Accueil Nutrition 6 bienfaits de la vitamine A sur la santé, appuyés par la...

6 bienfaits de la vitamine A sur la santé, appuyés par la science

13
0

La vitamine A est le terme générique désignant un groupe de composés liposolubles extrêmement importants pour la santé humaine.

Ils sont essentiels à de nombreux processus dans votre corps, notamment le maintien d'une vision saine, le bon fonctionnement de votre système immunitaire et de vos organes, ainsi que la croissance et le développement appropriés des bébés dans l'utérus.

Il est recommandé aux hommes de consommer 900 µg, aux femmes 700 µg et aux enfants et adolescents entre 300 et 600 µg de vitamine A par jour (1).

Les composés de vitamine A se trouvent dans les aliments d'origine animale et végétale et se présentent sous deux formes différentes: la vitamine A préformée et la provitamine A.

La vitamine A préformée est connue sous le nom de forme active de la vitamine, que votre corps peut utiliser tel quel. On le trouve dans les produits animaux, y compris la viande, le poulet, le poisson et les produits laitiers, et comprend les composés rétinol, rétinal et acide rétinoïque.

Les caroténoïdes de provitamine A – alpha-carotène, bêta-carotène et bêta-cryptoxanthine – sont la forme inactive de la vitamine trouvée dans les plantes.

Ces composés sont convertis en la forme active dans votre corps. Par exemple, le bêta-carotène est converti en rétinol (une forme active de la vitamine A) dans l'intestin grêle (2).

Voici 6 avantages importants pour la santé de la vitamine A.

1. Protège vos yeux de la cécité nocturne et du déclin lié à l'âge

Avantages de la vitamine A pour la santéPartager sur Pinterest

La vitamine A est essentielle pour préserver votre vue.

La vitamine est nécessaire pour convertir la lumière qui frappe votre œil en un signal électrique qui peut être envoyé à votre cerveau.

En fait, l'un des premiers symptômes d'une carence en vitamine A peut être la cécité nocturne, appelée nyctalopie (3).

La cécité nocturne survient chez les personnes présentant un déficit en vitamine A, ce dernier étant un composant majeur du pigment rhodopsine.

La rhodopsine se trouve dans la rétine de votre œil et est extrêmement sensible à la lumière.

Les personnes atteintes de cette maladie peuvent toujours voir normalement pendant la journée, mais ont une vision réduite dans l'obscurité alors que leurs yeux ont du mal à capter la lumière à des niveaux plus bas.

En plus de prévenir la cécité nocturne, la consommation de bêta-carotène en quantité suffisante peut aider à ralentir le déclin de la vue que certaines personnes ressentent en vieillissant (4).

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est la principale cause de cécité dans les pays développés. Bien que sa cause exacte soit inconnue, il est supposé être le résultat de lésions cellulaires de la rétine, imputables au stress oxydatif (5).

L’étude sur les maladies oculaires liées à l’âge a montré que donner un supplément antioxydant (incluant le bêta-carotène) aux personnes de plus de 50 ans présentant une dégénérescence de la vue réduisait de 25% leur risque de développer une dégénérescence maculaire avancée (6).

Cependant, une récente revue Cochrane a révélé que les suppléments de bêta-carotène à eux seuls ne préviendraient ni ne retarderaient le déclin de la vue causé par la DMLA (7).

Résumé Manger des quantités adéquates de vitamine A prévient le développement de la cécité nocturne et peut aider à ralentir le déclin de la vue lié à l’âge.

2. Peut réduire votre risque de certains cancers

Le cancer survient lorsque des cellules anormales commencent à se développer ou à se diviser de manière incontrôlée.

Comme la vitamine A joue un rôle important dans la croissance et le développement de vos cellules, son influence sur le risque de cancer et son rôle dans la prévention du cancer intéressent les scientifiques (8, 9).

Dans des études observationnelles, la consommation de plus grandes quantités de vitamine A sous forme de bêta-carotène a été associée à une diminution du risque de certains types de cancer, notamment le lymphome de Hodgkin, ainsi que les cancers du col de l'utérus, du poumon et de la vessie (10, 11, 12, 13).

Pourtant, bien que des apports élevés en vitamine A provenant d’aliments végétaux aient été associés à une réduction du risque de cancer, les aliments d'origine animale contenant des formes actives de vitamine A ne sont pas liés de la même manière (14, 15).

De même, les suppléments de vitamine A n’ont pas montré les mêmes effets bénéfiques (16).

En fait, dans certaines études, les fumeurs prenant des suppléments de bêta-carotène ont présenté un risque accru de cancer du poumon (17, 18, 19).

Pour le moment, la relation entre les niveaux de vitamine A dans votre corps et le risque de cancer n’est pas encore totalement comprise.

Néanmoins, les preuves actuelles suggèrent qu’il est important d’obtenir une quantité suffisante de vitamine A, en particulier de plantes, pour une division cellulaire saine et une réduction du risque de certains types de cancer (20).

Résumé Un apport suffisant en vitamine A provenant de plantes entières peut réduire le risque de certains cancers, notamment le lymphome de Hodgkin, ainsi que des cancers du col de l'utérus, du poumon et de la vessie. Cependant, la relation entre la vitamine A et le cancer n’est pas totalement comprise.

3. Soutient un système immunitaire sain

La vitamine A joue un rôle vital dans le maintien des défenses naturelles de votre corps.

Cela inclut les barrières muqueuses dans les yeux, les poumons, les intestins et les organes génitaux qui aident à piéger les bactéries et autres agents infectieux.

Il participe également à la production et au fonctionnement des globules blancs, qui aident à capturer et à éliminer les bactéries et autres agents pathogènes de votre circulation sanguine.

Cela signifie qu'une carence en vitamine A peut augmenter votre vulnérabilité aux infections et retarder votre rétablissement en cas de maladie (21, 22).

En fait, dans les pays où les infections telles que la rougeole et le paludisme sont courantes, il a été prouvé que la correction des carences en vitamine A chez les enfants réduisait le risque de mourir de ces maladies (23).

Résumé Avoir suffisamment de vitamine A dans votre alimentation contribue à maintenir votre système immunitaire en santé et à fonctionner au mieux.

4. Réduit vos risques d'acné

L'acné est une maladie inflammatoire chronique de la peau.

Les personnes atteintes de cette maladie développent des points douloureux et des points noirs, le plus souvent sur le visage, le dos et la poitrine.

Ces taches se produisent lorsque les glandes sébacées sont bouchées par la peau et les huiles mortes. Ces glandes se trouvent dans les follicules pileux de votre peau et produisent du sébum, une substance grasse et cireuse qui maintient votre peau lubrifiée et imperméable.

Bien que les taches ne présentent aucun danger physique, l'acné peut avoir de graves conséquences sur la santé mentale des personnes et conduire à une perte d'estime de soi, à l'anxiété et à la dépression (24).

Le rôle exact que joue la vitamine A dans le développement et le traitement de l'acné reste incertain (25).

Il a été suggéré qu'une carence en vitamine A pourrait augmenter votre risque de développer de l'acné, car elle provoquerait une surproduction de la protéine kératine dans les follicules pileux (26, 27).

Cela augmenterait le risque d'acné en rendant plus difficile l'élimination des cellules mortes de la peau des follicules pileux, ce qui entraînerait des blocages.

Certains médicaments contre l'acné à base de vitamine A sont maintenant disponibles avec une ordonnance.

L'isotrétinoïne est un exemple de rétinoïde oral efficace dans le traitement de l'acné sévère. Cependant, ce médicament peut avoir des effets indésirables graves et ne doit être pris que sous surveillance médicale (28, 29).

Résumé Le rôle exact de la vitamine A dans la prévention et le traitement de l'acné n'est pas clair. Pourtant, les médicaments à base de vitamine A sont souvent utilisés pour traiter l'acné sévère.

5. Soutient la santé des os

Les protéines, le calcium et la vitamine D sont les nutriments clés nécessaires au maintien de la santé des os en vieillissant.

Cependant, une consommation suffisante de vitamine A est également nécessaire à la croissance et au développement appropriés des os, et une carence en cette vitamine a été liée à une mauvaise santé des os.

En fait, les personnes dont les taux sanguins de vitamine A sont plus faibles présentent un risque plus élevé de fracture des os que les personnes ayant des taux sains (30).

En outre, une méta-analyse récente d'études observationnelles a montré que le risque de fractures était réduit de 6% chez les personnes présentant les plus fortes concentrations de vitamine A totale dans leur alimentation (30).

Pourtant, les faibles niveaux de vitamine A ne constituent peut-être pas le seul problème en matière de santé des os. Certaines études ont montré que les personnes ayant un apport élevé en vitamine A couraient également un risque plus élevé de fractures (31).

Même dans ce cas, ces résultats sont tous basés sur des études observationnelles, qui ne peuvent déterminer les causes et les effets.

Cela signifie qu’à l’heure actuelle, le lien entre la vitamine A et la santé des os n’est pas entièrement compris et que des essais contrôlés supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ce qui a été observé dans les études d’observation.

N'oubliez pas que le seul statut en vitamine A ne détermine pas votre risque de fractures et que la disponibilité d'autres nutriments essentiels, tels que la vitamine D, joue également un rôle (32).

Résumé Manger la quantité recommandée de vitamine A peut aider à protéger vos os et à réduire votre risque de fractures, bien que le lien entre cette vitamine et la santé des os ne soit pas entièrement compris.

6. Favorise une croissance et une reproduction saines

La vitamine A est essentielle au maintien d'un système de reproduction sain, tant chez l'homme que chez la femme, ainsi que pour la croissance et le développement normaux d'embryons pendant la grossesse.

Des études chez le rat portant sur l'importance de la vitamine A dans la reproduction chez l'homme ont montré qu'une carence bloque le développement des spermatozoïdes, provoquant ainsi la stérilité (33, 34).

De même, des études chez l'animal ont suggéré qu'une carence en vitamine A chez les femelles pouvait avoir un impact sur la reproduction en réduisant la qualité de l'œuf et en nuisant à l'implantation de l'œuf dans l'utérus (33).

Chez la femme enceinte, la vitamine A participe également à la croissance et au développement de nombreux organes et structures majeurs du fœtus, notamment le squelette, le système nerveux, le cœur, les reins, les yeux, les poumons et le pancréas.

Pourtant, bien que beaucoup moins courant qu'une carence en vitamine A, une trop grande consommation de vitamine A pendant la grossesse peut également être nocive pour le bébé en croissance et entraîner des malformations congénitales (35, 36).

Par conséquent, de nombreuses autorités sanitaires ont recommandé aux femmes d'éviter les aliments contenant des quantités concentrées de vitamine A, tels que le pâté et le foie, ainsi que les suppléments contenant de la vitamine A pendant la grossesse.

Résumé Des quantités adéquates de vitamine A dans le régime alimentaire sont essentielles à la santé reproductive et au développement sain des bébés pendant la grossesse.

Prendre trop de vitamine A peut être risqué

La vitamine A est une vitamine liposoluble, qui est stockée dans votre corps. Cela signifie que la consommation excessive peut conduire à des niveaux toxiques.

L'hypervitaminose A est causée par la consommation excessive de vitamine A préformée dans votre régime alimentaire ou de suppléments contenant cette vitamine.

Les symptômes peuvent inclure des nausées, des vertiges, des maux de tête, des douleurs et même la mort.

Bien que cela puisse être causé par un apport excessif provenant du régime alimentaire, cela est rare comparé à la surconsommation de suppléments et de médicaments.

De plus, manger beaucoup de provitamine A sous sa forme végétale ne comporte pas les mêmes risques, car sa conversion en forme active dans votre corps est réglementée (37).

Résumé Consommer de grandes quantités de vitamine A sous forme active à partir d'aliments d'origine animale, de médicaments ou de suppléments peut être toxique. Une consommation excessive de provitamine A à partir d'aliments d'origine végétale est peu probable.

Le résultat final

La vitamine A est vitale pour de nombreux processus importants dans votre corps.

Il est utilisé pour maintenir une vision saine, assurer le fonctionnement normal de vos organes et de votre système immunitaire, ainsi que pour établir une croissance et un développement normaux des bébés dans l'utérus.

Trop et trop peu de vitamine A pourraient avoir des effets négatifs sur votre santé.

La meilleure façon de bien équilibrer votre corps est de consommer des aliments riches en vitamine A dans le cadre de votre régime alimentaire normal et d'éviter de consommer des quantités excessives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here