12 avantages potentiels de la gelée royale sur la santé

La gelée royale est une substance gélatineuse produite par les abeilles mellifères pour nourrir les reines et leurs petits.

Il est souvent vendu comme complément alimentaire pour traiter une variété de maux physiques et de maladies chroniques.

Bien qu’il soit utilisé depuis longtemps en médecine traditionnelle, ses applications en médecine occidentale restent controversées.

Voici 12 avantages potentiels de la gelée royale.

1. contient une variété de nutriments

Gelée royale

La gelée royale est composée d’eau, de glucides, de protéines et de lipides (1).

La composition chimique complète de la gelée royale est inconnue, mais ses effets positifs sur la santé découleraient de ses protéines et de ses acides gras uniques (1, 2).

Celles-ci comprennent neuf glycoprotéines regroupées sous le nom de protéines majeures de la gelée royale (MRJP) et deux acides gras, l’acide trans-10-hydroxy-2-décénoïque et l’acide 10-hydroxydécanoïque (2).

La gelée royale contient également plusieurs vitamines B et oligo-éléments.

Cependant, la composition en nutriments varie considérablement entre les sources de gelée royale (1).

Certaines des vitamines généralement présentes dans la gelée royale incluent:

  • Thiamine (B1)
  • Riboflavine (B2)
  • Acide pantothénique (B5)
  • Pyridoxine (B6)
  • Niacine (B3)
  • Acide folique (B9)
  • Inositol (B8)
  • Biotine (B7)

Ces nutriments peuvent présenter certains des avantages potentiels pour la santé de la gelée royale, mais des recherches supplémentaires sur cette substance unique sont nécessaires.

Résumé La gelée royale contient de l’eau, des glucides, des protéines, des lipides, des vitamines du groupe B et des oligo-éléments. Ses protéines et ses acides gras uniques peuvent expliquer ses bienfaits potentiels pour la santé.

2. Peut avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires

La gelée royale est largement répandue pour réduire l’inflammation et le stress oxydatif.

Dans de nombreuses études sur des éprouvettes et sur des animaux, des acides aminés, des acides gras et des composés phénoliques spécifiques présents dans la gelée royale semblent avoir de puissants effets antioxydants (3).

En outre, plusieurs études en éprouvette ont montré une réduction des niveaux de produits chimiques pro-inflammatoires libérés par les cellules immunitaires traitées à la gelée royale (4, 5, 6).

Bien que ces résultats soient prometteurs, les études humaines font défaut. Plus de données sont nécessaires pour tirer des conclusions définitives sur le traitement de l’inflammation avec la gelée royale.

Résumé Certaines études sur des animaux et sur des éprouvettes indiquent que la gelée royale peut avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires. Cependant, la recherche complète n’existe pas.

3. Peut réduire les risques de maladies cardiaques en agissant sur les taux de cholestérol

Des études réalisées sur des animaux et des êtres humains démontrent que la gelée royale peut avoir un impact positif sur le taux de cholestérol et réduire ainsi le risque de maladie cardiaque.

Bien que le mécanisme exact reste flou, des protéines spécifiques de la gelée royale peuvent aider à réduire le cholestérol (7).

Une étude de 12 semaines a montré que les lapins supplémentés avec de la gelée royale réduisaient de manière significative leurs niveaux total et «mauvais» cholestérol LDL de 28% et 23%, respectivement (8).

De même, une étude humaine d’un mois a montré une réduction de 11% et 4% du taux de cholestérol total et du «mauvais» cholestérol LDL chez les personnes prenant environ 3 grammes de gelée royale par jour (9).

Inversement, une autre petite étude chez l’humain n’a révélé aucune différence significative dans les taux de cholestérol entre les participants traités avec la gelée royale et ceux sous placebo (10).

Bien que ces études soient prometteuses, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre l’impact de la gelée royale sur la santé cardiaque.

Résumé Certaines recherches animales et humaines ont montré une réduction du taux de cholestérol avec des suppléments de gelée royale. Cependant, d’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

4. Peut aider à guérir les blessures et à réparer la peau

La gelée royale – à la fois par voie orale et par voie topique – peut favoriser la cicatrisation des plaies et d’autres affections inflammatoires de la peau.

Il est connu pour avoir un effet antibactérien, qui peut garder les plaies propres et exemptes d’infection (11).

Une étude sur des animaux a révélé une augmentation de la production de collagène chez des rats traités avec un extrait de gelée royale. Le collagène est une protéine structurelle essentielle à la réparation de la peau (12).

Une étude en éprouvette a montré une capacité de réparation tissulaire considérablement accrue dans les cellules humaines traitées avec de la gelée royale (13).

Inversement, une étude plus récente chez l’être humain n’a noté aucune différence dans la cicatrisation des plaies entre un groupe témoin et les participants traités de façon topique avec une gelée royale (14).

En fin de compte, il faut approfondir les recherches sur les effets de la gelée royale sur la cicatrisation et la réparation des tissus.

Résumé Certaines recherches indiquent que la gelée royale peut augmenter la production de protéines impliquées dans la réparation des tissus. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

5. Les protéines spécifiques peuvent abaisser la tension artérielle

La gelée royale peut protéger votre cœur et votre système circulatoire en réduisant la pression artérielle.

Plusieurs études sur des éprouvettes indiquent que certaines protéines de la gelée royale relaxent les cellules des muscles lisses des veines et des artères, abaissant ainsi la pression artérielle (15).

Une étude animale récente a examiné un supplément associant la gelée royale à d’autres substances dérivées des abeilles et a mis en évidence une réduction significative de la pression artérielle. Cependant, le rôle exact joué par la gelée royale dans ce supplément n’est pas clair (16).

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre le lien entre la gelée royale et la pression artérielle.

Résumé Les premières recherches indiquent que des protéines spécifiques de la gelée royale peuvent abaisser la tension artérielle, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires.

6. Régule la glycémie en réduisant le stress oxydatif et l’inflammation

La gelée royale peut également améliorer le contrôle de la glycémie et la sensibilité à l’insuline en réduisant le stress oxydatif et l’inflammation.

Plusieurs études animales ont montré une sensibilité accrue à l’insuline et un effet protecteur apparent sur le tissu pancréatique, hépatique et reproducteur chez des rats diabétiques obèses traités avec de la gelée royale (17, 18, 19).

Une petite étude portant sur six mois chez l’homme a montré une réduction de 20% de la glycémie à jeun chez des personnes en bonne santé qui prenaient quotidiennement de la gelée royale (10).

Cependant, les recherches sur ce sujet sont limitées.

Résumé Plusieurs études sur des animaux ont montré que la gelée royale pouvait augmenter la sensibilité à l’insuline et améliorer le contrôle de la glycémie. Cependant, la recherche basée sur l’homme est limitée.

7. Les propriétés antioxydantes peuvent favoriser une fonction cérébrale saine

La gelée royale peut stimuler la fonction cérébrale.

Une étude a révélé que les souris induites par le stress traitées avec la gelée royale avaient des taux d’hormones de stress plus faibles et un système nerveux central plus robuste que le groupe témoin (20).

Une étude distincte a entraîné une amélioration de la mémoire et une réduction des symptômes de dépression chez les rates ménopausées ayant reçu la gelée royale (21).

Une autre étude chez l’animal a montré que les rats traités à la gelée royale étaient mieux à même d’éliminer certains dépôts chimiques dans le cerveau associés à la maladie d’Alzheimer (8).

La plupart de ces études attribuent l’effet protecteur sur le cerveau et les tissus nerveux à la capacité antioxydante de la gelée royale.

Bien que ces données soient encourageantes, des recherches humaines sont nécessaires.

Résumé De nombreuses études sur des animaux indiquent que la gelée royale pourrait être bénéfique pour le fonctionnement du cerveau, même si les recherches humaines font défaut.

8. Peut augmenter la sécrétion de larmes et traiter les yeux secs chroniques

La gelée royale peut traiter les yeux secs lorsqu’elle est prise par voie orale.

Une étude chez un animal et une petite étude sur l’homme a montré des améliorations dans la sécheresse oculaire chronique chez ceux traités oralement avec de la gelée royale. Les résultats indiquent que cette substance dérivée d’abeille peut augmenter la sécrétion de larmes des glandes lacrymales dans les yeux (22, 23).

Aucun effet indésirable n’a été signalé dans l’étude sur l’homme. Ainsi, la gelée royale pourrait servir de solution à faible risque pour les yeux secs et chroniques.

Gardez à l’esprit que ce très petit échantillon de données n’indique pas que la gelée royale est capable de traiter les yeux secs de la plupart des gens. En fin de compte, davantage de recherche est nécessaire.

Résumé Une petite quantité de données montre que la gelée royale peut augmenter la sécrétion de larmes chez les personnes souffrant de sécheresse oculaire chronique. Cependant, d’autres études sont nécessaires.

9. Peut avoir des effets anti-âge par divers moyens

La gelée royale peut ralentir le processus de vieillissement de plusieurs façons.

Quelques études montrent une augmentation de la durée de vie et une amélioration des performances cognitives chez les rats traités oralement avec de la gelée royale (24).

La gelée royale est parfois incluse dans les produits topiques de soin de la peau pour favoriser le maintien d’une peau saine et d’apparence plus jeune.

Les recherches sur les animaux indiquent que la gelée royale pourrait favoriser une production accrue de collagène et une protection contre les dommages cutanés liés à l’exposition aux rayons UV (12, 25).

Etant donné que la recherche sur les bienfaits anti-âge de l’utilisation de la gelée royale orale ou topique est insuffisante, d’autres études sont nécessaires.

Résumé La gelée royale peut réduire certains symptômes courants du vieillissement, mais les recherches manquent.

10. Peut favoriser un système immunitaire sain

La gelée royale peut renforcer la réponse immunitaire naturelle de votre corps aux bactéries et virus étrangers (26).

Les MRJP et les acides gras de la gelée royale sont connus pour favoriser l’activité antibactérienne, ce qui peut réduire l’incidence de l’infection et renforcer la fonction immunitaire (11).

Cependant, la plupart des données applicables sont limitées à la recherche sur les animaux et sur les éprouvettes. Par conséquent, davantage d’études humaines sont nécessaires pour confirmer ces effets.

Résumé Certaines recherches effectuées sur des animaux et sur des éprouvettes corroborent les effets antimicrobiens de la gelée royale et indiquent que cette substance peut renforcer votre système immunitaire. Cependant, les études humaines font défaut.

11. Réduit les effets secondaires du traitement du cancer

La chimiothérapie et d’autres traitements contre le cancer entraînent des effets secondaires négatifs importants, notamment une insuffisance cardiaque, une inflammation et des problèmes gastro-intestinaux.

La gelée royale peut réduire certains des effets secondaires négatifs associés à certains traitements du cancer.

Une étude a révélé une réduction significative des dommages cardiaques induits par la chimiothérapie chez des rats supplémentés en gelée royale (27).

Une très petite étude chez l’homme a montré que la gelée royale appliquée localement pouvait prévenir la mucite, un effet secondaire du traitement du cancer qui provoque des ulcérations douloureuses dans le tube digestif (28).

Bien que encourageantes, ces études n’offrent aucune conclusion définitive quant au rôle de la gelée royale dans le traitement du cancer. Plus de recherche est justifiée.

Résumé La gelée royale peut traiter certains effets secondaires causés par le traitement du cancer. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires.

12. Peut traiter certains symptômes de la ménopause

La gelée royale peut également traiter les symptômes associés à la ménopause.

La ménopause entraîne une réduction des hormones circulantes associée à des effets secondaires physiques et mentaux, tels que douleur, altération de la mémoire, dépression et anxiété.

Une étude a montré que la gelée royale était efficace pour réduire la dépression et améliorer la mémoire chez les rates ménopausées (21).

Une autre étude portant sur 42 femmes ménopausées a montré qu’une supplémentation quotidienne de 800 mg de gelée royale pendant 12 semaines était efficace pour réduire les maux de dos et l’anxiété (29).

Gardez à l’esprit que des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Résumé La gelée royale peut traiter efficacement les symptômes de la ménopause, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Formes posologiques et suppléments

Les recherches étant relativement limitées, aucun dosage définitif recommandé pour la gelée royale n’a été établi.

Lorsqu’elle est utilisée comme complément alimentaire, la gelée royale est disponible dans son état naturel – une substance ressemblant à un gel – ou en poudre ou en capsule.

Des avantages ont été observés dans une large gamme de dosages. Les recherches actuelles soutiennent les avantages possibles à raison de 300 à 6 000 mg par jour (30).

La gelée royale peut également être appliquée localement sur votre peau et est parfois incluse dans les produits de soin de la peau disponibles dans le commerce.

Si vous n’avez jamais utilisé de gelée royale auparavant, il est préférable de commencer par une très petite dose afin d’éviter les réactions allergiques et les effets secondaires graves.

Résumé Il n’y a pas de dosage officiel recommandé pour la gelée royale. Les recherches actuelles indiquent des avantages potentiels de 300 à 6 000 mg par jour.

Risques et effets secondaires

Bien que probablement sans danger pour la plupart des gens, la gelée royale n’est pas sans risque.

Comme il s’agit d’un produit apicole, les personnes allergiques aux piqûres d’abeille, au pollen ou à d’autres allergènes de l’environnement doivent faire preuve de prudence.

Certains contaminants environnementaux, tels que les pesticides, ont également été détectés dans la gelée royale et pourraient entraîner des réactions allergiques (2).

Bien que l’utilisation de la gelée royale soit probablement sans danger pour la plupart des gens, des effets indésirables graves ont parfois été rapportés. Ceux-ci incluent (2):

  • Asthme
  • Anaphylaxie
  • Dermatite de contact

Certaines de ces réactions extrêmes pourraient même être fatales.

Résumé Bien que généralement considérée comme sûre, la gelée royale peut entraîner de graves réactions allergiques.

Le résultat final

Bien que la gelée royale soit utilisée dans les pratiques médicinales anciennes depuis des siècles, elle a été largement rejetée par les praticiens de la médecine occidentale en raison du manque de recherche.

Néanmoins, ce produit apicole – différent du miel – est encore fréquemment utilisé comme traitement alternatif pour une variété de maux physiques et mentaux.

À ce jour, de nombreuses allégations relatives à la santé associées à la gelée royale n’ont pas encore été prouvées. L’essentiel des recherches disponibles se limite aux études sur l’animal et sur des éprouvettes ou sur de très petites études sur l’homme.

L’ingestion de la gelée royale n’est pas sans risque à 100%. Des effets indésirables graves, tels que l’anaphylaxie, ont parfois été rapportés.

Bien que les recherches actuelles soient prometteuses, d’autres recherches sont nécessaires pour déterminer comment la gelée royale pourrait s’inscrire dans un mode de vie sain.

Add Comment