Home Fitness 9 meilleurs exercices pour les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde

9 meilleurs exercices pour les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde

0

Pour les personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde (PR), l’exercice peut être extrêmement bénéfique pour soulager la douleur et la raideur articulaire. Les exercices peuvent inclure la marche, le yoga, le Pilates, les exercices aquatiques et bien plus encore.

9 meilleurs exercices pour les douleurs de la polyarthrite rhumatoïde

Les personnes atteintes de PR qui font de l’exercice peuvent ressentir moins de douleur que celles qui n’en font pas. L’exercice peut réduire les symptômes douloureux, améliorer la fonction et la flexibilité des articulations, augmenter l’amplitude des mouvements et améliorer l’humeur.

Il est préférable de consulter un médecin avant de commencer tout programme d’exercice et de travailler avec un médecin et un physiothérapeute pour élaborer un programme d’exercices sur mesure.

Table des matières

Meilleurs exercices pour la douleur PR

Les types d’exercices suivants peuvent aider à soulager la douleur, la raideur articulaire, l’enflure et d’autres symptômes que la PR peut provoquer :

1. Étirements

Selon l’Arthritis Foundation, les étirements peuvent aider à améliorer la flexibilité, à réduire la raideur et à augmenter l’amplitude des mouvements.

La routine d’étirement idéale diffère pour chaque personne et dépend des articulations touchées et de leurs symptômes. En règle générale, les étirements consistent à déplacer doucement et lentement les articulations des genoux, des mains et des coudes.

Une routine d’étirement typique peut comprendre les éléments suivants :

  • Échauffez-vous en marchant sur place ou en pompant les bras en position assise ou debout pendant 3 à 5 minutes.
  • Maintenez chaque étirement pendant 20 à 30 secondes avant de le relâcher.
  • Répéter chaque étirement 2 à 3 fois. L’utilisation d’une sangle de yoga peut aider les gens à maintenir une bonne forme tout en s’étirant.

Apprenez-en davantage sur les routines d’étirement.

2. Marcher

La marche est un exercice à faible impact qui peut contribuer au conditionnement aérobique, à la santé cardiaque et articulaire et à l’humeur.

Il est essentiel de porter des chaussures adaptées et de rester hydraté, même si la marche n’est pas fatigante. Commencez par marcher lentement, puis augmentez le rythme lorsque cela est possible.

Apprenez-en davantage sur les bienfaits de la marche.

3. Mouvements fluides, comme le tai-chi et le yoga

Le tai-chi et le yoga combinent respiration profonde, mouvements fluides, poses douces et méditation. Ils augmentent la flexibilité, l’équilibre et l’amplitude des mouvements tout en réduisant le stress.

Il est possible de trouver des vidéos ou des applications en ligne gratuites pour des entraînements de tai-chi ou de yoga, y compris des entraînements de yoga spécifiquement destinés aux personnes atteintes de PR. Une personne devrait toujours parler avec son médecin avant de commencer une pratique de yoga ou de tai-chi.

Apprenez-en davantage sur le yoga.

4. Pilate

Le Pilates est une activité à faible impact qui peut augmenter la flexibilité pour améliorer la santé des articulations.

Faire des poses Pilates qui activent les muscles centraux et mettent l’accent sur les mouvements qui contribuent à la stabilité peut être utile. Le Pilates peut être bénéfique pour les schémas de mouvement globaux, similaires au tai-chi et au yoga.

Si possible, les personnes qui découvrent le Pilates devraient commencer lentement et demander conseil à un entraîneur certifié.

Apprenez à faire plus d’exercices pour le tronc.

5. Exercices aquatiques

L’eau aide à supporter le poids corporel en minimisant la gravité, ce qui signifie que les exercices aquatiques n’ont pas d’impact important sur les articulations.

La natation, l’aquagym et d’autres exercices aquatiques doux peuvent augmenter la flexibilité, l’amplitude des mouvements, la force et le conditionnement aérobie. Les gens les appellent souvent des formes d’hydrothérapie. Ils peuvent également réduire le stress articulaire et la raideur.

Apprenez-en davantage sur l’hydrothérapie.

6. Cyclisme

Comme la PR augmente le risque de maladie cardiovasculaire, il est vital de garder le cœur aussi sain que possible. Le vélo peut contribuer à améliorer la fonction cardiovasculaire.

Faire du vélo stationnaire peut être un moyen sûr de faire bouger les articulations et d’améliorer la forme cardiovasculaire. L’un des avantages d’un vélo stationnaire est qu’une personne peut faire de l’exercice dans un environnement contrôlé et sous surveillance si nécessaire. Une personne peut également faire du vélo à l’extérieur pour prendre l’air.

Découvrez-en davantage sur les bienfaits du vélo.

7. Entraînement en force

Renforcer les muscles autour des articulations touchées peut aider augmenter la force tout en réduisant la douleur et les autres symptômes de la PR.

Utiliser une bande de résistance est un moyen de mettre le corps au défi et de développer ses muscles au fil du temps. Un physiothérapeute qui travaille avec des personnes atteintes de PR devrait être en mesure de proposer des conseils sur les exercices appropriés.

Apprenez-en davantage sur l’entraînement en force.

8. Exercices des mains

La PR peut parfois conduire à une utilisation limitée des mains et des poignets. Une personne atteinte de PR peut perdre sa force de préhension ou constater qu’elle laisse tomber des objets.

Plier les poignets de haut en bas, courber lentement les doigts, écarter largement les doigts sur une table et presser une balle anti-stress peuvent tous contribuer à augmenter la force et la flexibilité des mains.

Découvrez 8 exercices des mains pour soulager l’arthrite.

9. Jardinage et autres activités

Les activités à faible stress, comme le jardinage léger, peut bénéficier une personne atteinte de PR. Une personne peut éviter les efforts excessifs en évitant de se pencher et de se tordre d’une manière qui pourrait aggraver le bas du dos. Un jardinier doit s’articuler au niveau des hanches lorsqu’il travaille dans le jardin.

Découvrez comment la PR affecte les hanches.

Conseils pour faire de l’exercice avec la PR

Les conseils ci-dessous peuvent améliorer la sécurité et le confort lors de l’exercice avec la PR :

  • Être cohérent: Il est important de faire de l’exercice régulièrement pour obtenir des résultats significatifs. Une personne atteinte de PR bénéficiera d’exercices d’aérobie et de renforcement musculaire constants et continus.
  • Recherchez la variété : Faire une variété d’exercices et mélanger la routine quotidienne peut aider les gens à éviter de surmener un ensemble de muscles ou des articulations particulières.
  • Écouter le corps : Il est important que les personnes atteintes de PR restent aussi actives physiquement que possible. Cependant, il est tout aussi crucial d’éviter toute gêne ou blessure. Les gens peuvent réduire l’intensité de l’exercice les jours où les symptômes sont plus graves.
  • Utilisez le bon équipement : Des tapis de yoga rembourrés, des chaussures et des vêtements de soutien ainsi que des bandes de résistance peuvent aider les gens à faire de l’exercice plus confortablement.
  • Travailler avec un physiothérapeute : Travailler avec un physiothérapeute spécialisé dans la PR peut aider à développer une routine d’exercices sûre et appropriée.

Apprenez-en davantage sur la physiothérapie pour la PR.

Questions fréquemment posées

Vous trouverez ci-dessous quelques FAQ relatives à la PR et à l’exercice.

Quels exercices faut-il éviter avec la PR ?

Les personnes atteintes de PR doivent éviter les exercices intenses ou tout exercice provoquant de la douleur. Cependant, la PR est différente pour chacun et il n’y a pas d’exercices spécifiques que toute personne atteinte de PR devrait éviter. Par exemple, une personne atteinte de PR dans les mains pourrait ne pas être en mesure de faire de l’exercice de la même manière qu’une personne atteinte de PR dans les pieds.

Découvrez quels exercices éviter avec la PR de la hanche.

Quelles activités aggravent la PR ?

Les exercices à fort impact qui impliquent des torsions ou des compressions d’articulations peuvent aggraver les symptômes de la PR si une personne ne les exécute pas correctement. Travailler avec un professionnel pour assurer la bonne forme et le démarrage lentement à faible intensité peut aider une personne à développer des performances sûres de haute intensité.

Apprenez-en davantage sur la physiothérapie et sur la façon dont elle peut aider à lutter contre la PR.

L’exercice réduit-il l’inflammation dans la PR ?

L’exercice peut réduire l’inflammation dans la PR, atténue les symptômes de la douleur et améliore la flexibilité.

Apprenez-en davantage sur l’inflammation des articulations.

L’exercice peut-il inverser la PR ?

L’exercice ne peut pas inverser la PR, mais il peut aider les personnes à gérer les symptômes et à améliorer la santé des articulations.

Découvrez d’autres remèdes naturels contre la PR.

Résumé

L’exercice est généralement utile pour les personnes atteintes de PR. Il offre divers avantages, notamment le soulagement des symptômes, l’amélioration de la fonction articulaire, le renforcement de la force, l’augmentation de la flexibilité, l’aide au fonctionnement quotidien, l’amélioration de la condition aérobique et l’amélioration de l’humeur. Il peut réduire les poussées de PR et faciliter la gestion des symptômes de cette maladie.

Si possible, une personne doit travailler avec un médecin et un physiothérapeute pour développer un programme d’exercices personnalisé afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

Lisez l’article en espagnol.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here