Le régime cétogène, ou céto, est un régime très pauvre en glucides et riche en graisses qui offre plusieurs avantages pour la santé.

Ces dernières années, l’intérêt pour l’utilisation du régime céto comme outil pour aider à gérer les maladies, telles que l’épilepsie, le cancer et le diabète, s’est accru.

Le diabète sucré de type 1 est une maladie chronique dans laquelle votre pancréas produit peu ou pas d’insuline.

Il ne doit pas être confondu avec le diabète de type 2, qui affecte la façon dont votre corps traite la glycémie et est généralement associé à une résistance à l’insuline.

Bien qu’il ait été démontré que le régime céto améliore le contrôle de la glycémie et réduit les besoins en insuline, plusieurs complications peuvent survenir pour les personnes atteintes de diabète de type 1 ().

Cet article vous indique si le régime céto est sans danger pour les personnes atteintes de diabète de type 1.

Acidocétose diabétique vs cétose nutritionnelle

Un domaine commun de malentendu entourant le régime céto est le concept d’acidocétose diabétique (ACD) par rapport à la cétose nutritionnelle (cétose).

Connaître la différence entre les deux devient encore plus important si vous souffrez de diabète de type 1.

Sur un , vous réduisez considérablement votre apport en glucides à moins de 50 grammes par jour et augmentez votre apport en graisses à la place.

Cela pousse votre corps à produire des cétones à partir des graisses présentes dans votre foie et à utiliser les graisses comme principale source de carburant, par opposition aux glucides.

Ce changement dans le métabolisme entraîne , ce qui signifie que votre corps utilise des cétones dans votre sang pour produire de l’énergie.

D’autre part, l’acidocétose diabétique est une urgence médicale qui survient principalement chez les personnes atteintes de diabète de type 1 si elles ne prennent pas d’insuline.

Sans insuline pour transporter la glycémie dans les cellules de votre corps, les taux de sucre dans le sang et de cétones augmentent rapidement, perturbant l’équilibre acido-basique de votre sang ().

Ainsi, la principale différence entre la cétose nutritionnelle et l’acidocétose diabétique est la suivante :

  • Dans la cétose, seuls les niveaux de cétone sont élevés, ce qui permet à votre corps d’utiliser principalement les graisses pour produire de l’énergie.
  • Dans l’acidocétose diabétique, les taux de sucre dans le sang et de cétones sont très élevés, ce qui entraîne un état de santé critique.

Si vous souffrez de diabète de type 1 et envisagez d’essayer un régime cétogène, il est extrêmement important de travailler avec des professionnels de la santé, tels qu’un diététicien et un médecin, pour éviter de graves complications.

Sommaire

La cétose nutritionnelle est un état métabolique dans lequel votre corps brûle les graisses au lieu des glucides comme principale source de carburant. L’acidocétose diabétique est une complication grave du diabète de type 1 dans laquelle la glycémie est élevée et des cétones en excès sont produites.

 

Peut trop abaisser la glycémie

Il a été démontré que le régime céto atteint des niveaux significatifs chez les personnes atteintes de diabète de type 1 et 2 (, ).

Une étude de 2,5 ans sur 11 adultes atteints de diabète de type 1 a révélé que le régime céto améliorait considérablement les niveaux d’A1C, un marqueur du contrôle de la glycémie à long terme ().

Cependant, certains participants ont connu des épisodes de glycémie trop basse. Cela peut se produire si votre glycémie chute en dessous de 70 mg/dl (3,9 mmol/l) et est probablement dû à un mauvais dosage de l’insuline.

Le régime céto augmente le risque que votre glycémie devienne trop basse. Cela pourrait entraîner des complications potentiellement graves, telles que confusion, vertiges, troubles de l’élocution et perte de conscience (, ).

Sommaire

Le régime céto peut réduire considérablement la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 1 et 2. Sans ajustements appropriés de l’insuline, vos niveaux peuvent devenir trop bas, entraînant des complications potentiellement graves.

 

Peut entraîner une perte de poids indésirable

Des preuves solides suggèrent que le régime céto peut ().

Un certain nombre de facteurs sont soupçonnés d’être responsables, notamment :

  • Suppression de l’appétit. Le régime céto favorise une sensation de satiété, probablement due à des changements dans les hormones de la faim, ce qui vous rend moins susceptible de trop manger ().
  • Élimination alimentaire. Les aliments riches en glucides sont éliminés, ce qui réduit votre apport calorique ().
  • Apport en protéines plus élevé. Les régimes céto ont tendance à être plus riches en protéines que les régimes standard, ce qui entraîne une satiété accrue aux repas ().

Alors que certaines personnes atteintes de diabète de type 1 peuvent être intéressées à perdre du poids, ce n’est pas l’objectif, ni même sans danger, pour tout le monde.

Il est important de prendre en compte cet effet secondaire possible avant de commencer le régime céto.

Sommaire

Suivre un régime céto peut entraîner une perte de poids, ce qui peut être indésirable ou dangereux pour certaines personnes, en particulier celles qui ont un poids insuffisant.

 

Peut nécessiter une réduction de l’insuline

Pour contrôler leur glycémie, les personnes atteintes de diabète de type 1 utilisent de l’insuline à courte durée d’action à des doses variables qui dépendent de leur taux de sucre dans le sang et de la quantité de glucides qu’un repas donné contient.

Lorsque vous réduisez considérablement votre apport en glucides, comme avec le régime céto, les niveaux de sucre dans le sang ont tendance à baisser beaucoup, nécessitant moins d’insuline pour les gérer.

Par exemple, une étude portant sur 10 personnes atteintes de diabète de type 1 a révélé que les participants avaient besoin en moyenne de 20 unités d’insuline de moins par jour ().

Le dosage d’insuline doit être correctement ajusté pour tenir compte de votre glycémie actuelle, qui sera probablement plus faible après le début du régime céto.

Si vous administrez la même quantité d’insuline qu’avant de commencer le régime, vous pouvez ressentir une hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang), un effet secondaire grave.

Étant donné que moins d’insuline est nécessaire, il est essentiel de consulter un médecin et de tester fréquemment votre glycémie pour éviter les épisodes d’hypoglycémie.

Sommaire

Avec un régime céto, la glycémie diminue en raison d’un apport réduit en glucides. Si vous souffrez de diabète de type 1, vous devrez peut-être diminuer l’insuline en conséquence. Cette réduction doit être supervisée par votre médecin.

 

Est-ce sûr?

La question de savoir si le régime céto est sans danger pour les personnes atteintes de diabète de type 1 n’a pas de réponse simple par oui ou par non. De nombreux facteurs doivent être pris en compte.

Si votre diabète est bien géré et que vous vous renseignez à fond et que vous demandez des conseils médicaux, le régime céto peut être une option relativement sûre (, ).

Cependant, il est préférable d’expérimenter un régime à faible teneur en glucides avant de mettre en œuvre un régime céto complet pour voir comment votre corps réagit.

Ne démarrez pas le céto sans surveillance

Si vous souffrez de diabète de type 1 et que vous êtes intéressé par le régime céto, il est extrêmement important de commencer par demander des conseils médicaux à un diététicien agréé (RD) et à un médecin (MD).

Un diététicien peut vous aider avec le format et les grandes lignes spécifiques du régime, tandis que votre médecin peut vous aider à ajuster votre régime d’insuline ou vos médicaments oraux en conséquence.

Ensemble, leur supervision et leurs conseils réduiront considérablement votre risque de complications graves et vous aideront à suivre le régime de manière sûre et durable.

Assurez-vous de surveiller vos niveaux de cétone

En plus de surveiller de près votre glycémie, assurez-vous de tester régulièrement votre taux de cétone lorsque vous suivez un régime céto.

De nombreuses personnes atteintes de diabète de type 1 le connaissent peut-être déjà, car il est utilisé pour détecter les premiers stades de l’acidocétose diabétique ().

Il existe plusieurs méthodes pour tester les cétones :

  • Analyse de sang. Vous pouvez acheter des lecteurs avec des bandelettes réactives qui fonctionnent de la même manière que les lecteurs de glycémie.
  • Test d’urine. Vous pouvez acheter des bandelettes de test qui indiquent les cétones par couleur lorsqu’elles sont immergées dans un échantillon d’urine.
  • Analyseur d’haleine. Ces appareils mesurent les niveaux d’acétone, un sous-produit de la cétone, dans votre haleine.

Plus précisément, vous devez vérifier votre taux de cétone si votre taux de sucre dans le sang est supérieur à 300 mg/dl (16,6 mmol/L) ou si vous vous sentez malade, confus ou dans un brouillard ().

Les compteurs de cétonémie ont tendance à être les plus précis et sont facilement disponibles en ligne ou en pharmacie. Bandelettes urinaires et des analyseurs d’haleine peuvent également être achetés.

Certaines personnes devraient éviter le régime céto

En raison des effets potentiellement négatifs sur la santé globale, certaines personnes atteintes de diabète de type 1 ne devraient pas suivre un régime céto, notamment :

  • ceux qui ont des antécédents d’hypoglycémie chronique
  • les personnes souffrant d’insuffisance pondérale ou ayant un
  • les personnes subissant ou se remettant d’une procédure médicale
  • enfants ou adolescents de moins de 18 ans
  • mères enceintes ou allaitantes
  • hyperrépondeurs au cholestérol

Ces populations présentent un risque accru de complications et il est déconseillé de commencer un régime céto sans autorisation médicale (, ).

Sommaire

Certaines personnes atteintes de diabète de type 1 peuvent suivre un régime céto en toute sécurité, bien qu’une surveillance médicale étroite soit cruciale. D’autres groupes de personnes devraient éviter le régime. Il est important de surveiller les niveaux de cétone, surtout si votre glycémie est élevée.

 

La ligne de fond

La sécurité du régime céto si vous souffrez de diabète de type 1 dépend de nombreux facteurs individuels, tels que la qualité de la gestion de votre diabète, votre insuffisance pondérale ou vos antécédents d’hypoglycémie.

Avec des conseils médicaux appropriés, le régime céto peut être une option relativement sûre pour certaines personnes atteintes de diabète de type 1, tandis que d’autres devraient l’éviter complètement.

Il est préférable de commencer par essayer un régime pauvre en glucides avant de mettre en œuvre un régime cétogène complet pour évaluer la réaction de votre corps.

Si vous souffrez de diabète de type 1 et que vous souhaitez essayer le régime céto, parlez-en à votre professionnel de la santé et à un diététicien pour mettre en place un programme personnalisé afin de minimiser votre risque de devenir potentiellement dangereux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here