiser les maux d’estomac.

Des études animales et humaines ont montré que le menthol, un composé de la menthe poivrée, améliore les problèmes digestifs (, , , ).

L’huile de menthe poivrée est parfois utilisée pour améliorer (IBS), une maladie inflammatoire qui affecte le gros intestin et peut causer des douleurs à l’estomac, des ballonnements, des gaz et d’autres symptômes désagréables ().

Une étude de 4 semaines menée auprès de 57 personnes atteintes du SCI a révélé que 75% de ceux qui prenaient des capsules d’huile de menthe poivrée deux fois par jour ont signalé une amélioration des symptômes, contre 38% de ceux du groupe placebo ().

peut offrir des avantages similaires à ceux de l’huile de menthe poivrée, bien que les effets du thé sur la digestion humaine n’aient pas été étudiés ().

Pour faire du thé à la menthe poivrée, faites tremper 7 à 10 feuilles de menthe poivrée fraîche ou 1 sachet de thé à la menthe poivrée dans 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie pendant 10 minutes avant de filtrer et de boire.

Résumé La menthe poivrée peut aider à améliorer les symptômes du SCI et d’autres problèmes digestifs, mais les études sur les effets du thé à la menthe poivrée sur la digestion font défaut.

2. Gingembre

, scientifiquement connu comme Zingiber officinale, est une plante à fleurs originaire d’Asie. Son rhizome (partie souterraine de la tige) est couramment utilisé comme épice dans le monde entier.

Les composés du gingembre, appelés gingérols et shogaols, peuvent aider à stimuler les contractions et la vidange de l’estomac. Ainsi, l’épice peut soulager les nausées, les crampes, les ballonnements, les gaz ou l’indigestion (, . ).

Une vaste revue a révélé que la prise de 1,5 gramme de gingembre par jour et les vomissements causés par la grossesse, la chimiothérapie et le mal des transports ().

Une autre étude chez 11 patients souffrant d’indigestion a révélé que la prise de suppléments contenant 1,2 gramme de gingembre raccourcissait considérablement le temps de vidange gastrique de près de 4 minutes, par rapport à un placebo ().

Les recherches comparant les effets du thé au gingembre et des suppléments de gingembre sont limitées, mais le thé peut offrir des avantages similaires.

Pour faire du thé au gingembre, faites bouillir 2 cuillères à soupe (28 grammes) de racine de gingembre tranchée dans 2 tasses (500 ml) d’eau pendant 10 à 20 minutes avant de la filtrer et de la boire. Vous pouvez également tremper un sachet de thé au gingembre dans 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie pendant quelques minutes.

Résumé Il a été démontré que le gingembre améliore les nausées et les vomissements et peut aider avec d’autres problèmes digestifs. Le thé au gingembre peut être fabriqué à partir de racine de gingembre frais ou d’un sachet de thé séché.

3. racine de gentiane

La racine de gentiane provient du Gentianaceae famille de plantes à fleurs, qui pousse dans le monde entier.

Différentes variétés de racine de gentiane ont été utilisées pour stimuler l’appétit et traiter les maux d’estomac depuis des siècles (, ).

Les effets de la racine de gentiane sont attribués à ses composés amers, appelés iridoïdes, qui peuvent augmenter la production de et d’acides ().

De plus, une étude sur 38 adultes en bonne santé a révélé que boire de l’eau mélangée à de la racine de gentiane augmentait le flux sanguin vers le système digestif, ce qui peut aider à améliorer la digestion ().

La racine de gentiane séchée peut être achetée dans un magasin d’aliments naturels ou. Pour faire du thé à la racine de gentiane, infuser 1/2 cuillère à café (2 grammes) de racine de gentiane séchée dans 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie pendant 5 minutes avant de filtrer. Buvez-le avant les repas pour faciliter la digestion.

Résumé La racine de gentiane contient des composés amers qui peuvent stimuler la digestion lorsqu’elle est consommée avant les repas.

4. Fenouil

est une herbe qui provient d’une plante à fleurs scientifiquement connue sous le nom de Foeniculum vulgare. Il a un goût de réglisse et peut être consommé cru ou cuit.

Des études animales ont montré que le fenouil aide à prévenir. Cette capacité est probablement due aux composés antioxydants de l’herbe, qui peuvent lutter contre les dommages associés au développement de l’ulcère (, ).

Il peut également aider à soulager la constipation et favoriser les selles. Cependant, on ne sait pas exactement comment et pourquoi le fenouil agit comme laxatif ().

Une étude menée auprès de 86 adultes âgés souffrant de constipation a révélé que ceux qui buvaient un thé contenant du fenouil chaque jour pendant 28 jours avaient des selles beaucoup plus quotidiennes que ceux qui recevaient un placebo ().

Vous pouvez faire du thé au fenouil en versant 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie sur 1 cuillère à café (4 grammes) de graines de fenouil. Laisser reposer 5 à 10 minutes avant de verser au tamis et de boire. Vous pouvez également utiliser des sachets de racine de fenouil ou de thé au fenouil fraîchement râpés.

Résumé Il a été démontré que le fenouil aide à prévenir les ulcères d’estomac chez les animaux. Il peut également aider à promouvoir les selles et ainsi aider à améliorer la constipation chronique.

5. Racine d’angélique

Angélique est une plante à fleurs qui pousse dans le monde entier. Il a un goût terreux, légèrement céleri.

Bien que toutes les parties de cette plante aient été utilisées en médecine traditionnelle, la racine d’angélique – en particulier – peut faciliter la digestion.

Des études animales ont montré qu’un polysaccharide dans la racine d’angélique peut protéger contre les dommages à l’estomac en augmentant le nombre de cellules saines et de vaisseaux sanguins dans le tube digestif (, ).

Pour cette raison, il peut également aider à lutter contre les dommages intestinaux causés par le stress oxydatif chez les personnes atteintes de colite ulcéreuse, une maladie inflammatoire qui provoque des plaies dans le côlon ().

De plus, une étude en éprouvette sur des cellules intestinales humaines a révélé que la racine d’angélique stimulait la sécrétion d’acides intestinaux. Par conséquent, cela peut aider ().

Ces résultats suggèrent que boire du thé à la racine d’angélique peut favoriser un tube digestif sain, mais aucune étude humaine ne l’a confirmé.

Pour faire du thé à la racine d’angélique, ajoutez 1 cuillère à soupe (14 grammes) de racine d’angélique fraîche ou séchée à 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie. Laissez infuser pendant 5 à 10 minutes avant de la filtrer et de la boire.

Résumé Des études sur des animaux et des éprouvettes ont montré que la racine d’angélique protège contre les dommages intestinaux et stimule la libération d’acides digestifs.

6. Pissenlit

sont des mauvaises herbes du Taraxacum famille. Ils ont des fleurs jaunes et poussent dans le monde entier, y compris dans les pelouses de nombreuses personnes.

Des études animales ont montré que les extraits de pissenlit contiennent des composés qui peuvent favoriser la digestion en stimulant les contractions musculaires et en favorisant l’écoulement des aliments de l’estomac vers l’intestin grêle (, ).

Une étude chez le rat a révélé que l’extrait de pissenlit aidait également à se protéger contre les ulcères en combattant l’inflammation et en diminuant la production d’acide gastrique ().

Par conséquent, boire du thé de pissenlit peut favoriser une digestion saine. Cependant, la recherche chez l’homme est limitée.

Pour faire du thé au pissenlit, mélangez 2 tasses de fleurs de pissenlit et 4 tasses d’eau dans une casserole. Porter le mélange à ébullition, puis le retirer du feu et laisser infuser pendant 5 à 10 minutes. Passez-le dans une passoire ou un tamis avant de le boire.

Résumé L’extrait de pissenlit a été montré pour stimuler la digestion et protéger contre les ulcères dans les études animales. Des études humaines sont nécessaires.

7. Senna

Le séné est une herbe issue de la floraison Cassia les plantes.

Il contient des produits chimiques appelés sennosides, qui se décomposent dans le côlon et agissent sur les muscles lisses, favorisant les contractions et les selles ().

Des études ont montré que le séné est très efficace chez les enfants et les adultes souffrant de constipation de causes différentes (, , ).

Une étude menée auprès de 60 personnes atteintes de cancer, dont 80% prenaient des opioïdes pouvant causer de la constipation, a révélé que plus de 60% de celles qui avaient pris des sennosides pendant 5 à 12 jours avaient fait des selles plus de la moitié de ces jours ().

Ainsi, le thé de séné peut être un moyen efficace et facile de trouver un soulagement de la constipation. Cependant, il est préférable de ne le boire qu’à l’occasion pour ne pas avoir de diarrhée.

Vous pouvez faire du thé au séné en trempant 1 cuillère à café (4 grammes) de feuilles de séné séchées dans 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie pendant 5 à 10 minutes avant de filtrer. Les sachets de thé au séné sont également disponibles dans la plupart des magasins d’aliments naturels et.

Résumé Le séné est couramment utilisé comme laxatif, car il contient des sennosides qui aident à favoriser les contractions du côlon et les selles régulières.

8. racine de guimauve

La racine de guimauve provient de la floraison Althaea officinalis plante.

Les polysaccharides de la racine de guimauve, comme le mucilage, peuvent aider à stimuler la production de cellules productrices de mucus qui tapissent votre tube digestif (, , ).

En plus d’augmenter la production de mucus et de recouvrir la gorge et l’estomac, la racine de guimauve peut avoir des propriétés antioxydantes qui aident à diminuer les niveaux d’histamine, un composé libéré lors de l’inflammation. En conséquence, il peut protéger contre les ulcères.

En fait, une étude animale a révélé que l’extrait de racine de guimauve était très efficace pour prévenir les ulcères d’estomac causés par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ().

Bien que ces résultats sur l’extrait de racine de guimauve soient intéressants, des recherches supplémentaires sont nécessaires sur les effets du thé de racine de guimauve.

Pour préparer une infusion de racine de guimauve, mélangez 1 cuillère à soupe (14 grammes) de racine de guimauve séchée avec 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie. Laissez infuser pendant 5 à 10 minutes avant de la filtrer et de la boire.

Résumé Les composés contenus dans la racine de guimauve peuvent stimuler la production de mucus et aider à recouvrir votre tube digestif, soulageant les ulcères d’estomac.

9. Thé noir

vient du Camellia sinensis plante. Il est souvent brassé avec d’autres plantes dans des variétés comme English Breakfast et Earl Grey.

Ce thé possède plusieurs composés sains. Ceux-ci comprennent les arubigines, qui peuvent s’améliorer, et les théaflavines, qui agissent comme antioxydants et peuvent protéger contre les ulcères d’estomac (, , ).

Une étude sur des souris souffrant d’ulcères d’estomac a révélé que 3 jours de traitement avec du thé noir et des théaflavines ont guéri 78 à 81% des ulcères en supprimant les composés inflammatoires et les voies ().

Une autre étude chez la souris a révélé que l’extrait de thé noir améliorait la vidange gastrique retardée et l’indigestion résultante causée par un médicament ().

Par conséquent, boire du thé noir peut aider à améliorer la digestion et à protéger contre les ulcères, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Pour faire du thé noir, faites tremper un sachet de thé noir dans 1 tasse (250 ml) d’eau bouillie pendant 5 à 10 minutes avant de le boire. Vous pouvez également utiliser des feuilles de thé noir en vrac et filtrer le thé après le trempage.

Résumé Boire du thé noir peut aider à protéger contre les ulcères d’estomac et l’indigestion dus aux composés du thé qui agissent comme des antioxydants.

Précautions de sécurité

Bien que les tisanes soient généralement considérées comme sûres pour les personnes en bonne santé, vous devez être prudent lorsque vous ajoutez un nouveau type de thé à votre routine.

Actuellement, les connaissances sur la sécurité de certains thés chez les enfants et les femmes enceintes et allaitantes sont limitées (, ).

De plus, certaines herbes peuvent interagir avec les médicaments et les tisanes peuvent provoquer des effets secondaires désagréables comme la diarrhée, des nausées ou des vomissements si elles sont consommées en excès ().

Si vous voulez essayer une nouvelle tisane pour améliorer votre digestion, commencez par une faible dose et notez ce que vous ressentez. Aussi, assurez-vous de consulter d’abord votre médecin si vous prenez des médicaments ou si vous avez un problème de santé.

Résumé Bien que les thés soient généralement considérés comme sûrs pour la plupart des gens, certains thés peuvent ne pas convenir aux enfants, aux femmes enceintes ou à celles qui prennent certains médicaments.

L’essentiel

peut fournir une variété d’avantages digestifs, y compris le soulagement de la constipation, des ulcères et de l’indigestion.

La menthe poivrée, le gingembre et la racine de guimauve ne sont que quelques-uns des nombreux types de thés qui peuvent aider à améliorer la digestion.

Si vous souhaitez commencer à boire un certain thé pour faciliter votre digestion, assurez-vous de confirmer la quantité appropriée à infuser et à quelle fréquence la boire.

 

 

Quelle quantité de caféine le thé a-t-il comparé au café ?

0

Quantité de caféine : La popularité de la caféine en tant que stimulant naturel est inégalée.

Il est présent dans plus de 60 espèces de plantes et apprécié dans le monde entier, en particulier dans le café, le chocolat et le thé.

La teneur en caféine d’une boisson varie en fonction des ingrédients et de la manière dont la boisson est préparée.quantité de caféine

Bien que la caféine soit considérée comme sûre, boire trop peut susciter certaines inquiétudes.

Cet article compare le contenu en caféine d’une variété de thés et de cafés et explore quelle boisson vous devriez choisir.

Quantité de caféine Femmes buvant du thé ou du café
Quantité de caféine

Pourquoi la caféine est-elle une préoccupation ?

On estime que 80% de la population mondiale consomme quotidiennement de la caféine.

Le US Department of Agriculture (USDA) et l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) définissent un apport en caféine sans danger allant jusqu’à 400 mg par jour, 200 mg par dose unique ou 1,4 mg par livre (3 mg par kg) de poids corporel. (1, 2, 3).

En raison de ses effets stimulants, la caféine a été associée à des bienfaits pour la santé, notamment une vigilance accrue, une performance athlétique améliorée, une humeur élevée et un métabolisme accru (4, 5, 6, sept).

Ceci dit, la consommation de grandes quantités – telles que des doses uniques supérieures à 500 mg – peut susciter certaines inquiétudes (2, 3).

À fortes doses, la caféine a été associée à l’anxiété, à l’agitation et aux troubles du sommeil. De plus, certaines études suggèrent que le boire régulièrement, même en quantité modérée, peut causer des maux de tête chroniques et des migraines (8, 9, dix).

De plus, la caféine est considérée comme une dépendance légère et certaines personnes peuvent être plus susceptibles de développer une dépendance (9).

Sommaire

La caféine est un composé stimulant populaire que l’on retrouve dans de nombreux aliments et boissons, y compris le café et le thé. Il est associé à de nombreux avantages pour la santé, mais en consommer trop peut susciter certaines inquiétudes.

La teneur en caféine varie selon le type de boisson et la préparation

La quantité de caféine dans le thé ou le café peut varier considérablement en fonction de l’origine, du type et de la préparation de la boisson (11).

Les feuilles de thé contiennent 3,5% de caféine et les grains de café, entre 1,1 et 2,2%. Cependant, le processus de préparation du café utilise de l’eau plus chaude, qui extrait davantage de caféine des grains. En règle générale, vous utilisez également plus de grains de café que de feuilles de thé pour prendre un verre (12).

Par conséquent, 1 tasse (237 ml) de café préparé contient généralement plus de caféine qu’une tasse de thé.

Variétés de thé

Les thés noirs, verts et blancs sont préparés à partir des feuilles de la même plante, Camellia Sinensis. Ce qui les distingue est le moment de la récolte et le niveau d’oxydation des feuilles (4).

Les feuilles de thé noires sont oxydées, alors que les feuilles de thé blanches et vertes ne le sont pas. Cela confère au thé noir une saveur vive et forte caractéristique et augmente la mesure dans laquelle la caféine des feuilles infuse de l’eau chaude (4).

Une tasse moyenne (237 ml) de thé noir contient 47 mg de caféine, mais peut contenir jusqu’à 90 mg. À titre de comparaison, les thés verts contiennent de 20 à 45 mg, tandis que les thés blancs contiennent de 6 à 60 mg par tasse (237 ml) (12, 1314).

Le thé vert Matcha est un autre thé riche en caféine. Il se présente généralement sous forme de poudre et contient 35 mg de caféine par portion d’une demi-cuillère à thé (1 gramme) (4).

De même, le yerba mate, thé traditionnellement apprécié en Amérique du Sud et fabriqué en trempant les brindilles et les feuilles des Ilex paraguariensis plante contient généralement 85 mg de caféine par tasse (237 ml) (12).

Il est également important de noter que, même si les tisanes sont commercialisées sans caféine, une tasse de ces tisanes peut tout de même fournir jusqu’à 12 mg de caféine. Cela dit, cela est considéré comme un montant négligeable (4).

Préparation du thé

La méthode de préparation a un impact important sur la teneur en caféine du thé. Les thés qui trempent plus longtemps et dans de l’eau plus chaude ont tendance à produire une tasse plus puissante (4).

Par exemple, une tasse de Tazo Earl Grey contient 40 mg de caféine après une minute de trempage dans 177 ml (6 onces) d’eau chauffée à 90-95 ° C (194–203 ° F). Cette quantité monte à 59 mg après 3 minutes (4).

À titre de comparaison, Stash Green Tea contient 16 mg de caféine après 1 minute de trempage dans les mêmes conditions. Après 3 minutes de trempage, ce volume a plus que doublé, passant à 36 mg (4).

Variétés de café

Une tasse de café moyenne de 8 onces (237 ml) contient 95 mg de caféine (2).

Il est communément admis que le café préparé à partir de fèves torréfiées contient plus de caféine que le café issu de fèves torréfiées. Toutefois, la torréfaction n’affectant pas beaucoup la caféine (15).

Cela dit, étant donné que les cafés à torréfaction foncée sont moins denses que ceux à torréfaction légère, vous pouvez utiliser de plus grandes quantités de haricots ou de terrines lorsque vous infusez ce type de café, ce qui donne plus de caféine par tasse (15).

L’espresso est une source plus concentrée de caféine (15, 16).

Par exemple, un «simple» expresso de Starbucks contient environ 58 mg de caféine par prise de 1 once (30 ml). La plupart des boissons au café de spécialité, telles que les lattés et les cappuccinos, sont préparées avec une double dose d’espresso contenant 116 mg de caféine (16).

Parmi les boissons décaféinées, le café espresso décaféiné a tendance à contenir le plus de caféine, avec 3–16 mg par portion de 473 ml (16 onces), alors que le café décaféiné en fournit généralement moins de 3 mg par tasse de 237 ml (8 onces). Les thés décaféinés se situent entre ces deux types de café (4, 16, 17).

Préparation du café

L’eau plus chaude attire plus de caféine dans les feuilles de thé et il en va de même pour le café. Le café est généralement préparé plus chaud que le thé à une température idéale de 90 à 96 ° C (195–205 ° F) (15).

Vous pouvez également préparer du café froid en trempant le café moulu dans de l’eau filtrée froide pendant 8 à 24 heures. Si vous utilisez 1,5 fois plus de café moulu avec cette méthode par rapport à une infusion à l’eau chaude, vous obtiendrez peut-être une tasse plus caféinée (18).

Sommaire

La teneur en caféine peut varier considérablement en fonction du type et de la préparation du thé et du café. Les thés noirs et le café expresso sont les produits les plus vendus dans les deux catégories, tandis que les tisanes et les décafés ne contiennent que de faibles quantités.

Quantité de caféine : Lequel devriez-vous boire ?

La caféine agit rapidement – habituellement dans les 20 minutes à 1 heure de la consommation (1).

Si vous êtes sensible aux effets de la caféine, envisagez de vous en tenir à des thés moins riches en caféine, comme les tisanes blanches ou à base de plantes. Vous pouvez également préparer des thés riches en caféine moins longtemps, par exemple 1 minute au lieu de 3.

Opter pour le thé, le café et l’espresso décaféinés est également un bon moyen de savourer ces boissons sans trop de caféine.

Au contraire, si vous êtes amateur de boissons riches en caféine, vous pourrez déguster un espresso, un café froid et des thés riches en caféine, notamment les variétés verte et noire.

Pour rester dans des quantités sûres, ne buvez pas plus de 400 mg par jour, ou 200 mg de caféine à la fois. Cela se traduit par pas moins de trois à cinq tasses de café régulier par jour, ou huit coups de 30 ml (1 once) (30 ml) d’espresso (18).

Ceux qui ont une maladie cardiaque, sont sujets aux migraines et prennent certains médicaments devraient limiter leur consommation de caféine (8, 9, dix, 19).

Les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas en rester plus de 200 mg par jour. Il s’agit d’une tasse de café de 12 onces (355 ml) ou de quatre tasses de 8 onces (237 ml) de thé noir long-infusé (20).

Sommaire

Si vous êtes préoccupé par votre consommation de caféine, cherchez du thé blanc ou à base de plantes et du café décaféiné. Si vous aimez la caféine, limitez votre consommation à moins de 400 mg ou 4 tasses de café par jour et ne visez pas plus de 200 mg de caféine à la fois.

La façon dont vous préparez votre thé et votre café affecte leur teneur en caféine.

Tandis que le thé noir, l’espresso et le café apportent le plus de caféine à la table, le thé vert en contient également une quantité modérée. La teneur en thés blancs varie considérablement, tandis que les tisanes sont pratiquement sans caféine.

Si vous souhaitez réduire votre consommation de caféine, trempez votre thé moins longtemps et optez pour des versions décaféinées de vos boissons à base de café et d’espresso préférées.

Toutefois, si vous appréciez les effets de la caféine, ne consommez pas plus de 400 mg par jour.

Top