Accueil Nutrition L’allaitement vous aide-t-il à perdre du poids ?

L’allaitement vous aide-t-il à perdre du poids ?

L’allaitement maternel offre de nombreux avantages pour les mères, y compris la possibilité de perdre du poids plus rapidement après avoir eu un bébé.

En fait, de nombreuses femmes semblent considérer cela comme un avantage important .

Le temps nécessaire pour perdre du poids après l’accouchement varie d’une femme à l’autre, mais de nombreuses mères allaitantes rapportent que l’allaitement les a aidées à retrouver leur silhouette d’avant bébé plus rapidement.

Cependant, beaucoup d’autres ne remarquent aucun effet ou prennent même du poids pendant l’allaitement.

Cet article examine la science derrière l’allaitement et la perte de poids.

Comment l’allaitement peut vous aider à perdre du poids

L’allaitement maternel est souvent considéré comme le moyen naturel d’aider les nouvelles mamans à perdre le poids de leur bébé.

Cela peut être dû en partie au fait que les mères qui allaitent brûlent plus de calories chaque jour.

La recherche montre que les mères qui allaitent exclusivement ont tendance à brûler en moyenne 500 calories supplémentaires par jour, ce qui équivaut à couper un petit repas, une collation copieuse ou à effectuer 45 à 60 minutes d’exercice physique d’intensité moyenne ().

Les mères qui allaitent peuvent également être plus conscientes de ce qu’elles mangent. Cela peut contribuer à la perte de poids par une consommation plus faible d’aliments transformés et une consommation plus élevée de fruits, de légumes, de grains entiers et de légumineuses riches en fibres (, ).

Ces deux facteurs peuvent expliquer pourquoi les études montrent systématiquement que les mères qui allaitent ont tendance à aller plus vite que les femmes qui ne le font pas.

Par exemple, dans une étude, les femmes qui ont allaité exclusivement pendant au moins trois mois ont perdu 3,2 livres (1,5 kg) de plus au cours de la première année que celles qui ont nourri au lait maternisé ou complété avec du lait maternisé. De plus, plus la mère allaite longtemps, plus l’effet est fort ().

Les femmes qui allaitaient étaient également 6 % plus susceptibles de reprendre ou de baisser en dessous de leur poids d’avant la grossesse que les femmes qui allaitent non exclusivement ().

D’autres études rapportent des résultats similaires, ajoutant que les mères qui allaitent semblent atteindre leur poids d’avant la grossesse en moyenne six mois plus tôt que celles qui nourrissent au lait maternisé (, ).

L’allaitement peut également avoir des effets positifs à long terme sur votre poids. Dans une étude, les femmes qui ont allaité pendant 6 à 12 mois avaient des pourcentages de graisse corporelle globale inférieurs 5 ans après l’accouchement que celles qui ne l’avaient pas fait ().

Une autre étude a révélé que les femmes qui ont allaité exclusivement pendant plus de 12 semaines après l’accouchement pesaient en moyenne 7,5 livres (3,4 kg) de moins 10 ans après leur grossesse que celles qui n’ont jamais allaité.

Ces mères sont également restées plus légères de 5,7 livres (2,6 kg) que celles qui ont allaité pendant moins de 12 semaines ().

Cela suggère que la durée et la fréquence de l’allaitement peuvent influencer la quantité de poids que vous pouvez perdre après l’accouchement. Cependant, toutes les études ne trouvent pas de lien étroit, des recherches supplémentaires sont donc nécessaires (, ).

Résumé L’allaitement exclusif pendant au moins 3 à 6 mois peut vous aider à perdre plus de poids que l’allaitement artificiel ou une combinaison des deux. L’allaitement peut également avoir des effets durables sur votre poids, des années après l’accouchement.

Pourquoi certaines femmes ne perdent pas de poids pendant l’allaitement

Perdre du poids pendant l’allaitement peut ne pas être aussi facile pour toutes les mères.

Un déficit de 500 calories par jour peut théoriquement aider les mères qui allaitent à perdre environ 1 livre (0,45 kg) par semaine pour un total d’environ 4 livres (1,8 kg) par mois ().

Par conséquent, les mères qui ont pris les 25 à 35 livres (11,5 à 16 kg) recommandées pendant la grossesse devraient être en mesure de perdre ce poids dans les 6 à 8 premiers mois post-partum ().

Cependant, de nombreuses mères qui allaitent mettent plus de temps que cet intervalle pour perdre le poids de leur bébé. En fait, la recherche montre que de nombreuses femmes ne perdent que jusqu’à 86 % du poids pris pendant la grossesse au cours des 6 premiers mois après l’accouchement ().

De plus, certaines études ne trouvent aucune différence dans la perte de poids entre les mères allaitantes et non allaitantes (, ).

Les raisons pour lesquelles certaines femmes peuvent avoir plus de difficulté à perdre du poids pendant l’allaitement peuvent être diverses.

D’une part, l’allaitement a tendance à augmenter la faim. Des études montrent que certaines femmes mangent plus et bougent moins pendant l’allaitement, ce qui compense la dépense calorique supplémentaire de l’allaitement ().

Les nouvelles mères ont également tendance à avoir des périodes de sommeil irrégulières et interrompues. La privation de sommeil est un autre facteur connu – qui peuvent tous deux rendre plus difficile la perte de poids (, , ).

Résumé Toutes les mères qui allaitent ne perdent pas du poids facilement. Une faim accrue et un manque de sommeil peuvent être deux facteurs qui peuvent rendre plus difficile la perte naturelle de poids de votre bébé.

 

Façons saines de perdre du poids pendant l’allaitement

Perdre du poids pendant l’allaitement est un exercice d’équilibre délicat.

Vous devez créer un déficit calorique pour perdre du poids, mais une réduction trop importante des calories peut rendre difficile l’obtention de suffisamment de nutriments et vous laisser fatigué et affamé. De plus, manger trop peu peut rendre difficile la production de suffisamment de lait (, ).

Voici quelques conseils pour vous aider à perdre du poids de votre bébé de façon saine et nutritive :

  • Mangez moins mais pas trop peu. Les mères qui allaitent devraient éviter de manger moins de 1 500 à 1 800 calories par jour. Cela vous permet de consommer suffisamment de nutriments et d’éviter de produire trop peu de lait ().
  • Mangez des aliments riches en protéines et en fibres. Remplacer les aliments transformés par des aliments riches en protéines et peut aider à réduire la faim et à vous rassasier plus longtemps (, ).
  • Exercer. Malgré ce que craignent certaines femmes, il est peu probable que l’exercice modéré affecte négativement votre production de lait. Une combinaison de régime alimentaire et aide les mères qui allaitent à préserver la masse musculaire (, ).
  • Gardez les aliments nutritifs visibles. La recherche montre que vous êtes plus susceptible de manger des aliments visibles ou facilement accessibles. Alors faites le plein de collations nutritives et gardez les légumes et les fruits prédécoupés à portée de vue ().
  • Restez hydraté. Boire suffisamment, en particulier les boissons non sucrées comme l’eau, est important pour votre production de lait. Il peut également vous aider à perdre du poids en vous gardant rassasié et plus énergique (, , ).
  • Trouvez des alternatives aux plats à emporter. Un train de repas, dans lequel les amis et les parents aident à fournir des repas nutritifs et cuisinés à la maison, est une excellente alternative aux plats à emporter et peut contribuer à la perte de poids.
  • Mangez lentement et consciemment. Manger moins de 20 minutes ou en étant distrait peut vous faire manger jusqu’à 71 % de calories en plus. Essayez plutôt de vous asseoir et de vous brancher à l’heure des repas – idéalement pendant que votre bébé dort (, , ).
  • Dormez quand vous le pouvez. La privation de sommeil peut augmenter la faim et les fringales. Essayez de compenser votre manque de sommeil en planifiant au moins quelques siestes de 30 minutes pour vous pendant que votre bébé dort (, , ).

Résumé Les conseils ci-dessus peuvent vous aider à perdre du poids pendant l’allaitement, tout en vous fournissant, à vous et à votre bébé, les nutriments dont vous avez besoin.

Autres avantages de l’allaitement pour maman et bébé

L’allaitement en propose plusieurs :

  • Fournit une nutrition idéale pour les bébés. Le lait maternel contient tout ce dont votre bébé a besoin pendant les premiers mois de sa vie, y compris des anticorps qui renforcent le système immunitaire (, , ).
  • Protège votre bébé contre les maladies. L’allaitement aide à protéger votre bébé contre les otites, le rhume, le diabète, la leucémie et même certains types de ().
  • Peut prévenir l’obésité infantile. L’allaitement aide les bébés à réguler leur consommation de lait, favorise une prise de poids saine et peut protéger votre bébé contre l’obésité infantile (, ).
  • Peut favoriser le développement du cerveau. L’allaitement maternel est lié à des scores d’intelligence plus élevés et peut être particulièrement bénéfique pour le développement du cerveau chez les bébés prématurés (, , ).
  • Aide votre utérus à se contracter. L’allaitement encourage les contractions utérines post-partum, ce qui peut minimiser les saignements et aider votre utérus à revenir à sa taille d’avant la grossesse (, ).
  • Réduit votre risque de dépression. Les mères qui allaitent ont tendance à avoir un risque plus faible de dépression post-partum. Cependant, d’autres facteurs peuvent également être en jeu (, ).
  • Peut réduire votre risque de maladie. L’allaitement peut réduire votre risque de syndrome métabolique, d’hypertension artérielle, d’arthrite, de maladie cardiaque et de cancer du sein et de l’ovaire (, , , ).
  • Il économise du temps et de l’argent. L’allaitement est gratuit et nécessite peu ou pas de matériel. Il est également facilement transportable, sans avoir à vous soucier de réchauffer ou de nettoyer les bouteilles en déplacement.

Résumé L’allaitement maternel offre de nombreux avantages supplémentaires pour la mère et le bébé, allant du développement du cerveau et une récupération post-partum plus rapide à la protection contre l’obésité et les maladies.

La ligne de fond

L’allaitement peut contribuer à la perte de poids post-partum chez certaines femmes, bien que toutes les mères qui allaitent ne remarquent pas un effet.

Pour perdre du poids de votre bébé, mangez des aliments entiers riches en protéines et en fibres, restez hydraté et faites de l’exercice. Évitez également de manger moins de 1 500 à 1 800 calories par jour, car cela pourrait affecter votre production de lait.

Plus important encore, gardez à l’esprit que l’allaitement offre de nombreux autres avantages, à la fois pour vous et pour votre enfant.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here