Accueil Nutrition Qu’est-ce que le lait de poule? Un verre de vacances revu

Qu’est-ce que le lait de poule? Un verre de vacances revu

264
Rassemblez-vous autour du foyer des Fêtes et vous pourriez vous retrouver à siroter du lait de poule festif – ou souhaiter que vous l’êtes.Partout dans le monde, faire et boire du lait de poule est un moyen de sonner dans les festivités hivernales, avec toute sa richesse – et parfois de l’alcool.

En parcourant le circuit des fêtes, vous vous demandez peut-être si le lait de poule est sain ou sûr à boire.

Cet article explore le lait de poule, y compris son origine, son contenu nutritionnel et sa sécurité.

Trois verres de lait de poule sur une plaque

Origines du lait de poule

On pense le plus souvent que le lait de poule a ses racines dans une boisson européenne médiévale appelée «posset», qui a été faite avec du lait épicé chaud et sucré qui a été caillé avec de la bière ou du vin. Les moines du XIIIe siècle ont apprécié ce mélange avec l’ajout d’œufs et de figues.

Au XVIIe siècle, le xérès a remplacé la bière ou le vin. Étant donné que ces ingrédients – le lait et le xérès – étaient rares et chers, le posset est devenu associé aux toasts de fête et plus tard aux vacances et à d’autres occasions spéciales.

Posset a finalement trouvé son chemin à travers l’océan Atlantique et est devenu un favori des Américains coloniaux. Le rhum des Caraïbes était plus facile à obtenir et plus abordable, il est donc devenu la boisson alcoolisée de choix pour le lait de poule à l’époque.

On ne sait pas à quel moment on a commencé à appeler le lait de poule. Ce qui est clair, c’est que certains Américains ont tellement aimé leur lait de poule qu’ils se sont révoltés. En 1826, un colonel nouvellement nommé interdit aux cadets de West Point de consommer, d’acheter ou de stocker de l’alcool.

Dans les jours qui ont précédé Noël, les cadets ont appris que leur lait de poule serait sans alcool et donc introduit clandestinement du whisky. Enivré et désordonné lors de la fête des Fêtes, une confrontation avec des hauts gradés est devenue connue sous le nom d’Eggnog Riot et a conduit à l’expulsion de 20 cadets.

À l’inverse, le lait de poule mexicain, qui est appelé «rompope», proviendrait de religieuses dans un couvent de Puebla au XVIIe siècle. On pense qu’il s’agit d’une adaptation d’un cocktail de vacances espagnol nommé «ponche de huevo», qui se traduit par «punch aux œufs».

résumé

Les origines du lait de poule sont contestées mais seraient liées à une boisson européenne médiévale appelée «posset». Il a finalement traversé l’Atlantique et a des adaptations américaines et mexicaines populaires.

Ingrédients et goût

Les gens boivent cette concoction joyeuse pour sonner pendant la saison et sont attirés par ses saveurs agréables et son onctuosité décadente.

Traditionnellement, le lait de poule est un punch à base de produits laitiers. Il combine du sucre et du lait avec des jaunes d’œufs et des blancs d’œufs crus et fouettés (, ).

Les spiritueux distillés tels que le whisky ou le brandy sont souvent incorporés au mélange, seuls ou en combinaison.

Le plus souvent, le lait de poule est servi frais mais peut être réchauffé les nuits particulièrement froides.

À quoi ça ressemble

Le goût du lait de poule peut dépendre de l’endroit où vous le buvez dans le monde ().

Une recette américaine traditionnelle a un goût sucré avec des notes de vanille et présente une texture mousseuse et crémeuse des œufs. Des prises plus contemporaines ajoutent des épices chaudes comme la cannelle et la muscade.

Les versions portoricaines incorporent ou du jus de noix de coco à la place – ou en plus – de la crème épaisse. Les variations contemporaines de cette recette portoricaine omettent complètement les œufs et appellent la boisson «coquito».

Au Mexique, un mélange de pâte d’amande et de lait remplace la crème épaisse. Cette version comprend également des épices comme la vanille et la cannelle. Cela s’appelle «rompope».

Un ingrédient commun du lait de poule dans le monde est l’alcool. Si la recette de lait de poule est enrichie d’alcool, les saveurs décrites ci-dessus se mêlent aux arômes de ces spiritueux distillés ().

résumé

Le lait de poule est une boisson associée à la saison des fêtes. Il est généralement composé de jaunes d’œufs et de blancs crus, ainsi que de crème épaisse, de sucre et de spiritueux distillés. Le goût peut varier – de celui des épices chaudes à la vanille en passant par la noix de coco – selon la recette.

Teneur nutritionnelle du lait de poule

Le lait de poule est une boisson lourde. En fait, une portion de 120 ml (4 onces) d’une version commerciale non alcoolisée à l’ancienne contient 200 calories et 10, ou 13% de la valeur quotidienne (VD) pour ce nutriment ().

Gardez à l’esprit que l’ajout d’alcool distillé augmente la teneur en calories.

Par exemple, 1 once (30 ml) de brandy, un alcool populaire, ajoute 65 calories. De nombreuses recettes demandent le double de cette quantité par portion, ce qui peut apporter une portion de lait de poule enrichi au brandy à un total de 265 à 330 calories ().

Les ingrédients du lait de poule commercial peuvent varier considérablement et, par conséquent, son profil nutritionnel peut également varier.

La Food and Drug Administration (FDA) a des paramètres vagues autour de la définition du lait de poule commercial. Il peut légalement contenir aussi peu que 1% de solides de jaune d’oeuf et encore être appelé lait de poule. Fait intéressant, il doit également contenir au moins 6% de matières grasses laitières (,).

Vegan prend le lait de poule, qui est vendu sous des noms comme Nog Almond Milk, a tendance à être plus faible en calories. Silk Nog, qui a une base de lait de soja, contient 90 calories par portion de 120 ml (1/2 tasse) ().

Ces nogs végétaliens peuvent également être fabriqués à la maison. Les versions maison utilisent une base de lait végétal comme la noix de coco ou et le mélangent avec des noix de cajou et des épices chaudes.

Teneur en alcool

Si de l’alcool est utilisé, le type d’alcool ajouté peut varier selon le pays et la recette.

La recette de George Washington fait appel à un mélange tapageur de rhum jamaïcain, de xérès, de whisky de seigle et de brandy.

D’autre part, les interprétations péruviennes, n’ajoutent que du pisco, un type d’eau-de-vie péruvienne. Pendant ce temps, la version mexicaine demande du brandy.

Par conséquent, le contenu peut varier, en particulier dans les recettes maison.

Le brandy – un choix courant dans le lait de poule enrichi – contient un peu plus de 9 grammes d’alcool par once (30 ml). De nombreuses recettes demandent deux fois ce montant par portion ().

Par exemple, au Royaume-Uni, une boisson standard contient 8 grammes d’alcool, tandis qu’aux États-Unis, une boisson standard est définie comme contenant 14 grammes d’alcool. Ces définitions ont été élaborées pour fournir des orientations sur les limites de consommation sûres (, ).

Cela signifie qu’une portion de 4 onces (120 ml) de lait de poule enrichie de 1 once (30 ml) de brandy est considérée comme une boisson complète au Royaume-Uni, mais pas aux États-Unis (, , ).

La consommation modérée d’alcool est définie comme une boisson standard par jour pour les femmes et deux pour les hommes ().

résumé

Le lait de poule est une boisson lourde, surtout lorsque de l’alcool est ajouté au mélange. Sa teneur en alcool peut varier en fonction du type d’alcool ajouté, ainsi que de la quantité. Les nogs végétaliens sont généralement moins caloriques.

Les préoccupations de sécurité

et les blancs d’œufs sont des ingrédients clés dans les recettes traditionnelles de lait de poule. Ils épaississent et émulsifient la boisson.

Cependant, les ovoproduits crus peuvent poser un risque pour la santé, car ils pourraient être contaminés par Salmonella. Les maladies d’origine alimentaire peuvent être particulièrement préoccupantes pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, comme celles qui suivent un traitement contre le cancer ou qui vivent avec le VIH / sida (, ).

Salmonella est une famille de bactéries en forme de bâtonnets. C’est un contributeur majeur aux maladies d’origine alimentaire, en particulier Salmonella enteritidis et Salmonella typhimurium souches (, ).

Les ovoproduits crus sont les coupables les plus courants Salmonella. Cependant, il convient de noter que seuls environ 1 œuf sur 20 000 produits par an pourraient être contaminés aux États-Unis ().

On pense que la teneur en alcool du lait de poule peut protéger contre ces agents pathogènes. Pourtant, il n’y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour étayer cela ().

Une étude très informelle menée par deux microbiologistes a révélé que la teneur en alcool du lait de poule enrichi tuait Salmonella après que la boisson a été vieillie pendant 3 semaines sous réfrigération en dessous de 40 ° F (4 ° C).

Le même effet n’a pas été observé lorsqu’il a été stocké moins longtemps. Cependant, il convient de noter que les scientifiques ont délibérément ajouté de grandes quantités de bactéries, à peu près celle de plusieurs œufs contaminés.

Pour être sûr, il est recommandé de chauffer votre lait de poule avant de le boire. Une température de cuisson minimale sûre pour les œufs est de 140 ° F (60 ° C). Mélanger les jaunes d’oeufs avec du sucre vous permettra de chauffer ce mélange à 160 ° F (71 ° C), ce qui est censé tuer la plupart des agents pathogènes ().

D’autres options sont d’utiliser des œufs pasteurisés ou traités thermiquement – ou d’opter pour des versions végétaliennes.

Notez que les versions achetées en magasin de lait de poule sont pasteurisées et ne nécessitent pas de chauffage.

résumé

Le lait de poule traditionnel comprend les œufs crus, qui peuvent être contaminés par Salmonella – une cause fréquente de maladie d’origine alimentaire. Pour être en sécurité, réchauffez votre lait de poule fait maison avant de le boire, utilisez des œufs pasteurisés ou optez pour des alternatives végétaliennes.

L’essentiel

Le lait de poule est une boisson festive des fêtes appréciée dans le monde entier. Ses racines remontent à l’Europe médiévale.

Il est généralement composé de jaunes d’œufs crus et de blancs d’œufs, de crème épaisse, de sucre et d’épices. Il peut également avoir des notes de vanille, d’épices chaudes ou de noix de coco, selon la recette.

Souvent, le lait de poule est enrichi de spiritueux distillés comme le brandy, le rhum et le whisky. Ceux-ci affectent à la fois sa saveur et son profil nutritionnel.

Alors que l’alcool est censé tuer tous les agents pathogènes potentiels dans les œufs crus, il n’y a pas suffisamment de preuves pour indiquer que c’est le cas.

Si vous êtes particulièrement préoccupé par les maladies d’origine alimentaire, envisagez de chauffer votre mélange de lait de poule maison, d’utiliser des œufs pasteurisés ou de boire des alternatives.

Quel que soit votre choix, pouvez-vous trouver la meilleure façon de porter un toast pendant les vacances autour de ceux que vous chérissez.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here